Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e journée
  3. // Reims/Marseille

Comment l'OM peut-il séduire Walter Mazzarri ?

Premier match des Marseillais avec Franck Passi aux commandes. Si ce dernier estime pouvoir faire le taf, les supporters, eux, rêvent de plus prestigieux. Walter Mazzarri, par exemple, que la presse italienne envoie déjà sur la Canebière. Et voici les arguments qu'ils peuvent faire valoir pour l'embrigader…

Modififié

Avec ses supporters


Même si toute la ville sort d'une rupture douloureuse avec le plus fou des fous, inutile de s'en cacher, de se mentir, de résister… Marseille aime les excentriques, les insensés, les inconséquents, les inconscients, les extravagants… Bref, tous ceux qui sortent des sentiers battus. Et c'est peu dire que Walter Mazzarri a le profil recherché. Un mec capable par exemple de se faire expulser pour avoir bousculé un joueur adverse. Le San Paolo l'a aimé et c'était réciproque. Aucun doute, ça matcherait entre le Vélodrome et le technicien.


Avec une défense à trois


Ce n'était pas toujours très simple à justifier l'année dernière. Marcelo Bielsa n'a cessé de répéter qu' « un système à trois ou à cinq est plus efficace qu'un système à quatre défenseurs  » , mais malheureusement pour lui, les résultats ne confirmaient pas sa théorie. Ça tombe bien, Mazzarri est le spécialiste de la défense à trois et pourra réconcilier tout le monde avec ce système. Disons que Bielsa a initié les joueurs à la défense à trois, Mazzarri perfectionnerait tout ça. L'héritage et l'effectif laissé par l'Argentin conviendrait très bien à l'Italien, lui qui prône également un jeu offensif, avec une pincée de grinta et une flopée de jeunes joueurs talentueux.

Avec un statut d'outsider


Mazzarri n'a encore jamais entraîné de top club. Quand il entraînait le Napoli, il avait pour mission de le ramener au premier plan. Pareil avec l'Inter. Donc, de ce point de vue-là, l'OM a un projet intéressant à lui proposer : aller titiller le PSG, sans avoir rien à perdre et bien figurer en Ligue Europa. Et ça Walter, il sait le faire.

Avec le langage corporel


Marseille et l'Italie ont beaucoup en commun. Le climat, la Méditerranée et la manière de parler. Toujours avec les mains. Peu importe que ce soit en français ou en italien, Walter sera compris ici.


Avec la promesse d'un nouveau Mazzarri time


Le plus gros chantier de l'OM, c'est d'apprendre à gérer ses fins de match. Ouvrir le score et marquer, ça, les joueurs savent faire. Mais tenir un avantage, revenir au score, beaucoup moins. En tout cas, c'était l'un des points faibles de l'équipe l'année dernière. Vincent Labrune n'a qu'à lui faire le coup de la complémentarité pour le convaincre : « Vous êtes réputé pour votre efficacité en fin de match. Nous sommes vulnérables à ce moment-là. Nous étions faits pour nous rencontrer...  »

Avec la bonne mère


« Je crois en Dieu. Je crois aussi en moi-même. Parfois, je ne partage pas certains de ses choix, mais je ne les conteste pas. Parce que moi, j'entraîne les hommes et les cœurs, lui, les âmes, et je sais qu'un entraîneur doit prendre des décisions difficiles. » Comme il l'écrit si bien dans son autobiographie Le meilleur est encore à venir, Walter Mazzarri est un homme croyant. Et Marseille possède l'un des plus beaux édifices en la matière. Un endroit où il pourra encore, à l'image de tous les supporters marseillais, comparer Dieu à un entraîneur de foot.

Avec Lavezzi et Cavani


En posant ses valises à Marseille, Walter serait à trois heures de train de Paris, la ville où se trouvent ses deux anciens « enfants » , comme il aime appeler ses joueurs. Et si ça fait trop, il pourra toujours les voir au moins deux fois par saison.

Avec le mulet


Le dernier homme à avoir porté cette coupe de cheveux à Marseille y était adulé. Walter Mazzarri a certainement porté la plus belle nuque longue de l'histoire du football. Un peu moins longue que celle de Chris Waddle, mais impressionnante quand même. À Marseille, le technicien italien peut donc revenir à ses premières amours capillaires sans être jugé par qui que ce soit.

Avec Alec Baldwin


Reprendre l'équipe de Marseille après une journée de championnat, sans avoir touché au mercato, ni à la préparation, et viser la Ligue des champions, c'est une mission impossible proposée par Vincent Labrune. Ça tombe bien, Walter Mazzarri est le sosie officiel du directeur de la CIA dans Rogue Nation. Cette mission, si toutefois il l'accepte, est taillée pour lui.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25