1. //
  2. // 2e journée
  3. // Reims/Marseille

Comment l'OM peut-il séduire Walter Mazzarri ?

Premier match des Marseillais avec Franck Passi aux commandes. Si ce dernier estime pouvoir faire le taf, les supporters, eux, rêvent de plus prestigieux. Walter Mazzarri, par exemple, que la presse italienne envoie déjà sur la Canebière. Et voici les arguments qu'ils peuvent faire valoir pour l'embrigader…

Modififié
17 12

Avec ses supporters


Même si toute la ville sort d'une rupture douloureuse avec le plus fou des fous, inutile de s'en cacher, de se mentir, de résister… Marseille aime les excentriques, les insensés, les inconséquents, les inconscients, les extravagants… Bref, tous ceux qui sortent des sentiers battus. Et c'est peu dire que Walter Mazzarri a le profil recherché. Un mec capable par exemple de se faire expulser pour avoir bousculé un joueur adverse. Le San Paolo l'a aimé et c'était réciproque. Aucun doute, ça matcherait entre le Vélodrome et le technicien.


Avec une défense à trois


Ce n'était pas toujours très simple à justifier l'année dernière. Marcelo Bielsa n'a cessé de répéter qu' « un système à trois ou à cinq est plus efficace qu'un système à quatre défenseurs  » , mais malheureusement pour lui, les résultats ne confirmaient pas sa théorie. Ça tombe bien, Mazzarri est le spécialiste de la défense à trois et pourra réconcilier tout le monde avec ce système. Disons que Bielsa a initié les joueurs à la défense à trois, Mazzarri perfectionnerait tout ça. L'héritage et l'effectif laissé par l'Argentin conviendrait très bien à l'Italien, lui qui prône également un jeu offensif, avec une pincée de grinta et une flopée de jeunes joueurs talentueux.

Avec un statut d'outsider


Mazzarri n'a encore jamais entraîné de top club. Quand il entraînait le Napoli, il avait pour mission de le ramener au premier plan. Pareil avec l'Inter. Donc, de ce point de vue-là, l'OM a un projet intéressant à lui proposer : aller titiller le PSG, sans avoir rien à perdre et bien figurer en Ligue Europa. Et ça Walter, il sait le faire.

Avec le langage corporel


Marseille et l'Italie ont beaucoup en commun. Le climat, la Méditerranée et la manière de parler. Toujours avec les mains. Peu importe que ce soit en français ou en italien, Walter sera compris ici.


Avec la promesse d'un nouveau Mazzarri time


Le plus gros chantier de l'OM, c'est d'apprendre à gérer ses fins de match. Ouvrir le score et marquer, ça, les joueurs savent faire. Mais tenir un avantage, revenir au score, beaucoup moins. En tout cas, c'était l'un des points faibles de l'équipe l'année dernière. Vincent Labrune n'a qu'à lui faire le coup de la complémentarité pour le convaincre : « Vous êtes réputé pour votre efficacité en fin de match. Nous sommes vulnérables à ce moment-là. Nous étions faits pour nous rencontrer...  »

Avec la bonne mère


« Je crois en Dieu. Je crois aussi en moi-même. Parfois, je ne partage pas certains de ses choix, mais je ne les conteste pas. Parce que moi, j'entraîne les hommes et les cœurs, lui, les âmes, et je sais qu'un entraîneur doit prendre des décisions difficiles. » Comme il l'écrit si bien dans son autobiographie Le meilleur est encore à venir, Walter Mazzarri est un homme croyant. Et Marseille possède l'un des plus beaux édifices en la matière. Un endroit où il pourra encore, à l'image de tous les supporters marseillais, comparer Dieu à un entraîneur de foot.

Avec Lavezzi et Cavani


En posant ses valises à Marseille, Walter serait à trois heures de train de Paris, la ville où se trouvent ses deux anciens « enfants » , comme il aime appeler ses joueurs. Et si ça fait trop, il pourra toujours les voir au moins deux fois par saison.

Avec le mulet


Le dernier homme à avoir porté cette coupe de cheveux à Marseille y était adulé. Walter Mazzarri a certainement porté la plus belle nuque longue de l'histoire du football. Un peu moins longue que celle de Chris Waddle, mais impressionnante quand même. À Marseille, le technicien italien peut donc revenir à ses premières amours capillaires sans être jugé par qui que ce soit.

Avec Alec Baldwin


Reprendre l'équipe de Marseille après une journée de championnat, sans avoir touché au mercato, ni à la préparation, et viser la Ligue des champions, c'est une mission impossible proposée par Vincent Labrune. Ça tombe bien, Walter Mazzarri est le sosie officiel du directeur de la CIA dans Rogue Nation. Cette mission, si toutefois il l'accepte, est taillée pour lui.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jacquietmichelderzakarian Niveau : CFA2
Tout sauf ce mec. Le gars joue en 352 (532) quelque soit les joueurs qu'il a à disposition. Ce mec est 0, absolument.
DoutorSocrates Niveau : CFA
Ah bon, c'est pas comme s'il avait refait de Naples une grande équipe à partir de pas grand chose.
Young_Blacko Niveau : District
Je comprends vraiment pas pourquoi ce gars a l'air d'être notre priorité... Sauf le fait d'être italien et de pouvoir résister à la pression d'un club comme l'OM de ce que j'ai entendu sur lui il n'a pas les qualités recherchée par Labrune pour poursuivre le travail de Bielsa c'est-à-dire avoir un jeu offensif allant de l'avant en produisant beaucoup de spectacle et favoriser la progression des jeunes joueurs. Il est tout le contraire de cela en jouant défensif,procédant plutôt en contre et de plus il semble grandement privilégié les joueurs confirmés/expérimentés aux jeunes.

Bref j'espère vraiment pas qu'il viendra chez nous et comme entraîneur italien je préférerai vraiment beaucoup plus voir un Montella ou Spalletti(ça risque d'être compliqué financièrement par contre je crois) venir que lui !
Comme est supposé le laisser entendre la première ligne de l'article, on est censé parler du match Reims-Marseille.
Or il va être question à 99,99 % de l'OM, de son entraineur, de Bielsa, des supporters de l'OM, du nouveau stade de l'OM (cà joue à Reims, ranafoute.)de machine Drefusse là, d'Anigo, de Diouff des joueurs de l'OM que ça va pas dans leur tête (pourtant ya du vide hein?).

L'OM et tout son folklore omnivore me gonfle.

Oui je suis un supp Rémois aigri.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Une defense a 3 avec deux puceaux de 20 ans plus un doria tout lent (nkoulou va se barrer) ça ira droit au carnage.

J annonce 3 victoires a la suite avec frank passi comme entraîneur toute la saison et un bon vieux 4-2-3-1 des familles. Mendy recule d un cran djedje et romao barrada sur le banc
Lemina et diarra en sentinelle derrière alessandrini thauvin ocampos michy.

Je suis comme ça moi. Oueskonva keskonfait.
All in.Aux armes.
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 1
Le problème quand on jouait à 5 (3) derrière avec Bielsa, ce n'était pas la défense elle même qui tenait, mais bien le milieu: Imbula, esseulé, qui n'avait ni le volume de jeu ni la volonté de lâcher la balle assez vite pour ce poste, à sa décharge très difficile. Mendy et DDD devaient se coltiner un marquage individuel plus axial qu'ils maîtrisaient mal.

Et enfin, le troisième DC (Romao souvent) était censé jouer en piston, montant au milieu aider le 6 dans les phases de possession, redescendant pour apporter la supériorité numérique si chère au loco dans les phases de défense.

Sur le papier c'est un beau système, mais qui requiert des mecs de grande qualité et intelligence footballistique.

Tout ça pour dire que le système de Mazzari est certes à 5 ou 3 derrière, mais plus conventionnel: moins de marquage individuel, des latéraux dévolus au rôle de latéral, et un milieu plus fourni avec souvent deux récupérateurs. Il serait donc plus facilement assimilé.
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
C'est sur que Mazzari fait pas progresser les jeunes. Cavani, Lavezzi, Hamsik, Insigne Inler ou Behrami ont pas du tout progressé.
Franchement Mazzari c'est un excellent entraîneur. Dans tout les cas si c'est lui ou Montella, ce sera un excellent choix que je trouve même meilleur que celui de prendre Bielsa (et dieu seul sait à quel point j'ai aime Bielsa)
Demain dans La Provence, "Comment l'OM a-t-il séduit René Girard"
Je vois pas du tout ce que Mazzari apporterait à l'OM. Comme dit plus haut, il ne semble pas spécialement raffoler des jeunes joueurs, j'ai toujours trouvé l'animation de ses équipes un tantinet frileuse (spécialement sa période Inter, à Naples avec Hamsik à la baguette c'était plus fluide et spectaculaire en contre). La filiation avec Bielsa, je la vois pas bien
Milan_forza18 Niveau : CFA
Mais les mecs ici me font rire ou mazzari ne joue pas un foot offensif ? Ou il ne sait pas faire progresser les joueurs ? Hamsik cavani lavezzi maggio campagnaro cannavaro paolo ect n'ont jamais étaient aussi fort que sous les odre de mazzari en plus il sait faire le véritable 3-5-2 rapide en contre car défendant assez bas mais explose a une vitesse incroyable pour ce qui ne savent pas qui est vraiment mazzari regardait seulement le match naples Chelsea en 8eme de ldc un condensé de mazzari ! Le meilleur choix avec montella ou spalletti le reste c de la merde
"Mazzarri n'a encore jamais entraîné de top club. Quand il entrainait le Napoli, il avait pour mission de les ramener au premier plan. Pareil avec l'Inter. Donc, de ce point de vue-là, l'OM a un projet intéressant à lui proposer : aller titiller le PSG, sans n'avoir rien à perdre et bien figurer en Europa League. Et ça Walter, il sait le faire."

Naples (sur la période durant laquelle il est coach) et l'Inter ne sont pas des tops clubs ? Il a joué le titre et la Champion's League avec Naples. L'OM n'a rien d'intéressant à proposer à personne il faut arrêter avec ça, même à la Sampdoria il avait un meilleur effectif.

Conflits internes, désorganisation, relations tendues entre la direction et le public, budget transfert 0, effectif médiocre et championnat déjà entamé donc impossibilité de faire une prépa perso.
Note : 1
Quand je lis que Mazzarri joue défensif sans lancer de jeunes, j'ai envie de m'étouffer avec mes penne arrabiata...

Sérieusement les gars, regardez le foot, et apprenez les choses, instruisez-vous ! Il a fait du Napoli une équipe victorieuse alors que c'était une bande de jeunes désorganisée. D'ailleurs Hamsik a explosé grâce à lui, Behrami et Inler ont confirmé et pris du galon, et Lavezzi et Cavani jouent le titre en L1 et la Champions chaque saison, et ont explosé grâce à lui aussi.
Et son Napoli était loin d'être moche, au contraire.

Si jamais par Dieu seul sait quel miracle il venait à entraîner l'OM, aller prier pour lui et réjouissez-vous, parce que ce sera le meilleur entraîneur possible pour vous avec Montella.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
17 12