1. //
  2. // 1/2 finale retour
  3. // Chelsea/Atlético Madrid

Comment l'Atlético fait-il pour avoir autant de bons attaquants ?

L'Atlético Madrid a réalisé le rêve de François Bayrou : devenir une 3ème force crédible face au bipartisme Real-Barça. Mieux, depuis la fin du mois d'avril, les Matelassiers peuvent légitimement réaliser un magnifique doublé. La clé de la réussite ? Une gestion sur le long terme, basée sur un commerce bien huilé : celui des attaquants. De Torres à Diego Costa, en passant par Agüero et Falcao.

Modififié
3 33
À Madrid, la ville est trop passionnée par le football pour ne pas avoir au moins deux clubs de renommée européenne. Une passion démesurée qui scinde en deux le peuple madrilène. Seulement voilà, l'histoire ne retient que les vainqueurs, les places d'honneur important peu. Avec ses neuf Ligue des champions gagnées dans son histoire, le Real a pris la place d'honneur dans la capitale, ne laissant que des miettes à son voisin. En 2002, les Merengues ramènent la coupe grâce à Zidane et Raúl en buteurs. Raúl deviendra par la suite cet emblématique capitaine, et fera toujours saigner les cœurs des supporters de l'Atlético. En 1992, Jesus Gil décide de dissoudre les sections de jeunes dont fait partie le prometteur Gonzalez Blanco à la suite de graves problèmes financiers. Une aubaine dont profitera le club royal, au nez et à la barbe des Colchoneros.

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts. L'Atlético Madrid a effectué un long chemin de croix, en prenant des baffes et apprenant de ses erreurs. Toujours productif en chasseurs de buts, le club fait sortir un nouveau produit de sa Cantera : Fernando Torres. Cette fois, pas de souci de portefeuille. Le club parvient à retenir celui qui les fera définitivement décoller au plus haut niveau. Pour Radomir Antić, vainqueur de la dernière Liga remportée par le club en 1996, le système de jeu offensif a toujours été une priorité à Madrid. « Cela fait des années que l'Atlético Madrid joue avec une idée bien précise du système offensif. Actuellement, les joueurs offensifs ont des capacités techniques comme physiques qui permettent au club d'être sur le devant de la scène, comme je l'ai été avec Christian Vieri. Dans ce cycle positif pour l'Atlético, la vente de Torres a été essentielle. »

L'attaquant, incarnation du business

36 millions d'euros dans les caisses plus tard, la direction du club rojiblanco montre qu'elle comprend la logique du marché. Être dans une bonne santé économique permet de former des jeunes, de les faire progresser et lorsque la demande bat son plein, en cueillir les fruits sans oublier la plantation de nouvelles graines. Passé par l'Atlético Madrid entre 2009 et 2011, Juanito a pu observer comment fonctionnait le club en interne. « Il y a des assistants, des chargés du recrutement en Amérique du Sud implantés dans les championnats brésilien et argentin, avec des joueurs comme Agüero ou plus récemment Sosa qui sont repérés. Parfois, ces transferts te coûtent un peu plus cher qu'en Espagne car le joueur a une réputation, mais au final, c'est un choix payant. » Si le crack en question finit par exploser au yeux de tout le Vieux Continent, la manne financière va indéniablement grossir pour son acheteur initial. Une technique imparable basé sur le flair des recruteurs, ça fait forcément penser à une stratégie similaire du côté de la péninsule ibérique : Pinto da Costa et son FC Porto.

Devant une telle analogie, le vainqueur de l'Euro 2008 avec la Roja va même jusqu'à trouver la stratégie madrilène plus difficile à mettre en œuvre. « Il y a des similitudes c'est vrai, mais aussi des différences, analyse Juanito. Porto fait des bénéfices sur la revente de ses attaquants mais dispose d'une totale emprise sur la Superliga avec Benfica. Historiquement, l'Atlético est plus un club de second rang. Ses dirigeants parviennent à récupérer des joueurs prometteurs face aux grands d'Espagne. Et au final, l'Atlético doit lutter contre ces deux monstres, largement plus forts financièrement. C'est encore plus difficile. » Une prouesse sportive par la gestion économique, prise en charge par les hommes clés du système.

Caminero, le grand manitou

Le perpétuel vivier de goleadors sud-américains ne se réalise pas sans frais, mais il se fait surtout avec un cerveau. Pour Juanito, le responsable des derniers gros transferts est déjà tout trouvé. « La personne en charge du département sportif, c'est José Luis Caminero. C'est lui, la tête pensante de tous les transferts. À l'Atlético, il dégageait déjà beaucoup de prestance en tant que joueur. Il a tissé des liens forts avec les dirigeants, et je crois que cela est aussi fondamental. C'est une personne qui fait les choses posément et habilement, puisque c'est notamment lui qui décide de faire venir Falcao et Diego Simeone. » Une personne qui est aussi arrivée à réaliser une plus-value sur un transfert de 40 millions d'euros à la base. Une personne qui recrute David Villa pour des queues de cerises. Bref, un gestionnaire comme on en voit peu.

Vient alors la question de savoir jusqu'à quand cet Atlético va grandir et à partir de quel moment le club ne sera plus obligé de « vendre pour survivre » dixit Antić, dans une Liga bicéphale. « Depuis peu de temps maintenant, la direction annonce que le club n'a plus besoin de vendre, ou du moins que ce n'est plus une nécessité, explique le Bosnien. Avec une demi-finale de la Ligue des champions, leur budget sera bien amorti pour l'an prochain. Je pense personnellement qu'ils ne sont plus obligés de vendre, mais nous verrons ce que dira l'avenir. » Une thèse que ne partage pas Juanito. « Pour Diego Costa, ça me paraît compliqué. Il y a de grands clubs qui s'intéressent à lui et les enjeux financiers sont trop importants. Si vous voulez mon avis, Caminero est déjà en train de chercher son remplaçant attitré. » Et son nouvel artilleur bankable.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Barton_fink Niveau : DHR
Hasselbaink, Forlan pichichis avec l'athle
Quelle belle équipe... Sur un article après les quarts, je parlais du fait que je ne supporterai pas que me Bayern claque son doublé, ni que Mourinho gagne avec la LDC avec un 3ème club, et encore moins une Decima du Real. Si on aime le foot, le vrai, celui qui nous fait vibrer, et qu'on a pas des attaches particulières à l'un des trois clubs cités ci-dessus, on ne peut que rêver d'une victoire de l'Atletico qui ferait un bien monstre au football en général de par la preuve que l'on a pas besoin d'être un monstre financier pour gagner la LDC (Bayern, Chelsea, Barcelone, Man U...). Et c'est un supporter du PSG qui vous parle, un supporter dont l'équipe ne lui fait absolument pas vibrer, sauf peut être une fois par an grâce à Pastore en quart de LDC. Sinon c'est de la merde, cette équipe me fait chier, je vais pas tomber dans le "c'était mieux avant", mais faut dire que ce que dégage l'Atletico, cette ferveur, c'est ce que je ne trouve plus chez mon PSG. Peut être cela reviendra-t'il, mais pour l'instant, c'en est loin.
Alors vive le foot, vive les bonnes ambiances, et n'oublions pas que c'est un sport populaire avant tout, et, bien sûr, que ce n'est qu'un jeu. Voilà c'est tout pour moi je vous embrasse
oohdidiersenacleroidutacle Niveau : Loisir
Bobo vieri, kiko et ...Raúl en très jeune!
Message posté par Barton_fink
Hasselbaink, Forlan pichichis avec l'athle


Vieri également pichichi avec le ratio qui va bien (24 matchs, 24 buts).
Le grandissime Hugo Sanchez avait également atterri au milieu des années 80 à l'Atletico avant de signer au Real (preuve que la chose est possible).

Diego Costa m'épate. Le gars était un inconnu en début de saison et il a fait oublier Falcao. Dans un style hargneux qui ressemble à celui de l'équipe. J'espère qu'il va planter le but qui qualifiera l'Atletico ce soir! Face au club qui fait le forcing pour l'engager! Toujours aussi fair-play, le Mou!

Et bientôt un article :"Pourquoi Zola et Drogba sont les seuls attaquants a avoir réussi à Chelsea ?"
Luis75
Torres, Aguero, Forlan, Falcao, Costa c'est incroyable de pouvoir se renouveler comme ça.

Cet équipe est la plus belle surprise de la saison avec Liverpool (j'étais obligé de le dire), j'espère même si ils se font éliminés par Chelsea ou qu'il perde en finale contre le Real qu'ils gagneront la Liga.

Je suis pas sur mais Olivier Torres est pas l'espoir en attaque du coté de Madrid??
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 13
Ne t'inquiètes pas muelsa,le vainqueur de la champions sera l'Atlético!vous remarquerez que le vainqueur de la CL est soit:
-Le Barça
-Le vainqueur du barca!
2008:man utd(bat le barça en demis)
2009:Le barça
2010:l'inter (bat le barça en demis)
2011:le barça
2012:chelsea(bat le barca en demis)
2013:bayern munich(bat le barca en demi)
2014:huhuhu
On va voir la tronche du Mou ce soir
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Et sinon liverpool a éliminé le barça en huitièmes en 2007 et ils se sont hissés en finale!A un filippo inzaghi près(1 tir 2 buts!),ils y étaient presque!
Vous pouvez faire ctrl c+ctrl v sur mes 2 post ,je suis confiant,l'atléti va le faire!
Ripaillons Niveau : DHR
PARDON MAIS L'AUTEUR DE CET ARTICLE EST-IL CERTAIN DE LA BONNE SANTE ECONOMIQUE DE L'ATLETICO ?
Wewantashrubbery Niveau : DHR
Message posté par muelsa
Quelle belle équipe... Sur un article après les quarts, je parlais du fait que je ne supporterai pas que me Bayern claque son doublé, ni que Mourinho gagne avec la LDC avec un 3ème club, et encore moins une Decima du Real. Si on aime le foot, le vrai, celui qui nous fait vibrer, et qu'on a pas des attaches particulières à l'un des trois clubs cités ci-dessus, on ne peut que rêver d'une victoire de l'Atletico qui ferait un bien monstre au football en général de par la preuve que l'on a pas besoin d'être un monstre financier pour gagner la LDC (Bayern, Chelsea, Barcelone, Man U...). Et c'est un supporter du PSG qui vous parle, un supporter dont l'équipe ne lui fait absolument pas vibrer, sauf peut être une fois par an grâce à Pastore en quart de LDC. Sinon c'est de la merde, cette équipe me fait chier, je vais pas tomber dans le "c'était mieux avant", mais faut dire que ce que dégage l'Atletico, cette ferveur, c'est ce que je ne trouve plus chez mon PSG. Peut être cela reviendra-t'il, mais pour l'instant, c'en est loin.
Alors vive le foot, vive les bonnes ambiances, et n'oublions pas que c'est un sport populaire avant tout, et, bien sûr, que ce n'est qu'un jeu. Voilà c'est tout pour moi je vous embrasse


Ouais enfin l'Atletico c'est dégueulasse à voir jouer. Je préfère de loin le Real, même si c'est un club de riches.
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Luis75
Oliver Torres joue plutôt au milieu.
De l'importance d'avoir des recruteurs compétents et fiables avec un vrai attachement pour leur club, et non pas des mecs qui signent les joueurs de leurs potes agents (véreux).
Message posté par muelsa
Quelle belle équipe... Sur un article après les quarts, je parlais du fait que je ne supporterai pas que me Bayern claque son doublé, ni que Mourinho gagne avec la LDC avec un 3ème club, et encore moins une Decima du Real. Si on aime le foot, le vrai, celui qui nous fait vibrer, et qu'on a pas des attaches particulières à l'un des trois clubs cités ci-dessus, on ne peut que rêver d'une victoire de l'Atletico qui ferait un bien monstre au football en général de par la preuve que l'on a pas besoin d'être un monstre financier pour gagner la LDC (Bayern, Chelsea, Barcelone, Man U...). Et c'est un supporter du PSG qui vous parle, un supporter dont l'équipe ne lui fait absolument pas vibrer, sauf peut être une fois par an grâce à Pastore en quart de LDC. Sinon c'est de la merde, cette équipe me fait chier, je vais pas tomber dans le "c'était mieux avant", mais faut dire que ce que dégage l'Atletico, cette ferveur, c'est ce que je ne trouve plus chez mon PSG. Peut être cela reviendra-t'il, mais pour l'instant, c'en est loin.
Alors vive le foot, vive les bonnes ambiances, et n'oublions pas que c'est un sport populaire avant tout, et, bien sûr, que
ce n'est qu'un jeu. Voilà c'est tout pour moi je vous embrasse


Par rapport au PSG c'est rare d'entendre ça de nos jours, je suis du même avis que toi. J'adhère mon pote bravo !! :)
Message posté par Luis75
Torres, Aguero, Forlan, Falcao, Costa c'est incroyable de pouvoir se renouveler comme ça.

Cet équipe est la plus belle surprise de la saison avec Liverpool (j'étais obligé de le dire), j'espère même si ils se font éliminés par Chelsea ou qu'il perde en finale contre le Real qu'ils gagneront la Liga.

Je suis pas sur mais Olivier Torres est pas l'espoir en attaque du coté de Madrid??


Oliver Torres est un meneur de jeu, pas un attaquant.
Message posté par Ripaillons
PARDON MAIS L'AUTEUR DE CET ARTICLE EST-IL CERTAIN DE LA BONNE SANTE ECONOMIQUE DE L'ATLETICO ?


L'atlético à une dette égale à 4 ans de recettes annuelles... Et les mecs te disent que financièrement ils sont bien, qu'ils ont plus besoins de vendre, alors qu'ils vivent à crédit. Ca n'enlève rien au flair des recruteurs et à la qualité du football que pratique l'équipe, mais ça montre que les règles ne sont pas les mêmes pour tous.
George Haggis Niveau : CFA2
Incroyable ce genre de poncifs "si tu aimes le foot le vrai tu aimes l'atletico"

Deux questions
- C'est quoi le vrai football ?
- En quoi cette equipe de l'atletico est plus belle a voir jouer que le real, surtout apres la performance d'hier ?

Et l'atletico est un monstre financier, 100M$ de revenus pour 500M$ de dette. Un debt coverage ratio de 20%, franchement. Il est beau le foot populaire ouais.
Il y avait aussi Kiko, l'attaquant international espagnol qui marquait pas mais que tout le monde appréciait à l'Atletico.
George Haggis Niveau : CFA2
Il faut d'ailleurs ajouter a tout ca 150M d'euros d'arrieres fiscaux. L'atletico a pas besoin du Qatar ou des Emirats pour faire tourner la boutique, il fait tout ca sur le deo de l'etat espagnol.

Mais si c'est du vrai football, alors ca va.
George Haggis Niveau : CFA2
Il faut d'ailleurs ajouter a tout ca 150M d'euros d'arrieres fiscaux. L'atletico a pas besoin du Qatar ou des Emirats pour faire tourner la boutique, il fait tout ca sur le dos de l'etat espagnol.

Mais si c'est du vrai football, alors ca va.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 33