En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Tactique
  2. // Analyse
  3. // Drillo Olsen

Comment j’ai battu le Brésil

Entraîneur lunaire, mais aussi tacticien de génie, Drillo Olsen a fait de la Norvège une des meilleures équipes d’Europe, le temps d’une décennie. Son principal fait d'armes ? Sa victoire sur le grand Brésil de Ronaldo, Rivaldo and co un soir de juin 1998 au Vélodrome. Un chef-d’œuvre tactique préparé minutieusement et raconté par Olsen himself.

Modififié
Le 23 juin 1998, nous affrontons le Brésil lors du dernier match de la poule A. Pour assurer notre qualification, la victoire est impérative à cause du match nul décevant contre l’Écosse quelques jours plus tôt. Avant le match j’ai fait deux constats. Le premier était que nous pouvions battre le Brésil et que les joueurs le savaient. Un an auparavant, nous avions battu le Brésil 4-2 en amical à Oslo. Certes, le contexte était différent, à l’Ullevaal, le terrain était en mauvais état et le Brésil avait fait un long voyage en avion pour nous affronter. Les hommes de Zagallo étaient émoussés, je n’avais pas été surpris par notre victoire, mais cela a été important pour la confiance de mes joueurs. Les jours précédant ce match décisif à Marseille, ils étaient optimistes, convaincus qu’il était possible de gagner. Je n’ai pas eu besoin de faire de long discours de motivation. Le second constat, c’est qu’il était impossible de battre le Brésil à son propre jeu, de jouer comme le Brésil. Individuellement, mes onze joueurs étaient inférieurs à leur vis-à-vis, moins doués, moins techniques. Si on jouait comme eux, le match était perdu d’avance.

« Sans Interplay, nous n'aurions jamais battu le Brésil »


Armés de ces deux constats, nous avons énormément travaillé. Nous avons passé des heures ensemble à décortiquer leur jeu sur Interplay, un logiciel révolutionnaire à l’époque. Un outil formidable d’analyse « scientifique » des données du match. Ce sont des experts norvégiens en data technology qui ont développé ce système, en relation permanente avec moi. On a passé tellement d’heures sur Interplay a les analyser, notre préparation était parfaite, sans Interplay on ne les aurait jamais battus. À l’entraînement, nous avions des exercices, où les remplaçants devaient reproduire les mouvements effectués par les Brésiliens, les mouvements que l’on avait décortiqués à l’écran, c’était une sorte de répétition si l’on veut. Au niveau du tableau noir, nous avons joué en 4-5-1 comme la plupart du temps. Un 4-5-1 où les milieux excentrés se comportaient comme des ailiers en phase offensive. Les 3 principes fondateurs étaient défense de zone, pressing bas et contre-attaque. Trois principes qui m’ont toujours suivi et que les joueurs comprenaient déjà parfaitement. Ce système, ils le connaissaient sur le bout des doigts.

« Quand Bebeto a marqué, Dunga a couru vers moi et m’a fait signe de me taire, il était mécontent car j’avais dit les jours précédant le match que le Brésil obtiendrait de meilleurs résultats si j’étais sur le banc. » Drillo Olsen

Notre premier objectif était la défense : Le Brésil ne devait pas marquer. Pour cela, l’idée essentielle était de réduire les espaces, de brimer leurs joueurs, casser leur esprit créatif. Il fallait énormément de discipline, opposer notre discipline à leur talent, à leur génie même. Il était important de jouer bas, de ne jamais presser dans leur camp, cela aurait été contre-productif. Le porteur du ballon était pressé à partir du moment où il était à 42 mètres de notre but, pas avant. Quand il franchissait cette ligne symbolique, le porteur du ballon était attaqué, avant cette ligne nous reculions, aucun joueur ne devait presser plus haut qu’à 42 mètres de notre but. À partir de ce point-là, le milieu devait harceler l’adversaire de sorte que la défense n’ait plus qu’à récupérer les miettes et puisse relancer rapidement.

Tore André Flo seul face à lui-même


Cela avait une raison particulière, la distance entre notre back four et nos milieux ne pouvait pas être importante, il fallait que nos défenseurs soient au maximum à 10 mètres de la ligne de 5 au milieu, il fallait que cette distance soit constante. 10 mètres, c’est la distance parfaite pour que l’adversaire ne puisse pas jouer entre les lignes. Cela permet d’arriver toujours très vite et d’être près du joueur qui a la balle, sans pour autant faire de l’individuel. S'il y a trop d’espaces, alors on court le risque d’être pris de vitesse ou d’avoir face à nous un joueur plus fort, un bon dribbleur, qui arrive lancé. À ce pressing bas, il fallait ajouter le marquage de zone. On ne devait pas suivre les joueurs, il fallait juste s’occuper du joueur qui avait le ballon, l’adversaire en possession du ballon est le seul qui importe, les autres joueurs devaient être placés en fonction de leurs partenaires, pas en fonction de l’adversaire. Même s'il s’agit de Ronaldo. J’insiste là-dessus, car ce qui est important, c’est notre position sur le terrain, pas celle de l’adversaire. Les quatre de derrière doivent bouger comme une seule personne. Monter et descendre de manière unie. L’objectif est de réduire au maximum les possibilités de passe du porteur de ballon, en se concentrant autour de lui. Un joueur va le serrer de très près et les autres à quelques mètres, réduisant son champ d’action. Nos ailiers, eux, avaient pour mission d’annihiler les velléités offensives de Roberto Carlos et Cafu, ils ont très bien fait leur travail, puisque les latéraux brésiliens ont très peu créé pendant ce match.

Vidéo

Dunga, Drillo, le milieu brésilien et la décharge publique


Offensivement, l’idée était de jouer en contre-attaque, de manière directe, afin de profiter du moment où l’équipe brésilienne était déséquilibrée. En pointe, Tore André Flo était le seul joueur à n’avoir aucune consigne défensive. En fait il ne devait pas défendre du tout, sa seule mission, c’était de faire des appels et d’attaquer. Le plan de jeu a bien fonctionné, puisque nous avons eu plus d’occasions que le Brésil. Pourtant, à 10 minutes de la fin, Bebeto a marqué. Le Brésil était déjà qualifié, mais je peux assurer qu’ils voulaient absolument gagner. Ils voulaient prendre leur revanche d’Oslo. Quand Bebeto a marqué, Dunga a couru vers moi et m’a fait signe de me taire, il était mécontent, car j’avais dit les jours précédant le match que le Brésil obtiendrait de meilleurs résultats si j’étais sur le banc. J’avais critiqué le fait qu’ils aient trop la possession du ballon et que c’était une possession stérile. Je n’aime pas la possession de balle. J’avais aussi dit quand nous les avions battus à l’Ullevaal que leur milieu était aussi organisé qu’une décharge. Je ne l’avais pas dit pour faire de la provocation, mais parce que je le pensais.

« Tu devrais jouer au basket, je ne comprends pas qu’un joueur aussi limité techniquement puisse être ailier. » R.Carlos, à Jostein Flo

Éliminés à 1-0 à 10 minutes de la fin, nous devions faire quelque chose, donc j’ai fait rentrer Jostein Flo. Jostein n’était pas un bon joueur de football, il était plutôt mauvais, mais c’est le meilleur joueur de tête que j’ai eu l’occasion de voir. Avec lui, nous avions élaboré des années plus tôt une stratégie. Le Flo Pass. Notre arrière gauche Bjornebye faisait de très belles transversales, il avait pour consigne d’en envoyer le plus possible sur Jostein sur l’aile droite. Quand il est entré, on a visé Jostein, presque systématiquement. Il était face à Roberto Carlos qui fait 1m70. Jostein mesure 1m92, il a tout pris dans le jeu aérien. Avec le recul, je me suis dit que peut-être, j’aurais dû le faire jouer dès le coup d’envoi, mais c’est toujours facile après coup. En tout cas, son entrée a fait changer le match. Lors du contrôle anti-dopage d’après-match, Roberto Carlos est venu voir Jostein, et lui a dit : « Tu devrais jouer au basket, je ne comprends pas qu’un joueur aussi limité techniquement puisse être ailier. » Mais le fait est que Jostein Flo l’avait battu dans tous les duels.

« La victoire était méritée, elle ne devait rien au hasard »


3 minutes après l’entrée de Jostein, c’est son frère Tore André qui nous remet dans le match. Il a marqué l’un des plus beaux buts de sa carrière sur une contre-attaque que nous avions travaillée à l’entraînement : Bjornebye le lance dans la profondeur, il prend Junior Baiano de vitesse, le crochète et marque. Et puis 5 minutes plus tard, alors que nous dominions, Tore André est à nouveau décisif. Sur un centre, il est déséquilibré dans la surface. Nous avons eu un brin de chance bien sûr, car la faute est réelle, mais ce genre de fautes n’est pas toujours sifflé. Kjetil Rekdal transforme et c’est une joie intense, le match le plus marquant de ma carrière.


Pourquoi ? Parce que le plan avait fonctionné. La victoire était méritée, elle ne devait rien au hasard. J’analyse toujours les matchs en fonction des occasions de but, c’est quelque chose de fondamental. À part le résultat, c’est la chose la plus importante. Mon travail, c’est de faire en sorte qu’on ait le plus d’occasions de buts, et contre le Brésil, on a gagné 6-4 en matière d’occasions. L’autre conclusion marquante, c’est que contre le Brésil, nous avons joué 65% de nos ballons vers l’avant, le football le plus efficace selon moi. C’est une donnée essentielle, bien plus que la possession de balle qui était largement à l’avantage des Brésiliens. Ce soir-là, le Brésil a joué 35% de ses ballons vers l’avant. C’est une différence dramatique. Si le Brésil avait joué 65% de ses ballons vers l’avant, ils nous auraient battus largement. Bien sûr, ce n’est qu’une hypothèse que je ne peux pas prouver, mais j’en suis convaincu.

Par Drillo Olsen, avec Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 65 samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32