En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 37 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es de finale retour
  3. // Chelsea/PSG

Comment Blanc peut-il s'inspirer de Simeone ?

Ce soir à Londres, dans l'atmosphère si particulière des soirées européennes de Stamford Bridge, face au savoir-faire inestimable des John Terry et Branislav Ivanović, noyé devant l'expertise mystique de José Mourinho, le Paris Saint-Germain n'aura pas seulement besoin d'un entraîneur. Il faudra un peu plus. Il faudra que Laurent Blanc s'inspire de ce que Diego Simeone a réalisé la saison dernière. Il faudra que le PSG abandonne l'idée de « bien défendre » pour attaquer le Bridge comme des pirates.

Modififié
Nous sommes le 30 avril 2014, et l'Atlético Madrid de Diego Simeone rend visite au Chelsea de José Mourinho pour la seconde manche d'une demi-finale de Ligue des champions inattendue. Les Blues devaient vivre une saison de transition, mais auront tout de même tracé leur chemin à travers Galatasaray et le PSG. L'Atlético ne devait pas se mêler au gratin européen, mais aura réussi à sortir le Milan et le Barça. À l'aller, les deux formations se sont neutralisées autour d'un score nul et vierge, qui a vu les 50 000 supporters de l'Atlético chercher désespérément la clé du cadenas que José Mourinho avait jetée dans les eaux du Manzanares. Peine perdue face à une formation londonienne qui sait parfaitement défendre son gardien, même sans Terry ni Ivanović, et même lorsque ce gardien n'est plus Petr Čech.

Au retour, sur les terres conquises par l'entraîneur portugais, Diego Simeone devait enfin succomber pour son manque d'expérience, disaient-ils. Son Atlético, fait de courage et de bravoure, allait finalement périr logiquement comme un petit au milieu de la cour des grands. C'est ce qui devait arriver, du moins. Au tour précédent, le Paris Saint-Germain l'avait emporté 3-1 à domicile, et avait tout de même fini par se faire éliminer. Laurent Blanc misant tout sur la tactique du « on défend et on contre » , espérant qu'une défense Thiago Silva-Alex puisse ne pas encaisser deux buts sans qu'une attaque Cavani-Lavezzi-Lucas en mette un, le PSG avait sombré dans les dernières minutes : 2-0. Deux ans avant, c'était le Napoli de Mazzarri qui n'avait pas profité d'un score positif à domicile (3-1 à l'aller, défaite 4-1 au retour). Alors, en avril 2014, après avoir seulement obtenu un 0-0 à Madrid, l'Atlético devait forcément perdre. A priori. Enfin, c'est ce qui devait arriver, si l'Atlético était venu pour défendre à Stamford Bridge.

Le jour où Simeone a renversé Stamford Bridge


Et d'ailleurs, c'est ce qui est arrivé. Lors des 36 premières minutes du match, Diego Simeone met en place un plan de jeu conservateur, timide, défensif, qui fait curieusement penser à ceux de Mazzarri et Blanc. Les Colchoneros reculent, Godín et Miranda défendent dans leur surface, et les contres lancés vers Adrian et Diego Costa ne sont pas assez soutenus pour espérer autre chose qu'un peu de chance. En face, Mourinho n'a pas non plus lâché sa formation la plus offensive : le milieu est ultra-défensif, avec un double pivot David Luiz-Ramires, Willian pour travailler dans l'axe et Azpilicueta en ailier « offensif » droit. Bien aidé par le manque de culot du Cholo, Chelsea parvient donc tout de même à gagner aisément du terrain à l'aide des longs ballons de David Luiz et des percées axiales de Ramires et Willian, attaqués seulement dans les trente derniers mètres madrilènes. À la 36e minute, Fernando Torres ouvre logiquement le score après un joli numéro de Willian sur le côté droit, reprenant un centre d'Azpi. 1-0, les Blues tiennent leur qualification.

Forcé par le destin, Diego Simeone fait alors ce que José Mourinho avait fait quatre ans plus tôt avec l'Inter à Stamford Bridge : prendre le jeu à son compte, presser agressivement les milieux londoniens, conserver le ballon dans le camp adverse, jouer haut, faire monter les latéraux pour faire reculer les ailiers blues, principaux points de chute des longs ballons de Cahill et David Luiz. Bref, réduire les Blues à des contres pour les écarter de la surface de Courtois et ne pas subir leur jeu aérien et leurs coups de pied arrêtés. À la 44e minute, le latéral droit Juanfran se trouve dans les six mètres de Schwarzer lorsqu'il reprend le centre de Tiago pour servir Adrian. À la 60e minute, la surface des Blues est prise d'assaut par six Colchoneros (Costa, Adrian, Turan, Tiago, Godín, Miranda) lorsque Diego Costa obtient un penalty. Dix minutes plus tard, c'est une nouvelle montée de Juanfran qui permet à Arda Turan de marquer le troisième but, celui de la qualification.

Vidéo

De Mazzarri à Simeone, en 4 étapes


Si Laurent Blanc pouvait s'inspirer de la victoire de Diego Simeone à Londres en avril dernier, et non de la défaite napolitaine de Mazzarri comme l'an passé, il le ferait sur 4 étapes. D'une, ne pas s'adapter à l'adversaire. Si Diego Simeone a pu changer rapidement de plan de jeu, c'est parce qu'il avait lancé une composition habituelle : un 4-4-2 formé par les trois paires Costa-Adrian, Turan-Koke et Tiago-Suárez. Blanc devrait-il vraiment faire confiance à David Luiz au milieu, alors que le PSG développe depuis deux saisons un jeu de possession basé sur un milieu Motta-Verratti-Matuidi ? De deux, tenter de contrôler le rythme du match. C'est certainement le plus difficile à faire contre une équipe de Mourinho, qui peut être plus ou moins brillante, mais donne toujours l'impression de savoir ce qu'elle fait. Concrètement, il s'agit de faire plus de fautes que l'adversaire, et savoir choisir quand l'arbitre doit arrêter le match. À Stamford Bridge, l'Atlético avait gagné cette bataille (18 fautes à 12), le PSG l'avait largement perdue (11 à 18).

De trois, le PSG ne doit pas « bien défendre » . Laurent Blanc l'a dit et répété, avant et après le match aller : la qualification passe par une bonne défense. Mais face à Chelsea, une bonne défense ne passe certainement pas par une utilisation de plus de ressources défensives (David Luiz au milieu). D'ailleurs, un 0-0 ne suffirait pas aux Parisiens. Pour éloigner les Blues des cages de Sirigu, limiter l'impact des coups de pied arrêtés et ne pas subir la pression de Stamford Bridge, Blanc devra sortir de sa zone de confort et envisager un plan de jeu audacieux offensivement. De quatre, le PSG doit donc jouer pour marquer. Si Jallet semblait avoir reçu la consigne de ne pas dépasser la ligne médiane la saison dernière à Londres, il aura surtout permis à Schürrle et Hazard d'obtenir des coups de pied arrêtés autour de la surface de Sirigu avec une facilité déconcertante. Avec une mentalité bien plus offensive, Juanfran les avait fait reculer. Cela passe bien évidemment par un milieu de terrain conquérant avec le ballon : alors que Thiago Motta n'avait touché que 64 ballons à Londres, et que la paire Verratti-Cabaye avait atteint les 74 en cumulé (le second avait remplacé le premier à la 54e minute), la mobilité de Koke était parvenue à dessiner la circulation du ballon madrilène avec 96 ballons touchés. Cela pourrait être la mission de Marco Verratti ce soir, s'il est bien aidé par les mouvements de Javier Pastore et Blaise Matuidi entre les lignes.

Les pirates de Paname


Le PSG ne gagnera pas les batailles des tirs et des duels aériens gagnés. Chelsea parvient toujours, peu importe l'opposition, à tenter 15 tirs par match à Stamford Bridge. En revanche, avec un plan de jeu audacieux, Laurent Blanc pourrait réussir à forcer les Blues à construire leur attaque depuis leur propre camp, limiter les coups de pied arrêtés près de sa surface et pousser Mourinho à dépendre des exploits de ses individualités en contre. Pour cela, le PSG doit jouer comme des pirates. Non pas des pirates qui viennent voler un trésor qu'ils ne méritent pas, mais des pirates qui sont prêts à tout perdre pour ce trésor. Des pirates prêts à encaisser trois buts pour pouvoir en mettre trois autres à leur tour. Des pirates prêts à titulariser Javier Pastore un soir de grande rencontre européenne à l'extérieur. Il faudra partir à l'abordage. Le PSG pourrait très bien jouer ainsi et s'incliner devant les exploits de Thibaut Courtois ou la maladresse de ses attaquants, mais il aura mis toutes les chances de son côté. Tout comme il existe plusieurs façons de gagner, il existe plusieurs manières de perdre. Ce soir, Blanc a l'opportunité de passer en quarts de finale de C1, mais il a surtout l'occasion de mettre en place un Paris Saint-Germain prêt à mourir debout pour démontrer à l'Europe qu'il a les armes pour rivaliser avec n'importe qui.

Par Markus Kaufmann À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina Hier à 12:05 OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!
il y a 5 heures Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 41 Hier à 18:30 Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:50 Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 46 Hier à 12:16 Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 Hier à 11:47 Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) Hier à 09:50 Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 36 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50