1. // Publirédactionnel
  2. // senti.fr

Comment bien lire les statistiques des joueurs ?

Le football moderne a la fâcheuse tendance de mettre en lumière les performances offensives et de valoriser les buteurs aux lignes de stats affolantes, au détriment des joueurs qui brillent dans l’ombre. Sans doute parce qu’il est plus délicat de juger les prestations d’un défenseur, d’un relayeur, voire d’un meneur de jeu. Voici quelques pistes pour bien évaluer la prestation de chacun sur le terrain.

Modififié

1. Le milieu récupérateur qui ne participe pas à la création du jeu


Le rôle le plus ingrat que puisse jouer un footballeur de haut niveau : le milieu de terrain défensif travaille dans l’ombre, au service de ses partenaires, se sacrifie corps et âme en balayant le terrain à la poursuite de passes mal ajustées... Et pourtant, on ne remarque pas toujours ses plus belles prestations, comme si on avait du mal à évaluer son apport pourtant décisif au collectif. On ne comprend parfois la valeur d’un excellent récupérateur que quand il n’est plus là. Le Real Madrid en a fait l’amère expérience après le départ de Claude Makelele à l’été 2003 : en fin de compte, ce n’étaient pas Zidane, Figo, Raúl ou Ronaldo qui gagnaient des titres, mais bien davantage l’infatigable récupérateur des Bleus, dont l’activité débordante libérait ses partenaires. Pour évaluer la performance d’un bon milieu de terrain récupérateur, il faut surtout s’attacher à surveiller ses statistiques défensives, plutôt que son taux de passe réussies. N’Golo Kanté a ainsi terminé la saison dernière avec le plus d’interceptions (159) et le plus de tacles réussis (181) en Premier League ; des statistiques qui en font l’un des grands artisans du titre de Leicester.

2. Le défenseur central qui défend proprement


Depuis son arrivée à Arsenal, le défenseur français Laurent Koscielny n’a récolté que 26 cartons jaunes en championnat, en plus de 200 apparitions. Mieux : depuis la saison 2011-12, il commet systématiquement moins d’une faute par match. À titre de comparaison, Mangala (Manchester City) affiche une moyenne de 1,6 faute par match l’an dernier, et Chris Smalling (Manchester United) une moyenne de 1,3. Ce n’est pas pour rien que Koscielny est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du Royaume, et présente malgré son faible taux de fautes commises la 3e meilleure moyenne d’interceptions de Premier League. Celui qui avait récolté un carton rouge pour sa première apparition sous le maillot d’Arsenal et auquel on reprochait à une époque de causer un peu trop de penaltys, a mis de l’eau dans son vin. Il défend souvent debout (moins de 50 tacles au cours de la saison passée quand d’autres dépassent allègrement les 100 tacles), et toujours proprement, provoquant ainsi moins de fautes, et donnant moins d’opportunités à l’adversaire de marquer sur coup de pied arrêté. Ainsi, il n’est pas toujours évident de remarquer qu’un défenseur neutralise son vis-à-vis sans le déposséder du ballon ou le tacler à tout bout de champ, mais simplement en le marquant habilement, en anticipant avant qu’il ne reçoive le ballon ou en le contenant loin des buts lorsqu'il l’a finalement récupéré. Il est donc important de surveiller chez un défenseur le nombre de fautes qu’il commet, le nombre de cartons qu’il récolte, et de consulter sa moyenne de récupérations et de tacles en fonction de ces chiffres.

3. Le relayeur qui dirige ses passes vers l’avant


Depuis l’avènement du Barça entraîné par Pep Guardiola, et les taux de passes réussies proprement hallucinants de son métronome Xavi, il semble que cette statistique soit soudainement devenue prépondérante aux yeux des observateurs. Ce n’est pas forcément un tort : on attend avant tout d’un milieu de terrain qu’il sache conserver et redistribuer le ballon, plutôt que de le perdre dans une zone du terrain où cela serait synonyme de danger immédiat. Pourtant, un milieu de terrain est évidemment dépendant de ses partenaires et des solutions proposées par ces derniers : le taux de passes réussies de Xavi dit finalement autant de sa qualité de passe que du jeu sans ballon absolument exceptionnel des Blaugrana à l’époque, toujours prompts à se déplacer et à se démarquer en fonction de la position du ballon sur le terrain. Après tout, la possession de balle est avant tout une histoire de disponibilité, et d’efficacité. Il ne sert à rien d’avoir 80% de possession de balle si on effectue des passes faciles à des partenaires en retrait. Le taux de passes réussies peut être trompeur, sur un plan individuel comme sur un plan collectif. Un joueur peut afficher un taux de passes réussies au-delà des 90%, mais n’avoir exécuté que des passes sécurisées – latérales ou en retrait. Par conséquent, il n’a pas créé d’occasions ou participé à la construction des offensives. Riyad Mahrez, couronné du trophée du meilleur joueur de Premier League l’an dernier, a terminé la saison avec un pourcentage de passes réussies de 73,6% seulement. Ce qui n’est pas fou, pour un meneur de jeu. Sauf qu’à chaque prise de balle, Mahrez cherchait systématiquement à provoquer le danger, il était au service du jeu direct des Foxes, et multipliait les passes verticales, très risquées, afin de mettre le plus rapidement possible ses partenaires dans les meilleures dispositions pour marquer. Il est donc important de surveiller pour un milieu de terrain le nombre de « passes clés » qu’il effectue lors de chaque match, le nombre de ballons qu’il a perdus, et bien sûr le sens dans lequel sont adressées ses passes.

4. L’accélérateur de particules qui provoque le danger


La prise de risque détermine souvent le moment où la différence se fait sur le terrain. Puisque les deux équipes comptent le même nombre de joueurs, il est impératif, pour provoquer une occasion de but, qu'un joueur décide de réaliser un geste à haut risque : une passe aventureuse, un dribble, un centre, une simple accélération balle au pied... Le but est évidemment de créer un déséquilibre, de révéler une faille dans le système défensif adverse. Certains joueurs, qu’on surnomme des « accélérateurs de particules » , sont justement précieux pour leur capacité à faire voler en éclats les défenses les plus regroupées, à apporter une dose de chaos au sein d’une organisation bien en place. C’est là qu’on remarque que le nombre de dribbles réalisés par un joueur est prépondérant : Hatem Ben Arfa affichait l’an dernier une moyenne folle de 4,5 dribbles réussis par match. Ses dauphins sont tous les deux des joueurs auxquels on promet déjà un bel avenir : Sofiane Boufal (4,4) et Ousmane Dembélé (4,1). Tant pis, alors, si ces garçons perdent beaucoup de ballons (presque 4 pertes de balle lors de chaque rencontre pour le Lillois, et environ 2,5 pour les deux autres) : la prise de risques est justement le rôle qui leur est dévolu. Il ne sert à rien de s’agacer en voyant un ailier manquer un dribble : il suffit qu’il prenne le dessus une seule fois pour créer une occasion dangereuse. Il faut donc toujours comparer le nombre de dribbles tentés et réussis par un joueur, le nombre de ballons qu’il perd, et le nombre de buts auxquels il a pris part, même indirectement (buts, passes décisives, ou passes clés).


5. L’attaquant qui ne tourne pas à 20 buts par saison


«  Il ne vaut pas un clou, ce type ! Il a un ratio de 0,22 but par match, alors que les meilleurs attaquants sont au-dessus de 0,5 !  » Combien de fois a-t-on déjà entendu cette remarque à propos d’un joueur aligné en pointe et apparemment coupable de ne pas empiler les buts comme on enfile des perles ? Quand les meilleurs buteurs de notre époque alignent des lignes de stats individuelles stratosphériques (Messi, Cristiano Ronaldo, Suárez, Ibrahimović), il n’est pas toujours évident d’admettre qu’un attaquant de pointe peut s’exprimer autrement qu’en marquant un doublé chaque week-end. Les performances de certains pivots, qui se dévouent pour libérer des espaces, ou de certains joueurs altruistes, qui parviennent à faire briller leurs partenaires en attaque, méritent qu’on se penche sur leurs statistiques pour révéler leur vraie valeur. À titre d’exemple, le joueur du Bayern Munich Thomas Müller a achevé les saisons 2012-13, puis 2013-14 et 2014-15 avec le même total de buts inscrits en championnat : 13. Ce qui n’est pas exceptionnel à première vue. Pourtant, il a fini chacune de ces saisons en « double-double » , c’est-à-dire avec plus d’une dizaine de passes décisives à son actif (11 en 2012-13, et 10 lors des deux exercices suivants). Puisqu’un attaquant évolue dans la moitié de terrain adverse, et dans des espaces où il est toujours en infériorité numérique face à des défenseurs regroupés, il convient donc de surveiller son nombre de pertes de balle, et son taux de passes réussies. Enfin, et puisque son efficacité face au but doit rester un critère prépondérant, un attaquant doit surtout être jugé en fonction du nombre d’opportunités qu’il se crée, ou qu’on lui fournit – tout le monde ne peut pas compter sur les milieux de terrain du Barça pour être approvisionné en attaque. Le pourcentage de frappes cadrées en dit souvent long sur la justesse et le réalisme d’un buteur, et le nombre de ballons qu’il touche sur sa disponibilité vis-à-vis de ses partenaires.

  • Bien sûr, tout le monde ne regarde pas les matchs une calculette à la main. Heureusement, il reste la perception et le ressenti propres à chacun concernant la prestation des acteurs. Et là, la stat, c’est nous tous qui la faisons. C’est ce que propose SENTI, le premier baromètre qualitatif du football. Alors, toi aussi, donne du sens à tes soirées foot et exprime ton propre ressenti quant aux performances des joueurs et des équipes sur senti.fr. Par Julien Mahieu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    New
    Pas prendre de carton ok, mais un défenseur doit aussi savoir faire la faute. L.Koscielny découpe Eder à la DiMeco et la coupe aurait pu changer de mains...Remember 1993
    Prenez pas Pogba et vous vous renderez compte qu'il est le seul joueur (avec Vidal dans un moindre mesure) en Europe à taper dans toutes ces catégories. (Saison 2015-2016)
    Je pense que le système de baromètre "qualitatif" que propose SENTI peut, s'il est bien ficelé, faire beaucoup de bien aux analyses de match et peut ouvrir une brèche qu'on néglige trop (au détriment du culte du chiffre) : celle du ressenti, de l'émotion.
    zinczinc78 Niveau : CFA
    Note : 4
    Non, il n'y a qu'un seul baromètre qui soit fiable pour connaître le niveau d'un joueur ainsi que son "coefficient frisson" : SES NOTES FIFA !
    prtcl2x89 Niveau : CFA2
    ouais, c'est bien beau ça mais quand on ne joue pas à FIFA on fait comment ? (note : je poursuis dans la vanne, j'ai bien compris l'ironie)
    Caribou West Niveau : CFA
    Si tu ne joues pas à FIFA cela signifie que tu n'aimes pas vraiment le foot, et je ne vois pas pourquoi on te répondrait dans ce cas.
    prtcl2x89 Niveau : CFA2
    dans ce cas je retourne sur youtube voir des compils de cristiano ronaldo et demain j'achète le jeu !
    KyubiDesSurfaces Niveau : District
    tu peux toujours consulter les stats détaillées de tous les joueurs sur internet. Futwiz.com est un bon site par exemple
    Professeur_Bouvier-Leduc Niveau : Loisir
    Regardes des compiles de Ronaldo mais sur FIFA ! Tu verras la notion étrange du foot des gens manette en main.
    6 réponses à ce commentaire.
    Ce commentaire a été modifié.
    TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
    Mouais...rien de nouveau sous le soleil.

    J'aurais bien aime qu'on parle des statistiques d'equipes, ou de deux - trois autres points moins evidents que ceux mentionnes ci-dessus.

    Le seul point interessant c'est effectivement la combinaison des stats: ratio Dribbles Reussis / Perte de Balle par exemple.

    Reste la volonte noble de cet article
    Cafu crème Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    Je te rejoins sur l'intention de l'article qui est très bonne mais quant à l'utilité des stats individuelles dont on nous abreuve...

    Des stats par lignes, d'équipes pour ce qui concerne le pressing, des joueurs qui participent au repli défensif en coulissant, dézonant me sembleraient quand même plus pertinentes.

    Entendu il y a quelques jours à la radio dans la bouche de Riolo " normalement quand une équipe court x kilomètres elle ne perd pas".

    Bon, si il suffit de courir alors, les Kenyans vont rafler toute les coupes du monde...

    Les stats veulent tout dire et rien selon la façon dont on les présente en football, on a présenté Cavani comme capable de manquer un éléphant dans un couloir pendant 3 ans et il y a quelques jours il dépassait Pauleta.
    Ce commentaire a été modifié.
    Cafu crème Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    Ps: et le foot à l'inverse du Basket, du rugby, du foot us ou autres est basé sur les automatismes, pas des systèmes offensifs.

    Quand tu commences à remonter le terrain tu ne sais jamais ou ton 9 sera positionne dans 30 sec. On prend la précision des passes comme référence pour la qualité technique d'un joueur alors qu'on pourrait peut être aussi bien créer une stat " lecture du jeu et progression de la phase offensive".

    Ça éviterait de mettre en avant des 6 ou des 8 qui font 60 passes latérales par match en les présentant comme des génies.
    Un peu de respect pour Stambouli stp!!!
    Cafu crème Niveau : Ligue 2
    Spéciale dédicace à Alou Diarra.
    4 réponses à ce commentaire.
    De préférence sur un écran d'ordinateur, situé assez loin des yeux (de 50 à 70 cm), avec des verres anti lumière bleue si vous en avez, en faisant de petites pauses toutes les 20 ou 30 minutes pendant lesquelles il faut focaliser son regard sur un objet lointain pendant quelques secondes et surtout pas avant de dormir. De rien!
    1 réponse à ce commentaire.
    Pistaches, rhum et l'asticot Niveau : District
    Selon une étude, 71% des conclusions que l'on tirent des statistiques sont fausses..
    Note : 2
    Il y a une chose que les statistiques ne mesureront jamais dans le football, et qui est pourtant essentielle: la prise de décision juste dans le bon timing. Peu importe le nombre de dribles réussis, de ballons récupérés ou de passes réussies, ces statistiques ne vaudront que si elles sont analysées dans le sens du jeu, dans le contexte d'un match. C'est ce qui fera la différence entre un joueur "standard" et un grand joueur: ils sont parfois capables de réaliser les mêmes gestes, les mêmes passes. Seulement, l'un d'entre eux sait exactement dans quelles situations et à quels moments il faut les faire.
    1 réponse à ce commentaire.
    La stat? Un outil scientifique au service des probabilités ds le football. Un outil de mesure de l efficacité relative.
    Ms aussi un outil qui sécurise et donne des repères aux néophytes.

    Quid du milieu de terrain qui court pr récupérer un maximum de ballons. Toulalan est-il un bon joueur pck il réussit à récupérer des ballons ds un match où il se fait balader et joue plus avec hargne et poumons qu avec intelligence?
    Makélélé jouait pour mettre ses coéquipiers ds de bonnes conditions, il était capable de savoir où et comment mettre le ballon avt de l avoir récupéré.

    Quid du nombre de passes "réussies" alors qu elles ne st pas toutes utiles et/ou qu elles ne st pas forcément les meilleurs choix.

    Qui du défenseur qui ne fait pas bcp de fautes et se prend peu de cartons. Est-il en train de défendre debout alors qu un meilleur placement lui aurait permis de couper l action par un tacle bien senti?
    Un carton pris par un défenseur peut être la conséquence d une erreur "rattrapée" par un Koscielny tt pourri.

    Quid de Brandao moqué et surmoqué als qu il a permis à l OM de Gerets de remonter à la 3ème place par son activité et sa queue de cheval.

    Quid d un joueur qui court 15 kms lors d un match als que 8 kms auraient pu être une donne plus efficiente.

    Quid d un mec qui a des putains de stats en dribbles. Comment juger chacun de ses choix de dribbles?

    J'ai travaillé ds l univers de la stat. Je ss ctre la vidéo et contre toutes les stats.
    Cet article est bidon, il légitime un outil loin d être adapté, ms un outil complémentaire.
    Pr info, une passe vers l arrière peut permettre de faire gagner du terrain.
    A partir de là, on peut jeter la feuille de stats à la poubelle.

    Ajoutons qu un joueur est d autant plus capable de faire la différence qd il est imprévisible.
    Dc le mec qui légitime le déchet d un "accélérateur de particules" en affirmant que peu importe son déchet à partir du moment où il créé le danger: mon cul sur la commode.

    Dsl, je ss énerveyyyyy
    Oui l'ami, je suis à tes côtés face à ce culte de la statistique qui empoisonne le football qu'on aime:
    Vive le football qui fait vibrer!
    Vive le football qui fait pleurer!
    Vive le football qui fait bander!

    Vive le footbal à travers Pastore et Riquelme!
    1 réponse à ce commentaire.
    Le problème avec le foot c'est que ce sport est tellement imprévisible sur un match (exemple de l'équipe de CFA qui bat une équipe de ligue en coupe sur un but marquer avec les couilles - dédicace "coup de tête") que du coup les stats dans le foot me paraissent beaucoup moins à prendre en compte que dans d'autres sports tels que le basket, le baseball ou autre.

    Après peut-être que c'est juste qu'on n'a pas encore trouvé la bonne lecture des stats, mais bon je pense qu'il y un problème intrinsèque.
    Franchement vu ses stats, qui pouvait prévoir qu'Eder allait faire gagner le Portugal !?
    1 réponse à ce commentaire.
    Pour ceux qui veulent voir la réalité du terrain : Stats zone. Une application assez bordélique mais avec un peu de pratique on s'habitue. Il y a à peu près toutes les stats possible par match : les passes les tirs etc... Avec leur directions exact... Bref trop long je vous laisse voir si ça vous tente.
    il y a 59 minutes Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 32 il y a 1 heure Le rap des ultras de Genk 2 il y a 1 heure Il rentre en jeu et doit arrêter le live tweet du match
    il y a 3 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 12 il y a 3 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16 Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
    Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7