Comme un poisson dans le Maazou

Star au Niger, Moussa Maazou joue aujourd’hui en Ligue 2, à l’AC Ajaccio qui se déplace sur la pelouse du Louis-II ce soir en Coupe de France. Il y a sept ans, sur ce même Rocher, Maazou débarquait en provenance du CSKA Moscou et devait tout casser. Il est reparti avec un genou en moins et des larmes sur la joue.

Modififié
À vingt-huit ans, Moussa Maazou a déjà joué pour treize clubs dans neuf pays différents, mais c’est lors d’un improbable Monaco-AC Ajaccio en 32es de finale de Coupe de France que les amoureux de football vont revoir l’ancienne icône du Louis-II. Depuis six mois, l’attaquant en provenance du Niger joue en Corse après un drôle de périple qui l’a vu voyager en Chine, au Danemark, en Russie avant d'atterrir en Corse où il attend les caviars de Johan Cavalli. Monaco, il connaît. Et pas qu’un peu. Janvier 2010, soit un septennat en arrière, l’ASM et le CSKA Moscou tombent d’accord sur un prêt de six mois avec option d’achat du Nigérien Ouwo Moussa Maazou. À l’époque, le garçon a vingt et un ans et sort d’une expérience délicate en Russie (trois buts en quinze matchs), alors qu’il était arrivé à l’est de l’Europe plein d’ambition à la suite de sa saison à Lokeren, en Belgique, où il s’était délecté de quatorze pions en vingt-trois matchs, le PSG s’était même positionné sur le garçon. Dans le communiqué officiel du club de la Principauté, Marc Keller, alors directeur sportif, présentait Maazou comme un besoin de son entraîneur de l’époque : « Guy Lacombe souhaitait un attaquant axial, rapide, un buteur, Moussa a vraiment ce profil. » ​ Une époque où Monaco balbutiait son mercato. Eidur Guðjohnsen avait tenu difficilement six mois sur le Rocher et son départ vers Tottenham avait alors entraîné l’arrivée de Maazou. Avec la blessure du Coréen Chu-Young Park, la nouvelle recrue n’a pas le temps de faire le tour des popotes monégasques, il est attendu sur le pré très rapidement. Le 20 janvier, il foule la pelouse du Parc des Princes pendant soixante secondes pour son bizutage français. L’ASM l’emporte 1-0 dans la capitale. Petit à petit, l’attaquant grappille du temps de jeu, mais ne trouve pas le chemin des filets avant un match de Coupe de France à Bordeaux où il plante en sortant du banc. Le début de la folie Maazou. Son pressing et sa puissance physique sont des atouts appréciés à cette époque en Principauté. Sur le front de l’attaque, Nenê et Alonso régalent le nouveau venu, et ce dernier fait de la Coupe de France son terrain de jeu puisqu’il plante en quarts et en demi-finales également.

Fan d’Adebayor


En Ligue 1, le compteur monte, mais doucement. Et son silence face aux médias étonne. « Je viendrai parler aux médias quand j'aurai marqué dix buts » ​, lâche-t-il à ses débuts. L’histoire étant ancienne, on sait qu’il ne franchira jamais ce seuil (cinq buts en Ligue 1, trois en Coupe). Star au Niger, le pays le plus pauvre du monde pour certains, Maazou a mis en lumière l’ASM du côté de Niamey. Chez lui, le garçon est une idole. Jeune, il s’était pourtant destiné à l’athlétisme. Il facturait moins de onze secondes au cent mètres avant son départ pour l’Europe. Rapide, il l’est. Mais sur un terrain, il va avoir un mal fou à le démontrer. « Ses appels ne sont pas à la hauteur de sa vitesse » , dira de lui Guy Lacombe. D’ailleurs, c’est surtout en supersub qu’il va s’illustrer sur le Rocher, puisque ses trois buts en Coupe de France – qui qualifieront Monaco en finale – sont inscrits en sortie de banc. Avant d’affronter le PSG en finale de l’édition 2010, Maazou se voyait déjà planter le drapeau du Niger à Saint-Denis. Durant ce week-end très particulier, il voulait être à la hauteur de son idole, Emmanuel Adebayor, passée sur le Rocher également. En rembobinant, on se rend compte que Maazou revient de très loin, surtout comparé au clinquant de la Principauté. Son père était mécanicien automobile au pays, le jeune Moussa y a fait ses gammes avec son frangin, mais n’apprend rien hormis placer des batteries à la verticale pour faire office de poteaux. La fratrie s’initie ainsi au football de rue. Son grand frère lui montre le chemin et devient international. Très vite, la moitié de l’équipe nationale passe son temps au domicile des Maazou. Repéré par l’Asfan Niamey, il débute en professionnel très jeune et plante rapidement trente-huit buts entre 2005 et 2007.

Son retour en 2011 dure... 21 minutes


Parti à Lokeren pour devenir un produit de la filière belge comme de nombreux Africains, Maazou est appelé en équipe nationale pour un match contre l'Ouganda en mai 2008. Conscient qu’il revient de loin, il s'investit dans l'association « Atcha » , qui fait en sorte que les enfants de Niamey puissent acquérir une éducation par le sport. Il le fait surtout au nom de sa mère, malade, qui décède peu de temps après son arrivée à Monaco. Alors ce parcours en France est autre chose qu’un contrat professionnel. C’est une mission. Au Stade de France, il s’imagine brandir le drapeau de son pays « pour qu'on voit comment il est, et qu'on comprenne que le Niger, ancienne colonie française, ce n'est pas le Nigeria » .​ Mais rien n’ira comme prévu, puisque l’ASM perdra le match et Maazou ne trouvera pas le chemin des filets. Monaco n’ayant pas l’argent pour le garder, le garçon file à Bordeaux... où il ne trouve pas ses marques pendant la première partie de saison 2010-2011. Janvier 2011, soit un an après son premier passage à l’ASM, Moussa Maazou revient sur le Rocher. En prêt. Encore. Après tout, il a plutôt laissé un bon souvenir à Monaco. Le Louis-II appréciait ses grandes enjambées et ses buts venus de nulle part. Ses coéquipiers s'accommodent de son tempérament à l'emporte-pièce et ses coups de gueule contre ceux qui l'agacent et qu'ils surnomment volontiers les « zèbres » . Le voilà en joker. Il arrive le 28 janvier. Le 30, Monaco reçoit l’OM. Maazou entre en fin de match et, sur une glissade, se fait les croisés. Fin de la saison, après vingt et une minutes de jeu... Fin de son aventure à l’ASM et début de son périple fou qui le ramène aujourd'hui au Louis-II, six ans plus tard.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Merci pour cet article. Ca nous donne une idée du niveau réel de cette CAN..
T'es à la masse Mr Trump, le Niger n'est pas qualifié à la CAN.

Maazou c'est la preuve vivante que les recruteurs sont des chèvres.

Technique proche du néant (ce qui est surprenant pour un africain), appels à contretemps, aucun flair de l'attaquant, jeu de tête défaillant, etc. Ce type n'a même pas le niveau pour jouer en DHR.
Claude_Corti Niveau : DHR
Je vois pas en quoi une technique proche du néant soit surprenante pour un africain. C'est quand même parce qu'on les recrute (en ligue 1 surtout) justement + sur des critères physiques et de coût que techniques/tactiques.

Des africains dégueulasses techniquement il y en a à la pelle
Maurice Belette Niveau : CFA2
Oui mais il ne court meme pas vite et à Bordeaux ceux qui l'ont connu la nuit savent qu'il est tres mauvais danseur...
3 réponses à ce commentaire.
Claude_Corti Niveau : DHR
« Je n’ai rien à prouver à personne, je connais mes qualités, j’ai choisi Zulte-Waregem pour la tranquillité, pour travailler pour le club et pour mon pays. Je n’ai rien à envier à un joueur du Real ou du Barça. (...) Beaucoup de gens m’attendent au tournant mais j’ai tout ce qu’un joueur du Real Madrid peut avoir. Je suis à Zulte, il faut reculer pour mieux sauter, je suis jeune, je n’ai que 23 ans. Ma revanche, je vais la prendre à la CAN avec le Niger, je vais essayer de faire une belle saison »

Moussa Maazou. 2011
Il y a aussi son explication de son échec à Bordeaux qui est magnifique: "Ici, il faut faire des passes, tout ça… On joue au football. C’est plus compliqué."
Claude_Corti Niveau : DHR
Oh merde exact !!! Tu fais bien de me le rappeler. A l époque je m étais tapé une sacré barre de rire avec les amis la dessus ! Merci

Légende !
el gregom Niveau : CFA2
Voilà, merci, ça c'est le Maazou que j'ai connu parce qu'en lisant l'article, je croyais qu'on parlait d'un autre joueur... "La folie Maazou" à Monaco, ah bon ?
3 réponses à ce commentaire.
kingdavid Niveau : DHR
Ah Moussa Mââzou... Lors de son transfert à l'AS Monaco, un "grand spécialiste du foot" dénommé Stéphane ¨Pauwels, avait présenté Mââzou comme un buteur de classe mondiale!
Je trouve ça quand même sympa de connaître un peu son histoire au-delà des moqueries habituelles et de son Ballon de plomb (mérité) Je lui souhaite de mieux réussir à Ajaccio... qu'au Mans (où il avait inscrit deux buts en six mois).
Cluquette de Gaillac Niveau : District
Quelle horrible époque, horrible, horrible, horrible. Les stars étaient Nêne et Park Chu Young, il fallait compter sur Ruffier pour ne pas perdre les matchs... Comme seul moment de rêve une finale de coupe de France face au PSG que je savais perdue d'avance.
Bordel, Maazou, Mbokani, Niculae quoi !
Claude_Corti Niveau : DHR
Et quand on pense aux cadors que la ligue 1 a perdu a l'époque .. Notamment la fin de carrière de Jean Claude Darcheville, affreux affreux affreux
1 réponse à ce commentaire.
GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : CFA2
Keller / Maazou et Lacombe dans un même article ou comment retomber dans les années noires de l'asm et tout supporter du club...

Heureusement tout cela est bien derrière maintenant même si notre parcours en CDF cette année était franchement beau dommage qu'il n ' y ait pas eu la coupe au bout
Ca paraît un peu dingue, mais à Lokeren, il avait vraiment laissé une bonne impression lors de son court passage. Par contre, je me souviens m'être dit à l'époque que passer du Niger à la Russie en transitant par la Belgique, c'était un sacré dépaysement... Et qu'il allait se cramer (ou se geler, au choix, vu les hivers moscovites). D'ailleurs, depuis son passage au CSKA, c'est assez interpellant de regarder la longue traversée du désert qu'il a eu, à part un petit mieux au Portugal. En tout cas, c'est clair qu'il n'a pas froid aux yeux et qu'il a de l'ambition, le garçon. Un peu trop, sans doute...
« S'ils sont déçus, c'est leur problème, je m'en bats les couilles. Moi, je suis tranquille, j'ai mon contrat à Moscou. Je préférerais rester à Bordeaux, mais si ça ne marche pas, je rentre, pas de problème. L'entraîneur du CSKA veut me faire revenir, il ne fait que parler de moi, il m'appelle tous les jours » .
1 réponse à ce commentaire.
il y a 6 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 2 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 19 il y a 4 heures Brian Fernández arrive à Metz
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67