« Comme s'il y avait huit chiens morts dans le coffre »

C'est l'histoire d'un mec de Montreuil qui est passé de la CFA 2 au National avec l'UJ Alfortville en trois saisons. Souvent annoncé en Ligue 1, le meneur de jeu de 27 ans se retrouve à Ploiesti, la capitale du pétrole roumain. Damien Boudjemaa, coéquipier de Monsef Zerka au FC Petrolul Ploiesti, raconte ses premières fois en Roumanie.

Modififié
46 13
Ta première image à la descente de l'avion ?

Normal, j'arrive à l'aéroport. J'avoue c'est pas Orly et Roissy mais c'est pas le Kosovo non plus.

Ton premier choc ?

Le jour où j'arrive, il y a environ 20 cm de neige. Un truc de malade, je voyais rien, ni les voitures ni les gens. Tout était blanc.

Ta première rencontre avec tes coéquipiers ?

Tranquille, je suis arrivé et j'ai bien été accueilli. Dans l'équipe, il y a pas mal de Français, du coup, c'est plus facile.

Ton premier match ?

C'était contre le deuxième, Valsui. A cause d'un supporter qui avait mis une droite à un joueur du Steaua Bucarest en plein match, on a dû jouer le match à huis clos, c'était bizarre. Les supporters sont trop chauds ici.

Ton premier but ?

Contre le Dinamo Bucarest, je mets un lob de folie des 40 mètres. En plus, c'était chez eux. J'ai kiffé.

Ta première heure de gloire ?

Toujours contre le Dinamo : ce soir-là, j'ai aussi donné une passe décisive (victoire 3-1). Et comme nos supporters détestent les équipes de Bucarest, depuis, je suis le chouchou.

Ton premier mot roumain ?

Ce-faci, ça veut dire bonjour. Mais attention, il faut le dire avec l'accent italien.

Ton premier chauffeur de taxi ?

Un fou, sa voiture puait. J'avais l'impression qu'il y avait huit chiens morts dans le coffre. Je me souviens, c'était une Logan. De toute façon, ici, tout le monde a une Logan.

Ton premier repas ?

Laisse tomber. C'était au resto du club. Ils appellent ça Koh-Lanta je crois, c'est un truc bizarre, avec du blé ou je ne sais pas quoi, bref c'est dégueulasse.

Ton premier pote ?

Sony Mustivar, c'est le premier mec qui m'a parlé, et en plus, il a la même tête que Busta, c'est un de mes potes à Montreuil.

Ton premier mendiant au feu rouge ?

C'était une dame avec sa fille, les mêmes qu'en France.

Ton premier clash ?

C'était à mes débuts, au mois de janvier, avec l'entraîneur des gardiens. Je ne sais même plus pour quelle raison.

Ton premier fou rire ?

Un jour, on a fait des recherches sur Internet sur l'ancienne coupe de cheveux de Moncef Zerka, il avait une coupe de fou. Va jeter un coup d'œil, tu vas comprendre.

Ton premier coup de blues ?

Oh, ça va, en général, sauf que parfois ma famille me manque, mais ça, c'est normal.

Ton premier soupçon de match truqué ?

C'est Valsui qui gagne chez le premier et qui perd la semaine d'après contre le dernier à domicile. De toute façon, ici, il y a trop de trucs bizarres.

Ton premier supporter « relou » ?

Une fois, j'étais au resto, le mec vient avec vingt places du match que je venais de jouer et il a fallu que je signe un autographe sur chacune des places avec des prénoms chelou. À la fin, j'avais mal au poignet.

Ton premier « Mais putain qu'est-ce que je fous là ? »

Le jour de mon premier entraînement, quand j'ai vu les installations, j'étais vert. Mais bon, franchement, je suis content d'être là. Je m'amuse bien et les gens sont drôles.

Propos recueillis par Rachid Laireche
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
et le premier pick-pocket ? et le premier vendeur de marrons ? et la premiere tepu ?
ca c'est un article qui fera plaisir a tous les roumains... on atteint un niveau dans le cliche.
le mec il est en roumanie et il connait pas la polanta... vieux gars
La polenta... C'est devenu une habitude de se croire autorisé à traiter de vieux gars des gens qu'on ne connait meme pas. Pathetique.
Et puis "ce faci", ça veut dire "comment ça va" pas "bonjour".
Vous vous attendiez à quoi en Roumanie? rien qu'à voir leur représentants sur le sol français on doit pouvoir deviner à quoi s'attendre là bas...
Spike Spiegel Niveau : CFA2
T'as raison Mun Su, dans les pays en voie de développement (ou moins avancé économiquement pour le cas de la Roumanie), ce sont toujours les riches qui émigrent, c'est pour cela que tous ceux qu'on voit représente parfaitement leur pays... Ensuite ceux que tu vois sur le sol français ne sont pas tous Roumains, comme ils ne sont pas tous Roms. Bref, c'est bien beau les clichés, mais à un moment faut aussi se renseigner un minimum.
D'habitude j'aime bien ces articles "Français de L'étranger". Entre ce nouveau système de question "Ton premier" vraiment à chier" et les réponses pourries de Boudjemaa, ça doit bien etre l'article le plus mauvais de cette catégorie!
le kosovo t'emmer-de bien profond mon cher damien
romania2012 Niveau : Loisir
Article très drôle,à prendre au second degrés, le journaliste lui pose des questions "premières fois clichés" Boudjemaa répond donc avec des clichés rien de bien sérieux. Bonne continuation Boudjemaa.
Rapid Bucharest Niveau : Loisir
Dear Damien Boudjemaa, if you don't like Romania why you're still here?!Why don't you come back in France and play for a football team from Ligue 1?Maybe we have too much gipsy's (just like north africans means to France)or too much cars called Logan (funny...it belongs to Renault Group) or maybe we are a very poor country. But you are paid and live in Romania.Until you sign with another football team outside Romania you must respect Romania...it's called education!
Mais pourqoi tu ne reste pas jouer dans ton maghreb de merde pour manger ton couscous? Tu cherche quoi en Roumanie sale con? Casse toi beure de merde parce que on a pas besoin de toi la bas! En tout cas si tu reviendra tu sera bien accueillir fis de pute, croyez moi!
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Il a mangé de la Koh-Lanta LOL.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Quel avenir pour Lavezzi ?
46 13