Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Barcelone/Manchester

Comme on se retrouve

Ce soir, à Wembley, la finale de la C1 mettra aux prises deux escadrilles qui ont déjà eu l'occasion de se friter à plusieurs reprises. Avec des résultats divers et variés.

Modififié



Quart de finale de Coupe des Coupes 83/84

FC Barcelone - Manchester United - 2-0


Manchester United – FC Barcelone - 3-0


Qualifié : Manchester United




Premier affrontement entre les Red Devils et le Barça. Les deux équipes sont alors des seconds couteaux européens et ne dominent pas leurs championnats respectifs. Pour changer la donne, et redorer son blason, le Barça achète en 1982, un jeune métèque en provenance de Boca, un certain Diego Maradona. Après une première année difficile sous les ordres de l'Allemand Udo Lattek, l'astre argentin réussit à convaincre ses dirigeants de ramener Cesar Luis Menotti. Le Barça récupère l'entraîneur champion du monde, et un semblant de style. Forcément, Schuster et Maradona sont contents. Ils vont enfin pouvoir arrêter de suer, et se mettre à jouer.

A Manchester, c'est Ron Atkinson qui débarque sur le banc des Red Devils. Le technicien anglais fait immédiatement le forcing pour s'attacher les services de Bryan Robson. Il masque à peine sa joie quand il le fait signer : « Il va devenir une légende et remplacer Duncan Edwards dans le cœur des supporters » . Gordon Strachan, le jeunot Mark Hugues et le talentueux Paul McGrath font également partie de la reconstruction de ce Manchester United certes new wave, mais pas révolutionnaire. Défaits 2-0 au Camp Nou, les Mancuniens s'imposent 3-0 dans le Théâtre des Rêves. Maradona, qui n'a pas joué le match aller, se fait rouer de coups par Strachan durant toute la rencontre. Le Barça se fait bouger physiquement, et rate l'occasion de disputer une demi-finale de Coupe des Coupes que les Diables Rouges finiraient par perdre contre la Juve.







Finale de la Coupe UEFA 1991, Stade de kuip, Rotterdam

Manchester 2 – FC Barcelone 1




Un an après que l'UEFA eut levé la suspension des clubs anglais, le Barça et Manchester s'affrontent cette fois-ci en finale de la Coupe de l'UEFA. Cruyff et Ferguson sont déjà là et cherchent à remporter un premier titre européen. Mark Hugues, passé par le Barça avant de revenir dans son club formateur, se charge de mettre les siens à l'abri grâce à un doublé en sept minutes (67eme et 74eme). Avant le match, l'attaquant avait déclaré ne s'être jamais vraiment senti à l'aise en Catalogne : « En Espagne, j'avais l'impression d'être dans un pays étranger » . Rappelons que Mark Hugues est gallois... A onze minutes de la fin, Ronald Koeman, d'une frappe de bourrin, réduit la marque. Si le défenseur Nando n'avait pas été exclu quelques minutes plus tard, les Culés seraient sans doute revenus dans la partie. Au final, Alex Ferguson, pas encore adoubé par la Reine, remporte le deuxième titre européen de sa carrière -le premier avec Manchester-, huit ans après avoir gagné la Coupe des Coupes avec Aberdeen.






Phase de groupe de la Champions League 1994/95

Manchester United – FC Barcelone - 2-2


FC Barcelone - Manchester United - 4-0



Devenu champion d'Europe en 92, à Wembley, le Barça encaisse pourtant une humiliante défaite face au Milan AC de Capello deux saisons plus tard, six mois avant de retrouver Manchester en phase de poules de la Ligue des Champions. Lors du match aller en Angleterre, un vilain rouquin nommé Paul Scholes débute dans la compétition. Ryan Giggs, lui, est déjà là, mais en moins poilu. La défense des Mancuniens, composée de Gary Pallister, Steve Bruce et Phil Neville, souffre face aux coups de génie des Romario, Stoichkov, et Guardiola. Le résultat est pourtant flatteur pour les Red Devils : 2-2 au final. Au Camp Nou, le rouleau compresseur blaugrana ne laisse aucune chance aux ouailles de Sir Alex. Le génie bulgare “Hristo de puta”, x2, Romario, et même l'improbable Albert Ferrer perforent les cages d'un Manchester qui s'incline pour la première fois de son histoire face aux Catalans. What a shame...



Barcelona-Manchester 1994




Phase de poules de la Champions League 1998/99

Manchester United – Fc Barcelone - 3-3


Fc Barcelone - Manchester United - 3-3



Sans doute la plus belle passe d'armes dans l'histoire qui lie les deux équipes. Là encore, Blaugranas et Red Devils se retrouvent en phase de poules pour livrer deux batailles de football offensif et proposer un spectacle époustouflant. Aujourd'hui, Giggs, Scholes, Brown et Neville sont toujours au club pour s'en souvenir. En revanche, il n'y a plus aucun joueur de l'époque côté espagnol, et c'est presque tant mieux. Figo, Rivaldo, Kluivert et la colonie hollandaise se souviendront pourtant longtemps d'avoir accroché deux fois consécutivement le club qui enlèverait à l'arrivée le précieux trophée. Car en s'imposant face au Bayern, au Camp Nou (!!!), grâce à un but à la dernière seconde de jeu de Sheringham, Ferguson finit enfin par remporter sa première coupe au grandes oreilles sur le banc mancunien.









Demi-finale de Champions League 2007/08

Barcelona - Manchester United - 0-0


Manchester United - Barcelona - 1-0




La demi-finale de 2008 fut sans doute la confrontation la moins spectaculaire de toutes. Grands favoris pour la finale, les Mancuniens se sont assez logiquement qualifiés pour la finale face à un Barça en fin de cycle. Meilleur joueur du match aller, Cristiano Ronaldo rate néanmoins un penalty qui laisse quelques options aux Blaugranas dans l'optique du match retour. Au Théâtre des Rêves, Paul Scholes, privé de finale en 99, envoie rapidement un missile dans les cages de Valdes pour propulser les siens à Moscou. C'est tout et, on va pas se mentir, c'était un peu triste. Voire moche.







Finale de Champions League 2008/2009

Barcelona - Manchester United - 2-0

Une histoire douloureuse pour les Mancuniens, et les Anglais en général. D'un, parce qu'avec trois clubs en demi-finales, ils peuvent légitimement s'imaginer conserver le trophée sur leur Île. De deux, parce que, quoi qu'en disent toujours aujourd'hui les fans du Barça, l'élimination de Chelsea en demi-finale relève plus de maladresses arbitrales que d'une intervention divine. Et de trois, parce que prendre un but de la tête par un enfant d'1m69 quand on aligne les 1m89 de Ferdinand associés aux 188cm de Vidic devant le mètre 97 de Van der Sar, ça la fout franchement mal.






Achetez vos billets pour le FC Barcelone maintenant !

PS : Réédition d'un article paru en mai 2009.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25