1. //
  2. // Finale
  3. // Barcelone/Manchester

Comme on se retrouve

Ce soir, à Wembley, la finale de la C1 mettra aux prises deux escadrilles qui ont déjà eu l'occasion de se friter à plusieurs reprises. Avec des résultats divers et variés.

Modififié
0 19



Quart de finale de Coupe des Coupes 83/84

FC Barcelone - Manchester United - 2-0


Manchester United – FC Barcelone - 3-0


Qualifié : Manchester United




Premier affrontement entre les Red Devils et le Barça. Les deux équipes sont alors des seconds couteaux européens et ne dominent pas leurs championnats respectifs. Pour changer la donne, et redorer son blason, le Barça achète en 1982, un jeune métèque en provenance de Boca, un certain Diego Maradona. Après une première année difficile sous les ordres de l'Allemand Udo Lattek, l'astre argentin réussit à convaincre ses dirigeants de ramener Cesar Luis Menotti. Le Barça récupère l'entraîneur champion du monde, et un semblant de style. Forcément, Schuster et Maradona sont contents. Ils vont enfin pouvoir arrêter de suer, et se mettre à jouer.

A Manchester, c'est Ron Atkinson qui débarque sur le banc des Red Devils. Le technicien anglais fait immédiatement le forcing pour s'attacher les services de Bryan Robson. Il masque à peine sa joie quand il le fait signer : « Il va devenir une légende et remplacer Duncan Edwards dans le cœur des supporters » . Gordon Strachan, le jeunot Mark Hugues et le talentueux Paul McGrath font également partie de la reconstruction de ce Manchester United certes new wave, mais pas révolutionnaire. Défaits 2-0 au Camp Nou, les Mancuniens s'imposent 3-0 dans le Théâtre des Rêves. Maradona, qui n'a pas joué le match aller, se fait rouer de coups par Strachan durant toute la rencontre. Le Barça se fait bouger physiquement, et rate l'occasion de disputer une demi-finale de Coupe des Coupes que les Diables Rouges finiraient par perdre contre la Juve.







Finale de la Coupe UEFA 1991, Stade de kuip, Rotterdam

Manchester 2 – FC Barcelone 1




Un an après que l'UEFA eut levé la suspension des clubs anglais, le Barça et Manchester s'affrontent cette fois-ci en finale de la Coupe de l'UEFA. Cruyff et Ferguson sont déjà là et cherchent à remporter un premier titre européen. Mark Hugues, passé par le Barça avant de revenir dans son club formateur, se charge de mettre les siens à l'abri grâce à un doublé en sept minutes (67eme et 74eme). Avant le match, l'attaquant avait déclaré ne s'être jamais vraiment senti à l'aise en Catalogne : « En Espagne, j'avais l'impression d'être dans un pays étranger » . Rappelons que Mark Hugues est gallois... A onze minutes de la fin, Ronald Koeman, d'une frappe de bourrin, réduit la marque. Si le défenseur Nando n'avait pas été exclu quelques minutes plus tard, les Culés seraient sans doute revenus dans la partie. Au final, Alex Ferguson, pas encore adoubé par la Reine, remporte le deuxième titre européen de sa carrière -le premier avec Manchester-, huit ans après avoir gagné la Coupe des Coupes avec Aberdeen.






Phase de groupe de la Champions League 1994/95

Manchester United – FC Barcelone - 2-2


FC Barcelone - Manchester United - 4-0



Devenu champion d'Europe en 92, à Wembley, le Barça encaisse pourtant une humiliante défaite face au Milan AC de Capello deux saisons plus tard, six mois avant de retrouver Manchester en phase de poules de la Ligue des Champions. Lors du match aller en Angleterre, un vilain rouquin nommé Paul Scholes débute dans la compétition. Ryan Giggs, lui, est déjà là, mais en moins poilu. La défense des Mancuniens, composée de Gary Pallister, Steve Bruce et Phil Neville, souffre face aux coups de génie des Romario, Stoichkov, et Guardiola. Le résultat est pourtant flatteur pour les Red Devils : 2-2 au final. Au Camp Nou, le rouleau compresseur blaugrana ne laisse aucune chance aux ouailles de Sir Alex. Le génie bulgare “Hristo de puta”, x2, Romario, et même l'improbable Albert Ferrer perforent les cages d'un Manchester qui s'incline pour la première fois de son histoire face aux Catalans. What a shame...



Barcelona-Manchester 1994




Phase de poules de la Champions League 1998/99

Manchester United – Fc Barcelone - 3-3


Fc Barcelone - Manchester United - 3-3



Sans doute la plus belle passe d'armes dans l'histoire qui lie les deux équipes. Là encore, Blaugranas et Red Devils se retrouvent en phase de poules pour livrer deux batailles de football offensif et proposer un spectacle époustouflant. Aujourd'hui, Giggs, Scholes, Brown et Neville sont toujours au club pour s'en souvenir. En revanche, il n'y a plus aucun joueur de l'époque côté espagnol, et c'est presque tant mieux. Figo, Rivaldo, Kluivert et la colonie hollandaise se souviendront pourtant longtemps d'avoir accroché deux fois consécutivement le club qui enlèverait à l'arrivée le précieux trophée. Car en s'imposant face au Bayern, au Camp Nou (!!!), grâce à un but à la dernière seconde de jeu de Sheringham, Ferguson finit enfin par remporter sa première coupe au grandes oreilles sur le banc mancunien.









Demi-finale de Champions League 2007/08

Barcelona - Manchester United - 0-0


Manchester United - Barcelona - 1-0




La demi-finale de 2008 fut sans doute la confrontation la moins spectaculaire de toutes. Grands favoris pour la finale, les Mancuniens se sont assez logiquement qualifiés pour la finale face à un Barça en fin de cycle. Meilleur joueur du match aller, Cristiano Ronaldo rate néanmoins un penalty qui laisse quelques options aux Blaugranas dans l'optique du match retour. Au Théâtre des Rêves, Paul Scholes, privé de finale en 99, envoie rapidement un missile dans les cages de Valdes pour propulser les siens à Moscou. C'est tout et, on va pas se mentir, c'était un peu triste. Voire moche.







Finale de Champions League 2008/2009

Barcelona - Manchester United - 2-0

Une histoire douloureuse pour les Mancuniens, et les Anglais en général. D'un, parce qu'avec trois clubs en demi-finales, ils peuvent légitimement s'imaginer conserver le trophée sur leur Île. De deux, parce que, quoi qu'en disent toujours aujourd'hui les fans du Barça, l'élimination de Chelsea en demi-finale relève plus de maladresses arbitrales que d'une intervention divine. Et de trois, parce que prendre un but de la tête par un enfant d'1m69 quand on aligne les 1m89 de Ferdinand associés aux 188cm de Vidic devant le mètre 97 de Van der Sar, ça la fout franchement mal.






Achetez vos billets pour le FC Barcelone maintenant !

PS : Réédition d'un article paru en mai 2009.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ça fais 3 victoires chacun et 3 nuls, c'est équilibre.

en revoyant les images de 1999, je me suis rappelé que cette année là Rivaldo a gagné le ballon d'or, une honte...
"... quoi qu'en disent toujours aujourd'hui les fans du Barça, l'élimination de Chelsea en demi-finale relève plus de maladresses arbitrales que d'une intervention divine."

Haha, j'aime beaucoup le terme de "maladresses arbitrales", c'est comme considéré DSK un grand seducteur. Soyons serieux et appelons un chat un chat... le Barça devait jouer la finale pour le tres vendable duel Barça-MU, Messi-Ronaldo, et donc l'UEFA a tout fait pour en depechant son envoyé special Ovrebo, le reste c'est pipeau.
En 1999, le meilleur joueur du Barça, et d'Europe, c'est Figo bien evidemment. Il meritait deja son BO en 1999. Mais bon, le BO c'est pipeau.
En 1999, David Beckham aurait dû l'avoir, il a gagné le triplé, et a grandement contribué a la victoire avec une chier d'assits (23 rien qu'en championnat si je me rappelle bien).
Maladresses arbitrales?

Il y en a eu une surtout envers Thierry Henry à l'aller qui aurait dû être sanctionnée d'un pénalty.
Avec un but dans la musette Chelsea n'aurait pas pu jouer le béton sordide du match retour (à domicile faut le faire) et aurait dû se découvrir. La victoire du Barça était on ne peu plus méritée et il est difficile de pleurer sur la défaite de cette équipe de Chelsea (déjà les options débiles à la Mourinho) sans grand intérêt sur le plan du jeu.
91: finale de la coupe des coupes et non de l'UEFA.

Pauvre Ovebrö! Quand on pense qu'il s'est retiré après le match à Stamford Bridge! C'est pourtant pas lui qui marque le but de la qualif' pour le Barça!

Il a fait quoi? Il n'a pas donné des penaltys même pas évidents. Quand un ballon, sur un tir, arrive sur la main du défenseur, y'a péno ou pas?

Selon lui, non. Selon moi, non plus.

Une autre interprétation est possible. Un autre arbitre aurait sifflé les pénos.

Mais y'a vraiment pas de quoi crier au complot.
Le prochain qui s'avise de supprimer mon message, je lui dévisse la tête et lui C H I E dans le cou.
C'est une pratique Blaugrana.
Ronaldo, je parlais de ta mère dans mon message précédent, de langue rapeuse, de figo, de poils, de morue, de copa del rey, t'as compris sale bâtard ?
Sans oublier qu'au match aller, les joueurs de Chelsea l'a ramenaient moins quand l'arbitrage était en leur faveur. ils qualifiaient les joueurs barcelonais de pleureuses qui se trouvaient des excuses pour le résultat du match.

Ironique quand on regarde leurs réactions après le match retour. Fucking disgrace hein Didier.
@Crip51 : C'est normal c'est le barça. C'est la même chose avec l'Inter l'année passée, pénalty non sifflé et but sur hors jeu de milito.. Mais tout le monde ne retiens que l'exclusion (certes scandaleuse) de motta.
Vous êtes sérieux les gars là ? A l'aller, il oublie un pénalty pour le Barça ok ! (D'ailleurs pour info, c'est à l'aller au Camp Nou que Chelsea a bétonné ..)

Match retour le Barca se fait manger, y'a pas de bétonnage ! Et en dehors des deux mains dans la surface (le ballon va à la main certes, mais la main empeche ce ballon d'aller vers le but ... ce qui dans le reglement entraine un pénalty ...) y'a quelques attentats dans la surface, dont un particulierement scandaleux de Yaya Toure sur Drogba !

Serieux les gars, vous avez beau supporter la meilleure équipe du monde, mais à un moment donné faudrait savoir avouer quand vous méritez de perdre ...
Les équipes du traductor méritent toujours de perdre, et pourtant, personne ne le reconnait. Pourquoi les Culés devraient faire cet effort. Que ronaldo s'arrangé déjà pour que la langue de sa mère rappe moins ma bite et ça ira déjà mieux. Sale bâtard !
Quel match de Beckham à Old Trafford contre le Barça, des centres millimétrés, un coup-franc au p'tits oignons... Ce mec a un pied droit magique (avec la vivacité en plus à l'époque)!!
La finale de ce soir ? Un remake de celle de 1994 pour les Barcelonais - http://lefootagedejeanluc.blogspot.com/ … poque.html
Lamps : J'ai jamais dis que c'était pas scandaleux ovebro hein (car ça l'était), je dis juste que comme ç'est le barça, tout le monde ne voit que ce qui les avantages à chaque fois. Quand Arsenal à battu le barça 2-1 à londres, alors qu'il y avait un but valable refusé à 0-1, puis un pénalty non sifflé, j'ai pas vu Guardiola venir scandalisé l'arbitrage, au contraire de d'autre entraineur qui ne parle que de ça. Quand tout le monde était scandalisé pour le carton rouge ignoble de motta du à la simulation de busquets, personne n'a parler du but valable annulé pour une main qui était limite sur ses couilles (à touré). Des erreurs en défaveurs du barça y'en a eu plein, mais tout le monde ne retiendra que les grosses (ovrebo, van persie, motta).
@tx, c'est scandaleux?

Jusqu'à quel point?

Arbitre acheté?

Allons!

Ne pas siffler ces pénos était discutable mais pas scandaleux.

La preuve? Ni l'UEFA ni Hiddinks n'ont moufté.

Drogba et Ballack l'ont eu mauvaise mais c'était sur le coup de la frustration. Et puis, on connaît la mauvaise foi des footballeurs.

@Lamps, je ne supporte pas le Barça parce que c'est la meilleure équipe du monde. Je n'ai plus quinze ans.

Un autre arbitre qu'Ovebrö aurait peut-être sifflé ces pénos mais lui, non. Point barre!

A quoi bon discuter 107 ans les décisions d'un arbitre?

Le barça s'est fait bouffer? Il s'est fait bouger, tout au plus. Il conservait le monopole du ballon. Et à part ces pseudo-pénos, je ne vois pas en quoi Chelsea l'a bouffé.

La praline d'Essien était un but venu d'une autre planète.

Dans le jeu, Chelsea n'a jamais été supérieur.
@mario: "La preuve ? Ni l'UEFA ni Hiddinks n'ont moufté. "

Faux et archi-faux!

L'UEFA n'a rien dit evidemment car c'est elle qui depeche Ovrebo pour la sale besogne constatee par TOUS.

Hiddink a declare en fin de match, je prefere ne rien dire car si je parle ma carriere est terminee.

Petite memoire, petite teub.
C'est vrai, j'avais oublié la réaction d'Hiddinks à l'époque.

Mais il a changé d'avis depuis. Il a récemment admis que le Barça avait été supérieur à son équipe. Ce que TOUS savaient déjà.

Mets-toi à la page au lieu de t'intéresser de si près à l'appendice reproducteur des autres.
ronaldo aime la bite mes aïeux, vous devez vous y faire...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 19