Comme au cinéma pour Hantz

Modififié
0 14
Bastia s’est imposé sur le fil hier soir à Furiani, Ilan inscrivant le but de la victoire dans les derniers instants du temps additionnel (2-1). Le Stade de Reims, réduit à neuf après deux expulsions, avait pourtant ouvert le score, mais s’incline encore en toute fin de match, comme face à Marseille la semaine passée.


Cinéphile averti ou amateur, Frédéric Hantz a en tout cas apprécié le dénouement, comme il l’a admis en conférence de presse : « Ce fut un scénario digne des plus grands films à suspense, mais un scénario magnifique pour notre retour en Ligue 1 dans notre stade. Le résultat est très important pour la suite et pour notre confiance. Pourtant, je ne m'explique pas notre début de match très laborieux et difficile. Alors est-ce dû à la chaleur ou est-ce un problème athlétique, je ne me prononce pas pour le moment. On a vécu le même type de soirée qu'à Sochaux où, en étant menés, nous arrivons à nous imposer. C'est très rare dans le football moderne et cela me satisfait. Je retiendrai surtout notre calme durant la rencontre où, malgré notre début raté, nous ne nous sommes pas affolés et nous avons chercher à aller de l'avant. Ce fut une soirée riche en émotions. »


Nul doute que les gentils Bastiais voudront rafler la mise à chaque coup pour assurer le happy end.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Et pas un mot sur les erreurs d'arbitrage favorables au SCB ??

"Je ne m'explique pas notre début de match laborieux et difficile."

Bah vous jouiez à 11 contre 11 à ce moment là du match monsieur Hantz. C'est sur qu'à 11 contre 9 c'est tout de suite beaucoup plus facile !!!
Bon, on va clarifier deux trois trucs parce que visiblement, ça pue le footix ici.

1) Pénalty - Carton Rouge : Ok, la double peine ça fait chier tout le monde. Mais en même temps, c'est l'éternel débat, si tu expulses le mec et que le pénalty est transformé, il y a une double sanction assez sévère pour peu que la faute n'ait pas été un attentat. Sauf que si le pénalty est manqué et que le type s'en sort avec un jaune, l'injustice change de camp.
Là il n'est pas question de juger le bien fondé de ce règlement mais on ne peut que constater son existence et son application. Après si vous avez des théories argumentées expliquant que le règlement ne doit pas s'appliquer pour nous, je vous laisse le choix de les développer

2)2ème carton rouge : Modeste part seul au but, Tacalfred (excellent défenseur par ailleurs) le touche au niveau de la cheville. Encore une fois le règlement est clair, dernier défenseur, carton rouge.

3) Temps additionnels : Alors là c'est phénoménal et symptomatique de la méconnaissance du football de manière générale. On crie au scandale parce que le temps additionnel aurait été dépassé. Sauf que le point de référence pour affirmer cela est le chrono de "BEIN" à la TV. Sauf que ce chrono ne fut pas stoppé au moment de la pause "boisson" à la 68ème, alors que l'arbitre lui l'a stoppé. Donc forcement il y a un écart entre le chrono de la TV et celui de l'arbitre.
Je rajouterai, qu'étant au match, Agassa a un peu joué au con, notamment en prenant un ballon à un ramasseur de balle pour la remettre sur le terrain afin qu'il y ait deux ballons sur le terrain... Bref, il réflechira peut être deux fois avant.

Sinon, Reims n'a été que deux fois dangereux. Bastia a eu près de 60% de possession sur tout le matche, 27 tirs, 41 centres, deux poteaux, alors si vous avez encore le courage d'essayer d'expliquer par A + B qu'on a gagné grâce à l'arbitre, je vous souhaite bien du courage
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Mutu se fait attendre
0 14