1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Manchester City (2-1)

Commandant Conte, lieutenant Hazard

Touché samedi face à Crystal Palace, Chelsea a répondu avec les tripes en dominant Manchester City (2-1) mercredi soir. Si Antonio Conte n’a pas joué la plus belle pièce de sa saison, le voilà pourtant prêt à exulter.

Modififié
Antonio Conte n’a jamais cru en la chance. Le destin ne peut d’ailleurs pas expliquer pourquoi il s’est retrouvé un soir d’avril, à gesticuler comme un chef d’orchestre névrotique derrière l’une des lignes blanches de Stamford Bridge. Comprendre Conte, c’est comprendre un ensemble, un tout. « Tu ne peux pas être bon simplement du point de vue technico-tactique. Comme tu ne peux pas être bon uniquement pour motiver tes joueurs. Comme tu ne peux pas être bon simplement du point de vue psychologique, lorsque tu travailles sur l’esprit des joueurs. (...) Tu dois être bon dans tous les domaines. Tu dois essayer d’exceller partout. Pour cela, il faut étudier. » Oui, si le fils des Pouilles est là, c’est avant tout parce qu’il a appris et qu’il a absorbé chaque détail de chacune des personnes qu’il a croisées sur sa route.


S’il est là, c’est aussi parce qu’il a longtemps perdu et qu’il sait ce que la défaite peut provoquer sur un homme, aussi fort soit-il. Samedi dernier, devant son public, Antonio Conte est tombé pour la quatrième fois de la saison. Face à Crystal Palace, deux buts à un. Alors, son adversaire du jour a-t-il eu de la chance ? « Je déteste ce mot. Dans de nombreuses situations, vous pouvez marquer ou non. Dans d’autres, parfois, vous tirez et marquez. Aujourd’hui, on a tiré de nombreuses fois, mais le ballon n’est pas entré. Simplement. » Un accident, puis les conséquences. « Après une défaite, c’est impossible pour moi de sortir, expliquait-il il y a quelques jours en conférence de presse. Je dois comprendre les raisons de cette défaite. Comprendre la performance. J’ai donc revu le match et je n’étais pas heureux parce qu’on ne méritait pas de perdre pour plusieurs raisons. Mais, c’est le football. » Accepter pour mieux rebondir, Conte connaît la leçon.

La valse selon Hazard


Et la réponse, quatre jours plus tard. Même heure, même table et un souvenir : celui de ce qui reste à ce jour la plus belle démonstration anglaise d’Antonio Conte, soit la bataille remportée à l’Etihad Stadium au début du mois de décembre dernier devant un Pep Guardiola qui ne cesse de boire les paroles de son homologue italien.


Venir à Stamford Bridge devait être l’occasion pour Guardiola de s’expliquer autour d’une couronne, c’était le script de départ. Puis rien ne s’est passé comme prévu depuis plusieurs semaines, et le Catalan s’est retrouvé bizarrement arbitre d’une bagarre qui devrait opposer encore quelque temps à peine Tottenham et Chelsea, donc. Il faut se le dire : le suspense a probablement pris une balle dans le thorax ce matin. Oui, les Blues de Conte ont une nouvelle fois renversé le City de Guardiola avec une manière quasi identique à celle du match aller tout en acceptant de souffrir davantage. Une volonté de l’Italien ? Pas dans de telles proportions, sinon Zouma n’aurait pas été remplacé par Matić lors de l’entracte, alors que son Chelsea se faisait percer dans le cœur du jeu. Pari gagnant, Pedro a été libéré et a ensuite claqué une superbe seconde période. Chelsea n’a pas forcément brillé, mais a résisté. Et, un champion possède des artistes. Le cru 2017 des Blues en a surtout réveillé un : Eden Hazard.


Personne n’a jamais douté du talent du génial Belge. Ce qu’il est en train de faire depuis le début de la saison ne peut, pour autant, être réduit à de la normalité. Hazard n’est pas un artiste classique. L’homme est singulier, romantique, brutal, déstabilisant, touchant et décisif. C’est beaucoup pour un corps qui mesure à peine un mètre et soixante-dix centimètres, mais assez pour dépasser les vagues. Dans la tempête, Eden Hazard a dansé mercredi soir, en ouvrant le score d’abord, en percutant sans cesse ensuite, puis en délivrant les siens sur un penalty transformé en deux temps finalement. Ça, c’est ce qui dépasse. Car le Belge a également pesé tout au long de la partie sur l’échiquier placé au centre du Bridge, terminant la partie les bras en croix devant la dépouille de Kompany et dans les bras d’un peuple qui s’est levé pour accompagner sa sortie de scène. Mercredi soir, Chelsea était cynique, le voilà aujourd’hui sentimental, c’est la principale victoire de Conte, surtout lorsqu'on regarde un effectif qui était avant tout programmé pour reconstruire un club en crise dans la peau d’un « simple outsider » au titre final. Les Blues ont désormais une course à finir. Under the Bridge downtown, is where I drew some blood. La danse n’a plus qu’à être accompagnée.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Note : 2
"Personne n’a jamais douté du talent du génial Belge."

J'en connais un qui n'était pas né la saison dernière pour dire ça…


Elle vaux rien cette équipe c'est le Leicester de 2017, pas de C1 du coup tu regardes tes adversaires se peter la gueule après avoir déjà joué 2 matchs dans la semaine pendant que toi tu prépares pendant une semaine ton déplacement à Stoke

En gros tu joues pas de coup d'Europe, ta 70% de chances en plus de remporter le champ.
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  09:36  //  Supporter de Bordeaux
Note : 3
Je dirais même plus : quand tu joues ce championnat, tu n'as quasiment aucune chance de remporter la C1..
Exactement. La cl empêche de gagner les championnats. Y qu'à voir le Real le Barça le bayern la Juve et le PSG. ..
Uniquement en PL du con
Gunner's Dude Niveau : CFA
Note : 2
Dis donc, t'es du genre con agressif toi...
blue_army Niveau : CFA
Et pourquoi liverpool n'a pas fait comme chelsea si c'etait aussi facile que ça ( et pourtant les reds avaient fait un debut de saison tonitruant ) ? Franchement vu la qualité de l'effectif des autres concurents et la promenade de santé des spurs en europe , je ne vois en quoi chelsea ne va pas meriter son titre(si c'est acté) sous pretexte que qu'il ne jouait pas l'europe...
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  11:47  //  Supporter de Bordeaux
Bah parce que les Blues sont des mercenaires cyniques à la solde d'un oligarque russe qui a racheté un club sans âme avec de l'argent sale, alors que les Reds sont les défenseurs du vrai Football qui pratiquent un jeu léché dans le stade le plus mythique qui existe avec le meilleur public du monde, pardi !
6 réponses à ce commentaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  09:35  //  Supporter de Bordeaux
Note : 1
Je pense que Conte se trompe lourdement sur l'impact des aléas pouvant influer sur le cours d'un match.

La chatte et l'arbitrage sont des éléments essentiels qui font tout le charme de ce sport et qui alimentent les discussions de comptoir et façonnent la légende de chaque équipe.
mais le mot "chatte" c'est pas assez fort pour caractérise cette équipe de chelsea...

Par contre City n'en a pas du tout, reprise du mollet de Stones a la 93eme alors qu'il aurait pu contrôler et marquer en talonnade
À partir de combien d'occurrences la chatte perd-t-elle son caractère chatteux?
Vous avez une heure.
2 réponses à ce commentaire.
Quand Conte dit "on ne méritais pas de perdre", on dit qu'il "accepte pour mieux rebondir".
Quand un entraîneur moins en vue, ou sur lequel pèse un a priori négatif, dit la même chose, on dit qu'il cherche des excuses.

Le grand public, et les journalistes, est absolument, et c'est normal, incapable de juger la qualité d'un entraîneur. On en vient donc à ça: si on aime le gars, tout ce qu'il dit est bien. Si un entraîneur qu'on aime pas dit la même chose, on lit sa déclaration à l'inverse.

Je trouve qu'il y a un fort manque de recul des observateurs en général là dessus.

Ce laïus à la con ne remet absolument pas en cause le fait que -bien que je sois incapable d'en juger correctement - Conte soit sans doute un top entraîneur.
Tu as juste oublié ce qui précédait "on ne méritait pas de perdre".
L'adversaire du jour a-t-il eu de la chance ? " Je déteste ce mot. Dans de nombreuses situations, vous pouvez marquer ou non. Dans d’autres, parfois, vous tirez et marquez. Aujourd’hui, on a tiré de nombreuses fois, mais le ballon n’est pas entré. Simplement. "

Il me semble qu'en effet tu peux ranger ces phrases au chapitre du accepter pour mieux rebondir plus qu'à celui de la jérémiade du malchanceux convaincu qu'il méritait.
C'est vraiment un sujet à développer (peut-être un article de So Foot là-dessus ?) parce qu'on touche à l'affectif (donc forcément au subjectif), au subconscient...

Je pense qu'on retrouve les mêmes mécanismes quand on parle tactique. Quand un entraineur "à la mode" joue à 10 derrière et parque le bus, on dit qu'il est pragmatique, que c'est un tacticien... Si la même tactique est employée par un entraineur lambda, on aura plus tendance à crier au crime contre le football.

Après, peut-être que les titres valident la méthode. Si le Mou n'avait pas gagné 2 C1, on aurait moins de scrupules à le qualifier de Dupraz portugais.
Si Conte n'était pas en tête du championnat, plus de monde critiquerait le fait qu'il joue essentiellement en contre.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  12:48  //  Tifoso della AS Rome
Note : 1
Tout comme Zidane.
Mais vous êtes quand même peu à vouloir ébranler (n'enlevez pas le "é"!) l'idole.
A mon avis, les titres valident une méthode, l'Histoire ne retient à quelques exceptions près (l'OM de Bielsa, Monaco 2004, etc) que les vainqueurs donc effectivement si Mourinho n'avait rien gagné, sa méthode serait encore plus critiquée, Pep serait qualifié encore plus de romantique/dogmatique, Simeone serait la mort du foot, Klopp un rocker qui s'est trompé de métier!
Bref il n'y a pour moi pas vraiment d'affect, juste des mecs dont les méthodes ont fait leurs preuves et qui ont par conséquent raison...jusqu'à ce qu'ils ne gagnent plus et là il est normal qu'on te compare à Dupraz...
Ibn Khaldoun Niveau : Loisir
Les uns disent la bonne méthode, c'est celle qui marche; les autres, la bonne méthode, c'est celle qui ennoblit. On peut aussi dire que la méthode n'existe pas, que la méthode n'est qu'une reconstruction, le chemin une fois qu'on la parcouru. C'est alors que l'on fait des discours. Ce qu'on retient ce sont les émotions, les affects, pas les résultats, qui n'intéressent que les comptables. Ce qu'on retient, c'est le Brésil de 1982, la France de 1982/86, la Hollande de 74... Bref, la victoire, sans le style, sans la manière, sans l'art, comme disait le grand Nietzsche n'est qu'un mensonge, un truc pour les darwiniens attardés au cerveau reptilien. Mourinho, Simeone, Conte, et des tas de mecs sans la moindre idée sont des managers du résultat, et non pas des managers de foot. Le résultat pour cacher le manque de génie.
5 réponses à ce commentaire.
blue_army Niveau : CFA
On parlz d'ahazard pour le match d'hier mais moi j'etais plus impressionné par le match de luiz .le gars a eteit comme pas possible aguero et avait gagné tous les ballons aeriens qui se promenaient ds la surface blue .Un vrai roc
Aguëro arrive très bien a s'éteindre tout seul dans la plupart des chocs, ça relativise la perf de tahiti bob ;)
1 réponse à ce commentaire.
Félicitations à Conte et ses joueurs qui l'ont suivi comme un gourou avec ses fidèles!
Ce serait cool d'avoir un article de fond (Markus revient parmi les tiens) qui nous expliquerait pourquoi la méthode et l'animation de jeu demandées par Guardiola a pris plus de temps à mettre en place que celle de Conte qui avait déjà réalisé le même exploit de mise en place expéditive avec la Squadra sachant que les 2 sont arrivés cette saison! L'article dit par exemple que Conte a connu la défaite dans sa carrière d'entraineur alors qu'on sait que Pep a commencé direct dans un des plus grand club et a pu tranquillement mettre en place ses préceptes et est seulement entrain d'apprendre la défaite régulièrement maintenant, un élément de réponse? Et ceci n'est pas en vue d'avoir un débat sur qui a la plus grosse, les 2 sont très forts!
Surtout que tout les journalistes et pundits anglais prédisaient à Conte un gros ratage s'il jouait à 3 derrière(ou 5, ça dépends comment on voit les choses). Shearer au mois d'aout: "personne n'a jamais gagné la EPL en jouant à trois derriere, c'est impossible".

Les mêmes prédisaient le même sort à LVG à son arrivée, LVG ayant au final très peu utilisé un défense à 3.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  12:50  //  Tifoso della AS Rome
D'ailleurs, on se demande tous ce que pourrait donner la nouvelle génération italienne actuelle (qu'il n'a pas trop vu, faut bien l'avouer) sous la direction de Conte...
Je pense déjà qu'il est plus "facile" de commencer ton équipe par la base défensive et plus logique aussi (les fondations de la maison blabla)
Je m'explique: pour Conte l'attaque pars de la cohésion défensive, pour Guardiola la défense pars de la cohésion offensive, sans compter que l'un est un pragmatique et l'autre un dogmatique.
Je vois ce que tu veux dire avec la base défensive et je suis d'accord avec toi (il me semble que ca découle d'une logique voulant qu'il vaut mieux au début assurer des points en ne perdant pas, les offensifs pouvant toujours sur une fulgurance faire la différence) mais il me semble que Guardiola commence aussi par la base défensive, seulement mossieur ne le fais pas comme tout le monde en mettant en place une organisation défensive solide avec de vrais bons défenseurs mais...en ayant le ballon à outrance ce qui limite les opportunités offensives de l'adversaire (qui est d'ailleurs sur les rotules quand il a le ballon et n'a plus la lucidité pour attaquer efficacement, ce qui couplé à son pressing de la mort qui tue est souvent effeicace) mais donne l'impression qu'il privilégie la cohésion défensive. Il s'est d'ailleurs lui même (et son dieu Cruyff aussi d'ailleurs) souvent décrit comme un entraineur défensif...
on est d'accord j'avais peu de temps pour l'expliquer mais pour Guardiola l'assise défensive vient de le possession haute qui limite, de par la distance a parcourir, les pertes de balles dangereuses, et son pressing des 3 secondes après perte de balle ce qui fait que sa défense est solide quand son attaque est en place
pour conte c'est la défense et sa solidité qui crée les espaces dans le dos de l'adversaires et sur les cotés et donc qui "crée" l'attaque ainsi que l'épuisement de l'adversaire qui perds en lucidité a force de taper contre un mur.
D'où pour moi le fait que pour Guardiola la défense c'est l'attaque et pour Conte l'attaque c'est la défense.
Ce qui produit de vrai matchs et combats tactiques pour l'instant perdus par Guardiola, j'espère que les 2 resteront plusieurs années en place, y'a de quoi faire une belle et vrai rivalité sportive dans l'approche du foot qui seras d'un autre acabit que mou/pep :))
Pour finir je pense que ni l'un ni l'autre ne sont des entaineurs "défensifs", ils ont l'ambition de marquer plus que l'adversaire et de ne pas fermer le jeu dès qu'ils prennent l'avantage, seul leur manière d'y parvenir est différente.
Galtier (le célèbre:"on vient conserver le pt qui nous est donné au coup d'envoi"), Correa, Ricardo et plein d'autres coachs français (dont on a pour la plupart oublié le passage sont de cette race d'entraineurs "défensifs" qui ne jouent pas pour gagner et ça c'est autrement critiquable que le gout et les couleurs sur les moyens de gagner :)
6 réponses à ce commentaire.
Conte a mis le bus ??
Bordel, vous avez vu ses équipes ? Bari, Atalanta, Siena, Juve et Italia, le gars a fait des choses extraordinaires dans toutes ses équipes, vous voyiez la Juve sous Conte comment elle jouait ?? vous avez vu ce qu'a fait l'Italie pendant l'Euro ??
Vous avez vu comment tous ses joueurs sont solidaires, de Diego Costa à Pedro en passant par Hazard, qui se replient quand il le faut, qui courent, courent et courent. Vous avez vu ce qu'il a fait de Cahill et surtout David Luiz ?? Vous avez vu qu'il a battu sur deux fois Manchester City du très grand Guardiola ? Vous avez vu ce qu'il a fait de Mourinho ??
C'est un des entraineurs les plus sous-côtés, quand vous voyez comment il avance fièrement et il ne lache RIEN, toutes ses équipes ont mérité ce qu'elles ont fait car c'est un gars sincère qui ne lache rien.
Ce commentaire a été modifié.
Tu parts dans l'émotif il me semble.

Est-ce que Monaco qui arrive en finale de C1 fut mon meilleur souvenir footballistique ? : oui

Est-ce que je reconnais maintenant que Deschamps a joué de manière pragmatique pendant la compétition, n'a pas développé de beau jeu lors de cette épopée (malgré quelques scores trompe l'œil comme le 8-3) et à joué en contre : oui
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  12:51  //  Tifoso della AS Rome
Le Monaco de l'époque était quand même bien sympa à voir jouer (contre ou pas. De toute façon, y a pas de mal à jouer en contre. C'est un art aussi).
Faut arrêter avec le jouer en contre c'est pas du beau jeu,le beau jeu c'est la possession...

monaco jouait un beau football car cohérent, collectif ET ambitieux

perso le Barça de 2009 m'as fait rêver c'est un truc de fou mais la suite et l'évolution de leur jeu était d'un ennui terrible sauvé par la classe de don andrés et la magie de messi ^^
Et puis faut relativiser avec les moyens mis a dispositions des coachs aussi

Quand le Mou joue avec le real comme il l'a fait c'est moche car il a ozil, di maria, crisiano, modric etc..
Simeone produit le même type de jeu mais pas avec les même joueurs c'est beaucoup plus sympathique
La dimaension David/goliath est a prendre en compte aussi :)
Le jeu de contre du Real de Mourinho était magnifique et alliait parfaitement la vision du jeu d'Özil, Modric et Xabi à la vitesse de Cristiano et Di Maria...Pour ce qui est de David plus sympa que Goliath parce que plus "petit", on va dire que c'est ton avis hein!
j'oubliait volontairement le belle période du mou pour me concentrer sur la guerre physique, médiatique et nerveuse qu'il avait installé sur la fin ne m'en veut pas et qui je pense n'a pas rendu service au spectacle ;-)
Pour le David/Goliath ce n'est en rien une appréciation perso, ça me soûle un peu ces histoires en fait, mais il est indéniable que la cote de sympathie monégasque en 2004 vient aussi de ce ressort humain qui, en tombant le real et chelsea, montre a tous les êtres humains que oui c'est possible tu peux renverser plus fort que toi et ça c'est sympa :)
L'atletico a cette dimension de petit looser historiquement parlant, leur place parmi les cadors européens n'est que très récente
8 réponses à ce commentaire.
Benito-Bx Niveau : CFA
 //  14:06  //  Supporter de la Belgique
Note : 1
Ce que Conte fait cette saison est très beau mais j'avoue avoir le sentiment qu'il a déjà planté la graine de sa propre chute...

Par exemple, cette absence totale de Turn-over alors que Costa par exemple est médiocre depuis des mois et que Batshuayi a été plutôt bon chaque fois qu'il a joué illustre aussi certaines limites de la méthode Conte.

Par ailleurs, Conte a repris une équipe avec des cadres qui ont une énorme expérience comme Luiz, Azpi, Terry, Courtois, Matic,...

Alors que ce profil est moins présent à City, en partie à cause de Guardiola qui a voulu se séparer à tort de cadres comme Hart ou Yaya.

A voir sur le long terme mais je crains un peu que Conte ne plafonne, un peu comme à la Juve où il n'a jamais réussi à faire quelques choses sur la scène européenne alors qu'il écrasait la Série A.
 //  15:47  //  Amoureux de Chelsea
Ouais cette absence de turn over fait vraiment mal a l'équipe .On voit clairement que Matic , Costa Alonso et dans une moindre mesure Kanté commence a craqué physiquement .


En plus sur le banc , certes ce n'est pas très expérimenté mais pleins de potentiel .Je pense que si Chelsea se présente avec Aké,Zouma,RLC et Michy dans le onze contre Bournemouth il y'a largement de qoi prendre les trois points tout en donnant une semaine compléte de repos aux habituels titualire après ce gros mois qui vient de passé .
1 réponse à ce commentaire.
Ibn Khaldoun Niveau : Loisir
Conte, c'est une mode actuellement. Tout le monde en sera bientôt fatigué, parce que sa conception du foot n'a rien pour étendre le cercle de ses admirateurs; il ne peut plaire qu'aux fans de Chelsea. Mais ce ne sont pas les fans d'un club, d'une équipe, qui font sa gloire, sa légende, mais ceux qui peuvent apprécier de manière neutre, désintéressé, la beauté de son jeu. Les fans, bêtement, se satisfont des résultats, les titres. Ils s'en consolent. Amor fati. C'est des mariages de raison, et non pas des mariages d'amour. Plus grand que l'amour d'un club, d'une équipe, il y a l'amour du foot.
il y a 3 heures Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 19 il y a 4 heures Ronaldinho régale au beach soccer 15
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 33
samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24