Combat de coqs au sommet du football français

Ce jeudi, la FFF a annulé la réforme votée par la LFP sur le système de montée-descente. De quoi déclencher une guerre ouverte entre les deux instances du football français. Frédéric Thiriez vs Noël Le Graët, qui aura la plus grosse... influence ?

Modififié
7 31
« C'est une décision importante pour l'avenir et la modernisation du football. À la quasi-unanimité, cela a été accepté. L'idée est de dire que les investisseurs ont besoin d'un peu plus de sécurité. Trois montées trois descentes, c'est trop. » Ces mots sont ceux de Frédéric Thiriez dans les colonnes de L'Équipe le 21 mai, juste après que le conseil d'administration de la LFP avait voté le passage au système de deux montées-deux descentes. La Moustache, tout sourire, surprend alors tout son monde. Un mois plus tard, sous la pression des clubs de Ligue 2 et de la FFF, Thiriez se rétracte et annonce que la réforme est reportée d'un an. Le 9 juillet, le conseil d'administration procède à un nouveau vote, validant le système pour la saison 2015-2016. Des rebondissements qui commencent à faire mal à la tête. Et ce n'est pas fini. Ce jeudi, Noël Le Graët a décidé de passer aux choses sérieuses. Fini le blabla, place à l'action. Le comité exécutif de la FFF décide d'invalider les décisions de la LFP. Frédéric Thiriez, fâché tout rouge, annonce dans la foulée qu'il va saisir le Conseil d'État.

« Ramène pas ta moustache, Thiriez »


Dès la première annonce de cette réforme, censée rassurer les investisseurs de Ligue 1, et par conséquent décourager les clubs de Ligue 2, l'opposition fait rage entre les deux divisions. Les présidents des écuries de Ligue 2, Claude Michy de Clermont et Jean-Pierre Louvel du Havre en tête, avaient même menacé de boycotter la première journée de championnat. Ce jeudi donc, les clubs de deuxième division criaient victoire. Sans oublier de se rapprocher de Noël Le Graët et surtout de taper sur Frédéric Thiriez. « Je me sens plus proche de la FFF. Thiriez a un ego surdimensionné. Son article dans L'Équipe... C'est du terrorisme intellectuel indigne d'un ancien avocat. Les prochaines élections à la LFP ? Qu'il ne vienne pas. Tout le monde est contre lui. Avec toutes les erreurs qu'il a enchaînées (gestion des droits TV, affaire Monaco, ndlr), il ferait mieux de se taire. Quand on a tout ça derrière soi, on ne ramène pas sa moustache ! » , explique sans détour Jean-Marc Ettori, président de Tours. Un avis partagé par Joël Coué : « Thiriez a été influencé par certains clubs de l'élite. Son obstination a montré qu'il ne prenait pas en compte les dégâts que la réforme pouvait occasionner. Il faut impérativement prendre le temps pour installer des réformes de cette ampleur. Certains clubs ont investi pour viser la montée rapidement. Comment voulez-vous qu'ils s'en sortent avec seulement deux montées dès cette saison ? »

« Pour le bien du football français »


Du côté de la Ligue 1, le son de cloche est différent, évidemment. Le même argument revient sur toutes les lèvres. Le football professionnel n'a pas de compte à rendre à la FFF. Vincent Labrune, le président de l'Olympique de Marseille, a été le premier à dégainer dans les colonnes de Libération : « Il faut que chacun reste à sa place et qu'on laisse le monde professionnel s'organiser, se structurer et réussir sa mutation structurelle et économique. » S'en sont suivis les communiqués publiés par Toulouse et Lorient sur leurs sites internet respectifs. « Le club est choqué que des décisions du conseil d'administration, pourtant prises à une écrasante majorité, puissent être remises en cause alors qu'elles ne sont à l'évidence nullement contraires à l'intérêt supérieur du football français » , déclare le TFC, présidé par Olivier Sadran, membre du CA de la LFP. « En tant que membre du conseil d'administration de la LFP, et en tant que président du FC Lorient, un club de football professionnel qui ne peut être taxé d'élitisme, je tiens à apporter mon soutien au président de la LFP qui vient de saisir le Conseil d'État suite à la décision ubuesque et illégale de la FFF. Une décision sans précédent, en 75 ans d'histoire » , s'emporte Loïc Ferry dans son communiqué. Car dans la logique de la LFP et des clubs de Ligue 1, cette réforme, en attirant des investisseurs, permettra aux clubs de l'élite de se développer, et par conséquent de développer les niveaux inférieurs par le système de solidarité.

Une guerre d'ego


Bref, rien d'anormal que les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 veuillent défendre leur intérêts. Problème : la guerre entre la FFF et la LFP n'a pas trop l'air de reposer sur l'inquiétude portée quant à l'avenir du football français. Mais plutôt sur la logique du « c'est qui le patron ? » Noël Le Graët et Frédéric Thiriez, plutôt en mal de popularité tous les deux, semblent profiter de ce conflit pour montrer qui est le véritable patron du foot français. La FFF, de par cette annulation, veut prouver qu'elle est l'autorité suprême. La LFP, de par son insubordination, veut prouver qu'elle est indépendante en ce qui concerne la Ligue 1. Une bagarre de cour de récré qui fait encore un peu plus mal à l'image du ballon rond français.

Par Kevin Charnay, Florian Cadu et Lhadi Messaouden
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ronaldo McDonald's Niveau : CFA2
Haha Sadran et Féry ... Les deux tartes qui expliquent dans chaque itw qu'ils aiment pas le football, tant que ça tourne c'est bon.

Le football vous en avez rien à foutre, comme Thiriez, vous avez juste peur pour vos investissements. Putain mais c'est grave de reporter ce système à un an ? Aaah ben oui, Lorient et Toulouse sortent d'une saison difficile, et on vous aurait pas entendus dans le cas contraire.

Tous ces gens et leurs convictions de l'instant.

Petit aparté : "C'est du terrorisme intellectuel". Du terrorisme vraiment ? Avec ce qu'il se passe ajd dans le monde et les évènements récents ? Putain pesez vos mots, vous une responsabilité quand vous bénéficiez de visibilité médiatique ...

Bande de truffes
green manba Niveau : Loisir
fréderic l'instituteur VS noel inspecteur des Impots
J'enAiUneDe12cm Niveau : District
ça va être fameux quand d'autres coqs, en l'occurence l'omnipotent ubique Valls et/ou le sauveur de l'Europe, sa Sainteté Sérénissime Hollande, vont s'en mêler car ils le feront très certainement!
Note : 9
En gros Toulouse , Lorient et Marseille qui râlent , les clubs qui vont jouer le maintient dans les prochaines saisons et qui défendent leur bifteck....

Soutient total aux clubs de ligue 2 , ne vous laisser pas faire par ces trouillards.
La_mangouste Niveau : District
En tout cas, je ne savais pas que la FFF avait le droit d'invalider les décisions de la LFP. Surtout pour l'organisation de la L1/L2.

Ils pourraient en profiter pour invalider la coupe de la ligue au passage.
Peut être que quelqu'un pourra répondre ici, ça se passe comment l'élection du président de LFP ?
C'est les présidents des clubs pro ou c'est le conseil d'administration de ligue qui votent ?
Juste histoire de connaître la légitimité de Moustache par rapport à la FFF.
Le peuple n'attend qu'une chose que ces 2 cerveaux mettent leur mandat en jeu sur le sort de ce mesure. Comme ça le perdant démissionne. ça en fera un de moins. Peu importe lequel, qu'on en finisse.
Parker Lewis Niveau : DHR
Message posté par GhostPsg
En gros Toulouse , Lorient et Marseille qui râlent , les clubs qui vont jouer le maintient dans les prochaines saisons et qui défendent leur bifteck....

Soutient total aux clubs de ligue 2 , ne vous laisser pas faire par ces trouillards.


Labrune ne craint pas de jouer le maintien. Il calcule plutôt que si le risque sportif et donc financier est moindre, les investisseurs fortunés seront plus enclins à racheter L'OM à MLD. Le truc c'est que si un milliardaire vient investir pour monter une grosse équipe en L1, il ne risque pas de craindre le maintien vu la nullitée des adversaires hormis Paris, Lyon et Monaco. Donc sont calcule est mauvais. Et les présidents de L2 sont tous d'accord pour passer avec 2 descentes et un barrage. Ce qui est la meilleure chose à faire. Ensuite il faudra se décider à repasser à 18 clubs en L1, et les choses devraient peut-être commencer à s'améliorer pour le championnat en attendant que l'ensemble des clubs se décident à ne plus avoir que de professionnel uniquement les grilles de salaire...
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
La LFP est un vrai cancer... Au-delà de Thiriez d'ailleurs, ça ressemble de plus en plus à une mafia.
poivrot_de_guingamp Niveau : DHR
Allez, Toulouse et Lorient relégables cette année et on verra ce qu'ils diront l'an prochain, quand ça sera remis sur le tapis.
Enfin... si Ferry n'a pas démissionné d'ici là pour retourner au Crédit Agricole.
Ronaldo McDonald's Niveau : CFA2
Message posté par La_mangouste
En tout cas, je ne savais pas que la FFF avait le droit d'invalider les décisions de la LFP. Surtout pour l'organisation de la L1/L2.

Ils pourraient en profiter pour invalider la coupe de la ligue au passage.


La gouvernance du foot français appartient a la 3F, la LFP n'est qu'un organe délégué.

C'est un peu la création qui se retourne contre son maître. Une affreuse création dont la tête est dotée de super pouvoirs au barreau de Paris et d'une gênante moustache.
Merci de laisser Lorient et Toulouse en dehors de ça, on est pas responsables des déclarations débiles de nos présidents !
Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
J'ai lu quelque part que Guingamp était le seul club de L1 à ne pas soutenir le passage à 2 descentes/montées. Merci à ce club qui a un peu de couilles et qui se rappelle d'où il vient alors qu'ils ne sont même pas les plus à l'abri de la relégation.

Pour tous les autres, je leur souhaite de finir dans la charrette pour mieux les voir retourner leur veste l'année prochaine.
M.Manatane Niveau : CFA
Message posté par Maulk
Peut être que quelqu'un pourra répondre ici, ça se passe comment l'élection du président de LFP ?
C'est les présidents des clubs pro ou c'est le conseil d'administration de ligue qui votent ?
Juste histoire de connaître la légitimité de Moustache par rapport à la FFF.


Pour te donner une idée, son prédécesseur était Gérard "poulets en batterie-Castro-Depardieu" Bourgoin, l'homme qui a failli couler mon AJA chérie dernièrement.
Toulousain Niveau : DHR
Oui j'ai lu pour Guimgamp. Déjà c'est le club cher à gargamelle et aussi un lien de famille je crois
John07000 Niveau : DHR
Sinon la CIA peut pas embarquer tout ça tant qu'ils y sont ? J'en peux plus de ces voleurs. Mention à Thiriez la diarrhée.
Message posté par Du Racing et des Ailes
J'ai lu quelque part que Guingamp était le seul club de L1 à ne pas soutenir le passage à 2 descentes/montées. Merci à ce club qui a un peu de couilles et qui se rappelle d'où il vient alors qu'ils ne sont même pas les plus à l'abri de la relégation.

Pour tous les autres, je leur souhaite de finir dans la charrette pour mieux les voir retourner leur veste l'année prochaine.


Et comme le monde est décidément petit, il se trouve que guinguamp est le club de le graët...

A part ça, je me demande très sérieusement si le football français n'ira pas mieux quand tout le monde cessera de "vouloir son bien".
luckystar Niveau : CFA
Imposer la réforme sur la prochaine saison, ça ne peut pas être une bonne décision. Les clubs de ligue 2 ont aussi le droit de se structurer en fonction d'une potentielle montée... le minimum c'est de laisser du temps pour s'organiser.
luckystar Niveau : CFA
"Car dans la logique de la LFP et des clubs de Ligue 1, cette réforme, en attirant des investisseurs, permettra aux clubs de l'élite de se développer, et par conséquent de développer les niveaux inférieurs par le système de solidarité."

et mon cul c'est du poulet. l'argent va à l'argent. Une plus grande richesse des grands clubs n'a jamais aidé les petits clubs de L2.
La solidarité, c'est une fois par an tu fais une action caritative (forcée) avec tes joueurs... et après ils repartent dans leurs Cayennes et oublie les. Même pour lâcher la recette d'un match contre un petit en coupe de france, ça tire de plus en plus au flanc. Y a pas de solidarité.
luckystar Niveau : CFA
Sur le fond, Je pense qu'une ligue 1 à 18 clubs avec 2 montées descentes automatiques et un barrage serait un bon choix. Du coup, tu redistribues l'argent entre 18 clubs donc tu augmente les dotations des clubs de L1. et surtout tu améliores le spectacle en densifiant l'élite.
Le barrage je pense que c'est un bon spectacle également et ça a une valeur sportive.
Après c'est bien que des petits clubs (de "petites villes") arrivent à monter en ligue 1 même s'ils ne se stabilisent pas. tout le monde a droit à sa part du gâteau L1. Ça fait plaisir puis ça passe.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 31