Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 27e journée
  3. // Palerme/Juventus

Coman, quel bilan pour l'enfant de Paris ?

Parti du PSG l'été dernier parce qu'il craignait de ne pas suffisamment jouer, Kingsley Coman patiente sur le banc de la Juventus depuis six mois. Mauvais choix donc ? Pas forcément.

Modififié
Il aurait pu représenter l'avenir du Paris Saint-Germain, il ne sera qu'un regret. Kingsley Coman, 18 ans, a quitté le club de la capitale en juillet dernier pour rejoindre la Juventus. Une mauvaise surprise pour Paris qui lui avait pourtant proposé un premier contrat professionnel. Mais voilà, la petite pépite du centre de formation parisien craignait pour son temps de jeu. « C'est une décision réfléchie. Je sais pourquoi je suis parti et je n'ai aucun compte à régler avec le PSG. Je voulais juste être considéré à ma juste valeur » , a-t-il expliqué dans Le Parisien quelques semaines après avoir fait ses valises. Maman Rabiot apprécie, Nasser Al Khelaïfi un peu moins. « Je pense que les jeunes sont vraiment très impatients, ils veulent jouer tout de suite, ne pas attendre, a regretté le président qatari sur France Bleu 107.1. C'est un grand problème. Zlatan, Thiago Silva, David Luiz ou Thiago Motta ne sont pas devenus grands comme ça. J'ai essayé de le garder. (…) La vérité ? Jamais, il n'aurait commencé avec nous aujourd'hui, peut-être dans deux ans, mais pas avant. »

357 minutes de jeu en 7 mois


Selon Nasser, Coman aurait donc dû patienter deux ans avant de pouvoir débuter un match au PSG. À la Juve, il n'a eu besoin que de quelques semaines pour fêter sa première titularisation, le 30 août sur la pelouse du Chievo Vérone en ouverture de la Serie A. « Quand je suis venu ici, on m'a dit que si j'étais bon, j'aurais la possibilité de jouer. C'est déjà arrivé, s'est alors réjoui l'international espoir français. En Italie, je suis vu comme une recrue et c'est plus facile. Et tout le monde se fout de mon âge. Je suis certain que dans l'équipe, tout le monde ne sait pas l'âge que j'ai. On ne regarde que mon niveau et mes qualités. »

La suite est un peu moins idyllique. Après avoir profité du retour de blessure de Fernando Llorente et de l'arrivée tardive du Madrilène Álvaro Morata pour se faire une place aux côtés de l'immense Carlos Tévez, Coman a été repoussé en bout de banquette. Depuis, il se contente de miettes. Quatorze apparitions dont quatre titularisations toutes compétitions confondues, soit 357 minutes. En sept mois, c'est peu. Son magnifique but – le seul jusqu'à présent – contre le Hellas Vérone en janvier ne masque pas son faible temps de jeu.

Vidéo

« Allegri lui fait confiance »


« C'est vrai que dernièrement j'ai peu joué, mais je ne suis pas inquiet, je dois encore beaucoup travailler, et dur pour rendre la confiance qui m'a été accordée ici. L'entraîneur n'est pas là pour me faire des cadeaux, je dois mériter mon temps de jeu. Parfois j'ai été frustré, mais Allegri me parle beaucoup. J'ai signé pour 5 ans, je suis serein, a-t-il récemment assuré dans Tuttosport. Il a peut-être un peu trop de pression, explique le journaliste italien Simone Rovera. Comme il est français et qu'il est arrivé très jeune, on a fait trop de comparaisons avec Pogba. Pas sur son rôle, mais sur son potentiel. Mais les Bianconeri le gèrent très bien, notamment au niveau médiatique. Il parle très peu. »

Alors Kingsley Coman a-t-il fait le bon choix ? N'aurait-il pas plus joué à Paris ? À titre de comparaison, l'attaquant parisien de 21 ans Jean-Christophe Bahebeck a disputé 22 matchs avec le PSG cette saison, dont 6 en tant que titulaire, pour un total de 814 minutes sur le pré. Plus de deux fois le temps de jeu de Coman à la Juve. « On pouvait s'attendre à plus, mais le bilan est plutôt positif, assure pourtant le journaliste italien Simone Rovera selon qui l'attaquant français devrait être prêté à Sassuolo la saison prochaine. On pourrait penser que deux minutes contre Dortmund et cinq contre la Roma c'est peu, mais Allegri l'a fait entrer lui plutôt que Llorente. Dans deux matchs si importants, ça veut dire qu'Allegri lui fait confiance, surtout sur le plan de la gestion et de la maturité. C'est une super nouvelle. Je pense que c'est mieux de jouer deux minutes en huitième de finale de Ligue des champions contre Dortmund que trente contre Toulouse en Ligue 1. » Tacle italien.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25