Coman ça va Kingsley ?

Retenu en équipe de France mais de nouveau absent pour cause de blessure, Kingsley Coman a pourtant du mal à enchaîner depuis l’Euro. Confronté à une forte concurrence, l’ancien Parisien joue peu et n’est plus décisif. Juste le temps de s’adapter aux exigences de Carlo Ancelotti.

Modififié
2k 26
Après avoir annoncé les vingt-trois heureux élus de sa sélection, Didier Deschamps passe à l’épisode traditionnel des questions. Pourquoi Anthony Martial et Alexandre Lacazette sont-ils absents ? Reverra-t-on André-Pierre Gignac et Mathieu Valbuena sous le maillot tricolore ? Comment expliquer la présence de Nabil Fekir et d’Olivier Giroud ? Quel avenir pour Anthony Modeste ? En revanche, aucune interrogation, aucun débat sur Kingsley Coman, qui fait alors partie du groupe. Parce que faire appel à lui coule de source ? Absolument pas. Plutôt parce que les journalistes sur place ont jugé que le Munichois n'avait pas à faire l’actualité.

La pression ? Quelle pression ?


Pourtant, si l’entraîneur des Bleus avait choisi de ne pas retenir le joueur de vingt ans, personne n’aurait crié au scandale. Coman est en effet loin de faire l’unanimité en ce début de saison. Depuis la reprise, KC n’a en effet participé qu’à huit rencontres avec son club toutes compétitions confondues, dont seulement quatre en tant que titulaire. Ce qui fait en tout et pour tout 318 minutes de jeu. Surtout, l’ailier n’arrive plus à faire parler ses jambes quand il est aligné d’entrée, ni à profiter de la fatigue adverse pour déstabiliser les défenses quand il entre. Ainsi, il n’a pas encore trouvé le chemin des filets, ni réalisé la moindre passe décisive. Dur. D’où la question : la pression est-elle trop pesante pour celui qui a participé à l’Euro cet été et qu’on n’attendait pas à un tel niveau la saison dernière ?

Rien à voir selon François Rodrigues, le coach de l’équipe réserve du Paris Saint-Germain qui a connu Coman dans les équipes de jeune à Paris : « La pression, ce n’est pas un facteur limitant pour lui. Quand il était ici avec les équipes de jeunes, ce n’était pas un gamin qui se mettait une pression particulière, hein. Au contraire. C’est quelqu’un qui adore le football et qui ne se pose pas de question. Regarde quand il est entré avec la France ou le Bayern en 2015-2016, la pression était très forte et il a répondu présent » , évoquant par-là les matchs de Ligue des champions (contre la Juve notamment). « Aujourd’hui, il faut juste lui laisser le temps de revenir au niveau. Il ne faut pas oublier qu’il est sorti de blessure il n’y pas si longtemps. » Vrai : la première réelle blessure de sa jeune carrière l’a éloigné des terrains pendant un mois, entre mi-août et mi-septembre. Mauvaise nouvelle : le bonhomme s'est de nouveau blessé (cheville et genou), le privant de matchs avec les Bleus et de deux mois de compétition.

Une complicité à créer avec Ancelotti


Reste que s’il est beaucoup trop tôt pour s’alarmer des performances de l’international, le manque de confiance que lui accorde Carlo Ancelotti pose question. Niveau sportif, l’arrivée de l’Italien ne l’a sûrement pas aidé. « Changer d’entraîneur, ça nécessite souvent un temps d’adaptation, poursuit François Rodrigues. La relation qu’il avait avec Pep Guardiola était quasi fusionnelle, il y avait beaucoup d’échanges entre eux deux. Avec Deschamps, ça marche bien aussi, visiblement. Avec Ancelotti, ça mettra peut-être un peu plus de temps, mais ce n’est pas inquiétant. » D’autant que l’ancien technicien du Real Madrid a remis les pendules à l’heure dans Tuttosport, alors que des rumeurs laissaient entendre que Coman, qui appartient toujours à la Vieille Dame, pourrait retourner en Italie : «  Nous comptons tous sur lui. Il n'existe aucune possibilité de le voir de retour à Turin.  » Le Bayern semble donc décidé à sortir les vingt et un millions d’euros pour transformer le prêt en achat.

Signe qu’il n’y a pas (encore ?) de problème Coman. Il paraît même difficile d’imaginer qu’Ancelotti, formidable manager d’hommes, ne s’entende pas à l’avenir avec le Parisien d’origine. Qui serait loin d’être ingérable, toujours d’après le coach de la réserve du PSG : « Le petit Coman est un garçon qui s’inscrit complètement dans la dynamique collective. Ce n’est pas un gamin qui fait du bruit. Il sait se fondre dans le groupe, il est assez discret. Ce n’est pas le genre à vouloir tirer la couverture à lui. » Un problème quand les concurrents s’appellent Arjen Robben ou Franck Ribéry ? En réalité, le faible nombre de prestations convaincantes proposées par Kingsley Coman s’explique davantage par l’effectif pléthorique du champion d’Allemagne. En plus de Robbery, Munich dispose de Douglas Costa et de Thomas Müller au poste d’ailiers offensifs. Pas grave : Coman a le temps comme allié.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Joueur de foot ignoble, un sous Oxlade-Chamberlain
Note : 1
Rien que ca !
bestclicpeutsetrompermaispassurvalbuenaninkoulou Niveau : Loisir
Je te trouve bien généreux avec cette immonde chèvre.
Note : 1
Ce qui le situe un poil au-dessus d'Elia et de Depay donc.
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Depay vient de mettre un doublé, mec!
Un doublé, t'imagines? T'as mal choisi ton jour mais ton troll ne me dérange pas du tout.
Note : 1
Contre les champions du monde Luxembourgeois oui.

Quel grand champion.
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Mais Coman, on l'a pas encore vu dans ces matchs là ni dans les autres, son seul fait de gloire, c'est un but contre une défense de la Juve dégarnie, démoralisée et sur les rotules.

Ps:C'était toi le fan de Depay, pas moi, je te rappelle!
Tyu le trouvais, je cite: " Au dessus du game"
Coman a deux ans de moins, génie.

Mais je suis pas fan de Kingsley.

Je le trouve pas super, je pense que Ntep est meilleur et alors Dembele j'en parle même pas.
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Ntep, chuis pas fan mais Dembele, assurément.
Coman, il a pas le fluide, c'est clair comme de l'eau de roche.
Suffit de voir quand Ribery et Robben entrent à sa place, même sur une jambe, la différence que t'as dans le toucher, les inspirations, tout en ayant même pas besoin d’accélérer.
C'est sur Martial que j'arrive pas à me faire un avis, en fait mais j'ai peur que Mou soit en train de le tuer.
einmaleinstern Niveau : DHR
Ou alors le centre qu'il place sur le front de Müller pour égaliser dans le même match quand on pensait voir Munich out?
9 réponses à ce commentaire.
bandinidakar2 Niveau : DHR
Peut-être aussi qu'il n'est pas si fort qu'on veut nous le faire croire! Il est rapide, certes, il a pu faire jouer l'effet de surprise en dribblant sur son côté, ok. Mais après, confirmer demande plus d'intelligence de jeu, une technique plus complète, un travail assidu pour s'améliorer comme joueur dans le collectif. Il me fait penser à beaucoup de joueurs finalement, de bons joueurs de championnat, mais loin d'être au niveau des actuels titulaires. D'ailleurs l'an dernier il profite surtout des absences prolongées de Robben et Ribery...
bandinidakar2 Niveau : DHR
De toutes façons on finira toujours par voir la différence entre un joueur formaté de ce type, rapide, etc, et un vrai technicien, vrai footballeur. Le temps se charge de ne garder que les meilleurs en haut de l'affiche. Les Ben Arfa, ou même les Féret, Jérome Leroy, Pagis, qui sont reconnus comme d'excellents joueurs n'ayant pas été assez sérieux sur les exigences du haut niveau. Ceux qui misaient sur la vitesse (Ibou Ba? Cissé?) ont finalement disparu de la mémoire collective.
Ibou Ba a surtout ete un précurseur de Diaby en ayant un corps en cristal, difficile de parler de son style de jeu. Cissé a eu qq pépins sérieux aussi, mais a quand meme une carrière honorable. Paradoxalement là où il aurait pu etre le plus utile en bleu il a été fauché par le Chinois. Donc sur ce point, pas très d'accord.

Sur ton premier point oui Coman est plus "formaté" qu un vrai technicien mais ca me parait trop tot pour etre aussi sévère. Déjà il avait eu une progression fulgurante donc qu'il stagne un peu ce n'est pas la fin du monde et puis il est à un poste où les "formatés" peuvent avoir une carrière sympa. Qu'il rencontre là un palier n'est pas un pb, il est jeune, si il s'imposait d'un coup dans le 11 du Bayern je te dis qu'en tant que parisien je les aurais mauvaise. Il a encore le temps d’épaissir son jeu.
bandinidakar2 Niveau : DHR
Ibou Ba il a fait une belle saison, mais effectivement, une fois les pépins physiques, on n'en a plus entendu parler. Pourquoi? Parce que c'était un joueur qui basait presque tout sur la vitesse (donc le physique) et qu'il n'a pas pu se réinventer. Pareil pour Cissé, pour qui j'ai de l'admiration vues ses blessures, mais son jeu a toujours été pauvre. Vitesse + grosse frappe. Pas de jeu de tête, pas de jeu dos au but, pas de conservation du ballon, et pas un sens du but et du jeu suffisant pour compenser tous ces manques! (comme Trezeguet ou Inzaghi)
Prend l'exemple de Ronaldo (le vrai), il se pète deux fois le genoux, il ne peut plus faire ce qu'il faisait au PSV, mais il possède la technique pour rester un des meilleurs joueurs du monde.
Bref, en tant que parisien, je n'ai pas l'impression d'avoir perdu un potentiel top player...
bandinidakar2 Niveau : DHR
Autre exemple, quand tu vois un Verratti, tu sais que si le mec se pète deux fois les deux genoux, il aura toujours un truc magique, comme quand tu vois un Pastore... Ces mecs ont un vrai talent.
Ba c'était quand meme assez grave, du coup le Milan l'a gardé et meme après ses blessures. Geste de grande classe du club qui m'amènerait à nuancer le jugement. Cissé était limité (ca se sentait sur PES d'ailleurs) mais il y arrivait quand meme, il s'est bien relevé de sa blessure finalement - un gros mental.
Après oui, si tu compares à Trezeguet, Inzaghi...il n'a jamais boxé dans la meme catégorie. Et Ronaldo, disons que ses problèmes de santé et sa "transformation" post carrière est autant du à son évolution physique chez les bons docteurs du PSV qu'à la manière dont il a été remis sur pied ensuite. Toutefois bien entendu je ne remets pas en cause le talent du meilleur numéro 9 de ces deux ou trois dernières décennies.

Pour Verratti et Pastore, par contre, pas sur. Déjà Pastore pour l'instant il est sur le carreau et depuis son arrivée faudrait voir le ration KO-OK, ca commence à etre inquiétant. Faudrait qu'il nous refasse une saison pleine, et déjà qu'il termine celle-là sans rechute. J'ai un peu peur qu'on soit en train de le perdre s'il n'arrive pas à se remettre en selle assez rapidement.

Verratti son retour de blessure se fait normalement, pubalgie and co, j suis pas sur qu'en cas de doubles fractures il soit capable de revenir au top. Reste que - et ca c est une tautologie - vu son poste et son style de jeu y a moyen qu'il joue longtemps et bien vu qu'il ne dépend pas de son talent au 200 m course av balle au pieds.

Coman, il m'a bluffé en réussissant son pari italien puis allemand. De là à en faire un grand joueur y'a de la marge mais pour l'instant, ben il s'est bien demerdé. Il peut encore progresser et doit progresser pour confirmer, rien n'est encore acquis. le Bayern étant engagé sur tous les tableaux, il devrait quand meme avoir assez de temps de jeu cette année. On verra ensuite
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Je suis d'accord avec toi Bandidakar et cela s'explique par ce genre de joueurs ne s'est pas distingué par leur maîtrise de ce jeu appelé football mais par des grosses qualités utiles au football.

Coman court vite, peut multiplier les courses et éliminer en un contre un comme d'autres sont très costauds. Des qualités très utiles au football qui peuvent te permettre d'avoir une carrière professionnelle sans grand effort mais pour un véritable grand joueur, il faut vraiment savoir jouer au football et savoir jouer au football c'est donner de bons ballons, maîtriser le tempo, jouer en équipe, se (dé)placer convenablement, avoir une certaine inspiration, être intelligent sur le terrain, lire et sentir le jeu (les situations comme les tactiques) tout cela pour savoir faire les bons choix.

Dans tous les domaines que j'ai cités, il n'y aucun dont on peut dire que c'est déjà un point fort pour Kingsley. Vu son âge, il a le temps de s'améliorer mais aujourd'hui, il est assez limité donc pour le moment chez Coman, c'est Séphora que je préfère: https://www.google.fr/search?q=sephora+ … 66&bih=638
5 réponses à ce commentaire.
Donc finalement, sa décision de quiter le PSG est un échec. Pensait il avoir plus de temps de jeu a la juve que a Paris ? Franchement l orgeuil est l ennemi numéro 1 des footballeurs
L'année dernière on pouvait tirer la conclusion inverse. Laissons le temps au bonhomme, il subit une période de blessures mais se retrouve encore avec un grand coach (et là-dessus, bon choix, tous les entraîneurs qu'il a eu après Paris me semblent bien au-dessus pour faire progresser les jeunes). Dans six mois, on déplorera peut-être une année blanche mais on pourrait tout aussi bien se réjouir de voir un Coman en progression.
Quel temps de jeu aurait-il à Paris ? Personne ne peut le dire. Emery a acheté Jesé pour chauffer le banc (pour l'instant), hein.
1 réponse à ce commentaire.
Je m’intéresse au foot depuis notre victoire en 98 soit pratiquement 20 ans. Je pense donc pouvoir donner un avis éclairé sur Coman. Il faut juste lui laisser le temps et ne pas tomber dans l'excès comme j'ai vu certains le faire avec Casimir Ninga dont certains réclamaient carrément une place sur le podium du ballon d'or. Il ne faut pas faire la même erreur avec notre titi. Il a encore beaucoup à apprendre, beaucoup de déchets, il ne vaut même pas 6 buts de la tête dans une saison. Un joueur comme ça ne s'imposerait même pas en Premier League c'est dire tout le fossé qu'il doit combler.
Pour le faire progresser, il faudrait l'associer à un latéral besogneux qui le déchargerait du travail défensif. Il y'avait un très bon latéral droit à Lille qui s'appelait Sidibe dont j'ai perdu la trace (je ne sais pas si c'est l'homonyme de celui qui est sélectionné en ce moment ou si c'est le même). Deschamps pourrait tenter le coup. On n'a rien à perdre.
bandinidakar2 Niveau : DHR
Quel connaisseur!!!
Plus serieusement, on parle de ses qualités de footballeur. Peuvent-elles l'emmener plus haut et surtout sur la durée? Quand tu as pratiqué et que tu pratiques ce sport, tu vois bien quel est le profil d'un joueur. Et le sien ne me pousse pas à sauter au plafond...
Maurice Belette Niveau : DHR
Es-tu un troll ozymandias ? Si non es-tu Didier Deschamps ?
Senzo Meyiwa Niveau : District
Non, le troll vit généralement dans les montagnes. On dirait plutôt un mercenaire îlien shardane au service de peuples terriens. À la manière de Coman, francilien d'origine qui préfère les Yvelines près des claires fontaines que qu'à proximité de la Seine et de la forêt de Laye.

Partir de légendes et revenir en Kingsley.
Putain 98 c'est il y a presque 20 ans déjà !!!
4 réponses à ce commentaire.
Il est clair qu'il n'a pas un bagage technique exceptionnel, je serais bien curieux de voir l'évolution du jeu de ce garçon tout au long de sa carrière car je suis incapable de dire où son potentiel peut le mener. Mais s'il a effectivement une bonne mentalité il peut nous surprendre dans sa progression.
butterfly Niveau : CFA
Je ne reconnais absolument pas Coman dans les commentaires que je lis ici, c'est bien triste. Personne ne suit donc la Bundesliga. Ok il a un début de saison poussif, peu titulaire, il sort de blessure, mais avez vous vu ses matchs (j'ai pas dit ses actions) de l'année dernière? Ses buts contre la Juve et la Russie? La façon dont il a violé tous les ARG de Bundesliga qu'il a rencontrés?

Il a 20 ans bordel, 20 ans ! Et il s'est imposé la saison dernière au Bayern Munich de Guardiola. Quand j'entends qu'il est pas technique, je me dis que le niveau du site a bien baissé..

Attendez un tout petit peu. Vous allez voir.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 26