1. // Major League Soccer

Colorado Rapids, rois du soccer

La saison 2010 de MLS s'est achevée le week-end dernier avec un vainqueur inédit, les Colorado Rapids, et quelques promesses pour l'avenir du soccer outre-Atlantique.

0 1
Dimanche dans la froideur du BMO Field de Toronto, la finale 2010 de la MLS a donc accouché d'une grande première, avec le titre décroché pour la première fois de leur histoire par les Colorado Rapids. De toute façon, il était écrit que cet ultime match de la saison aboutirait à un nouveau tenant, puisque c'était aussi une première à ce niveau de compétition pour le finaliste malheureux, le Dallas FC.
La rencontre ne restera pas dans les annales, l'enjeu ayant pris le pas sur le jeu. Les Texans de Dallas, qui avaient brillamment sorti les grands favoris Los Angeles Galaxy de Beckham en demi-finale, ne sont cette fois pas parvenus à maîtriser jusqu'au bout leurs adversaires, malgré l'ouverture du score en première période. Casey pour Colorado réussira à égaliser peu après la pause, avant qu'un but contre son camp très moche dans les prolongations ne vienne définitivement départager les deux équipes.

Le nouveau champion de MLS est une équipe bien moins médiatique que Los Angeles ou les “galactiques” du Red Bull New York. L'équipe ne possède aucun international américain dans son effectif. Le nom le plus connu est celui de l'Argentin Claudio Lopez, ancien buteur à succès de la Lazio et de Valence. Mais à 36 ans, le transfuge de Kansas City Wizards, arrivé en début de saison, n'a pas brillé. Il n'a d'ailleurs même pas participé à la finale. Les valeurs sûres sont le capitaine Pablo Mastroeni, ex-international yankee à la soixantaine de capes, Omar Cumming, attaquant titulaire des Reggae Boys de la Jamaïque ou encore Jamie Smith, un Écossais qui a débuté sa carrière au Celtic. Signalons aussi bien sûr la présence de Julien Baudet, formé à Toulouse, qui a pas mal roulé sa bosse dans les divisions inférieures anglaises avant de débarquer à Denver en 2009. Entré en jeu lors de la finale, il est donc le premier Français à figurer au palmarès de la MLS. Il vient de s'engager avec Seattle pour la saison prochaine.


A noter que les Colorado Rapids sont certainement moins glamour que leurs acolytes des côtes est et ouest, mais il s'agit néanmoins d'un club puissant et influent. En MLS depuis sa création en 1996, il est la propriété du richissime groupe Kroenke, qui détient les Denver Nuggets en NBA, les Colorado Avalanche en NHL et les Rams de Saint-Louis en NFL. Il a également des parts dans Arsenal.

Henry, la rédemption en 2011 ?

Il n'empêche, le sacre des Colorado Rapids est un sacré pied de nez aux dirigeants de la MLS, alors même que 2010 aura été une année faste en recrues stars, au premier rang desquelles figure bien sûr Thierry Henry. La première demi-saison de l'ancien Barcelonais à New York aura été un échec. Visiblement pas bien remis de sa fin de carrière –assez traumatisante, il faut bien le reconnaître– avec les Bleus, à court de forme et blessé au moment d'aborder les play-offs à l'automne, il n'aura jamais réussi à s'imposer. La saison prochaine, avec une préparation complète et quelques mois en plus d'intégration, il doit pouvoir faire beaucoup mieux. Encore faut-il qu'il en ait envie ; il avait annoncé à son arrivée qu'il ne débarquait pas en préretraite en MLS, à lui de le prouver. Sinon cette saison peut marquer un tournant dans l'encore très jeune histoire de la MLS. Rien de révolutionnaire ni de si remarquable vu de ce côté de l'Atlantique, mais il a y clairement des signes encourageants : la belle image laissée par l'équipe nationale aux États-Unis, l'arrivée de nouveaux sponsors, la construction de stades exclusivement consacrés à la pratique du soccer, des résultats à la hausse en Coupe Concacaf (Colombus Crew et Real Salt Lake vont s'affronter pour une place en demi-finale) et l'apparition de deux nouvelles franchises, les Whitecaps de Vancouver et Portland Timbers. En attendant l'Impact de Montréal en 2012.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Vivement que Montréal intègre la MLS, que je puisse m'intéresser un peu à ce championnat.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les Notes
0 1