1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Zone AmSud

Colombiens et Argentins éparpillent

La Colombie et l'Argentine foncent vers le Brésil. Cafetereos et Albicelestes se sont promenés vendredi, respectivement face à la Bolivie (5-0) et au Venezuela (3-0). Derrière, l'Uruguay a rassuré mais n'a pas gagné.

Modififié
4 19
ColombieBolivie : 5-0
Buts: Torres (20e), Valdes (49e), Gutierrez (61e), Falcao (85e), Armero (93e)

Les Cafeteros sont irrésistibles. Vendredi, sous les 35 degrés humides de la caribéenne Barranquilla, Falcao et consorts ont fait se liquéfier onze infortunés Boliviens. A la mi-temps, le tableau d'affichage ne traduisait pas la domination colombienne, mais le second acte allait le faire, lui. Le seul but de la première période a été inscrit par Macnelly Torres, servi par Juan Cuadrado, pourtant en position de hors-jeu (20e). Un but valable avait toutefois été préalablement refusé aux locaux, et un pénalty sur Falcao non sifflé. Au-delà du score lourd, la Colombie a une nouvelle fois impressionné par sa capacité à multiplier les occasions. Une facilité à mettre hors de position l'arrière-garde qui ne peut être uniquement attribuée au duo Falcao-Gutierrez, mais plutôt à la diversité des sources de danger. Le travail des arrières latéraux doit être spécialement mis en relief. Les montées de Zuñiga, et surtout d'un virevoltant Cuadrado, ont mis au supplice les Boliviens.

Auteur de deux entrées détonnantes face au Chili et au Paraguay, l'automne dernier, au poste de milieu droit, Cuadrado a cette fois été titularisé en lieu et place du latéral Pablo Armero. Un nouveau choix gagnant de Pekerman, comme celui d'avoir fait de Macnelly Torres son numéro 10. Le joueur de la Fiorentina et celui de l'Atletico Nacional ont été les grands animateurs de cette rencontre, plus qu'un James Rodriguez, un ton en dessous de ce qu'il propose de coutume. Outre l'ouverture du score, Torres s'est notamment signalé par un amour d'offrande en profondeur pour Teofilo Gutierrez (61e). Les patronymes des autres buteurs disent tout du moment de plénitude vécu par la Colombie. Le défenseur central et maillon faible, Carlos Valdes (Independiente Santa Fe), a ainsi doublé la mise à la 49e. Dans les arrêts de jeu, Pablo Armero, qui aurait pu être amer d'avoir été écarté du onze titulaire, inscrivait sa première réalisation en sélection, et jubilait. Enfin, le bonheur ne pouvait être total sans un but du héros de tout un pays, Radamel Falcao. El Tigre posa sa griffe d'une reprise à bout portant (85e). Bilan colombien sur ses quatre dernières rencontres éliminatoires : douze points dans le portefeuille, quatorze buts inscrits, un but encaissé. Qui dit mieux ? Personne.

Youtube

ArgentineVenezuela (3-0)
Buts : Higuain (28, 58e), Messi (sp, 45e)

L'Argentine a-t-elle réalisé son meilleur match des éliminatoires face au Venezuela ? C'est bien possible, et pas si étonnant pour une sélection qui grandit match après match. Corps auparavant coupé en deux, mais dont l'arsenal offensif compensait toutes les carences, l'Argentine forme désormais un véritable collectif. Face au Venezuela, elle a même ressemblé pour la première fois de l'ère Sabella à un implacable rouleau-compresseur. Venu en Argentine avec des ambitions, la Vinotinto s'est montrée impuissante face aux déferlantes albiceleste. Retranchée dans sa moitié de terrain, le Venezuela a fini par craquer peu avant la demi-heure de jeu, surpris par le bon appel dans le dos de sa défense d'Higuain, servi sur un plateau par un Messi injouable (un but, deux passes décisives). « Seul un Messi de ce niveau pouvait voler la vedette au Pape Francisco » , a considéré Olé, en fervent paroissien de l'église messianique.

Privé de Di Maria (suspendu) et d'Agüero (forfait), Sabella a fait confiance, sans surprise, à Ezequiel Lavezzi, mais aussi à Walter Montillo, talentueux milieu offensif employé par les Brésiliens de Santos. Aligné à gauche de l'attaque, dans un 4-2-1-3 où Messi rayonnait en numéro 10, Montillo a mis de l'huile dans les rouages de l'Albiceleste. Titularisé pour la première fois en éliminatoire, pourra-t-il toutefois résister au retour de Sergio Agüero et de Di Maria ? Montillo vient, en tout cas, de donner matière à réflexion à Sabella, avant le rendez-vous de mardi en Bolivie. Sa prestation remarquée entrouvre également la porte à des joueurs de profil similaire, tel Javier Pastore

Youtube

Uruguay-Paraguay : 1-1
Buts : Suarez (80e) pour l'Uruguay. Benitez (87e) pour le Paraguay.

La Celeste a stoppé sa chute libre. Ex leader des éliminatoires, elle restait sur trois défaites et un nul. Face au Paraguay, Forlan et consorts ont clairement redressé la barre, même si la victoire n'a pas été au rendez-vous, la faute à « une erreur grossière » , dixit Oscar Tabarez. A la 87e, trois Uruguayens se sont gênés sur un ballon aérien, que l'infortuné Diego Lugano a dévié involontairement en retrait. Une tête qui se transformait en passe décisive pour le joueur de Toluca, Edgar Benitez. Tabarez avait débuté le match dans un prudent 4-3-1-2, au sein duquel Nicolas Lodeiro se voyait livrer les clés du jeu, derrière le duo Forlan-Suarez. En deuxième période, El Maestro allait modifier son plan de départ. Cavani entrait dès le retour des vestiaires, et la Celeste passait en 4-2-1-3. Option offensive ratifiée à la 68e minute avec l'entrée de Gaston Ramirez à la place du latéral Maxi Pereira. Option payante, puisque Luis Suarez ouvrait le score d'une superbe volée croisée à la 80e. Un but qui ressemblait alors à celui de la victoire. Ce match nul, plutôt juste au terme d'une rencontre rugueuse entre deux collectifs vaillants, permet à la Celeste de prendre au Venezuela sa quatrième place. Le Paraguay reste lanterne rouge. Mardi, l'Uruguay devra confirmer son regain de forme au Chili.

Youtube

PérouChili : 1-0
But : Farfan (87e) pour le Pérou

Dernier match de la onzième journée des éliminatoires de la zone CONMEBOL, le « clasico del Pacifico » a accouché d'une rencontre indécise et musclée. Septièmes à quatre points de la zone de qualification au coup d'envoi, les Incas se devaient de l'emporter face à leur voisin et ennemi. Privé de Paolo Guerrero (suspendu) et de Juan Manuel Vargas (forfait), la tâche du Pérou s'annonçait toutefois ardue face à un Chili désormais cornaqué par Jorge Sampaoli, l'homme qui a fait des miracles à la tête de la U. Pour son premier match officiel en tant que sélectionneur de la Roja, cet Argentin, disciple de Marcelo Bielsa, n'a évidemment pu encore faire adopter ses principes de jeu à ses nouvelles ouailles. Le Chili s'est bien montré le plus entreprenant, mais n'a que rarement déstabilisé l'arrière-garde inca. Finalement, Jefferson Farfan a fait exulter l'Estadio Nacional de Lima à la 87e, en trompant Claudio Bravo. Avec ces trois points arrachés, le Pérou, auteur d'un début de campagne calamiteux, revient dans la course à la qualification.

Le classement : Argentine (23 pts), Colombie (19), Equateur (17), Uruguay (13), Venezuela (12), Chili (12), Pérou (11), Bolivie (8), Paraguay (8). Les quatre premiers qualifiés. Le cinquième jouera un barrage.

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Yaya-letour Niveau : CFA2
Messi, en 10 Waw ! Higuain tueur devant les buts, Lavezzi comme il pue la joie ce mec.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Magnifique but de Suarez...gâché par l'égalisation juste après..pfff.
Lugano a encore plombé l'Uruguay c'est terrible pour lui, il leur fait une desailly 2004 ou une thuram 2008, mais ça risque carrément de leur couter la qualif
San Leo Messi avec la pépite Higuain , je sais pas ce que vous en pensez mais sur le premier but y'a un semblant de tiki taka Barça !
intéressant a un peu plus d'une année de la coupe du monde .

Sympa le résumé des Caféteros , merci pour cet rubrique !
"Aligné à gauche de l'attaque, dans un 4-2-1-3 où Messi rayonnait en numéro 10, Montillo a mis de l'huile dans les rouages de l'Albiceleste."

C'est de loin la meilleure formation pour l'argentine étant donné leur effectif de qualité à l'avant. Hâte de voir ce que ça pourra donner en phase finale.
Le commentateur colombien est sponsorisé par Doliprane.
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Les commentaires sur une petite musique psychédélique sont du plus mauvais effet.
Stankonia Niveau : DHR
Une question pour les mecs qui suivent un peu plus le football sud-américain. Jackson Martinez est-il remplaçant en sélection? Même question pour James Rodriguez.
Cette Colombie a, sur le papier, une équipe plutôt excitante avec Ospina, les "italiens" Yepes, Zapata, Zuniga, Armero,Guarin,Muriel, le génial Cuadrado. Tu y ajoutes les bombes de Porto, James Rodriguez et Jackson Martinez. Et pour finir, "El Tigre" Falcao.

Derrière c'est pas ouf, mais devant c'est impressionnant!
Vivement ce p***** de Mondial!
Mainvault Niveau : DHR
J'aimerais pas être le sélectionneur argentin, Messi , Lavezzi , Higuain , Aguero , Tevez ( petit coup de moins bien pour les deux derniers j'avoue ) , Pastore , y a de quoi attraper des cheveux blancs. Messi en 10 c'est clairement son meilleur poste.
Le Barça devrait peut-être le tenter en 10-9 et demi et et Villa en 9 avec Pedro Iniesta en ailiers. Enfin vu que je préfère le Réal je n'espère pas :D
En ce moment Jackson Martinez est remplaçant en sélection effectivement, Pekerman préférant aligner Teofilo Gutiérrez avec Falcao devant. James Rodriguez est titulaire par contre.
Côté argentin c'est sûr qu'il y a de la matière : ni Tévez, ni Pastore, ni Palacio, ni Lamela ne font habituellement partie du groupe... Ni Lisandro, ni Cvitanich, ni Osvaldo qui du coup a choisi l'Italie, etc., etc.
Note : -1
Message posté par El Xeneize
sur le premier but y'a un semblant de tiki taka Barça !


Maintenant dès que des mecs font 3 passes c'est du tiki taka...
Sans enlever quoique ce soit au succès et à la belle prestation de l'Albiceleste, il y a quand même un but sur un penalty qui n'y est pas (faudra expliquer à l'arbitre qu'une épaule n'est pas considérée comme une main) et un 3ème but entaché d'une belle position de hors-jeu... Sinon c'est quand qu'on entend CJP célébrer un but comme le commentateur colombien?? magique !
riquelmat Niveau : DHR
Vivaaaaa El Peru !!! Enfin une victoire contre l’éternel rival chilien après les déceptions de ces dernières années. Le Clasico del Pacifico il n'y a rien à dire c'est la plus forte rivalité qui existe en Amsud ça sera toujours plus qu'un simple match de foot...
Message posté par antony


Maintenant dès que des mecs font 3 passes c'est du tiki taka...


sur le premier but y'a un > semblant < de tiki taka Barça !

Nom commun , définition : Apparence trompeuse.

Dérivés : faire semblant , faux-semblant .
Message posté par Mainvault
J'aimerais pas être le sélectionneur argentin, Messi , Lavezzi , Higuain , Aguero , Tevez ( petit coup de moins bien pour les deux derniers j'avoue ) , Pastore , y a de quoi attraper des cheveux blancs. Messi en 10 c'est clairement son meilleur poste.
Le Barça devrait peut-être le tenter en 10-9 et demi et et Villa en 9 avec Pedro Iniesta en ailiers. Enfin vu que je préfère le Réal je n'espère pas :D



_____________________________________________________________________

On l'a capté tout de suite que tu supportais le Real, en espérant Iniesta en ailier ^^
Il est clairement meilleur au milieu !

Messi a été excellent hier soir, et grace à lui, Higuain a marqué 2 buts (pas comme Benzema quoi..) a la limite du hors jeu. Je crois que sur ces 10 buts (comme Messi), il y a 8 passes décisives de Messi.

Tlm se paluche sur Iniesta et Xavi au Barca (et à raison hein), mais Messi reste tout de même le meilleur passeur égalemment !

J'ai tjrs pas eu de réponse à ma question : selon Higuain et Di Maria, quel est le meilleur joueur du monde actuellement? ^^
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Je rêve de voir Higuain au Barca. Messi et lui se trouvent les yeux fermés. On a enfin retrouvé l'Argentine. Petit bémol, c'est pas sur ce match que Lavezzi va prendre la place du Kun.

Quant a Uruguay vs Paraguay, j'ai rarement vu un match aussi pauvre techniquement. Heureusement qu'il y a Suarez chez la celeste, car c'est le néant. Pour le Paraguay, rien de spécial a dire, a part que le crête balai brosse a malheureusement aussi touché les fouteux de cette sélection...
Message posté par riquelmat
Vivaaaaa El Peru !!! Enfin une victoire contre l’éternel rival chilien après les déceptions de ces dernières années. Le Clasico del Pacifico il n'y a rien à dire c'est la plus forte rivalité qui existe en Amsud ça sera toujours plus qu'un simple match de foot...


Putain* ouai, faut voir l'hymne du Chili complètement couvert par les sifflets et arrêté avant la fin pour comprendre que ca va pas être un match comme un autre et pour une fois, le Pérou gagne et évite l'humiliation, que c'est bon!!! Énorme Farfan qui gagne presque le match a lui tout seul faut l'avouer et Pizzaro qui pleure de joie. Vamos Peru Carajo!!!

http://www.youtube.com/watch?v=XJ06qBG9-NI

Mais que dire des Colombiens qui même à 3-0 continuent de jouer et d'attaquer à fond juste... pour faire plaisir au public et avoir l'opportunité de faire quelques pas de danse après le but (Aqui el futbol se baila). La France pendant ce temps la a pris le soin de tout faire pour ne pas en marquer un 4e. Faut dire un stade remplit à 95% de supporters avec le maillot de l'équipe, ca donne envie de se défoncer. Je ne crois pas avoir jamais vu un stade comme celui de Baranquilla, vraiment tout le monde met le maillot.
Rêve de gosse de tout footballeur, jouer la CM 2014 au Brésil...et tout le monde y attend Messi au tournant.
l argentine trés chanceuse encore une fois en élimination de coupe du monde
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 19