Colo-Colo veut oublier Pinochet

Modififié
4 11
Colo-Colo est le seul club chilien à avoir gagné une Copa Libertadores, en 1991. Cette année, le club de Santiago, la capitale, est très bien placé pour se qualifier en huitièmes de finale de l'équivalent d'une Ligue des champions sud-américaine. Mais les supporters du club sont montés au créneau pour une raison plus politique que sportive.

Un groupe de supporters de Colo-Colo a alerté le club afin que le nom du dictateur chilien, Augusto Pinochet, soit retiré des registres du club. En effet, Pinochet est toujours considéré comme « président d'honneur » du club. Le dictateur a aussi participé aux élections au sein du club en 1994. Le groupe de socios a même créé un site afin de faire connaître sa cause. L'héritage de la dictature chilienne (de septembre 1973 à mars 1990) s'avère pesant pour le club de la capitale. « Le mythe qui associe Pinochet à notre club représente une tache immense pour notre institution. Une tache liée aux crimes atroces commis par la dictature militaire » , peut-on lire sur le site, qui recueille aussi des signatures pour une pétition.

Si cette proposition sera évaluée lors de la prochaine assemblée du club en mai, le président du club chilien affirme d'ores et déjà que « personne ne peut être président du club et être concerné par des affaires judiciaires. Cette norme devrait aussi s'appliquer pour Pinochet » .

Une noble revendication. RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est vrai que ça devient urgent.

Qu'ils cherchent un peu en interne pour savoir pourquoi Pinochet est toujours dans l'organigramme du club. Ils trouveront surement un peu d'explication au "mythe qui associe Pinochet à notre club représente une tâche immense pour notre institution"
Message posté par chano
C'est vrai que ça devient urgent.

Qu'ils cherchent un peu en interne pour savoir pourquoi Pinochet est toujours dans l'organigramme du club. Ils trouveront surement un peu d'explication au "mythe qui associe Pinochet à notre club représente une tâche immense pour notre institution"


Peux-tu poursuivre l'explication? (je ne suis pas très au fait de l'histoire Colo-Colienne)
Jeu direct Niveau : CFA
Il faudrait examiner tout ça au moyen d'une bonne Coloscopie
kim jung kill Niveau : CFA
Note : 2
et pourtant Carlos Caszely l'un des meilleur joueurs de l'histoire du colo-colo a clairement prit partie contre la dictature a l'époque. Et de très nombreuse hinchadas sont plutôt pro-Allende.PInochet c'est servit de colo-colo pour son image, si club le plus populaire aurait été les rangers de talca, il aurait été dans leur organigramme.
Pourtant les saloperies barbares ont étaient faites sous le stade de la U , si j'écris pas de bétise ..
Comparaison n'est pas raison, mais Pinochet est (fut) à Colo Colo, se que Franco (fut) est au Real Madrid. Deux dictateurs qui ont -ô miracle, quelle heureuse coïncidence, la vie est quand même bien étrange et les voies du seigneur impénétrables- supporté l'équipe la plus populaire de leurs pays respectifs...

Noticia: les deux sont morts... d'où l'urgence je suppose.
Message posté par El Xeneize
Pourtant les saloperies barbares ont étaient faites sous le stade de la U , si j'écris pas de bétise ..


Estadio Nacional, (Stade National) pas spécialement le stade de la U(niversidad de Chile), même si elle y joue ses matches. Faut savoir qu'à Santiago il y a beaucoup de stades aux dimensions respectables et le national de 50.000 places (avant 80k) est le plus grand, suivi de près par le "Monumental" de Colo Colo.
Message posté par camaradona


Peux-tu poursuivre l'explication? (je ne suis pas très au fait de l'histoire Colo-Colienne)


je suppose que chano veut dire que certains dirigeants ont encore des accointances avec les fils spirituels de Pinochet (à peu de choses près tout le gratin chilien, médias, industriels...) et du coup c'est pas (du tout) la priorité numero uno ...
@kosse sauf que le club de Franco était l'Atletico Madrid, club de l'armée et de l'extrême droite. On retrouve les restes de ces traditions à travers les supporters colchoneros d'aujourd'hui
Message posté par El Xeneize
Pourtant les saloperies barbares ont étaient faites sous le stade de la U , si j'écris pas de bétise ..


La U n'a pas de stade et ils se font souvent chambrer pour cela.

il loue des stades a droite a gauche pour ses matches. En general el Estadio Nacional (celui dont tu parles) mais aussi assez souvent el Estadio Santa Laura de la Union Española. Il leur arrive meme de jouer des matchs a domicile en dehors de Santiago, par exemple si el estadio nacional est déja loué pour un autre évenement et que la Union joue aussi a domicile.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 11