Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Chilie
  3. // Colo-Colo

Colo-Colo veut oublier Pinochet

Modififié
Colo-Colo est le seul club chilien à avoir gagné une Copa Libertadores, en 1991. Cette année, le club de Santiago, la capitale, est très bien placé pour se qualifier en huitièmes de finale de l'équivalent d'une Ligue des champions sud-américaine. Mais les supporters du club sont montés au créneau pour une raison plus politique que sportive.

Un groupe de supporters de Colo-Colo a alerté le club afin que le nom du dictateur chilien, Augusto Pinochet, soit retiré des registres du club. En effet, Pinochet est toujours considéré comme « président d'honneur » du club. Le dictateur a aussi participé aux élections au sein du club en 1994. Le groupe de socios a même créé un site afin de faire connaître sa cause. L'héritage de la dictature chilienne (de septembre 1973 à mars 1990) s'avère pesant pour le club de la capitale. « Le mythe qui associe Pinochet à notre club représente une tache immense pour notre institution. Une tache liée aux crimes atroces commis par la dictature militaire » , peut-on lire sur le site, qui recueille aussi des signatures pour une pétition.

Si cette proposition sera évaluée lors de la prochaine assemblée du club en mai, le président du club chilien affirme d'ores et déjà que « personne ne peut être président du club et être concerné par des affaires judiciaires. Cette norme devrait aussi s'appliquer pour Pinochet » .


Une noble revendication. RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17