En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Colo-Colo et le lourd héritage de Pinochet

Le 11 septembre 1973, jour du coup d'État d'Augusto Pinochet, le football chilien tombe entre les griffes du dictateur, toujours président d'honneur du club. Aujourd'hui, le club de Colo-Colo et les socios veulent oublier cet héritage pesant.

Modififié
« Vamos a romper, vamos a romper, vamos a romper el estadio de Pinochet ! » ( « On va détruire le stade de Pinochet » , ndlr). C'est le chant principal qu'entonnent les supporters de la Universidad de Chile quand ils affrontent leurs rivaux de Colo-Colo. Ce sempiternel refrain fait référence à l'histoire qui lie le dictateur chilien et le club de Santiago, vieux de 90 ans. Aujourd'hui, dirigeants et supporters du club veulent se défaire de ce néfaste héritage. Des abonnés du club ont même lancé une campagne nommée « Fuera Pinochet » ( « Dehors Pinochet » ), afin de retirer le titre de président d'honneur de l'instance au défunt dictateur.

Le désastre économique du « mandat » Pinochet


Rien d'honorant dans le 12 septembre 1973 effectivement. Au lendemain de son coup d'état, Augusto Pinochet transforme le stade Nacional de Santiago en centre de détention. Plus de 7000 personnes y seront retenues et torturées. C'est le début de l'instrumentalisation du football par la dictature militaire, avec un Pinochet ciblant particulièrement un club : Colo-Colo. L'équipe la plus populaire du pays tombe sous le joug d'Augusto, en 1976. La dictature annule tout simplement les élections de la direction du club et impose un nouvel organigramme, composé essentiellement d'employés d'une banque (Banco Hipotecario de Chile), proche du général.

José Miguel Sanhueza De la Cruz, sociologue et supporter de Colo-Colo à l'origine de la campagne « Fuera Pinochet » , décrit pourtant la gestion catastrophique du club : « Ils ont endetté le club. La faillite était proche et ces dirigeants ont tous abandonné le club. La dictature a donc décidé de changer de plan, et a investi pour rattraper le désastre laissé par le groupe BHC » . En 1984, le président colocolino de l'époque, Patricio Vildósola, offre - en guise de remerciement - le poste de « président d'honneur » à Pinochet, pourtant connu comme un supporter de Wanderers. « Une nomination illégitime et antidémocratique, puisque la désignation de socios d'honneur du club a toujours appartenu à son Assemblée de socios » explique le sociologue.

« Il était difficile à l'époque de refuser une offre de Pinochet »


Le club se transforme en outil de propagande du général. Par exemple, le gouvernement de Pinochet programmait des matchs télévisés de Colo-Colo afin de contenir les manifestations. À quatre jours du référendum de 1988 (pour décider de la prorogation au pouvoir jusqu'en 1997 du général), Pinochet annonce que le gouvernement va investir 300 millions de pesos pour terminer la construction du stade Monumental de Colo-Colo. Une annonce démago', visant à gagner le « oui » d'une majeure partie des supporters du club pour le référendum. Le président de l'époque, Peter Dragicevic, concède « qu'il était difficile à l'époque de refuser une offre de Pinochet » . Le dictateur a aussi participé aux élections de la direction du club en 1994.

Les supporters de Colo-Colo, souvent attaqués sur ce thème par leurs rivaux, tiennent eux à rectifier l'histoire. « Pinochet n'a jamais donné la somme promise, à cause du "non" au référendum » , conteste José Miguel Sanhueza De la Cruz. Le stade aurait même été terminé grâce au transfert (500 000 dollars) d'Hugo Eduardo Rubio à Bologne en 1988. Augusto Pinochet Molina, petit-fils de, n'en démord pas : « Le stade de Colo-Colo n'existerait pas sans l'apport de mon grand-père » , dans le journal chilien Hoy por hoy. L'actuel président de Colo-Colo, Fernando Monsalve, refuse ce travestissement de l'histoire : « Cette personne ignore l'histoire du club et cherche à faire comme son grand-père, utiliser politiquement le club le plus populaire du Chili » . L'ombre de Pinochet plane toujours sur Colo-Colo. Et c'est bien dommage, car le club connaît une période faste sur le terrain : deuxième du championnat chilien et toujours en course en Copa Libertadores.

Le retour des classes populaires


Mais les supporters du champion du tournoi de clôture 2014 ne veulent plus de cette ombre encombrante. Dès 2006, à la mort du dictateur, un groupe de socios alertent le club sur la présence honteuse d'Augusto dans les registres du club. « Le mythe qui associe Pinochet à notre club représente une tache immense pour notre institution, liée aux crimes atroces commis par la dictature militaire » , peut-on lire sur leur page web, qui recueille aussi des signatures pour une pétition. José Miguel Sanhueza De la Cruz est évidemment signataire afin de forcer à « réparer cette énorme injustice historique » . Et d'ajouter : « Colo-Colo a toujours été une équipe soutenue par la classe populaire chilienne, qui ne mérite pas de porter le poids de cet héritage honteux sur ses épaules. Surtout quand il provient de décisions illégitimes prises dans une logique de politique interventionniste » .

C'est cette même classe populaire justement que le sociologue veut convaincre aujourd'hui : « Nous avons été endettés par Pinochet, les secteurs de la santé et de l'éducation ont été détruits par les privatisations et de nombreux droits ont été bafoués. Nous ne devons absolument rien à Pinochet » . La campagne « Fuera Pinochet » a pour objectif d'intégrer la motion lors de la prochaine Assemblée des socios, qui aura lieu à la fin du mois de mai. « Nous espérons avoir un vrai débat à l'assemblée. Là, nous pourrons montrer que Colo-Colo est un club démocratique, géré avec une politique différente de celle du passé » ajoute l'homme à l'origine de la campagne. Selon De la Cruz, la demande a bien été accueillie par la présidence du club. Fernando Monsalve confirme et applaudit l'initiative : « Pendant la dictature, le peuple colocolino a été exclu du club. Aujourd'hui, nous avons ouvert les portes afin que tout le monde participe. Ainsi, de telles propositions peuvent être écoutées, débattues, et finalement, la décision revient à la majorité » .

Les socios comme bouclier


Si l'Assemblée accepte cette motion, une élection sera organisée et les socios décideront du retrait du nom de Pinochet des registres de l'institution. Monsalve affirme lui que le club « cherche à se refonder et oublier cette mauvaise gouvernance, pour donner le plein pouvoir aux socios » , gage de protection pour ne plus « jamais connaître ce modèle d'intervention politique qui a fait couler le club » . Le président de Colo-Colo met de toute façon les choses au point : « Je dois mon rôle de président à tous les socios. Si nous pouvons effacer l'héritage de Pinochet, ce sera le résultat d'un débat entre tous, pas une récompense individuelle » .


Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 19 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 32 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24
lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34