1. //
  2. //
  3. // Groupe C
  4. // PSG/Anderlecht

Collectif des joueurs du PSG

Lors des premières sorties estivales du PSG de Laurent Blanc, d’aucuns s’étaient interrogés sur la « qualité » du collectif parisien. On parlait alors d’individualités, d’égoïsme, d’incapacité à jouer ensemble. Aujourd’hui, à l’heure où le club peut – déjà – valider son billet pour les 8e de finale de la Ligue des champions, le collectif est au-dessus de tout. Et même d’Ibrahimović.

Modififié
0 37
Avoir un permis de conduire, c'est bien. Surtout quand papa vous file une Ferrari à votre anniversaire. Reste à ne pas caler bêtement au premier feu rouge. C’est un peu le cas de figure de Laurent Blanc qui, depuis juillet dernier et son intronisation à la tête du PSG, a entre les mains un bolide alors qu'il a toujours préféré les transports en commun. Hériter d’une équipe championne de France, quart-de-finaliste de la C1, sans départ majeur et renforcée d’Edinson Cavani, Marquinhos et Lucas Digne, on a connu cadeau de Noël plus honteux. On attendait donc le Président sur un terrain jusque-là inexploré par son prédécesseur Carlo Ancelotti : le jeu et l’expression collective. L’an passé, le PSG était solide et procédait essentiellement en contre. Des matchs maîtrisés et agréables, ça se compte sur les doigts d'une main (Rennes, Lyon, un peu le retour au Barça et basta). Alors oui, quand on dégueule de pognon, c’est plus facile de « s’acheter » un collectif. Mais encore faut-il que la mayonnaise prenne. Avec Laurent Blanc, c’est évident, il s’est passé quelque chose. La marque de fabrique est beaucoup plus prononcée. Comment ne pas tirer de conclusion sur le travail de l’entraîneur français quand celui-ci arrive à installer son 4-3-3 là où Carlo Ancelotti avait échoué avec le même matériel. Ou presque.

Pourtant, quand on avance à l’ancien coach des Bleus que son équipe envoie du jeu, il s’excuserait presque en conférence de presse : « Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que Thiago Motta était très souvent absent la saison dernière et c’est un joueur très important. Notre milieu de terrain est une des garanties de notre jeu. Car notre philosophie, c’est de vite récupérer le ballon et de construire en partant de derrière. » En quelques phrases, Blanc a néanmoins mis en avant son PSG. En haut de la colonne « crédit » , il y a notamment une philosophie de jeu, déjà. Derrière le FC Barcelone et le Bayern Munich, Paris est le club d’Europe qui affiche le meilleur pourcentage de possession de balle (64,1% de moyenne). Le pourcentage de passes réussies ? Troisième également (toujours derrière les deux équipes guardioliennes avec 87,9% de passes réussies). Des statistiques qui confirment la montée en puissance du triangle magique Motta-Verratti-Matuidi, véritable pierre angulaire du projet de jeu de Blanc. Pour Thiago Motta, qui s’exprimait récemment en conférence de presse, il s’agit avant tout d’un « gros travail qui nous a permis d’atteindre ce niveau, mais nous devons continuer à travailler pour le maintenir » . Paris veut contrôler et réduire ses adversaires au néant. Dès lors, la colonne vertébrale est évidente, c’est la même que durant le règne d’Ancelotti : Sirigu – Thiago SilvaThiago Motta – Ibrahimović. Sauf que Blanc a surtout construit autour. Et plutôt bien.

L’apport de Jean-Louis Gasset

Des réussites, Blanc commence à en collectionner quelques-unes depuis juillet. Elles sont multiples : communication, coaching, turnover, gestion des hommes, philosophie de jeu, résultats. Tout ce que touche Blanc se transforme en or. Même Van der Wiel. Dans ce torrent de réussites, deux sont à sortir du lot. La première, elle est humaine. Elle s’appelle Jérémy Ménez. Buteur contre Lorient et auteur d’un match très intéressant, le numéro 7 francilien revient de loin. Blessé en début de saison puis logiquement à court de compétition, l’ancien Romain a mis du temps à revenir. Après son coup de sang contre Benfica, Blanc – appuyé par sa direction – fait comprendre au joueur que personne n’est au-dessus du collectif. Personne. Moralité, Ménez file droit, voit le déplacement à Marseille lui passer sous le nez, et met les bouchées doubles pour revenir dans le game. Ce fut chose faite à Lorient où le joueur a été très clair : « Je remercie l’équipe, le staff et le coach qui ont toujours été derrière moi » .

Entre le Blanc qui se faisait marcher dessus par ce même Ménez lors de l’Euro 2012 et celui du PSG, la donne a bien changé entre les deux hommes. L'un a mûri. L'autre, un peu moins. L’autre apport collectif de Blanc, c’est Jean-Louis Gasset. Les coups de pied arrêtés, c’est son truc. Et force est de constater que la qualité de frappe dans ce secteur de jeu saute aux yeux. Une corde supplémentaire dans l’arc offensif parisien. Un arc tenu par des monstres qui plus est. Des mecs qui prennent de plus en plus de plaisir à jouer ensemble. On a souvent tourné en dérision le fameux « projet » parisien, sauf que la réalité est froide et évidente : ce groupe a une âme. Il s'y passe quelque chose. Un mélange d'amitiés et de transmission de savoir. Chacun apprend de l'autre. On avait prédit le cauchemar à Blanc pour son incapacité à gérer de tels caractères. Moralité, il s’en sort à merveille. Entre responsabilisation et auto-gestion d'un vrai groupe de compétiteurs. Collectivement, ce PSG est sans doute le plus fort de l’Histoire. Et Laurent Blanc y est pour quelque chose. Sa première victoire, c’est celle-là. Allez Lolo, passe la seconde, tu vas voir, elle en a sous le capot.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Paris est impressionnant a tout les niveaux, cependant il faudrait attendre les gros matchs du printemps avant de s'enflammer.
Seule une qualification contre un gros sera gage de légitimité pour ce PSG.
Crabz Shapiro Niveau : DHR
1) Motta en forme
2) Verrati qui ne cesse de s'exploser et de nous en foutre plein le visage
3) Matuidi qui prend de plus en plus le rôle de leader
4) Zlatan au service de l'équipe et plus l'inverse
5) VDW joue au foot / Jallet peut enfin se reposer
6) Ongenda, Rabiot, Marquinhos, Digne. C'est frais, c'est fin, ça s'mange sans faim.

C'est triste à dire mais je commence à me dire que le départ de Sakho a fait du bien, notamment à Ménez (Jallet, Douchez et Camara sont irréprochables). Histoire de dire que maintenant le taff paye et plus les coups de gueules (analyse simpliste je l'avoue).

Maintenant reste le problème des ailes : Lucas, Ménez et le chien fou ont tous les 3 des trucs intéressants à apporter, mais je suis certain que dans cette dynamique ils peuvent vraiment s'adapter eux-aussi.
Cavani aucun soucis, le mec est pro et excellent. Pastore, suis le bus et fais nous rêver !!
J'attends de voir contre les grosses écuries mais pour l'instant, je trouve mon équipe au top. Un vrai rouleau compresseur, avec du style.
On sent que LB s'est intégré et s'y plait (en interview, il y a quelques temps : "Paris a maîtrisé..." et maintenant, "On a maîtrisé.."). Un détail, certes, mais bon.
cul-terreux Niveau : DHR
Pas lu l'article, y a en marre du PSG à toutes les sauces, y a des gens comme moi qui s'en foutent !

Oui, je suis de mauvaise humeur ce matin.
AirForceOne Niveau : CFA2
Même Guardiola ne pourrait régler le cancer Pastore qui passe plus de temps a se mettre du gel qu'à bien jouer
fernandollorientais Niveau : CFA
Personnellement, je pense que l'enflammade générale autour du PSG de Lolo est disproportionnée. Je crois que ça va vraiment piquer quand on va jouer un gros. J'ai essayé de le démontrer ici, après le match de sainté. Pas sûr que ça vous plaise... Faites pleuvoir les -1, ou dégainez les arguments, c'est comme vous voulez !

http://premieretouche.wordpress.com/201 … -de-blanc/

Crabz Shapiro Niveau : DHR
Message posté par fernandollorientais
Personnellement, je pense que l'enflammade générale autour du PSG de Lolo est disproportionnée. Je crois que ça va vraiment piquer quand on va jouer un gros. J'ai essayé de le démontrer ici, après le match de sainté. Pas sûr que ça vous plaise... Faites pleuvoir les -1, ou dégainez les arguments, c'est comme vous voulez !

http://premieretouche.wordpress.com/201 … -de-blanc/



Disproportionnée c'est possible, faut dire qu'on est souvent resté sur notre faim en ligue 1 l'année dernière. Ne plus s'en remettre uniquement à des coups de génie est à mes yeux vachement agréable.
Après oui d'accord avec toi, même si je reste optimiste, j'ai vraiment hâte de voir ce que ça donnerait contre un "gros" en supposant qu'on y arrive (donc en 1/4 de LDC) et surtout voir s'il ne faudrait pas revenir à un 4-4-2 comme tu le dis. Je trouve ça un peu présomptueux de viser les demi dés cette année, mais je serai le 1er à me palucher si l'équipe nous y emmène.
Le match de sainté pour moi y'a 2 bémol : on sort d'un enchainement de match, on sent vraiment la fatigue sur le terrain et Sainté a une rage en 1ère mi-temps qui aurait à mon avis pu aussi bien mettre à mal un "gros".

Mais je pense que l'enflammade est légitime tout de même, faut pas bouder notre plaisir, tout va pour le mieux en ce moment sur le terrain et c'est un vrai kiff.
Une analyse bien construite qui met en valeur le travail de Blanc et l'adhésion d'un groupe à sa façon de faire!
Bel article, et beau mea culpa, pr tous ceux qui ont douté de Blanc (et on est nombreux, moi le premier)!
bufford tannen Niveau : DHR
Ce fut chose faite à Lorient où le joueur a été très clair : « Je remercie l’équipe, le staff et le coach qui ont toujours été derrière moi ».



il me semblait que le match se jouait à paris...
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
@fernandollorientais
Et si ce match contre Saint-Etienne n'était qu'un accident ? N'oublions pas que c'est Marquinhos qui donne les deux buts aux Verts, sans ça le match aurait été tout autre (attention je dis pas que Paris aurait gagné, on n'en sait rien).

Moi je trouve qu'il est trop tôt pour juger Blanc, on verra bien ce qu'il fera en LDC contre les gros (et puis nous ne sommes que début novembre, la crise va-t-elle commencer ? haha). Donc l'analyse de Saint-Etienne ne peut pas être prise comme "vérité absolue". Le temps nous le dira.

Le seul jugement qu'on peut émettre à Blanc, c'est juste le fait qu'il domine les équipes inférieures au PSG et que contrairement avec Carlo, le PSG fait plaisir à voir.

Le temps nous dira si le match contre Saint-Etienne n'était qu'un accident ou non !
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Message posté par AirForceOne
Même Guardiola ne pourrait régler le cancer Pastore qui passe plus de temps a se mettre du gel qu'à bien jouer


Merci pour ton analyse pertinente et pleine d'humour !
VinnieCasseTibia Niveau : CFA
Note : 2
Message posté par Thiebs
J'attends de voir contre les grosses écuries mais pour l'instant, je trouve mon équipe au top. Un vrai rouleau compresseur, avec du style.
On sent que LB s'est intégré et s'y plait (en interview, il y a quelques temps : "Paris a maîtrisé..." et maintenant, "On a maîtrisé.."). Un détail, certes, mais bon.


J'ai aussi noté ce changement de syntaxe.

Au début je prenais ça pour un respect à la lettre des closes de son contrat (n'oublions pas que le PSG a instauré des closes assez sauvages en ce qui concerne les interventions des joueurs et du staff dans les médias)

Désormais, avec les victoires sur lesquelles il peut déjà s'appuyer, et surtout sur ce collectif naissant (Dieu qu'il va faire peur quand il sera grand) LB n'hésite plus à s'y inclure, et en faire le gardien.

Ce soir, c'est abattoir d'Anderlecht, volume 2. Ca part dans toutes les fricadelles de Belgique.
L'entraîneur fait toujours du bon boulot et le monde est toujours plus beau quand les résultats suivent. A la moindre contre-performance, par contre, la même presse qui encensait hier ne va pas se gêner pour poser des questions et émettre certaines critiques.

On n'est qu'en octobre et le terrain de jeu d'un effectif qu'a pu s'acheter le PSG, c'est la LDC à partir des 1/8e, rien d'autre. C'est là qu'on jugera et que le coahcing de LB pourra être comparé aux meilleurs. La L1 fait figure de terrain d'entraînement à côté. "Oui mais ça va hausser le niveau du championnat" mon cul.
Guardinho Niveau : CFA2
Message posté par cul-terreux
Pas lu l'article, y a en marre du PSG à toutes les sauces, y a des gens comme moi qui s'en foutent !

Oui, je suis de mauvaise humeur ce matin.


En fait, le principe, c'est de publier des articles qui suivent l'actu du moment.
Journée de LDC => article sur les équipes engagées. A la limite, ton coup de gueule peut se comprendre, mais il tombe pas à point nommé.


Un truc m'a un peu remué, c'est cette phrase !
"Collectivement, ce PSG est sans doute le plus fort de l’Histoire."

J'en suis pas encore complètement convaincu. Même si en talent pur, effectivement l'équipe semble aujourd'hui au-dessus, j'ai encore en tête certains matchs des années 90 : Weah, Ginola, Rai, Valdo, Le Guen, Guerin, Ricardo, Roche, Lama, c'était quand même violent. #nostalgie


Sinon, je suis d'accord avec la plupart des commentaires qui soulignent le manque de vrais tests contre des grosses équipes. Depuis le début de saison, il me semble que les rencontres les plus compliquées auront été Nantes et Sainté. Dans le même temps, Marseille s'est déjà coltiné Dortmund, Naples et Arsenal... et Paris (hu hu hu).
didier gomis Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par fernandollorientais
Personnellement, je pense que l'enflammade générale autour du PSG de Lolo est disproportionnée. Je crois que ça va vraiment piquer quand on va jouer un gros. J'ai essayé de le démontrer ici, après le match de sainté. Pas sûr que ça vous plaise... Faites pleuvoir les -1, ou dégainez les arguments, c'est comme vous voulez !

http://premieretouche.wordpress.com/201 … -de-blanc/



merci pour ton article, effectivement ça donne à réfléchir, et je pense d'ailleurs que Lolo tente de faire monter la zone dans laquelle les joueurs jouent à la baballe. Le dézonage d'Ibra va dans ce sens, mais aujourd'hui on s'aperçoit que même s'il excelle dans le jeu, Ibra rate encore des passes faciles. La tendance à chercher le une-deux en déviation crée beaucoup de déchets, c'était d'ailleurs le pêché mignon des bleus version Blanc.

Bref, à améliorer la fluidité dans la moitié adverse, et installer un titulaire plus efficace à la place de Lavezzi. Ménez et Lucas ont leur carte à jouer...
Je reconnais que j'étais l'un des premiers à cracher sur Laurent Blanc à son arrivée, auréolé qu'il était d'une fin de saison calamiteuse à Bordeaux et d'une gestion catastrophique de l'EDF.

Mais aujourd'hui, faut reconnaitre qu'il a apporté quelque chose au PSG qui n'existait pas auparavant.

Alors oui, il bénéficie de l'expérience du collectif puisque peu de joueurs finalement sont arrivés à l'intersaison, oui Thiago Motta n'est plus blessé 75% du temps et oui, ils ont recruté Cavani pour planter quand Ibra est en petite forme (c'est quand même autre chose que Gameiro), mais n'empêche qu'aujourd'hui j'ai hâte de voir Paris jouer à chaque journée, et je ne me plante plus devant la télé en me disant que je vais encore me bouffer une purge. Y a du jeu, y a des buts et des gestes de fou.
En plus, il a l'intelligence de faire jouer des jeunes, de faire tourner l'effectif, et ça marche plutôt bien. Il a même réussi à relancer VDW... même David Copperfield n'aurait pas su.

Franchement, je ne comprends pas que certains puissent encore râler et avancer des théories à la noix, comme si le football était une science et qu'ils l'avaient infuse. Moi aussi j'ai gagné la LDC à Football Manager, mais je ne prends pas la grosse tête pour autant. Mon baromètre de satisfaction reste basique : Le plaisir que je prends à regarder un match.

C'est comme voir tous ces journaleux à la télé critiquer une équipe qui vient de gagner 4-0 parce qu'ils ont osé jouer en marchant à la fin du match. Les journalistes d'aujourd'hui ne sont jamais contents, passent leur temps à critiquer tout et n'importe quoi, et après s'offusquent quand des mecs comme Nasri ou autres leur demande de fermer leur gueule. Parce que, quelque part, le drame de Ksysna, on le doit en grande partie à l'Equipe et son goût pour le sensationnalisme au détriment du journalisme.
Même si Paris n'a pas rencontrer de gros club en LDC, l'impression est qu'il survole la L1 et leur groupe de LDC. De plus Ils y mettent une grande maîtrise collective contrairement à l'année dernière, ce qui donne des garanties et surtout on voit du bon ballon !!! Les matches purge de l'année derniére à 17H le samedi, merci.


bref moi qui aime bien Carlo, qd je vois le PSG de Blanc et son real à lui, je commence à douter. Est-ce qu'il serait pas un peu à l'ancienne avec son système de jeu ? L'article montre bien que les grosses écuries européennes ont bien un grosse possession de balle.
Message posté par AirForceOne
Même Guardiola ne pourrait régler le cancer Pastore qui passe plus de temps a se mettre du gel qu'à bien jouer

En même temps Guardiola c'est une merde.
LapinCrétin Niveau : CFA
Message posté par fernandollorientais
Personnellement, je pense que l'enflammade générale autour du PSG de Lolo est disproportionnée. Je crois que ça va vraiment piquer quand on va jouer un gros. J'ai essayé de le démontrer ici, après le match de sainté. Pas sûr que ça vous plaise... Faites pleuvoir les -1, ou dégainez les arguments, c'est comme vous voulez !

http://premieretouche.wordpress.com/201 … -de-blanc/



J'ai trouvé ton article très intéressant et très bien écrit cependant je ne sais pas si on peut prendre le match contre Sainté comme une référence: il y a 2 boulettes de Marquinhos qui les font courir après le score et incite les Verts a resté assez bas.
Je trouve qu'une des forces du PSG avec Motta et Verratti c'est de pouvoir aspirer l'adversaire pour jouer long, ce qui était compliqué de faire en étant mené. Le retour de Silva va encore aider dans la relance, notamment longue.

Perso, la seule chose qui me fait peur c'est que Motta soit pas présent dans les grands rendez-vous pour cause de blessure, comme c'était souvent le cas par le passé.
La Jonquaille Niveau : DHR
Il est marrant Fernando : je sais pas vous, mais remonter 2 buts avec égalisation à la 90è après ne pas avoir vu le jour en 1ère mi-temps, je trouve ça tout sauf inquiétant. Blaisou a parfaitement résumé les progrès réalisés par Paris après le match de Saint-Etienne en disant que l'an dernier ils l'auraient perdu.

Je serai bien curieux de voir le classement du PSG dans le groupe de Marseille en C1, mais je mets une petite pièce qu'il ne serait pas dernier avec 0 pointé. Je suis également pret à parier qu'à l'heure actuelle aucune équipe, je dis bien aucune, n'aurait envie de se colletiner le Pège en C1.

Je reve de voir Paris rejouer le Barça en quarts avec cette fois Messi qui sort du terrain la tete basse pendant qu'Ibra se paye un tour d'honneur pour célébrer son combo but/passe dé. On peut toujours rever...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 37