Colère chez les supporters stéphanois

Modififié
1 22
Le report du match ASSE-Évian, décidé à la dernière minute, a provoqué la colère d’une partie du public de Geoffroy-Guichard, notamment ceux venus de loin pour assister au match. Beaucoup de fans ont considéré que cette décision tardive représentait un manque de respect pour le public. « La LFP nous reproche de retarder le début des matchs en allumant des fumis et là, on reporte le match 10 minutes avant… » , pestait un habitué du kop nord.

Avant même ce report, les ultras stéphanois des kops sud et nord avaient décidé de faire la grève des encouragements pour dénoncer, selon les affiches placardées dans la tribune nord, « l’acharnement général » dont seraient victimes les ultras stéphanois depuis les incidents du match Nice-ASSE ainsi que « l’ampleur que prend cette histoire » .

L’objectif était d’apporter un « soutien à la personne emprisonnée » (un supporter stéphanois et un supporter niçois sont en prison en attendant le procès reporté au 26 décembre), mais également de critiquer, pêle-mêle, la « communication désastreuse du club » , la «  surmédiatisation exagérée au point de nous faire oublier les vrais problèmes de notre société » et le traitement accordé aux interpellés qui serait digne de celui habituellement réservé aux « terroristes » . L’affiche en appelait enfin à ce que la justice s’exerce de manière équitable.

Soit un discours similaire à celui tenu vendredi matin par les avocats des supporters stéphanois interpellés jeudi puis transportés en avion à Nice pour une comparution immédiate avant que le procès ne soit ajourné. Dans une conférence de presse relatée par Le Progrès, Me Lachaud a rappelé que « la dernière fois qu’un détenu a pris l’avion après son arrestation, c’était Yvan Colonna. On voit habituellement ce déploiement de forces dans des dossiers d’anti-terrorisme » . Me Cizeron ajoutait : « On estime le coût de l’avion à 8 000 euros. Alors que, dans des dossiers criminels, on limite les prélèvements ADN parce que ça coûte trop cher…  »

Néanmoins, les avocats se félicitaient du report du procès. « Le 26 décembre, la pression sera retombée » , estimait Me Cizeron. Me Vérilhac soulignait lui que «  les juges ont su prendre le recul nécessaire pour examiner cette affaire en toute sérénité » .

En revanche, il est peu probable que la LFP inaugure le Boxing Day en France en reprogramment ASSE-Évian le 26 décembre… WK
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Durix_Durex Niveau : Loisir
Et à part pleurer, se plaindre, ne pas assumer, ils servent à quelque chose ces ultras ?
Gregory Vignal-Qaïda Niveau : CFA2
si l'un d'eux pouvait te coller une tarte il se rendrait très utile
j'aller au stade à une époque où nous pouvions assister à un lever de rideau avant la rencontre phare...accompagner d'un casse-croûte/pinard.Aujourd'hui,beaucoup d'ultras(je ne remets pas en cause leur amour pour le mailot vert)(me)font beaucoup de mal/tort à l'image du club et de ses partisant(comme le dit ma copine québecquoise)...tiens en parlant de la belle province quand on finit la rencontre sans avoir pris de butje préfererais le terme de BLANCHISSAGE au lieu de CLEAN SHEET.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 22