En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Colère chez les supporters stéphanois

Modififié
Le report du match ASSE-Évian, décidé à la dernière minute, a provoqué la colère d’une partie du public de Geoffroy-Guichard, notamment ceux venus de loin pour assister au match. Beaucoup de fans ont considéré que cette décision tardive représentait un manque de respect pour le public. « La LFP nous reproche de retarder le début des matchs en allumant des fumis et là, on reporte le match 10 minutes avant… » , pestait un habitué du kop nord.

Avant même ce report, les ultras stéphanois des kops sud et nord avaient décidé de faire la grève des encouragements pour dénoncer, selon les affiches placardées dans la tribune nord, « l’acharnement général » dont seraient victimes les ultras stéphanois depuis les incidents du match Nice-ASSE ainsi que « l’ampleur que prend cette histoire » .

L’objectif était d’apporter un « soutien à la personne emprisonnée » (un supporter stéphanois et un supporter niçois sont en prison en attendant le procès reporté au 26 décembre), mais également de critiquer, pêle-mêle, la « communication désastreuse du club » , la «  surmédiatisation exagérée au point de nous faire oublier les vrais problèmes de notre société » et le traitement accordé aux interpellés qui serait digne de celui habituellement réservé aux « terroristes » . L’affiche en appelait enfin à ce que la justice s’exerce de manière équitable.

Soit un discours similaire à celui tenu vendredi matin par les avocats des supporters stéphanois interpellés jeudi puis transportés en avion à Nice pour une comparution immédiate avant que le procès ne soit ajourné. Dans une conférence de presse relatée par Le Progrès, Me Lachaud a rappelé que « la dernière fois qu’un détenu a pris l’avion après son arrestation, c’était Yvan Colonna. On voit habituellement ce déploiement de forces dans des dossiers d’anti-terrorisme » . Me Cizeron ajoutait : « On estime le coût de l’avion à 8 000 euros. Alors que, dans des dossiers criminels, on limite les prélèvements ADN parce que ça coûte trop cher…  »


Néanmoins, les avocats se félicitaient du report du procès. « Le 26 décembre, la pression sera retombée » , estimait Me Cizeron. Me Vérilhac soulignait lui que «  les juges ont su prendre le recul nécessaire pour examiner cette affaire en toute sérénité » .

En revanche, il est peu probable que la LFP inaugure le Boxing Day en France en reprogramment ASSE-Évian le 26 décembre… WK
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 5 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 6 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27