Coco charnel

Modififié
0 0


« Coco » , c’est moi ! Non, il ne s’agit pas ici d’un parfum, mais bel et bien d’un joueur de foot. Et c’est à Bordeaux qu’on le trouve. Ce type-là, c’est Nicolas Maurice-Belay, en chair et en os.



Mais pourquoi ce sobriquet ?



« C’est mon père qui m’appelait comme ça quand j’étais petit, avoue l’attaquant girondin. Et quand je jouais contre Yo (Yoan Gouffran, ndlr), plus jeune, il me connaissait sous ce surnom-là, et c’est resté. Puis dès que je suis arrivé ici, tout le monde m’a aussi appelé comme ça !  »



Puisse-t-on lui souhaiter une carrière à la Coco Michel. Non, pardon, souhaitons-lui mieux.





LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Gillot vote PSG
0 0