Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FIFA
  3. // Coupe du monde 2018

CM 2018 : « Le prince William et Beckham étaient choqués »

Modififié
Le linge sale continue à se laver en public du côté des attributions de l'organisation aux Coupes du monde 2018 et 2020. Et il ne faut pas s'en plaindre.

En pointe dans ce combat, le Sunday Times publie ce dimanche les propos de Harold Mayne-Nicholls, ancien président de la Fédération chilienne de foot et surtout président de la commission FIFA ayant évalué les forces et la faisabilité des différentes candidatures à l'organisation du Mondial 2018 et 2022. Le Chilien est encore surpris par la défaite anglaise, « de très loin, la plus forte » selon lui : « Comment l'Angleterre n'a-t-elle pu recevoir que deux votes ? Elle avait le meilleur concept, les meilleurs infrastructures et une population très impliquée. » Le haut dirigeant se souvient d'ailleurs très bien qu'il n'était pas le seul à tomber de sa chaise, lors de l'annonce des attributions : « J'étais là et j'ai vu les visages du prince William et de David Beckham, et ils étaient choqués. C'est comme quand tu as une équipe de première division et que tu joues contre une D3 et que tu perds finalement de 5 buts. »


La FIFA a par ailleurs décidé d'enfin publier dans son intégralité le rapport de 430 pages de Michael Garcia, que le juge Eckhert - nommé par la FIFA - avait synthétisé et maquillé à 30 pages pour le public. RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)