1. //
  2. // Barrages retour

Cluj, le Spartak et le Celtic qualifiés

Les trois équipes qui s’étaient imposées à l’aller ont su conserver leur avantage et se qualifient respectivement aux dépens de Bâle, de Fenerbahçe et d’Helsingborg.

Modififié
1 6
CFR Cluj/FC Bâle (1-0)
Il n’y a pas eu de miracle pour le FC Bâle. Surpris à l’aller au Parc Saint-Jacques par deux contres assassins de leur buteur sénégalais Modou Sogou, conclus en quelques minutes au cœur de la seconde période, les Suisses ont subi une nouvelle défaite ce soir en déplacement en Roumanie. Le seul buteur se nomme Pantelis Kapetanos. À la 20e minute de jeu, il bénéficie d’un bon centre venu de la gauche et a tout le temps d’ajuster le gardien Yann Sommer de la tête, profitant d’une défense trop apathique, notamment d’Aleksandar Dragović, censé être au marquage… Manquant de rythme et d’inspiration, le FCB pense pouvoir revenir au score quand, juste avant la mi-temps, le capitaine Marco Streller s’empale dans le gardien adverse et bénéficie d’un pénalty. Mais de la façon dont il a été tiré bien au-dessus de la transversale, le ballon d’Alexander Frei doit être parti écouter le concert de Will.i.am avec la navette Curiosity…

Fenerbahçe/Spartak Moscou (1-1)
Mal payé le Fener… Menés d’un but au coup d’envoi après le match aller (2-1 pour le Spartak), les Turcs se sont compliqué la tâche d’entrée, puisqu’ils ont dû concéder la rapide ouverture du score des Russes par l’intermédiaire d’Ari. En deuxième période, le jeu est à sens unique, les locaux poussent, bien aidés par leur public, mais la chance n’est pas avec eux. Deux transversales sont notamment à déplorer, dont une sur une superbe frappe de Mehmet Topal détournée par Andriy Dikan. L’incontournable Moussa Sow finit enfin par trouver la faille à 20 minutes de la fin, prolongeant opportunément de la tête une tentative de son coéquipier Mehmet Topuz. Le gros pressing dans les dernières minutes n’y changera rien, Galatasaray sera seul représentant de la Turquie en C1, tandis qu’ils seront deux côté russe avec le Zénith Saint-Pétersbourg en plus des Moscovites.

Celtic Glasgow/Helsingborg (2-0)
Face à une faible formation suédoise, les champions d’Écosse ont parfaitement su dérouler leur football, terminant comme au match aller sur le score de 2 à 0 à leur avantage. Premier but inscrit à la demi-heure de jeu par Gary Hooper, qui reprenait (en position de hors-jeu) une passe du très remuant Georgios Samaras. Enfin, c’est Walter Wanyama qui clôture la marque de la tête en toute fin de partie. Cette participation du Celtic en phase de groupes de Ligue des champions va faire énormément de bien au football écossais, qui n’en finissait plus de dégringoler au classement UEFA.

Par Régis Delanöe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pub Crawl United Niveau : District
Tu m'étonnes que ça dégringole, quand on voit que le champion d'Ecosse doit passer 2 tours préliminaires, alors que le 3ème de Ligue 1 n'en a qu'un à passer, y a quand même quelque chose qui ne tourne pas rond...

Surtout que le Celtic devrait être qualifié d'office en tant que plus beau maillot du monde et dans le Top 5 des publics européens.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Celtic Glasgow !!
Wow !
Comme à la grande époque de la League des Champions !

Qu'est ce que j'aimerai voir un éventuel Celtic - PSG au Celtic Park.
J'aime bien le Celtic mais sa va être très très dur pour eux en poule.
Ca change pas grand-chose pour l'indice UEFA la qualification du Celtic en LDC non?
Si je me trompe pas, les matchs d'Europa League et de LCD ont le même nombre de points? Donc se qualifier en pourle LDC ou en poule Europa League c'est kiff-kiff??

Quelqu'un sait m'éclairer là-dessus?
Non le barème a changé depuis 2 an et désormais les victoires en Champion's rapportent plus de points qu'en EL.
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Triste ce qui arrive en Ecosse, très triste. Au lieu de faire payer les Gers si cher, on aurait mieux fait de s'en prendre aux vrais coupables : les dirigeants.

Ce Celtic-Juve est resté dans toutes les mémoires, 4-3 contre la Juve en octobre 2001, et quels buts !

http://videos.sapo.pt/MkmJq1uv8EYY1aHjjCLw

Depuis pas mal d'années, le Celtic et les Rangers sont les deux arbres qui masquent la forêt. Tous les bons joueurs et entraîneurs se barrent en Angleterre. Déjà Jock Stein se plaignait de ça au début des années 70 ! (à peu près à cette époque que l'exode commença, les salaires anglais doublant par rapport à l'Ecosse - même si ça avait déjà débuté bien avant, dès les années 1890, on se souvient des premiers succès de Liverpool et leur « Team of Macs », beaucoup d'Ecossais achetés pas cher et mieux payés que chez eux. Le Lancashire en fut plein aussi, tout le Nord de l'Angleterre en fait).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 6