1. //
  2. // Fiasco des clubs anglais

Clubs anglais : que se passe-t-il depuis 2012 ?

Depuis 2011-2012 et la victoire de Chelsea, le football anglais semble perdre pied au moment de franchir le cap des huitièmes de finale de Ligue des champions. Les clubs anglais ont-ils régressé au plus haut niveau ?

Modififié
4k 93
« Crushed. » Si la presse tabloïd anglaise fait souvent dans l'exagération au moment de titrer ses papiers, le mot choisi pour décrire la défaite de Manchester City au Camp Nou hier soir décrit fidèlement le sentiment ressenti par l'ensemble du football anglais au sortir d'une campagne européenne 2014-2015 que l'on peut déjà qualifier de désastreuse. Le constat est simple : depuis la victoire finale de Chelsea à l'Allianz Arena lors de la campagne 2011-2012, où les Blues étaient les seuls représentants britanniques engagés en quarts de finale, c'est la deuxième fois en trois ans qu'aucun des quatre clubs de Premier League ne s'incruste dans le grand huit européen. À titre de comparaison, sur les cinq saisons précédant le sacre des hommes de Roberto Di Matteo, les Anglais ont par deux fois réalisé un quatre sur quatre, par deux fois un trois sur quatre et ont qualifié seulement une fois, en 2009-2010, seulement deux représentants de leur championnat. Alors, que se passe-t-il ? Depuis hier, et même depuis la fin des matchs allers des huitièmes de finale, tous les arguments sont avancés : excès de nombrilisme d'un championnat gavé par des ressources financières absurdes, déchéance de la formation, manque de rigueur tactique, ou simple concours de circonstances malheureux ? Comme souvent, il y a deux façons d'évaluer le remplissage de ce satané verre.

Génération perdue


La première chose que l'on peut observer, c'est qu'entre la fameuse « génération dorée » et la prometteuse cuvée de Sterling, Kane ou Ross Barkley, on retrouve pléthore de cracks annoncés n'ayant pour l'instant pas confirmé au plus haut niveau. Aujourd'hui, Walcott, Wilshere, Rodwell, Smalling ou Cleverley pour ne citer qu'eux, tour à tour marketés comme le futur des Three Lions, montrent aujourd'hui un niveau bien éloigné des attentes initiales, comme une sorte de génération Y du football britannique, perdue entre un passé déjà regretté et la promesse, toujours entretenue, d'un avenir radieux. Est-ce la conséquence des budgets pharaoniques permis par des droits TV toujours plus élevés, permettant à tous les clubs anglais, même de bas de tableau, d'aller piocher un peu partout dans le monde à la recherche de la nouvelle star ? Peut-être. Toujours est-il que la formation anglaise ne tient plus toutes ses promesses. Alors, peut-être apeurés par l'idée de passer à côté du « nouveau Beckham » , ou du « nouveau Ferdinand » , les clubs anglais gonflent la valeur marchande de leurs joueurs à grands coups de planche à billets. Au fond, Luke Shaw a-t-il réellement plus prouvé que Digne ou que Kurzawa (pourtant tous deux médiocres lors de leurs dernières sorties) ? Saido Berahino, annoncé un peu partout pour plus d'une vingtaine de millions de livres, a-t-il montré des qualités intrinsèques foncièrement supérieures à celles de Michy Batshuayi par exemple ?

La fuite des cerveaux


La deuxième observation est que la Premier League perd ses plus grands talents de plus en plus tôt. Alors que David Beckham ou Thierry Henry avaient déjà effectué l'essentiel de leurs parcours respectifs avec Manchester United ou Arsenal avant de rejoindre l'Espagne, ces dernières années ont vu les deux géants espagnols aspirer des stars dans la fleur de l'âge, ou même un peu avant. Une fuite des cerveaux matérialisée par les transferts de Ronaldo, Bale, Modrić d'un côté ou Fàbregas et Suárez de l'autre. Ainsi, le rêve absolu du joueur de Premier League n'est plus de finir à Manchester United ou à Chelsea, mais bien dans l'un des deux gros du championnat d'Espagne. Un argument illustré ce matin même par Chris Coleman, le sélectionneur gallois, au moment d'évoquer les rumeurs annonçant le retour de Bale en Premier League : « Chelsea est un énorme club et a connu beaucoup de succès, tout comme Manchester United. Mais le Real Madrid reste le Real Madrid. Gareth est assez bon pour remporter les gros trophées, jouer sur la grande scène et avec le plus grand club. »

Un catastrophisme exagéré ?


Cependant, tout n'est pas aussi noir que l'instant et les titres défaitistes peuvent laisser à penser. En 2011-2012, Manchester City, pour sa première participation en Ligue des champions sous le giron d'Abu Dhabi, était tombé dans la poule de la mort et avait, quelque part logiquement, payé pour apprendre. Le voisin, United, avait été quant à lui sorti des poules plus par péché d'orgueil, mais aussi un peu en raison des choix de composition douteux d'un Ferguson qui préservait ses cadres pour la course au titre, acharnée jusqu'au bout avec le voisin honni. Enfin, Arsenal était passé complètement au travers face au Milan AC à l'aller (4-0), avant de se rattraper au retour, sans succès (0-3). La saison suivante, City, toujours pas verni, avaient succombé dès les poules face au Real Madrid et à Dortmund, futurs demi-finalistes. En plein marasme sportif au début de saison, Chelsea était sorti dès les poules, mais n'avait pas pour autant abandonné ses ambitions européennes, et était allé chercher la victoire finale en Ligue Europa sous la houlette de Benítez. Pour sa dernière campagne, un Ferguson revanchard s'était incliné de justesse face au Real Madrid, dans un match retour où le but de la qualification madrilène avait été inscrit après un carton rouge controversé donné à Nani. Arsenal, de son côté, avait fait flipper le futur vainqueur bavarois dans son antre, ne s'inclinant finalement qu'en raison de la règle du but à l'extérieur. Enfin, l'an passé, les Citizens avaient déjà tiré l'ogre barcelonais dès les huitièmes, quand Arsenal était tombé avec les honneurs face à un Bayern ultra-favori à l'époque. Un Bayern qui avait ensuite logiquement écarté un Manchester United en pleine reconstruction, vieillissant et conduit par un entraîneur sans expérience à cette échelle. Plus loin dans la compétition, Chelsea était tombé en demi-finale face à un Atlético Madrid transi par un Cholo en lévitation. Bref, à l'échelle micro, on s'aperçoit qu'en prenant tous les clubs anglais qualifiés au cas par cas, il est difficile de tirer de grandes conclusions générales sur l'état du football britannique à l'échelle européenne. Bien sûr, le football anglais doit se poser les bonnes questions, mais difficile pour autant de parler d' « accident industriel » . Cela tombe bien, ils ont désormais jusqu'à septembre prochain pour méditer. En attendant, le message reste le même : see you next year.

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Fichu règle du but à l'extérieur !
Mais non vous avez rien compris. C'est juste que la Premiere League c'est tellement le championnat le plus meilleur du monde qu'en fait la ligue des champions passe au second plan pour nos amis anglais.
Dixit Jean-Luc Arribart et un merdeux dont j'ai oublié le nom sur le plateau de Pascal Praud l'autre soir.
pierrot92 Niveau : CFA2
Le championnat anglais est très difficile et très dense, avec la cup et la coupe de la ligue...Je pesne que les gros clubs perdent beaucoup d'énergie dans le championnat, 1 match sur 3 est un choc (par exemple, Chelsea-City / Chelsea-United / Chelsea-Liverpool / Chelsea -Arsenal / Chelsea-Tottenham / Chelsea-équipe surprise de la saison, Southampton, Everton, aston Villa, Newcastle...)
Note : 8
Message posté par José
Mais non vous avez rien compris. C'est juste que la Premiere League c'est tellement le championnat le plus meilleur du monde qu'en fait la ligue des champions passe au second plan pour nos amis anglais.
Dixit Jean-Luc Arribart et un merdeux dont j'ai oublié le nom sur le plateau de Pascal Praud l'autre soir.


C'est clair. Je ne vois pas pourquoi les mecs de Chelsea ou Arsenal irait se casser les miches en déplacements longs pour aller affronter le Barça, le Real ou le Bayern alors qu'ols ont le privilège d'affronter tous les week ends Hull City, West Bromwich Albion ou Newcastle. Ca, c'est du vrai football, le haut du panier!
ah bon ? c'est pas le meilleur championnat du monde et tout ça et tout ça ?
sinon tirer des conclusions sur quelques match seulement ... comment dire ...
Si j'étais directeur d'un club français, pour gagner de l'argent j'irais chercher des jeunes anglais, je les forme, je les fais jouer en ligue 1 et je les revends pour la double ou le triple du prix en Angleterre.

Sauf si j'étais directeur du RC Lens, là, j'irais plutôt me tirer une balle.
Note : 14
Message posté par pierrot92
Le championnat anglais est très difficile et très dense, avec la cup et la coupe de la ligue...Je pesne que les gros clubs perdent beaucoup d'énergie dans le championnat, 1 match sur 3 est un choc (par exemple, Chelsea-City / Chelsea-United / Chelsea-Liverpool / Chelsea -Arsenal / Chelsea-Tottenham / Chelsea-équipe surprise de la saison, Southampton, Everton, aston Villa, Newcastle...)


C'est bien ce qu'on dit: ces matchs sont considérés comme des chocs parce que cette compétition est survendue, sur markettée au delà de sa qualité footballistique intrinsèque.

Newcastle, ça ne casse pas trois pattes à un canard. Tottenham ne s'était qualifiée contre un OL de newbies que grâce aux deux coups francs majestueux de Gareth Bale, glanés dans les arrêts de jeu des mi-temps. Dans le jeu, isl n'avaient pas monrtré grand chose. Liverpool, Man U, c'est beau sur l'affiche. Mais qu'en est il de leur niveau actuel?
Article intéressant. Mais par rapport au passage sur les jeunes joueurs prometteurs de PL, il faudrait signaler que la politique de starification des anglais les amène souvent à piller les u21 pour alimenter la sélection en têtes fraîches. En France, Pogba et Varane ont attendu sagement leur tour mais en Angleterre, Sterling et Barkley sont appelés dès leur première saison. Pareil pour Stones, Oxlade-Chamberlain, Chambers, Clyne ... qui se retrouvent en A alors qu'ils pourraient briller chez lse U21.

Si le sélectionneur des espoirs anglais peut appeler qui il veut pour le mondial de cet été, l'équipe d'Angleterre peut faire très, très mal.

Butland
Jenkinson - Stones - Chambers - Shaw
Ward Prowse - Wilshere
Oxlade-Chamberlain - Kane - Sterling

Une équipe qui pourrait facilement viser le top 6 de Premier League. Et du coup, la nouvelle génération anglaise a l'air beaucoup plus intéressante ... perso j'ai hâte de voir ce qu'ils vont faire cet été.
Note : 6
Message posté par Super Timor
ah bon ? c'est pas le meilleur championnat du monde et tout ça et tout ça ?
sinon tirer des conclusions sur quelques match seulement ... comment dire ...


Non, ils tirent des conclusions sur une dynamique de plusieurs saisons déjà. Et encore, ils partent du sacre de Chelsea, alors que celui ci n'est en réalité qu'un anomalie au milieu d'une descente plus ancienne. Je me souviens de la ligue des champions anglaise, avec le vrai big 4 qui mettaient plusieurs années consécutives deux ou trois clubs en demi. Une vrai grosse lutte pour le championnat entre Arsenal, Chelsea et Man-U. Mais ces trois locomotives du foot anglais des années 2000 ont toutes régressé. Sans parler de Liverpool...

Il faut le dire, le championnat anglais ces dernières saisons est moins bon qu'il ya 5-6 ans.
Je pense que l'on confond souvent "championnat le plus relevé/disputé" et "championnat comprenant les meilleurs équipes d'Europe".

Les droits télés permettent à beaucoup de clubs anglais de se constituer une équipe de niveau européen. C'est pour moi ce qui en fait le championnat le plus disputé et le plus spectaculaire. En revanche les meilleurs clubs anglais ne sont pas les meilleurs clubs européens. Le Bayern, le Barça ou encore le Real sont certainement au dessus au cours des dernières années.

Après, il faut quand mm reconnaître que Chelsea a fait quelques beaux parcours au cours de la dernière décennie. Le foot c'est cyclique, faut pas tout remettre en cause parce que pdt 3 ans un club n'atteint pas les demis en CL... Je mettrais plutôt en avant le ratage chronique de Man City qui est assez incompréhensible...
Bah ce n'est pas tout à fait faux mon petit José.
La relation entre l'Angleterre et son championnat de foot est très singulière.

Primo, tu as une culture sportive très importante et donc un lien beaucoup plus étroit entre les anglais et leurs équipes.
Ensuite, tu as une dimension familiale, où les abonnements demeurent et se transmettent de père en fils, avec le traditionnel rendez-vous hebdomadaire durant lequel toute la famille se réunit: le match de championnat du week-end.
Enfin, la rivalité est extrêmement forte entre les 20 clubs de Premier League (Rennes-Nantes ou Lille-Lens ce n'est pas sérieux à côté) et au-delà, l'idée d'une suprématie régionale est très présente.

Ces éléments, conjugués à d'autres, font en effet passer la C1 au second plan dans le coeur des britanniques, et remporter la PL restera, pour n'importe quel suppo d'une équipe anglaise, le graal absolu.
parsonsgreen Niveau : District
Message posté par Brice_I


C'est clair. Je ne vois pas pourquoi les mecs de Chelsea ou Arsenal irait se casser les miches en déplacements longs pour aller affronter le Barça, le Real ou le Bayern alors qu'ols ont le privilège d'affronter tous les week ends Hull City, West Bromwich Albion ou Newcastle. Ca, c'est du vrai football, le haut du panier!



Mais vous réfléchissez en tant que français (normal nous le sommes).

J'ai vécu près de 20 ans outre manche, c'est ancré dans leur culture, tout simplement : gagner la PL est plus sympa pour eux qu'une CL, pas par excès d'orgueil ou l'on se dit "notre championnat est le meilleur", mais simplement par manque d'intérêt pour les compétitions européennes et surtout méconnaissance des autres championnats qui ne sont pas marketés comme ils le sont en France (regardez dans nos rues les maillots du bayern, manchester, real, milan qui fleurissent et comparez à l'angleterre ou tu croises dans la rue des types avec le maillot de leur équipe locale). Du coup, un city barca n'est pas vecu comme un choc, contrairement a un city-utd ou everton-liverpool.

Autre exemple, la ligue des champions passe en clair sur itv etc alors qu'impossible de se matter un match de championnant sans passer par le cable. Egalement, personne n'a vecu l'éliminination de chelsea ou city comme un désastre contrairement ou l'on a vécu des "scènes de liesses" en France avec la qualif du PSG. La bas, on se met par par défaut derriere le dernier représentant du pays, on vit uniquement pour SON club, pas pour celui du quartier d'a coté.

Après je m'exprime avec mon ressenti d'ex citoyen des UK et supporter de tottenham, mais je pense qu'il y a tout simplement une différence de culture vis a vis du foot, pas du tout un sentiment de supériorité.
Bald&bearded Niveau : CFA2
Le bilan des clubs français est médicore depuis la nouvelle version de la CL.

Rappelons nous qu'AUCUN club français n'a su gagner la C1 depuis 22 ans...

Alors on ferait bien de fermer notre g*eule, de balayer devant nos portes, et de retourner au boulot avant de pondre des articles médicores sur les British.
Message posté par Rust

Ces éléments, conjugués à d'autres, font en effet passer la C1 au second plan dans le coeur des britanniques, et remporter la PL restera, pour n'importe quel suppo d'une équipe anglaise, le graal absolu.


D'ailleurs tous les ans, c'est un anglais qui gagne la PL, alors que ce n'est pas le cas pour la C1. Ca montre bien qu'ils préfèrent se donner à fond en championnat plutôt qu'en Europe
Bald&bearded Niveau : CFA2
Ah oui et puis j'adore le com : "En France, Pogba et Varane ont attendu sagement leur tour mais en Angleterre, Sterling et Barkley sont appelés dès leur première saison"

Fekir appelé avec 25 matchs de L1 ca te dit qqchose ?

Qu'est ce qu'on peut être vaniteux, nous Français.
jesse pinkman Niveau : Loisir
c est quand meme un enorme plaisir de se taper des 1/4 de final sans un club anglais :)
oui voila ils preferent se consacrer sur la premier league, un peu comme les basketeurs US et la NBA...
Colonel.Moutarde Niveau : CFA2
Message posté par Bald&bearded
Le bilan des clubs français est médicore depuis la nouvelle version de la CL.

Rappelons nous qu'AUCUN club français n'a su gagner la C1 depuis 22 ans...

Alors on ferait bien de fermer notre g*eule, de balayer devant nos portes, et de retourner au boulot avant de pondre des articles médicores sur les British.



Donc on n'a pas le droit d'exprimer son avis sur des sujets extérieur à la France? Je ne savais pas qu'on était en dictature, merci de me le rappeler!
PedroMiguel Niveau : DHR
Message posté par parsonsgreen
Egalement, personne n'a vecu l'éliminination de chelsea ou city comme un désastre contrairement ou l'on a vécu des "scènes de liesses" en France avec la qualif du PSG.


N'importe quoi.
gaiusbaltar Niveau : DHR
la premier league est un championnat formidable avec de vrais affrontements, ce qui marque c'est l'engagement incroyable. Même si faut que canal sport arrête de nous vendre un newcastle chelsea comme formidable alors qu'au final, un marseille-caen est bien plus fun à regarder.
C'est du grand football mais pas la merveille absolue dont peuvent parler certains.

au cas par cas, on explique très bien ce qui s'est passé pour chaque match. Sinon si on fait des gros exemples, ça rime plus à rien. Il y a plus de clubs ukrainiens encore en lice ce soir en ligue Europa que de clubs anglais ça voudrait dire que le championnat ukrainien est meilleure que la premier league ?
Message posté par Bald&bearded
Ah oui et puis j'adore le com : "En France, Pogba et Varane ont attendu sagement leur tour mais en Angleterre, Sterling et Barkley sont appelés dès leur première saison"

Fekir appelé avec 25 matchs de L1 ca te dit qqchose ?

Qu'est ce qu'on peut être vaniteux, nous Français.


Fékir n'aurait jamais été appelé s'il n'était pas binational. Si Umtiti avait fait le même cirque il serait dans la liste aujourd'hui, mais il a clairement choisi la France alors il attendra son tour.

Merci pour ta contribution et bonne chance pour la 5è place cette saison.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Ajax, l'Europe dans la peau
4k 93