1. //
  2. //
  3. // Résumé

Clermont pulvérise Laval, Lens enfonce Paris

Clermont explose Laval, 4-1, Auxerre envoie Sochaux dans la zone de relégation, et Paris se retrouve avant-dernier. Ah, et Toifilou Maoulida a marqué. Double bandelette pour lui.

Modififié
113 1

Ajaccio AC 3-0 US Créteil Lusitanos

Buts : Toudic (7e), Panyukov (83e) et Nouri (89e sp) pour Ajaccio

Ajaccio s'est régalé ce soir face à une très faible équipe de Créteil. Les Corses commencent très bien le match en ouvrant le score par Toudic dès la 7e minute. Mais quelques minutes plus tard, Lippini pète (encore) un cable. Il assène un coup de boule à l'un de ses adversaires. L'arbitre sort le rouge bien mérité, le sixième de la saison pour Ajaccio. Les Corses ne vont jouer à dix qu'une mi-temps, puisque Pereira, victime des coups ajacciens en première mi-temps, écope à son tour d'un rouge pour un gros tacle mal maîtrisé. Dans la dernière minute, les joueurs de l'Île de Beauté enfoncent le clou à deux reprises. Servi sur un plateau par Nouri, Panyukov permet à des Corses conquérants de faire le break avant que le passeur ne devienne buteur sur un penalty justement accordé. Une très bonne opération pour Ajaccio, qui sort enfin de la zone de relégation alors que Créteil, qui n'a plus gagné depuis six matchs, reste 14e.

AJ Auxerre 2-1 FC Sochaux-Montbéliard

Buts : Vincent (61e), Seck (73e) pour Auxerre // Cacérès (17e) pour les Sochaliens

Auxerre renverse la situation dans un match plutôt sympa à regarder. Menés 1-0 dès le quart d'heure de jeu, les Bourguignons vont égaliser en début de deuxième mi-temps par Vincent avant de doubler les Sochaliens à quinze minutes de la fin grâce à un coup franc indirect prolongé par la tête d'Ibrahima Seck. Une victoire qui maintient les Bourguignons à la 7e place, tandis que Sochaux plonge dans la zone de relégation. Sale soirée pour les hommes de Cartier.

Chamois niortais FC 0-0 Tours FC


Sur un terrain détrempé et en piteux état, les 22 acteurs nous ont offert une soirée très très moyenne. Le début de match est triste à mourir. Un penalty va, au moins, faire vibrer les spectateurs quelques secondes. Sur une action niortaise, Silimany s'effondre en effet dans la surface. Kone s'élance, mais le portier tourangeau choisit le bon côté. Ensuite, circulez, y a rien à voir. Les Chamois restent à un point de la zone rouge, tandis que Tours ne va pas beaucoup mieux avec sa triste 13e place.

Clermont Foot Auvergne 4-1 Stade lavallois Mayenne FC

Buts : Diedhiou (33e, 55e sp, 68e sp), Genest (77e) pour Clermont // Mukiele (62e) pour Laval

C'est ce que l'on appelle un match à sens unique. Il y avait, ce soir, une véritable différence de niveau entre les deux formations. Sur un très beau centre côté gauche, Famara Diedhiou, le buteur sénégalais de Clermont, fait parler son jeu de tête et son 1m92 pour propulser une tête décroisée dans le petit filet opposé. Le géant s'offre le doublé à la sortie des vestiaires sur penalty. Quelques minutes plus tard, le jeune Mukiele exécute le geste parfait, une lointaine frappe enroulée qui finit dans le but auvergnat. Malheureusement pour le suspense, Laval connaît la double sanction à l'heure de jeu. Un deuxième penalty offre un triplé au « Lion » , et un carton rouge pour Monfray plombe les visiteurs. La démonstration des Clermontois va continuer grâce au premier but de Ludovic Genest sous ses nouvelles couleurs. Avec cette fessée déculottée, Clermont réalise une belle opération et rentre dans le top 5 du classement. Laval stagne, pour sa part, dans le ventre mou du classement.

Évian Thonon Gaillard FC 0-2 Stade brestois 29

Buts : Adnane (18e), Alphonse (54e) pour Brest

Le score final ne reflète pas la physionomie du match. Dès l'entame, des Savoyards dominateurs, mais en manque de réalisme se font cueillir à froid. Pour les Bretons, il n'a fallu qu'un seul corner pour punir Évian. À la retombée, le ballon traîne dans la surface et il n'en faut pas plus à Youssef Adnane pour pousser malicieusement le ballon dans le but. Alors que l'ETG poussait pour égaliser, Alexandre Alphonse tente sa chance à l'entrée de la surface, le ballon est dévié par un défenseur et finit dans les cages de Leroy. Triste sort pour les hommes de Sušić qui ne méritaient pas de perdre. En attendant, Brest va mieux et remonte à la 8e place.

Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01 0-1 Red Star FC

But : Palun (71e) pour le Red Star

Dans un match triste où l'on n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, le Red star s'est imposé grâce à une tête de Palun à vingt minutes de la fin. Rien d'autre à déclarer à part que le club de Saint-Ouen reste au pied du podium et Bourg-en-Bresse à la 10e place.

Nîmes Olympique 2-2 Le Havre AC

Buts : Maoulida (81e, 86e) pour Nîmes // Louiserre (19e), Mousset (52e) pour Le Havre

Dans une première mi-temps relativement intéressante, il ne faut que 20 petites minutes aux Havrais pour ouvrir le score. Sur un service parfait, Louiserre déclenche une frappe enroulée des 20 mètres qui vient tromper le portier nîmois, tout simplement magnifique. Juste après la sortie des vestiaires, le HAC double la mise grâce à une belle frappe décroisée de Mousset. À peine entré en jeu, sur un corner, le vétéran Maoulida redonne espoir aux Crocos grâce à un but de renard des surfaces. Quelques minutes plus tard, le joueur de 36 ans retourne le stade des Costières. Grace à son expérience, il se place parfaitement au second poteau pour couper un centre fuyant. Malgré une fin de match sous tension, les deux équipes en restent là. Les Nîmois toujours derniers, mais très courageux, prouvent qu'ils croient encore au maintien, tandis que les hommes de Bob Bradley descendent à la 6e place.

Paris FC 0-1 Racing Club de Lens

But : Cyprien (20e) pour Lens

Dans un stade Charléty presque vide comme à l'accoutumée, les deux équipes ont livré une partie bien terne. Les Lensois s'imposent sur un but gag. Alors que Cyprien déclenche une frappe molle aux abords de la surface, le ballon est contré par un défenseur parisien qui lobe son propre goal impuissant. Le PFC se retrouve à l'avant-dernière place, bien loin de ses ambitions estivales, tandis que les Sang et Or accèdent à la première partie du classement. Enfin.

Par Théo Coquerel
Modifié

Dans cet article

Doucement mais surement mes Chamois se dirigent vers le National. Je ne comprends pas que rien ne soit fait pour bousculer un peu les choses. Brouard n'a rien pour lui dans un club comme Niort où il nous faut un besogneux. On enchaîne les matchs nuls avec une équipe très faible et déséquilibrée après le départ de nombreux cadres à peine remplacés.

Ca va être long.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Bony, Baby come back...
113 1