Clément Maury : « Matuidi ? Je lui ai lancé sa nouvelle carrière de buteur ! »

Formé à la Berrichonne de Châteauroux, Clément Maury n'a pas connu tout de suite le succès dans les buts en pro. Pourtant, à force de persévérance et après un retour au niveau amateur, ainsi que sur les bancs de l'école, le voilà qui connaît aujourd'hui sa première saison en Ligue 1 sous les couleurs du Gazélec d'Ajaccio. Entretien bac+5 avec un ingénieur informaticien.

Modififié
2k 12
En 5 saisons avec le Gaz', t'as vécu une descente et quatre montées. Ça va, t'as pas dû t'ennuyer durant ces années !
Ouais, c'est clair que chaque année, les saisons ont vraiment un intérêt particulier. Sur mes dix dernières saisons, il n'y a que trois fois où je n'ai joué ni la montée ni le maintien. Mais après, attention, il ne faut pas prendre le truc à l'envers, j'aurais tout de même préféré faire dix ans en étant neuvième de Ligue 1. Mais je ne me suis pas ennuyé, c'est vrai. Vivre une montée, c'est déjà extraordinaire, alors en vivre plusieurs, c'est quelque chose de dingue. Certains joueurs n'en ont jamais connues. Je chambrais Jérémy (Bréchet, ndlr) à propos de ça quand on est montés, parce que lui, c'était sa première fois. On l'a dépucelé ! Mais en même temps, il n'a jamais joué à un niveau qui lui permettait de monter... Quand t'es en haut, ben, t'es en haut !

T'aurais pas envie, juste une fois, de te blottir dans les bras du bon vieux ventre mou ?
Ah si, c'est clair. Si c'est au haut niveau, je signe tout de suite.

A priori, ce n'est pas encore pour cette saison...
Oui, mais on savait qu'on n'allait pas pouvoir jouer autre chose que le maintien. Ou alors il aurait fallu faire un début de saison tonitruant, un peu à l'image d'Angers. Mais bon déjà, le fait d'avoir la possibilité de jouer le maintien en Ligue 1, c'était inespéré. Quand on est montés du National en Ligue 2, on n'envisageait pas d'être là où nous sommes aujourd'hui. Maintenant, on a le mérite de le vivre et on va faire en sorte d'y croire le plus longtemps possible. Ça ne veut pas dire qu'on va forcément se maintenir, mais si on arrive à garder une pression positive entre nous et qu'on n'est pas trop largués au classement à 10 journées de la fin, pourquoi pas. Il faut au moins qu'on arrive à se rendre la saison intéressante jusqu'au bout.

Est-ce que l'idée que tu te faisais de la Ligue 1 correspond à la réalité ?
Globalement oui. Après, personnellement, je ne pensais pas qu'on allait être autant en difficulté dans des domaines auxquels on n'avait pas pensé.

C'est-à-dire ?
Ouais, c'est assez flou ! Je veux dire que sur le plan tactique et technique, on s'attendait effectivement à être en difficulté, mais il y a d'autres domaines auxquels je n'avais pas pensé. Je l'ai tout de suite vu contre le PSG : l'engagement, la détermination. Dans tout ce que faisaient les joueurs, une accélération, un appel de balle, ils y mettaient une très grande détermination. Et à ce niveau-là, je ne pensais pas que l'on pouvait être déficitaires. Or c'est précisément sur cet aspect-là qu'il y a eu le plus de différence entre nous et eux. Finalement, c'est assez paradoxal, on pensait peut-être être plus en difficulté que ça, mais avoir aussi un peu plus de points. C'est vrai que pour le moment, on n'a jamais été surdominés, on n'a pas pris plus de deux buts encore dans un match. Bon d'accord, à l'arrivée, si on les perd tous 1 à 0, on aura un goal average correct, mais un nombre de points ridicule ! Mais si on regarde bien, ça reste plutôt positif d'arriver à rivaliser avec nos adversaires. C'est de bon augure pour la suite. Parce qu'à l'inverse, si tu prends le bouillon tout le match, mais que tu finis quand même à un point, tu te dis que tu ne peux pas réaliser ça sur toute une saison. Alors que là, on se dit qu'au vu de notre progression qui est constante depuis le début de la saison, c'est plutôt encourageant pour la suite. Certains peuvent prendre ça pour de l'optimisme mal placé, mais on a bon espoir que cette régularité dans les performances soit payante rapidement.

Et puis l'optimisme n'est pas une tare...
Non. C'est toujours mieux de rester positifs tous ensemble. J'ai déjà vécu des descentes et il n'y a rien de plus terrible que de voir que le groupe lâcher en cours de saison, même inconsciemment, par fatalisme. Mais ce n'est pas notre état d'esprit.

« Si on me donnait le choix, au même niveau, je préférerais jouer dans le champ que dans les buts, même si j'adore jouer dans les buts. » Clément Maury

En tant que gardien, qu'est-ce qui t'a le plus marqué par rapport à la différence de niveau entre L2 et L1 ?
Chez les attaquants en Ligue 2, tu vois très vite les petits défauts des joueurs, tandis qu'en Ligue 1, même les joueurs qu'on dit un peu lents, moi je ne les vois pas aller si doucement que ça ! Ce qui me marque, c'est que je n'ai pas encore vu d'attaquants avec des défauts vraiment flagrants du genre « Ah ben lui, il n'a pas de pied gauche, on n'a qu'à jouer là-dessus et on est peinards. » Après, globalement, tout est un ton au-dessus et il ne faut pas laisser trop de liberté aux joueurs offensifs parce qu'ils te le font payer rapidement dans les 25-30 derniers mètres. On n'avait pas assez pris la mesure de cela. C'est-à-dire qu'on fait plus ou moins jeu égal au milieu du terrain, mais on est moins percutants dans la zone de vérité, pour reprendre des mots savants du jargon footballistique !

Tu n'as pas mis longtemps à te mettre au niveau. Pour ton premier match, au Parc, malgré les deux buts pris en première période, tu réalises quand même une prestation pas vilaine et tu évites la valise à ton équipe. T'en as pensé quoi avec du recul ?
En fait, j'ai eu du mal à apprécier et à jauger mes prestations lors des 4 premières journées en fait. Et sur ce premier match, il y avait tellement de choses qui s'accumulaient (une première en L1, face au PSG, au Parc des Princes, un dimanche soir et sur Canal !, ndlr) que j'ai eu du mal à prendre du recul là-dessus. Pour caricaturer mon ressenti ce jour-là, j'aurais pu jouer dans un stade vide, je n'aurais pas vu la différence. C'est presque un regret en fait... Et sur le plan sportif, sans forcément avoir la sensation d'avoir fait un mauvais match, je regrettais d'avoir pris un but sur les trois, quatre premières frappes du match.

Ça t'a fait quelque chose de jouer au Parc pour la première fois de ta vie ?
Honnêtement, j'aurais préféré les jouer maintenant afin de vivre ça de manière un peu plus pleine. Pourtant, sur le coup, je me disais : « Putain, essaye d'apprécier le moment, regarde un peu où tu es ! » , mais je n'y arrivais pas. J'étais un peu hors du temps. C'est le contexte qui a primé sur tout. Au-delà du fait que ce soit ma première en L1 et au Parc, je revenais surtout de blessure, je n'avais pas joué le premier match et je pensais surtout à être performant. Et puis, quand tu prends deux buts en 20 minutes, t'as un peu les boules...

Faut dire aussi que la frappe de mule que te met Matuidi, elle n'est pas facile à voir venir !
C'est clair. On va dire que je lui ai amorcé sa petite série (rires) ! Je l'ai mis en confiance pour le match de Montpellier où il a aussi marqué et surtout pour le match des Bleus. En somme, je lui ai lancé sa nouvelle carrière de buteur ! Plus sérieusement, je savais que quand il se retrouvait dans cette situation, il avait plutôt tendance à faire une frappe croisée au sol. Finalement, il la met en force au premier poteau, c'est comme ça...

On va parler un peu de ton parcours. Tu as toujours voulu être gardien ou alors, comme c'est souvent le cas, t'as remplacé un jour dans les buts un pote blessé lors d'un tournoi de poussin ?
Non, j'y suis allé de mon propre chef quand j'avais 8 ou 9 ans. J'avais envie d'essayer, pour voir ce que ça faisait. Et quand on jouait avec mon grand frère dans le jardin, c'est aussi moi qui allait souvent aux buts... Donc j'ai joué gardien à partir de ce moment-là, même si une année, en cours de saison, vers 14 ans, j'ai voulu retourner sur le champ, et ça s'est plutôt bien passé. D'ailleurs, si on me donnait le choix, au même niveau, je préférerais jouer dans le champ que dans les buts. Après, ne te fais pas de fausses idées, j'adore jouer dans les buts ! Mais cette expérience sur le champ m'a beaucoup aidé à améliorer mon jeu aux pieds.

Du coup, après Châteauroux, tu fais le choix de partir...
(Il coupe) Mouais, le choix, pas forcément... Disons surtout que c'est Châteauroux qui ne me propose pas de signer pro !

Ça a été dur à avaler ?
Oui, parce ce que c'est un échec tout simplement. J'ai essayé vite fait de retrouver un autre club pro, mais il n'y a rien eu de concret. Et ça n'a pas non plus été évident de trouver un club de CFA qui accepte de faire confiance à un gamin de 19 ans qu'un club pro vient de refuser.

« J'ai jamais été aussi performant que lorsque je faisais d'autres choses à côté du foot. » Clément Maury

Donc tu rebondis d'abord à Brive (en CFA), puis à Toulouse-Fontaine (CFA 2). Et en parallèle, tu mènes des études supérieures, c'est ça ?
Oui, j'ai d'abord eu mon bac S avant de passer avec les pros à Châteauroux. Puis j'ai mis mes études entre parenthèses. Et c'est en signant à Brive que j'ai repris mes études en passant un BTS informatique de gestion. Et comme je voulais aller au-delà du BTS et que ça coïncidait avec notre descente en CFA2, j'ai eu moins de scrupules à chercher autre chose ailleurs. J'ai cherché une formation qui me permettait de pouvoir changer de ville si jamais une opportunité dans le foot se présentait de nouveau. J'ai donc intégré l'école d'ingé du Cesi à Toulouse (Clément en est sorti avec un diplôme d'ingénieur en informatique, ndlr). On va dire que c'était dans la continuité de ma descente vers le sud : Châteauroux, Brive, Toulouse, c'est sur le même axe... (il réfléchit) En fait, je suis un mec qui longe l'A20 !

T'as donc adapté ta carrière de footballeur à tes études ?
Oui et non. À Brive, j'ai d'abord signé au club avant de voir ce qu'il y avait comme formations intéressantes dans le coin. Mais, à Toulouse, c'est vrai que la démarche a été inverse et que j'y suis d'abord allé dans l'idée de poursuivre mes études. Tout en me laissant une liberté certaine, puisque j'avais la possibilité, même en cours d'année, de changer d'établissement tout en restant dans la même école. Au cas où.

T'as envisagé à un moment donné de t'orienter vers un métier plus classique tout en gardant le foot comme hobby principal ?
Oui, tout à fait. C'était un peu ça l'idée quand j'ai poursuivi mes études. Mais je voulais quand même continuer le foot à un certain niveau.

Entre les études supérieures et un poste de titulaire en CFA, ça doit faire des semaines sacrément chargées...
C'est clair. On avait entre trois et cinq entraînements par semaine plus le match, plus les études. À Brive, je devais avoir environ 40 heures de cours par semaine. Mais avec le recul, je me rends compte que, même si c'est moins le cas maintenant, j'ai jamais été aussi performant que lorsque je faisais d'autres choses à côté du foot. Disons que ça me permettait d'avoir une certaine vie à côté qui me maintenait dans le truc. Et puis c'était super enrichissant de côtoyer des personnes totalement extérieures au football. Mais maintenant, depuis que j'ai parfaitement assimilé la profession de footballeur, je sais qu'il y a plein de choses à faire en dehors des entraînements et des matchs. Les soins, le repos, ça fait partie de notre travail. C'est ça que je n'avais pas encore compris quand j'étais à Châteauroux.

Tout ça, ça ne devait pas te laisser beaucoup de temps pour jouir des plaisirs de la vie étudiante !
Si, on arrive tout de même à s'offrir des moments libres et à s'évader un peu, mais c'est sûr que je ne pouvais pas faire le fameux JvsD (en gros, la bringue du jeudi au dimanche soir, ndlr) si cher aux étudiants !

Comparé à cette époque, le quotidien du footballeur pro est-il plus reposant ?
Ah ouais, c'est la question polémique, avec ma réponse qui fait le gros titre, hein c'est ça ?! Je te vois venir !

« Quand tu vois le Barça ou le Bayern jouer d'un côté, et nous de l'autre, on ne fait pas le même métier ! Il faut en être conscient. » Clément Maury

Ah bon, les journalistes font ça ?
Il paraît, ouais. Donc pour répondre à la question, ce n'est pas forcément plus reposant, car si tu appréhendes ce métier comme il se doit, tu as quand même des contraintes fortes que ce soit en matière de pression, d'implication, de gestion du corps, etc. Si tu veux véritablement être performant et mettre toutes les chances de ton côté, ce n'est pas si facile. D'ailleurs, mes parents ou mon frère me le disent quand ils viennent me voir de temps en temps, ils sont surpris du peu de temps que je passe à la maison. Je me force presque à avoir un rythme soutenu parce que je sais que si je reste tranquille et que je suis oisif à la maison, ça se ressent sur mon tempérament et sur mon jeu.

Pour finir, toi qui as connu les deux mondes, professionnel et amateur, quel regard tu portes aujourd'hui sur l'un et l'autre ?
Je trouve qu'il y a du mérite à jouer dans l'un ou l'autre. Et puis après, je connais le monde pro oui, mais je ne connais pas le milieu professionnel du côté des étoiles, celui du gratin européen. Et je pense qu'il y peut-être presque plus d'écart entre le monde pro d'une grande partie des clubs de Ligue 1 et celui des tops clubs qu'entre le monde amateur et le monde pro à proprement parler. Et en matière de football aussi, hein, c'est pas vraiment le même sport. Quand tu vois le Barça ou le Bayern jouer d'un côté, et nous de l'autre, on ne fait pas le même métier ! Il faut en être conscient. Mais sinon oui, je pense qu'il y a du mérite à évoluer dans les deux mondes. Dans celui des pros parce que, et ça les gens n'en ont peut-être pas conscience, tous les footballeurs n'ont pas les conditions de vie des meilleurs joueurs du monde dont on parle tout le temps. Pour le grand public, tous les footballeurs gagnent un million d'euro par mois pendant quinze ans, ce qui est loin, très loin d'être le cas. Je crois qu'en France, le salaire moyen est d'environ 40 000 euros, mais si t'enlèves les salaires des joueurs de Paris, Lyon, Marseille et quelques autres, je pense qu'on peut facilement diviser la moyenne par deux. Donc il y a ça déjà, et il y a aussi le côté précaire du métier. Sur l'ensemble des joueurs pros, ils sont très peu à signer des contrats de trois, quatre, cinq ans. Je pense donc que beaucoup ont du mérite par rapport à ça. Ils ont une certaine forme de pression parce qu'il ne faut pas oublier qu'il y a la famille derrière et qu'il ne s'agit pas de la nourrir que quelques années durant. Moi, personnellement, c'est la première fois de ma vie que je signe un contrat de deux ans. Alors certes, les montants des salaires des footballeurs sont bien plus élevés que ceux de la majorité des Français, ce n'est pas la question, mais ce n'est pas toujours évident de résister à cette forme de pression du résultat, de la performance individuelle qui est nécessaire pour durer dans ce milieu.

D'autant que le chômage des footballeurs est une réalité...
Oui, c'est peut-être con à dire, mais je pense que ça doit être le métier avec le plus fort taux de chômage. Parce qu'on parle toujours des meilleurs joueurs qui eux feront de très longues carrières, avec des salaires de fou, mais on oublie vite qu'à côté ils sont nombreux à galérer. La durée moyenne d'une carrière, c'est autour de six ou sept ans, je crois. Ce que je veux dire, c'est qu'il faut cotiser aussi durant les trente-cinq années qui suivent pour arriver à la retraite ! Il faudrait voir, mais contrairement à l'imaginaire collectif, je pense qu'il n'y a pas beaucoup de mecs qui peuvent se permettre de ne rien foutre à la suite de leur carrière. Après, c'est certain que du côté des joueurs les plus rémunérés au monde, il y a une forme d'excès, de démesure aujourd'hui. Disons que la fracture sociale est peut-être plus prononcée dans le football que dans d'autres domaines, avec une vraie différence entre les plus hauts et les plus bas salaires.

Tu nous fais un petit hommage à Jacques Chirac, là !
C'est ça, exactement, la fameuse fracture sociale de la campagne de 95 !

Et au niveau amateur, du coup ?
Il faut saluer les mecs qui s'investissent énormément dans le foot juste par passion. Quand tu travailles à côté, ce qui est le cas de la plupart des joueurs de CFA, ta vie personnelle et familiale n'est pas simple à gérer. Je trouve que ma compagne avait plus de mérite d'être avec moi quand j'étais au niveau amateur que maintenant. À cette époque-là, j'étais aussi pris par le foot, voire plus, et les concessions n'étaient pas les mêmes.

Bon, qu'est-ce qu'on peut te souhaiter pour conclure cet entretien ?
C'est assez évident, mon souhait ultime, c'est le maintien. Au-delà d'un souhait, il faut qu'on prenne conscience que c'est vraiment ce qu'on veut et qu'on peut le faire. Un, pour ne pas être ridicule, et deux, pour y croire le plus longtemps possible. Parce que sinon, les trois derniers mois de la saison, on va vraiment se faire chier !


Propos recueillis par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Non, c est le but contre St E sous Kombouare.

Je vais maintenant lire l article.
Superbe. Ça fait du bien d'entendre un footballeur plus cérébrale et réaliste sur la situation.
RobbieKPai Niveau : DHR
Très sympa le Clément apparemment :).

Et content de voir un collègue Cesien réussir en Ligue 1. Si le Gazélec redescend, je pense qu'un bon petit club de ligue 1 va miser une petite somme sur lui.
Avec une mentalité pareil, je ne serai pas étonné de le voir encore en L1 l'an prochain. Avec le gaz ou ailleurs. Ça force le respect.
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Note : 4
Avec lui et Filipi je commence a bien aimer cette equipe.
"J'aurais tout de même préféré faire dix ans en étant neuvième de Ligue 1"

Costil s'est blessé, lance toi Clem!
Note : 11
Putain c'est triste à dire mais la différence est réellement flagrante lorsqu'on voit s'exprimer un footballeur issu du monde amateur et ayant un bon niveau d'études. On me dira que blablabla les études ne font pas tout mais quand tu arrives à avoir une maîtrise dans un domaine, tu ne peux pas être totalement idiot. Je dis sûrement ça parce que ma compagne a aussi un bac +5 et que par rapport au milieu d'où je viens, la façon d'analyser les situations globales se ressent beaucoup. Et je vous raconte ma vie en plus, holy shit!
touchefresh Niveau : Ligue 2
Note : 4
Message posté par Pig Benis
Putain c'est triste à dire mais la différence est réellement flagrante lorsqu'on voit s'exprimer un footballeur issu du monde amateur et ayant un bon niveau d'études. On me dira que blablabla les études ne font pas tout mais quand tu arrives à avoir une maîtrise dans un domaine, tu ne peux pas être totalement idiot. Je dis sûrement ça parce que ma compagne a aussi un bac +5 et que par rapport au milieu d'où je viens, la façon d'analyser les situations globales se ressent beaucoup. Et je vous raconte ma vie en plus, holy shit!


Ohh vas-y développe !
Très sympa cette interview. Ce qu'il dit sur les différences entre foot pro et amateur, et foot pro et foot pro-paillettes est bien senti.

Bon après avec ses diplômes il a mis toutes les chances de son côté pour pas se retrouver en rade derrière.

Et moi aussi je commence à la trouve sympa cette équipe du Gaz, même si leur stade est dégueulasse.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Il s'exprime tellement bien que ça en devient flippant. Vous êtes surs que vous avez pas traficoté son interview?

Nan mais le mec, il avait 10 ans en 95, et il se souvient du slogan de la
gwynplaine76 Niveau : CFA2
OUps, dsl.
" et il se souvient du vrai slogan de la campagne de Chirac? Je veux dire pas le "mangez des pommes des Guignols"?

Quand je pense que Booba se vantait de ne pas connaitre le Pdt français.

Bref, comme Blatter m'a tuer, entre lui et Filippi, je les aime bien les gaziers.
Ca fait du bien aux yeux et à la tête.
Doit y avoir des gros vides lorsqu'il s'adresse à certains joueurs de la L1 qui n'ont que 42 mots de vocabulaire et le rap pour seul sujet de discut' (Cf. la taupe de la L1 dans le dernier France Football).
Bref.

Si ça vous intéresse, je vous conseille vivement le livre de Pascal Perri "Ne tirez-pas sur le foot", qui bat en brèches beaucoup d'idées reçues sur le foot, et notamment les questions économiques et salariales dont parle Clément Maury.
http://www.amazon.fr/Ne-tirez-pas-sur-f … 2709638282
On y apprend beaucoup de choses.
Seulement 13 € et vous pourrez briller en société pour détruire les arguments de merde de Gérard et Simone au café du coin.

Il est certain que sorti des stars, du business et des paillettes, la vie de joueur de foot pro n'est pas si évidente que ça et souvent, les mecs sont vraiment loin d'être blindés lors qu'arrive la retraite. La gestion d'une carrière pro, qui est courte, n'est pas toute rose.

Et c'est aussi pour ça qu'on a parfaitement le droit de tirer à vue sur les méga stars, car ce sont des putains de privilégiés par rapport à leurs coéquipiers, du reste, je me dis que la cohabitation avec de tes écarts de traitement ne doit pas être si facile à vivre, c'est inévitable que certaines tensions dans le vestiaire viennent de là.
Hier à 22:10 317€ à gagner avec Italie & Serbie 1
Hier à 14:48 Huntelaar de retour à l'Ajax ? 25 Hier à 10:56 Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 Hier à 10:25 Arda vers Arsenal ? 36
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:22 De la cocaïne Messi découverte au Pérou 12 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 17 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21
mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 108 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 43 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 38 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 28 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 19 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14 samedi 4 mars Guardiola a Yuri Berchiche dans son viseur 19 samedi 4 mars Bientôt des caméras sur les arbitres amateurs anglais? 1 vendredi 3 mars Le foot français pleure son Kopa 3 vendredi 3 mars Un gardien se prend une douche de (faux) billets 2 vendredi 3 mars Un supporter passe un test de langue pour acheter des tickets 6 vendredi 3 mars Les joueurs argentins en grève 3 vendredi 3 mars Les joueuses suédoises remplacent leur nom par des citations 5
2k 12