1. // Ligue des champions – 3e tour – OL/Grasshopper Zürich

Clément Grenier, le énième nouveau Zidane ?

La France aime comparer ses meneurs de jeu, ou ses milieux créateurs. Clément Grenier, nouvelle belle gueule et grand espoir du foot hexagonal, ne pourra y échapper. Mais pour quelle trajectoire ? Projection, à partir du match contre Zurich ce soir, via trois modèles récents de meneur français.

Modififié
29 47
- Clément Grenier, le énième Zidane

Le cuir rebondit de façon hasardeuse aux alentours des 40 mètres. Grenier traîne dans le coin, laisse un dernier rebond avant, instinctivement, d'envoyer une demi-volée en cloche vers le but du gardien des Grasshoppers, qui se laisse surprendre. Comme Zidane le Girondins contre le Bétis en huitième de finale retour (1-2) de coupe de L'UEFA 95-96, Clément Grenier écrit la première page de sa carrière européenne par cette longue chiche qui écumera les zappings. Les dirigeants de la Juve font le rapprochement avec leur ancien demi-chauve qui sue du nez et réussissent à signer Clément pour 20 millions d'euros avant le début du Mondial brésilien. Si Zizou aimait écouter du Polnareff dans sa chambre, Grenier fait cracher du Jean-Jacques Goldman dans ses enceintes Bose pour se concentrer et se détendre. Alors qu'au Brésil Grenier en est déjà à deux buts sur coup-francs lors des deux premiers matchs de poule, en France, la presse people se charge du Clément en ressortant cette belle rumeur de liaison avec une certaine Capucine, ex-candidate de Secret Story 6. Ça fera juste un peu moins de bruit que l'idylle Zizou / Nadyia. Comme un roc.


- Clément Grenier, le énième Camel Meriem

L'Olympique Lyonnais déjoue contre Zürich, qui arrive à faire trembler les Gones sur chaque coup de pied arrêté. Après un cafouillage aux abords de la surface lyonnaise, le ballon gicle miraculeusement, pour atterrir dans les pieds de Gonalons. Grenier, resté aux avants-postes, est lancé en profondeur sur le côté gauche. Il prend de vitesse la défense suisse pour battre, en angle fermé, du pied gauche et d'une frappe croisée à 10 mètres, le goal des Grasshoppers. Le but copycat de Camel Meriem, version OM à San Siro 2004, quart de finale retour de coupe de l'UEFA, contre l'Inter Milan (victoire 1-0). Mais Clément ne fera guère mieux que cette chevauchée. Oscillant entre nonchalance et petits coups d'éclats, il ne fera pas partie de la liste pour le Mondial 2014. A l'intersaison, Aulas n'arrive pas à vendre comme il veut Grenier et le prête finalement à Bordeaux au mercato d'hiver 2015. Clément prend un peu de valeur marchande en Gironde et JMA accepte une offre de 8 millions de la part de l'Olympiakos. Grenier se perd en Grèce, s'ennuie et revient en France par la petite porte. Auxerre, de retour dans l'élite française, tente sa chance mais Grenier fait trop d'allers et retours à Lyon, nostalgique. Le FC Nantes, soucieux de trouver un manieur de chique, essaie à son tour mais freine face aux émoluments du milieu français. Grenier finira finalement sa carrière à Nice, en tant que joker de luxe, sous les ordres de Claude Puel.


- Clément Grenier, le énième Corentin Martins

Clément pose le ballon à 25 mètres, décalé sur le côté gauche. Un petit enroulé du droit vient lécher le haut du petit filet droit du portier de Zürich, avant de lécher et de tourner dans le reste des filets. La coupe de cheveux ne bouge pas, tout comme Corentin Martins, un soir d'Europe 93 contre l'Ajax Amsterdam et la maladresse de Stanley Menzo. Grenier devient définitivement le patron offensif des Gones, indiscutablement le meilleur meneur de jeu français évoluant en Ligue 1 mais se retrouve barré en sélection par Gourcuff, le choix de Didier Deschamps comme Zidane a pu l'être avec Aimé Jacquet, au détriment du super Corentin. A Gourcuff les grands clubs et les honneurs, ponctué d'un Euro 2016 victorieux. A Grenier le rôle du back-up, lui qui se sera exilé entre-temps à Valence en Espagne. Le Depor d'aujourd'hui.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Et si on laissait Zidane tranquille.
Parceque pour le moment on a toujours pas trouvé le nouveau Platini...
Note : 1
C'est quoi cette histoire Zizou/Nadyia?!!!
Elle est pas belle ma Véro en collant fushia ?!...
"Clément Grenier, le énième nouveau Zidane ?".

Non.

(Et ça vaut également pour ceux qui suivront).
Nooooooooon. Pas vous SoFoot.. Je pensais que c'était fini ce "à la recherche du nouveau Zidane".

Faire un article sur lui, oui. Mais la comparaison, non.

Enfin, ça a peut être permis à un certain J. Faubert d'escroquer le Real Madrid quelques mois, alors je lui souhaite la même trajectoire à Clément. Enfin...
"Gateway 504 timeout" c'est le même tarif pour tout le monde?
Note : 11
Vous captez le caractère ironique de l'article, et du titre ?!?!?
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or

surtout capté le 2000eme c'est bieng dans un article referent a zidane aussi
capté mon 3000eme "gateway machin"
ToxikCheese Niveau : Loisir
rafraichissant.


N'empeche, chacun de ces senaris est plausible...


Sinon, pour info, Clément Grenier n'est pas le nouveau nouveau Zidane, Clément est le nouveau Grenier tout simplement.
J'étais à Gerland la semaine dernière, pour voir un peu CR7, Ozil, Di Maria et tout ça. Mais j'ai vu que Grenier. Ses déplacements, sa technique avec le ballon, sa vitesse.... Et ce but nom de nom, quel but.
Bref, le meilleur sur le terrain, de loin.
Vous lisez que les titres ou...
Sérieusement c'est tellement gros et racoleur comme titre que même sans lire, j'ai pas cru une seconde qu'ils allaient vraiment le comparer à Zidane.

Et en lisant, je m'aperçois que c'est de la fiction comme SoFoot a l'habitude de faire.
Plutot le nouveau Stephane Dedebant !
Faisons court:
Appelons le , le nouveau Gourcuff!
Perso j'ai arrêté de trouver le terme "Nouveau Zidane" pertinent depuis qu'on a filé ce surnom à Marvin Martin.
Problema ? Niveau : DHR
Calmez-vous là, soit vous lisez l'article soit vous dîtes rien, parce que justement c'est des fictions pour se foutre de la gueule de ceux qui voient des nouveaux zidane ou des nouveaux je sais pas qui à chaque coin de corner.
Ne faites pas comme si vous ne saviez pas que le nouveau Zidane c'est Gourcuff.
C'est quand même bien lourd...
"La France aime etc." = prophétie auto-réalisatrice, puisque personne avant So Foot n'avait fait cette comparaison à la mort moi le noeud.
So Foot EST la France. Mais la France, et ben c'est pas So Foot.
Message posté par Moudugland
Perso j'ai arrêté de trouver le terme "Nouveau Zidane" pertinent depuis qu'on a filé ce surnom à Marvin Martin.

Ce match n'aurait jamais dû passer sur TF1.
La réaction d'ahuri de Christian Jean-Pierre quand il a dit : "Hé ! Vous savez quel autre joueur a marqué 2 buts lors de son apparition en bleu? Je vous le donne dans le mille, c'est Zidane !"
Et puis le lendemain t'avais l'Equipe qui faisait son boulot, quoi.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
29 47