En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e journée
  3. // Saint-Étienne/Nice
  4. // Portrait

Claude Puel, l'illusionniste

Que savons-nous réellement de cet homme ? Pas grand-chose. Si ce n'est ce qu'il veut bien laisser paraître. Claude Puel est une personne de conviction, un athlète, un gagneur, mais difficile d'aller au-delà de la façade. Et voici pourquoi…

Modififié
Cris n'en revient pas. Juninho non plus. Fred, Réveillère, Fabio Santos et Jean II Makoun sont aussi sur les rotules, comme presque tous les autres. En cette matinée du 1er juillet 2008, Claude Puel dirige son second entraînement en tant que coach de l'Olympique lyonnais. Pour tester les forces physiques en présence, le bonhomme a décidé d'organiser une séance autour de l'exercice de Léger-Boucher sur la piste d'athlétisme non loin de la pelouse du stade Gerland. Le Léger-Boucher, c'est ce fameux test « des bips » qui détermine les groupes d'endurance et fait cauchemarder les étudiants : un plot tous les 50m, un pied à hauteur de la marque au moment de l'avertisseur sonore. Le but : finir à terre. Rien de plus simple, on ne bat pas le Luc-Léger. Ce matin-là, 24 joueurs participent à la torture. Les premiers tours de piste ne constituent qu'un échauffement, et doucement, le rythme s'accélère. Les plus vieux craquent en premier, comme autant de « dinosaures » - ceux que Jean-Michel Aulas fustigera des années plus tard - à qui l'on aurait demandé de courir plus vite que la météorite pour éviter l'extinction. Les plus jeunes tombent ensuite, les uns après les autres. Mais au milieu de ce chaos de l'Ère secondaire subsiste un vieux brachiosaure. Plus que de survivre, il est en train de mettre à terre une palanquée de raptors qui le regardent courir de leurs yeux ronds. L'air de rien, Claude Puel, à 46 ans, est un monstre physique. Un magicien ? Pas vraiment. Non, juste un homme qui connaît la force de la surprise. L'avantage de l'illusion. L'un des rares entraîneurs à pouvoir se mettre au même niveau physique que ses joueurs : « C'est un challenge pour lui » , décrypte son adjoint à Lille, Laurent Roussey. « Par le verbe, par l'agressivité qu'il déploie, ça met une certaine pression sur les joueurs. Certains peuvent en rigoler, mais d'autres, ça leur met la pression. »

À Monaco, il attaquait les tibias


Tout, ou presque, a déjà été écrit sur Claude Puel. Sa folie tactique, son caractère taciturne, les relations conflictuelles avec certains de ses poulains, son exigence de tous les instants, son désir de contrôle absolu, son engagement physique à l'entraînement, son accent du Sud-Est. Le fait est que dans le football, le Français est assimilable à un Felix Magath. Partout où Claude est passé, le football a progressé, l'humain, pas toujours. À chaque fois plus d'engagement, de combinaisons, d'œil technique, mais aussi de secrets : « Il maîtrise parfaitement tout ce qui fait partie de l'illusion, explique Roussey. Quand on est entraîneur, tout est illusion, chaque match a une vérité différente, tout est toujours remis en cause. Lui, il reste dans sa logique. Il est très précautionneux par rapport aux louanges que l'équipe peut recevoir, parce qu'il sait que ça peut changer très vite. » Il est ce taiseux à la voix légèrement grinçante, ce vieux sage de la Ligue 1 qui constate avec détachement la starification des bancs du championnat, jugeant sans en piper mot le concours de celui qui aura le plus de séquences dans le J+1 du week-end.

Car avant d'être entraîneur-joueur, Claude Puel a fait partie de la caste des joueurs-entraîneurs. Marcel Dib, son compère du milieu de terrain lorsque les deux hommes jouaient à Monaco entre 1985 et 1993, se souvient que derrière le petit homme, il y a un mental inébranlable : « Claude, il voulait tout le temps gagner, que ce soit dans les jeux à l'entraînement, les ateliers, les séances, les matchs amicaux. Il avait ce côté organisation tactique, ce rôle à la Didier Deschamps : chacun dans sa zone, il ne faut pas se disperser… Il prenait la parole dans le vestiaire, il criait souvent. Il était juste, rigoureux, même dans la vie ! Il ne débordait pas, dans tout ce qu'il faisait. » Chaque année, le pugnace part remplaçant. Mais chaque année, il finit titulaire dans l'entrejeu, comme par magie : « Un joueur comme Claude, c'est de l'or » , dit un jour le coach Arsène Wenger de son combattant. Difficile de ne pas faire jouer un homme qui est à fond. Toujours, tout le temps. « Il ne fallait pas trop l'emmerder sur le terrain, parce qu'il se battait assez facilement, explique Dib, et j'en ai vu quelques-unes des disputes… Il jouait méchant à l'entraînement, il mettait des coups à Bellone, à Amoros, à Bravo, un peu à tout le monde. Avec Lucien Müller, ça arrivait souvent, parce qu'il lui donnait carte blanche, il s'en foutait. Claude, ça l'arrangeait, il jouait dur ! »

« Très sincèrement, je ne l'ai jamais vu contrarié »


Sur le Rocher, son professionnalisme étonne autant qu'il révolutionne : sorties, alimentation, rien n'est laissé au hasard avant même l'arrivée d'un Wenger qui démocratise ses habitudes. Marcel Dib : « Il était sec, avait une hygiène de vie hors du commun. Il faisait gaffe à ce qu'il bouffait. Je ne l'ai vu boire que du vin rouge, du Bordeaux, alors que nous, on ne faisait pas trop attention (rires). C'est Wenger qui a amené son savoir et on a tous pris le pli, mais Claude l'avait déjà fait avant. » Aujourd'hui, pas question de déconner sur le pré avec ce clown triste : « Il aime avoir le contrôle, explique son ami Laurent Roussey. À Lyon, c'était une institution. C'était plus dur qu'à Lille, car le club était en construction, beaucoup de joueurs venaient pour se refaire une santé, un statut. À Lyon, les joueurs avaient déjà ce statut. À Nice, il faut recréer quelque chose. » Un homme de fondations. Un homme de bases. Mais un homme qui n'aime pas trop se dévoiler. « Quand il gagne ? Son visage change un peu. Mais il ne va pas non plus être démonstratif, c'est surtout un plaisir intérieur, qu'il va partager avec ses proches. Et là, c'est un autre homme, c'est aussi quelqu'un de marrant, il va déconner. Pareil dans la défaite : il ne montre pas grand-chose. À côté du foot, on a une relation tout autre, on a une vie que tout le monde imagine, des restaurants entre amis, des soirées, ne vous inquiétez pas pour lui. Il a une vie normale. » Et même si sa vie privée n'a rien de très extravagante, ce n'est pas une raison pour l'étaler sur la scène publique.

D'ailleurs, peut-être que l'entraîneur Puel, à l'instar de sa carrière de joueur de Monaco, où il est resté 26 années comme joueur puis préparateur physique, s'imaginait cultiver une relation paisible et longue durée avec le club de son choix. À Lille, il reçoit d'ailleurs un jour de 2004 une proposition du FC Porto pour succéder à José Mourinho. D'un revers de main, il la rejette. Laurent Roussey : « C'est un homme de valeurs, qu'on aime ou pas. À l'époque, on se focalisait surtout sur Lille, on voyait grand pour le LOSC. C'est juste une proposition qui lui a effleuré l'esprit. » Avant de partir pour l'OL. L'illusion de la performance en tête : gagnez, et tout vous sera pardonné. Perdez, et vous serez vilipendé : « Si vous me dites qu'un joueur veut une liberté totale sur le terrain, c'est clair qu'avec Claude, il aura des difficultés, explique Roussey, il sait que le travail, l'équipe, la vie commune sont importants. Il peut y avoir des individualités, mais elles doivent toujours être au service du collectif. Il a cette qualité de pouvoir faire la part des choses. »

Le maître du jeu


Il pousse la conviction jusqu'au bout, quitte parfois à paraître froid auprès du public. « Il est dans son trip, investissement total. Qui l'aime le suive, mais il ne va pas se formaliser si des gens ne pensent pas comme lui. Très sincèrement, je ne l'ai jamais vu contrarié. Après sept défaites au LOSC, c'était une période délicate, on a gardé notre ligne directrice, et sans broncher, la tendance s'est inversé. En général, les présidents n'aiment pas ça, mais il possède des certitudes. » Des certitudes qui ont mené Nice à claquer Bordeaux 6-1, à faire de Darío Cvitanich l'un des meilleurs buteurs du championnat, à entraîner l'exil de Grégoire Puel vers Le Havre… Non, on ne peut pas tout réussir. Comme sa carrière en équipe de France. Dib se souvient : « À l'époque, je crois que c'était le recordman des sélections espoirs. On le branchait : "Oh t'es con, t'as fait sauter la banque en Espoirs, t'as le plus de matchs en Ligue 1 et t'es jamais sélectionné." » Lui en riait, avant de lâcher un tacle appuyé. Le teigneux derrière le taiseux. Un homme qui cache bien son jeu. Un maître des illusions, déjà, à l'époque.



Par Ugo Bocchi et Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23