Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Can 2017
  2. //

Claude Le Roy peste contre l'organisation et l'état des pelouses

Modififié
Gazon maudit.

Alors que le Togo doit faire son entrée à la CAN contre la Côte d'Ivoire ce lundi, le sélectionneur des Éperviers, Claude Le Roy, s'est emporté en conférence contre l'état de la pelouse du stade d'Oyem qui, au passage, est encore en travaux : « C'est la première fois que je vois des "ralentisseurs" sur un terrain. Il y a un quart de terrain avec des ralentisseurs dessus, ce n'est pas pour favoriser la vitesse du foot. C'est une première dans le football international. »

Alors qu'il dispute sa neuvième CAN sur un banc, le Sorcier blanc s'est montré tout aussi étonné de la mauvaise organisation de l'hôte gabonais à leur arrivée au pays : « À notre arrivée à Libreville, on nous a gentiment fait attendre cinq heures à l'aéroport avant de partir sur Oyem, sans servir un repas aux joueurs à trois jours d'un match, ce qui n'est pas très gentil. Et il a fallu qu'on loue une voiture pour venir ici. »


Les joies de la CAN. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible