En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

Clash Nenê-Kombouaré

Deux semaines. C'est le temps qu'aura tenu Antoine Kombouaré avant le premier clash officiel.

Et celui-ci s'est déroulé avec un habitué du genre, le Brésilien Nenê, au terme de la rencontre de samedi face à Rennes (1-1). Pour ce match, Nenê est resté sur le banc. La version officielle avait annoncé une douleur à la cheville droite. Visiblement, pas suffisant pour refroidir le joueur, qui mourrait d'envie de jouer.

Déçu de n'avoir pas été impliqué au cours de la rencontre, l'ancien monégasque aurait, après le coup de sifflet final, donné un coup de pied dans une table du vestiaire. Le ton est alors rapidement monté avec son entraîneur, qui l'a vivement rappelé à l'ordre.

L'explication plutôt musclée s'est poursuivie jusqu'à ce que les deux hommes finissent par retrouver leur calme, dans le bus parisien.


Hier, Nenê a présenté ses excuses à Kombouaré, qui les a acceptées, mais qui a également compris que la gestion des égos va être l'une des clefs de voute de la réussite du PSG cette saison. Et dire que Pastore n'a pas encore été impliqué.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17