En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Burnley-Man.City (1-2)

City retourne Burnley

Rapidement mené au score, Manchester City a su renverser la vapeur sur la pelouse de Burnley, grâce à un doublé d'Aguero.

Modififié

Burnley 1-2 Manchester City

Buts : Marney (14e) pour Burnley // Agüero (37e, 60e) pour Manchester City

Trois jours après avoir été bousculé en Ligue des champions à Mönchengladbach, Manchester City a retrouvé la Premier League avec le sourire sur une victoire difficile mais logique à Burnley (1-2). Les hommes de Guardiola retrouvent la tête en attendant Chelsea-Tottenham.

Sean Dyche sait que sa saison se joue en partie là. Sur la Harry Potts Way de Burnley, devant ses 22 000 fidèles réunis tous les quinze jours à Turf Moor. C’est simple : depuis le début de saison, Dyche y a remporté quatre des sept duels disputés là où il n’a jamais rien rapporté de ses voyages. Alors, il parle du lieu comme d’une « forteresse » . Une enceinte où sont déjà tombés cette saison Liverpool et Everton. City pouvait donc être la prochaine tête accrochée sur un piquet quelques jours après le nul décroché par les hommes de Pep Guardiola à Mönchengladbach en C1 (1-1). C’est ce que racontait aussi la première demi-heure d’une rencontre agréable, animée par une forme de liberté que l’on ne connaissait pas totalement aux Clarets, et où Burnley a pris logiquement l’avantage sur une merveille de volée de Dean Marney au quart d’heure de jeu. Problème : le trentenaire anglais, qui n’avait plus marqué en Premier League depuis 2 558 jours, s’est ensuite blessé, tout comme Gudmundsson. Résultat, City a relevé la tête, a poussé le vieux Paul Robinson – titulaire en l’absence de Tom Heaton – à secouer sa bedaine et est revenu dans la partie avant la pause grâce à l’opportunisme de Sergio Agüero.


Après plusieurs performances alternatives, personne ne savait quel City allait se présenter à Burnley samedi. Finalement, la bande à Guardiola a continué dans la lancée de ses dernières copies avec une ligne arrière capable de paniquer rapidement, qui aurait pu payer cher les conneries d'Otamendi, et un secteur offensif en confiance où Sterling a été précieux. La deuxième mi-temps a donc logiquement tourné à l’avantage d’un City autoritaire qui a repris la tête sur un deuxième but d’Agüero à l’heure de jeu, bien servi par Fernandinho au cœur d’une défense de Burnley assez crasseuse sur le coup. Guardiola peut lâcher sa bouteille d’eau après un dernier frisson sur une tête de Barnes : son Manchester City est toujours debout, sans trembler plus de trente minutes et est de nouveau en tête de la Premier League, alors que Nolito continue toujours à gueuler pour rien. La réponse de Chelsea, qui a rendez-vous à Stamford Bridge face à Tottenham à 18h30, est maintenant attendue.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
    Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 23 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7