1. //
  2. // 17ème journée

City rejoint Arsenal

Au petit trot, les Citizens ont tranquillement disposé du pauvre West Ham. Aston Villa a battu difficilement West Brom, Newcastle a conclu sa semaine agitée par une victoire convaincante contre Liverpool et Everton a toujours les pieds carrés.

Modififié
0 0
Bolton / Blackburn : 2-1


Buteurs : Muemba (65è) et Holden (88è) pour les Wanderers ; MB. Diouf (87è)



Sam Allardyce avait laissé Bolton comme une triste équipe de kick'n rush de Premier League en Premier League. Il a retrouvé cette saison un Bolton bien plus ambitieux sous les ordres d'Owen Coyle. Et les Wanderers sont même allés chercher la victoire à 10 contre 11. Pourtant, après l'ouverture du score du remplaçant Muemba, Mame Biram Diouf avait bien riposté dans la minute suivante. Mais Holden a finalement donné les trois points à Bolton, sur une action à la Allardyce (longue chique devant). Les Vagabonds sont toujours sixièmes.



Wolverhampton / Birmingham : 1-0


Buteur : Hunt (45è)



Première “cleansheet” des Wolves sur les dix-sept derniers matches de Premier League. Wolverhampton prend trois points précieux dans sa lutte pour le maintien et Birmingham est désormais à trois points de la zone rouge.


West Ham / Manchester City : 1-3


Buteurs : Tomkins (89è) pour les Hammers ; Y. Touré (30è), Green (73è, csc), Johnson (81è) pour les Citizens

C'est quand même le genre de match qui nous laisse penser que West Ham ne s'en sortira pas cette saison. Pas franchement dominés par des Citizens mous du genou, les Hammers quittent leur Upton Park avec trois buts sous le bras, dont un de poissard concédé par Robert Green (frappe de Yaya sur le poteau et contrée ensuite par le dos du portier de West Ham). City n'a pourtant jamais accéléré le rythme, Balotelli a été scandaleusement nonchalant, Jô doit encore chercher quel est son bon pied. Seuls David Silva et Adam Johnson, entré en cours de jeu, ont insufflé un peu de pep's à une rencontre assez ennuyeuse. En attendant demain, Man City a posé une fesse sur le fauteuil de leader.

Aston Villa / West Brom : 2-1


Buteurs : Downing (25è), Heskey (80è) pour les Villans ; Scharner (89è) pour West Brom

Même avec Ashley Young et Heskey devant, Aston Villa peine. L'équipe d'Houllier a malgré tout gagné et prend trois points qui font du bien. Merci au jeune Albrighton, auteur d'un débordement/petit pont sympathique sur le premier but de Downing. Le milieu droit a délivré une deuxième galette pour Heskey en fin de partie. Mais que Villa est triste !

Fulham / Sunderland : 0-0


Et de dix pour Fulham. Dixième match nul en dix-sept matches de Premier League, record égalé. Les Cottagers ont désormais le même nombre de points que Wigan, premier relégable. Rien à dire sur le match, une purge « du début à la fin » de l'aveu de Steve Bruce, coach d'un Sunderland pointant à la sixième place avant les matches de dimanche.

Stoke City / Blackpool : 0-1


Buteur : Campbell (48è)

La belle série de Stoke City (cinq matches sans défaite) a donc pris fin cet après-midi face aux Seasiders, qui ne perdent plus depuis un mois. Blackpool est décidément un promu étrange, plus à l'aise à l'extérieur (troisième meilleure équipe de Premier League hors de ses bases, 14 points glanés) qu'à domicile.

Everton / Wigan : 0-0


Everton s'est baladé, a plié Wigan dans tous les sens mais ne pourra pas prétendre à grand-chose cette saison s'il n'arrive pas à concrétiser au moins une ou deux de ses innombrables occasions. « Je suis en train de me demander s'il y a un autre problème que le simple fait de ne pas marquer. Mais je trouve qu'il est bien difficile de penser qu'il y a une autre raison. Et ça ne concerne pas que les attaquants. Tout le monde a eu des opportunités aujourd'hui et aucun n'a pu en convertir une » . David Moyes s'avoue clairement dans l'impasse ou alors prépare déjà son président à une action mercato.

Newcastle / Liverpool : 3-1


Buteurs : Nolan (15è), Barton (80è), Carroll (91è) pour les Magpies ; Kuyt (50è) pour les Reds

Pour les amoureux de queue de cheval, St-James Park était “the place to be” avec Kyrgiakos, Gutierrez et Carroll pour le prix d'un seul billet. Newcastle ouvre le score assez rapidement sur une combinaison d'entraînement : Barton au coup-franc, déviation forcément aérienne de Carroll et plat du pied de Nolan. Comme contre Chelsea, les Magpies vont se faire surprendre au retour des vestiaires après une double-boulette Campbell-Taylor concrétisée par Kuyt. Seulement, cet après-midi, ils n'auront pas passé les quarante-cinq dernières minutes à serrer les dents. Les retours de Barton et Nolan n'y sont sans doute pas étrangers, tout comme l'entrée en jeu du virevoltant Ranger, la trogne d'un Gervinho et le corps d'un Adebayor. Et puis Andy Carroll a encore livré une énorme prestation. Va falloir que Pardew le garde celui-là. Ça tombe bien, il l'a promis à toute la Toon Army : « Tant que je serai là, Carroll restera » . Personne n'y croit mais bon.



Ronan BOSCHER

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lyon refait surface
0 0