En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Newcastle/ManCity (0-2)

City pose une main sur le titre

Dans un match longtemps incertain, Manchester City a fini par faire entendre raison à un Newcastle trop intermittent (2-0). Un doublé de Yaya Touré qui donne quasiment le titre aux Citizens, à une journée de la fin.

Modififié
Newcastle United-Manchester City : 0-2
Buts: Yaya Touré (70e et 89e)

Newcastle-City : match à (gros) enjeu, crispé en perspective. C’est Howard Ebb qui officie. Depuis leur victoire en semaine à Stamford Bridge (2-0), les Gordies veulent croire à la qualification pour la C1, surtout avec un Papiss Cissé qui marche sur l’eau (12 buts en 13 matchs). En face, les Citizens ont gagné les deux derbys de la saison contre United, surtout celui de lundi dernier (1-0), celui qui permet de prendre la tête – au goal average - et de rêver à un titre de champion qui leur échappe depuis 1968.

Silva dénoue les estomacs en inquiétant Krul dès la septième minute : corner. Les Mancuniens, avec une attaque grand luxe Agüero-Tévez, se créent de mini-occasions : une sortie hasardeuse du portier local ne permet pas au premier d’ouvrir le score (21e), pas plus qu’un coup franc pour le second (27e). Le match se tend quelque peu et Ben Arfa prend le premier carton (il y en aura cinq durant les quarante-cinq premières minutes). Newcastle sort peu à peu de sa torpeur. Hatem Ben Arfa fait le voltigeur sur le côté droit pour servir Demba Ba pour une frappe qui s’envole au-dessus de la transversale de Hart (29e). Peu après, Guttierez donne pour Cissé qui se fait reprendre par Lescott, le ballon échoue à Ben Arfa qui trouve le cadre mais aussi le keeper de City (34e). Le rythme ne cesse de s’accélérer. Hatem's hot : il s’enfuit côté gauche cette fois, et catapulte un centre pour la tête de Ba, au-dessus, encore (40e). Dans la minute suivante, Barry, qui vient de récupérer un ballon de Silva, s’y reprend à deux fois mais Coloccini puis Santon sauvent tour à tour. La défense à l’italienne… Comme les Red Devils reçoivent Swansea à 17h, les joueurs de Mancini seraient inspirés de prendre l’avantage. Le titre est à ce prix.

De Jong, l'homme qui a des actions dans les hôpitaux

Sermonnées par leur coach respectif, les deux équipes savent qu’elles doivent marquer pour remplir leur objectif respectif. Cela n’a pas l’air de donner de la vigueur aux vingt-deux belligérants. Le match sombre dans un faux rythme. City paraît plus mature mais sans trop approcher du but de Krul. Les Magpies sont plus fantasques mais aussi trop brouillons pour battre Hart. Mancini s’agace : à l’heure de jeu, il sort Nasri pour faire rentrer De Jong (l’homme qui a des actions dans les hôpitaux), histoire de muscler un milieu qui penchait un peu trop vers l’avant (Barry, Touré, Silva). Au lieu de quoi, sur une offrande de Demba Ba, Ben Arfa joue les « Hatem de l’air » et entourloupe deux défenseurs bleu ciel, ça frise la lucarne (65e). On cesse un instant de bailler. Mancini s’inquiète et Džeko remplace Tévez (70e). Dans la continuité, Yaya Touré récupère la balle à trente mètres des buts de Newcastle, s’appuie sur Agüero pour un une-deux et envoie un amour de frappe liftée à peine appuyée. Krul montre ses limites et City semble avoir la réussite du champion (0-1, 70e) : Touré-Kun…da !!!

Les Citizens semblent galvanisés par ce but : Džeko, certes excentré, vendange comme un sagouin une diagonale de Kompany (74e) tandis qu’Agüero rate inexplicablement le cadre, plein centre, seul face au but (75e) ; Touré de la tête à côté (82e) ; le Kun ensuite qui voit sa frappe détournée en corner après une chevauchée de Yaya, infernal depuis son but (85e). Enfin, sur un contre supersonique initié par Silva, Clichy sert l’inévitable Touré pour un doublé de près cette fois (0-2, 89e). La messe est dite ! Deux générations de fans de City commencent à trouver que ça sent foutrement bon…

Par Rico Rizzitelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 29
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165