1. //
  2. // 20e journée
  3. // Résumé

City met la pression, Liverpool se manque

Dans un match à rebondissements, Manchester City a parfaitement lancé son année 2015 en battant un Sunderland accrocheur (3-2). Menant de deux unités, Liverpool a de son côté été tenu en échec par la lanterne rouge, Leicester (2-2) alors que Newcastle et Burnley ont régalé du côté de St James' Park (3-3).

Modififié
8 9
  • Manchester City/Sunderland : 3–2


    Manchester City a offert un match à suspense pour lancer sa nouvelle année. En ce premier jour de 2015, les fans des Citizens n'ont pas garni les travées pour rien. Si la première période voit Sunderland défendre plutôt efficacement et les filets rester de marbre, le second acte offre un tout autre spectacle. Plus vifs et plus énergiques, les locaux marquent deux fois : par l'inévitable Yaya Touré d'abord, puis grâce à Stevan Jovetić. 2-0 à la 67e minute : on se dit que ça sent les trois points pour les locaux. Mais une réalisation de Rodwell et un penalty de Johnson plus tard, les compteurs sont remis à zéro à la grande stupeur de l'Etihad Stadium. Alors, pour ne pas gâcher la fête, monsieur Pellegrini envoie son meilleur cotillon sur la pelouse. Sorti du banc, Frank Lampard ne tarde pas à convertir une offrande de Gaël Clichy pour offrir les trois points aux Citizens et les expédier à hauteur de Chelsea. Visiblement, New York attendra.

  • Liverpool/Leicester : 2–2


    Un doublé de Steven Gerrard n'est pas toujours un gage de victoire. Ça, Liverpool l'a appris à ses dépens cet après-midi. Pourtant opposés à Leicester - lanterne rouge du championnat -, pourtant devant de deux unités à la pause, les Reds ont laissé échapper les trois points de manière surprenante. Jusqu'alors, c'est pourtant aux hommes de Brendan Rodgers que réussissaient le mieux les matchs intra fêtes de fin d'année (deux victoires en deux sorties). Agacés par les deux penalties accordés et transformés par Gerrard - l'un plus évident que l'autre - les joueurs de Leicester ont trouvé les ressources pour tout renverser en deux minutes lors de la seconde période : par Nugent d'abord puis par Schlupp. Si Anfield n'en est pas à sa première stupeur de la saison, celle-ci fait quand même tache, et les partenaires d'un Mamadou Sakho titulaire manquent l'occasion de s'offrir une belle percée au classement. Oui, 2015 aurait pu largement mieux démarrer.

  • Aston Villa/Crystal Palace : 0-0


    Si la Premier League sait offrir des matchs rythmés et mémorables, elle sait aussi sortir quelques plaisanteries indigestes. Le Villa-Palace de cet après-midi par exemple. Si les joueurs sont tenus de ne pas se lancer dans des soirées endiablées lors de la Saint-Sylvestre, il semble que les acteurs de la rencontre aient quand même choisi de festoyer un peu mardi soir. Il n'y avait en tout cas pas d'animation à Villa Park, et le public s'est ennuyé ferme. Un zéro-zéro sans saveur qui fait faire du surplace aux deux équipes. Bonne année quand même.

  • Newcastle/Burnley : 3–3


    Si l'affiche entre Newcastle et Burnley ne payait pas de mine, elle a offert l'un des plus beaux matchs de la saison et permet à Saint James' Park de commencer l'année par un bien joli spectacle. Les entraîneurs des deux formations ont ainsi vu leurs hommes réciter une jolie partition en ce 1er janvier pourtant glacial. Au cours d'une première période très animée, Steven Taylor ouvre le score pour Newcastle d'une tête pleine de panache sur corner, mais Paul Dummett remet rapidement les visiteurs en selle après un CSC un peu minable. Loin d'être déstabilisés par ce coup du sort, les Magpies reprennent les commandes avant la pause en cuisinant un plat savoureux à leurs supporters. Le caviar est servi par Sissoko, la praline est délicieusement enroulée par Jack Colback. Miam. Mais on est encore loin d'être rassasiés. Alors qu'Ings égalise pour les siens après une forte poussée, Moussa Sissoko se met en évidence en relançant les siens sur la voie de la victoire. C'est de courte durée, puisque la formation de Burnley, qui ne méritait en aucun cas la défaite, s'offre le point du nul en égalisant par Boyd. 3-3 et un excellent match, l'année ne commence pas si mal pour les deux camps.

  • Hull City/Everton : 2–0


    La bûche de Noël était mal passée du côté d'Everton, les feux d'artifice du Nouvel An ont viré au pétard mouillé sur la pelouse de Hull City. Contre les Tigers, les partenaires de Tim Howard ont sombré une nouvelle fois en championnat dans une apathie inquiétante. Sans génie devant et très friables derrière, les Toffees ont laissé Hull City dicter sa loi et empocher tranquillement les trois points de la victoire en guise d'étrennes. Elmohamady et Rosenior ont plié l'affaire en l'espace de dix minutes au cours de la première période et les joueurs de Steve Bruce ont ensuite tranquillement maîtrisé les débats. Quatrième défaite de rang pour Everton qui confirme qu'il est passé d'outsider pour les places européennes à anonyme du milieu de tableau. Dans ces circonstances, l'année 2015 risque d'être bien pénible.

  • West Ham/West Bromwich : 1–1


    Au menu de ce jour de l'an figurait le choc des « West » de Premier League. Si ceux de West Ham carburent bien ces derniers temps, ceux de West Bromwich étaient à Upton Park avec l'urgente nécessité de glaner quelque chose pour s'écarter un peu de la zone de relégation. C'est chose faite puisque les partenaires de Stéphane Sessègnon ont tenu le match nul 1-1 sur la pelouse du sixième au classement. Si l'ancien Messin Diafra Sakho avait ouvert le score, les joueurs de West Brom ont trouvé les ressources pour revenir à hauteur grâce à une réalisation signée Saido Berahino. Grâce à son huitième but de la saison, le jeune Anglais permet aux Baggies de bien commencer l'année.

  • QPR/Swansea : 1–1


    Les Queens Park Rangers, machine à perdre de l'Ouest de Londres, ont une santé de fer ces derniers temps. Promis à la zone rouge après un début de saison délicat, les joueurs d'Harry Redknapp prouvent semaine après semaine qu'ils valent mieux que le fond du bac. Très durs à bouger dans leur antre de Loftus Road, les Rangers ont conservé leur invincibilité à domicile en faisant match nul avec l'irrégulière Swansea de Bafé Gomis. Titulaire à la pointe de l'attaque des Swans, l'ancien Lyonnais a d'abord vu les siens souffrir. Il a ainsi suffi d'une mine décochée par Leroy Fer pour décrocher la mâchoire du pauvre Fabiański et lancer ses partenaires sur la voie du succès. Sauf que l'inévitable Wilfried Bony, sorti du banc, est venu glacer l'ambiance. Alors que Swansea est à dix depuis l'exclusion de Routledge, l'Ivoirien s'en va battre Green dans les dernières secondes. Malgré deux points qui s'envolent, QPR reste hors de la zone rouge, et c'est bien ça qui compte.

    ⇒ Résultats et classement de Premier League

    Par Aurélien Renault
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    En tant que supporter de Chelsea, j'ai mal à l'anus à chaque fois que Lampard marque...
    Heiseinberg Niveau : CFA
    Message posté par KDurant
    En tant que supporter de Chelsea, j'ai mal à l'anus à chaque fois que Lampard marque...


    Tu dois vraiment avoir mal la ...
    Nathan le blues belge Niveau : DHR
    Heisenberg
    je pense que y a pas de mots pour ce qui vient de se passer
    Message posté par KDurant
    En tant que supporter de Chelsea, j'ai mal à l'anus à chaque fois que Lampard marque...


    Donc il y a des gens qui "supportent" cette chose nommée Chelsea.

    Bon ben je vais me coucher, trop d'internet pour aujourd'hui.
    Tu supportes bien une equipe qui passe de la 2ieme place a la 8ieme donc bon.
    rolls-reus Niveau : DHR
    Message posté par Muforever
    Tu supportes bien une equipe qui passe de la 2ieme place a la 8ieme donc bon.


    Donc le but c'est de supporter uniquement les équipes régulières au top niveau?
    T'as abandonné Man U l'année dernière?
    Nn mais bon on est tous le footix de qqun. Je vois pas en Quoi c est dereageant de supporter chelsea.
    Ah oui c'est vrai, j'avais oublié, il y a des équipes qu on a le droit d'encourager et d'autres où c'est proscrit. Désolé, my bad !
    Message posté par Muforever
    Nn mais bon on est tous le footix de qqun. Je vois pas en Quoi c est dereageant de supporter chelsea.


    Dans le genre, il y a aussi des mecs "rebelles au second degré" qui ont des photos de profil faussement drôles ou provocantes, et qui ont des pseudos dont qui fleurent bon la puberté.

    Tu as raison, on est tous le footix de quelqu'un, et pas que dans le foot !
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    8 9