Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

City et Liverpool répondent à Chelsea

La seule consolation de la journée pour Arsène Wenger, c'est qu'il pourra se dire qu'il n'est pas le seul à repartir avec plus de 5 buts dans la valise. Fulham en a pris 5 (aussi) à Manchester City et Cardiff 6 par Liverpool. Car au classement, et après ces deux victoires d'adversaires directs, les Gunners descendent à la 4e place.

Modififié
Après la démonstration de Chelsea en début d’après-midi face à Arsenal, la victoire est impérative pour Manchester City, qui accueillait la lanterne rouge, Fulham, à l’Etihad Stadium. Si les Citizens prennent rapidement le contrôle du ballon, les hommes de Felix Magath, qui a connu sa première victoire en Premier League la semaine dernière face à Newcastle, sont bien en place défensivement. À la réception d’un centre contré, James Milner, à l’entrée de la surface, place une bonne frappe que Stockdale détourne bien, pour la première vraie occasion de la rencontre (16’).

Cependant, les hommes de Manuel Pellegrini ont l’air réellement emprunté, et apparaissent plus lents qu’à leur habitude. Une léthargie dont tente de profiter l’ancien Red Devil Kieran Richardson, qui voit sa lourde frappe passer à deux doigts du montant gauche de Hart (22’). Puis, sur une belle ouverture de Milner, Amorebieta, à première vue en dehors de la surface, donne un coup de pied involontaire dans le fessier de Negredo. L’arbitre, alerté par son assistant, siffle un penalty généreux que transforme le géant Yaya Touré, qui inscrit là son 14e but de la saison en Premier League (1-0, 26’).

Richardson, très actif sur son côté gauche, tente de faire la différence et centre pour Riether dont la tête passe à côté. Ce à quoi répond David Silva, sur une belle incursion, en piquant son ballon au-dessus du gardien mais Amorebieta sauve sur sa ligne (37’). Si les Citizens peinent toujours autant à insuffler de la vitesse à leur jeu, Kolářov va se charger de réveiller les supporters des Skyblues. En position de centrer, le Serbe envoie une belle frappe du plat du pied qui s’écrase sur la barre de Stockdale avant de ressortir (43’). L’arbitre siffle alors la fin de cette première période poussive, au terme de laquelle les Citizens doivent leur maigre avantage à un penalty contestable.

Yaya, trois fois

C’est sous une pluie battante que les deux équipes refont leur entrée sur la pelouse. Après un nouveau round d’observation, les hommes de Pellegrini accélèrent soudainement. Sur un beau mouvement, Silva est lancé en profondeur dans la surface, mais se fait stopper irrégulièrement par Amorebieta. Le Vénézuélien poursuit son après-midi cauchemardesque en écopant d’un deuxième jaune, synonyme de rouge. Touré transforme une nouvelle fois le pénalty et donne une avance un peu plus confortable aux Citizens (2-0, 54’).

Un but et une expulsion libérateurs pour les coéquipiers de Nasri, qui confisquent dès lors le ballon aux Londoniens, et squattent la moitié de terrain adverse. Puis vient le bijou. Sur un coup franc, Nasri passe à Yaya Touré, qui, à l’arrêt, décoche une superbe frappe enroulée qui termine sa course dans les filets de Stockdale (3-0, 65’). L’Ivoirien, auteur d’une performance exceptionnelle, peut sortir sous l’ovation méritée de l’Etihad Stadium. Pas le temps de souffler, puisque sur le corner suivant le changement, Demichelis voit sa tête repoussée sur la ligne (77’). Sur un nouveau corner, Milner transmet à Fernandinho à l’entrée de la surface qui, après un crochet du droit, catapulte une belle frappe dans la lucarne de Stockdale (4-0, 85’).

Les Skyblues ne relâchent pas l’étreinte et Milner tente une frappe bien détournée par Stockdale. Sur le ballon suivant, la même pour Jovetić et le gardien de Fulham de repousser le ballon dans les pieds de Demichelis, qui marque à bout portant (5-0, 87’). Après un dernier frisson, Moss siffle la fin de la rencontre. Si les hommes de Pellegrini ont commencé doucement, ils se sont finalement offert une nouvelle balade à domicile, bien aidés certes par le carton rouge d’Amorebieta et un Touré transcendant.

Suárez-Sturridge, l'effrayante machine

Si un entraîneur de Premier League souhaite particulièrement faire tomber Liverpool, c’est bien Ole Gunnar Solskjær. En tout cas, son équipe de Cardiff City commence très bien la partie puisqu’elle ouvre la marque dès la 5e minute par Jordon Mutch. Mais Suárez joue bien en face. À la réception d’un beau ballon de Johnson, l’Uruguayen égalise de près. Seulement, la défense des Reds est endormie et Fraizer Campbell rentre sur son pied gauche et redonne l’avantage aux Gallois. Heureusement pour les Reds, Škrtel est à la réception d’un beau centre de Coutinho pour égaliser juste avant la mi-temps.

On prend les mêmes et on recommence, au retour des vestiaires, Coutinho centre pour la tête de Škrtel, qui fusille Marshall. Puis la machine Sturridge-Suárez se met en route. Dans la surface, l’Anglais offre d’une superbe talonnade une passe décisive à Suárez pour le doublé. Mais ce match est fou, et riche en buts. Cette fois-ci, Suárez est à la passe pour son coéquipier anglais, qui marque à bout portant. Après la réduction du score de Jones, Suárez, dans les arrêts de jeu, s’offre un triplé retentissant et une magnifique victoire 6-3 à Liverpool, après ce festival offensif.


Dans le même temps, le voisin a lui aussi gagné. Everton continue son joli parcours en Premier League cette saison, en venant à bout d’une équipe de Swansea accrocheuse (3-2). Des buts de Baines sur penalty, Lukaku, qui confirme sa belle saison, et du néo-international Ross Barkley, ont répondu à l’Ivoirien Wilfried Bony, et à une réduction du score tardive du défenseur central Williams.

Ben Arfa a compris

Le but de la journée est pour l’ancien Rennais Alexander Tettey. À l’entrée de la surface, le Norvégien décoche une reprise de volée sublime dans la lucarne de Mannone, impuissant. Avant ce chef-d’œuvre, Snodgrass avait ouvert la marque pour Norwich City, qui bat ainsi Sunderland, 2-0.

Le St James' Park a attendu la dernière seconde pour voir les Magpies venir à bout d’une faible équipe de Crystal Palace (1-0). Sur un superbe ballon de Ben Arfa, qui semble avoir entendu les critiques de son entraîneur, Papiss Cissé inscrit son second but de la saison en championnat d’une belle tête, deux minutes après que le missile de Cheick Tioté ne s'est écrasé sur la barre. Superbe finish.

Dans le match le moins alléchant de la journée, Hull, à domicile, est venu à bout de West Bromwich Albion, grâce à Rosenior, qui a bien suivi un penalty de Jelavić, et un but de l’ancien Baggie Shane Long, qui fait subir une nouvelle défaite à son ancienne équipe. Grâce à ce succès, les Tigers remontent à la 12e place.

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 11
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 10
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Doucouré abat l'OM