En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

City et Chelsea assurent, United se rassure

Sixième journée en Angleterre et huitième but pour Diego Costa qui participe à la victoire de Chelsea sur Aston Villa. Manchester United continue de ramer, mais gagne. Comme son voisin City. Et Southampton, qui continue de s'accrocher à sa place de dauphin.

Modififié

Classique Chelsea


Le week-end dernier, Aston Villa recevait Arsenal avec la dose de confiance qui accompagne logiquement une victoire sur le terrain de Liverpool (0-1) lors de la journée précédente. Alors deuxième du championnat derrière Chelsea, les Villains s'étaient froidement fait remettre à leur place par des Gunners pourtant pas spécialement habitués à remplir leur rôle de patron (0-3). Troisième au début du match, l'apprentissage se poursuit pour les hommes de Paul Lambert, battus par un Chelsea toujours aussi costaud. Les Blues enchaînent une 5e victoire en six matchs, après leur nul concédé sur la pelouse de Manchester City (1-1).

Évidemment non, il ne pouvait pas passer deux matchs sans marquer. On joue la 59e minute lorsqu'Azpilicueta balance un centre dans la surface adverse. Diego Costa saute, coupe la trajectoire du ballon et trompe Guzan. C'est le but du break pour Chelsea (le 8e pour l'Espagnol) qui enterre déjà les espoirs d'Aston Villa. Trop solide, trop sereine, trop sûre, la bande à Mourinho vient de passer une première mi-temps trop tranquille pour commencer à s'inquiéter maintenant. Forcément, quand on marque à la 7e minute, ça aide. Lancé par Ivanović côté droit, Willian accélère et décide de frapper. Repoussé par le portier, le ballon lui revient avant qu'il ne le transmette à Oscar, seul aux six mètres. Le Brésilien ne se fait pas prier et ouvre le score donc. On s'imagine alors voir Hazard et cie faire le spectacle. Mais à quoi bon finalement ? Dans trois jours, c'est le Sporting Portugal qui attend les Anglais. Les Blues seront tout de même plus à l'aise une fois le break officialisé. Son artificier en chef aurait même pu y aller de son doublé, mais sa frappe, contrée plusieurs fois, finira dans les pieds de Willian qui n'aura plus qu'à la pousser au fond. Diego peut sortir, Chelsea continue sa route. Aston Villa aussi. Lors de la prochaine journée, les Villains recevront Manchester City. Cadeau.

Les Manchester galèrent, mais gagnent


Les Citizens aussi se sont tapé Arsenal, Liverpool et Chelsea en ce début de championnat. Sans forcément convaincre. En déplacement sur la pelouse de Hull City, les coéquipiers de Sergio Agüero devaient se rassurer et c'est bien ce qu'ils ont voulu nous faire croire. Huit minutes de jeu, Zabaleta gagne son duel de la tête dans la surface de réparation et trouve le Kun, dans l'angle des six mètres. L'Argentin ne se pose pas de questions et claque une reprise de volée dans le petit filet de McGregor. Joli. Mais pas plus que la frappe d'Edin Džeko. Trouvé à l'angle de la surface de réparation par David Silva, le Bosnien crochète pour se remettre sur son pied droit et enroule son ballon dans la lucarne du gardien écossais. On joue depuis 11 minutes et les Skyblues mènent déjà 2-0. Ça ne va pas durer. À la 20e minute, Mangala va d'abord tromper son propre gardien d'un puissant coup de tête au premier poteau avant de balancer son pied gauche dans le torse d'Abel Hernández. C'est involontaire et pas spécialement dangereux sur le coup, mais c'est dans la surface. Carton jaune pour le Français et pénalty pour Hull. Hernandez prend Joe Hart à contre-pied. 2-2. City a l'air con. Jusqu'à la 68e et la frappe parfaitement croisée de Džeko. L'avantage pris par Manchester City sera conservé jusqu'à la fin du match. Frank Lampard rendra même la victoire plus large en plantant un quatrième but en fin de match. 4-2, OK, mais Pellegrini a encore du boulot.

Tout comme Louis van Gaal. Toujours en chantier, les Red Devils se sont pourtant débarrassés du collant West Ham à Old Trafford (2-1). Le début de match est bon de la part des Mancuniens et Wayne Rooney ouvre justement le score dès la 5e minute. Sur un centre de la droite de Rafael, Wayne reprend le ballon de demi-volée et trompe Adrian. Magnifique. Manchester attaque, c'est la moindre des choses et c'est d'ailleurs sur une récupération haute d'Ander Herrera que Falcao peut transmettre à Robin van Persie. Au sortir de son passement de jambe, sa Majesté frappe du pied droit et offre le break à son équipe. Mais c'était trop beau. Manchester United finit par reculer et encaisse un but de l'ancien Messin Sakho sur corner (36e). Lâchés par Rooney, expulsé à la 59e minute suite à un mauvais geste, les Diables rouges vont souffrir, mais surtout réussir à conserver le score. Louis peut souffler. Jusqu'à la prochaine journée.

Southampton s'accroche


Le dauphin de Chelsea reste donc Southampton. Les Saints se sont imposés à domicile face à QPR, 2-1. Tout s'est joué en deuxième mi-temps, puisque Bertrand ouvre le score à la 54e minute avant de voir Austin égaliser à la 66e. Heureusement, les coéquipiers de Morgan Schneiderlin ont du caractère et réagissent deux minutes plus tard grâce à l'inévitable attaquant italien Graziano Pellè. Southampton porte à quatre sa série de victoires, et à cinq son nombre de matchs sans défaite.

Dans les deux autres confrontations de l'après-midi, Crystal Palace a disposé du bourreau de Manchester, Leicester, en trois minutes. Campbell et Jedinak ont effectivement planté les deux seuls buts de la rencontre, entre la 51e et la 54e minute. Enfin, à Sunderland, Swansea n'a pas pu faire mieux qu'un match nul 0-0 et se retrouve 4e, un point derrière Manchester City.

Résultats et classement de Premier League

Par Boris Teillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3