En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Cheslea-Man City (0-3)

City et Agüero embrayent à Chelsea

Chez des Blues déjà en vacances, Manchester a tranquillement récupéré trois points qui lui permettent de monter sur le podium, après sa qualification au détriment du PSG. Les Citizens peuvent remercier Agüero, auteur d'un triplé, et la médiocre défense londonienne.

Modififié

Chelsea 0-3 Manchester City

Buts : Agüero (33e, 54e et 80e) pour Manchester City

Récemment interrogé sur son avenir, Thibaut Courtois a indiqué qu'il n'était pas certain de continuer à Chelsea. En voyant la performance de son équipe face à City, on comprend pourquoi. Et on se dirait presque qu'il n'a pas été mécontent de prendre ce rouge qui lui a permis de ne pas terminer la rencontre, à un quart du terme. Tant que les joueurs censés protéger son but seront aussi faibles, le gardien ne trouvera pas la motivation de rester. Pire : tant qu'il n'y aura pas un arrière capable de faire régner l'ordre et susciter la crainte chez l'attaquant adverse, Chelsea sera condamné à subir et à s'incliner contre les gros de son championnat, comme City aujourd'hui.

Surtout si, comme Manchester, son concurrent possède dans ses rangs des gars de la trempe d'Agüero ou De Bruyne. Ces derniers ont frappé trois fois aujourd'hui, mais ils auraient pu le faire bien davantage. Reste que ce n'était pas nécessaire face à ce Chelsea tout gris, toujours 10e et en vacances depuis longtemps déjà. Les Sky Blues, quant à eux, confirment l'embellie et chopent la troisième place à Arsenal avant la rencontre des Gunners ce dimanche.

Courtois seul au monde


Dès les premières minutes, les défenses des deux clubs montrent leurs limites flagrantes entrevues tout au long de la saison. Quelle lenteur du côté de Chelsea ! Quelle fébrilité chez Manchester ! Malgré tout, ni Pedro ni Agüero n'en profitent. Les compositions sont classiques (notons la présence de Nasri, tout de même), comme la nature de ce duel : les Blues tentent de contenir la vitesse adverse par leur présence physique, pendant que les visiteurs s'assoient sur un milieu de terrain protecteur pour couper les phases de jeu.

Dans tout ce chouette bazar, un joueur attire l'attention. Et ce n'est pas De Bruyne, inefficace devant Courtois. Non, c'est le jeune Loftus-Cheek, 20 ans, qui semble détenir une capacité à éliminer assez prometteuse, toutefois gâchée par une fragilité évidente et des mauvais choix. Le meilleur sur le terrain reste de toute façon Courtois, qui doit s'employer pour ne pas concéder l'ouverture du score en première période. Peine perdue : sur un contre, le portier ne peut une nouvelle fois pas compter sur ses arrières qui laissent frapper le Kun. Le bras du Belge est trop court et l'Argentin inscrit son 19e but en Premier League, son 12e depuis janvier.

City surfe sur la vague bleue


En vérité, nombreuses sont les charnières centrales qui souffriraient face au duo De Bruyne/Agüero. Mais quand même, à ce point... De l'autre côté de la pelouse, Pedro fait également mal à Zabaleta. Pas de quoi faire flipper Hart. Il faut dire que si on oublie les failles de la doublette Mangala/Otamendi et le mauvais jour de son latéral droit (qui ne finira d'ailleurs pas la partie), City dégage une certaine impression de sérénité. Comme si rien ne pouvait lui arriver.


Plutôt logique finalement, quand on vient de se qualifier pour les demies de C1 et qu'on a déjà remporté un titre. Surtout que dès qu'il accélère, le club mancunien est dangereux. Raison pour laquelle Agüero n'a aucun mal à réaliser le doublé, sur un service de Nasri. À l'origine de l'action ? De Bruyne, comme d'habitude. Malheureusement (ou heureusement ?) pour Courtois, son cauchemar n'est pas terminé : en voulant stopper un Fernandinho complètement seul, l'ancien de l'Atlético déséquilibre le Brésilien dans la surface et se prend un rouge direct. Le Kun convertit le penalty pour son troisième pion du match. Pendant ce temps-là, Courtois fait déjà ses affaires... pour quitter le vestiaire.

  • Classement et résultats de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 84
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    samedi 13 janvier Landon Donovan sort de sa retraite et signe au Mexique 21
    À lire ensuite
    Caen sert de pommade au PSG