Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Stoke-Man City (0-2)

City déroule à Stoke

Modififié

Stoke City 0-2 Manchester City

Buts : David Silva (10e et 50e) pour Manchester City

Cela aura été une formalité.

Sur la pelouse de Stoke, Manchester City a dicté sa loi. Du début à la fin. Et dans le rôle du shérif, David Silva s'est montré particulièrement convaincant. Le chronomètre n'a pas encore atteint la dixième minute de jeu que l'Espagnol est à la conclusion d'un beau mouvement entre Jesus et Sterling. Dès lors, la partie semble pliée. Alors qu'ils étaient plutôt bien entrés dans cette rencontre, les joueurs de Stoke ne font désormais que reculer, incapables de riposter avec véhémence aux attaques répétées de Citizens déchaînés. Le petit pont de Shaqiri sur Zinchenko fait office de seul frisson de la première période pour les spectateurs du bet365 Stadium. Maigre consolation.


La suite s'avère encore plus compliquée. À peine le temps de revenir sur la pelouse que le score s'aggrave déjà. La faute au shérif de la soirée qui trouve le une-deux avec Gabriel Jesus pour venir crucifier Butland d'une frappe croisée. Cette fois, la partie est définitivement pliée. D'autant que les hommes de Guardiola livrent un parfait récital, suivant à la lettre les mouvements de baguette du chef d'orchestre. Bizarrement, le score n'enfle pas, malgré quelques dernières grosses occasions. Deux buts d'écart, les Potters, incapables de cadrer la moindre tentative, pourraient presque s'en féliciter au vu du gouffre entre les deux formations.

Peu importe, pour City, c'est une nouvelle victoire. La vingt-sixième de la saison. À ce rythme-là, les Citizens pourraient fêter leur titre dans trois journées. Et peut-être même avant si Manchester United ne tient pas la cadence.

Bref, la saison aux allures de promenade de santé continue pour Manchester City.


Stoke City (4-3-3) : Butland (c) - Bauer, Zouma, Martins Indi, Stafylidis - Cameron (Sobhi, 88e), Allen, Ndiaye - Shaqiri, Choupo Moting, Jesé (Crouch, 63e). Entraîneur : Paul Lambert

Manchester City (4-3-3) : Ederson - Zinchenko, Otamendi, Kompany (c), Walker - Fernandinho, David Silva, De Bruyne - Sané, Sterling (Bernardo Silva, 85e), Jesus (Gündoğan, 90e). Entraîneur : Pep Guardiola


  • Résultats et classement de Premier League GM
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 2 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 14
    il y a 6 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions