1. //
  2. // 4e journée
  3. // Gr.D
  4. // Séville/Man City (1-3)

City brille à Séville et se qualifie

Avec son armada de talents, Manchester City a aisément dominé Séville en Espagne. Battu 3-1, le club andalou a rapidement plié sous les coups de boutoir des Anglais, emmenés par une puissance offensive impressionnante. City s'empare de la première place et assure déjà sa qualification pour les huitièmes.

Modififié
8 30

FC Séville 1-3 Manchester City

Buts : Trémoulinas (25e) pour le FC Séville / Sterling (8e), Fernandinho (11e), Bony (36e) pour City

Sous les applaudissements des supporters anglais, Raheem Sterling checke ses potes. Après mille accélérations et autant d'appels, le jeune Anglais va s'asseoir sur le banc de son clan. À sa place ? Kevin De Bruyne. City est une machine. Un robot porté par des fusées Navas/Sterling sur ses côtés, et soutenu par ses imposantes bases Touré/Fernandinho. Avec ses dernières recrues, le club anglais dégaine autant d'armes et de munitions que son propriétaire a de zéros sur ses comptes bancaires. À tel point qu'il peut se permettre de débuter sans un moteur De Bruyne dans son onze de départ. Mais si City est capable, comme ce soir, de tout démolir grâce à ses cartouches offensives, il le paye forcément un peu par un manque d'équilibre défensif. Pour le plus grand bonheur des yeux. Car quand City joue de cette façon et attaque sans trop réfléchir au résultat final, la rencontre devient régal. Des occasions en veux-tu en voilà, un ballon qui gravite entre les deux extrémités du terrain, une intensité de tous les instants et une victoire convaincante des Anglais devant un Séville inspiré, mais moins talentueux : les fans citizens ont pris leur pied. Avec, au bout, une qualification pour les huitièmes de finale. Déjà.

Bienvenue chez Big Fernand


Parce que Manchester City n'a pas forcément besoin de gagner - il possède trois points de plus que son adversaire du jour -, Pellegrini a choisi de densifier son milieu de terrain, avec les deux gros travailleurs homonymes, Fernandinho et Fernando. Yaya Touré se place juste au-dessus, au poste de numéro 10. Mangala est sur le banc, comme De Bruyne, ce qui est plus surprenant. Côté Séville, Llorente mène l'attaque, avec Konoplyanka, Banega et Vitolo en soutien. Mais si les choix du Chilien semblent prudents, le boss de City n'est pas venu en Espagne pour fermer le jeu. Et les supporters du stade Ramón-Sánchez-Pizjuán s'en rendent vite compte.

Après un quart d'heure de jeu, le tableau d'affichage est déjà de 2-0 et les potes de Touré ont eu le temps de frapper une dizaine de fois. Sterling et surtout Fernandinho, débarrassé d'une partie des tâches défensives grâce à la présence de Fernando, sont en feu. Sur l'ouverture du score, le second sert parfaitement le premier. C'est encore le jeune Anglais qui s'arrache pour récupérer le cuir et permet à l'omniprésent Brésilien d'aggraver le score. Suffisant pour ralentir le rythme ? Au contraire. Au vrai, la rencontre part en vrille avec des occasions de part et d'autres. Navas touche le poteau, Llorente rate un but tout fait, l'arbitre oublie un péno sur une main de Sagna et les vagues bleues sont toujours dangereuses. À la 25e, Coke, qui avait tout foiré jusque-là, se décide à jouer : après un joli numéro sur le côté droit, le milieu de terrain dépose le ballon sur le crâne de Trémoulinas, qui réduit le score. City s'en tape et continue sa mission destruction : après un sauvetage de Hart et un amour de contrôle de Navas, Bony plante un nouveau but sur un beau travail de l'homme aux yeux de cristal. Le temps que Krychowiak, un peu à la rue devant la vivacité des offensives adverses, récolte sa biscotte, et l'arbitre siffle une pause bien méritée.

Emery impuissant


Au retour des vestiaires, Krohn-Dehli remplace Iborra. Coke laisse sa place à Mariano quelques instants plus tard. Las, le scénario est le même : Manchester est revenu sur le terrain pour marquer des buts, et Séville ne laisse pas tomber. Bony bouffe la feuille, Fernandinho se montre toujours aussi menaçant, tandis que les Espagnols répondent par plusieurs corners. Sterling, lui, continue de faire des misères aux défenseurs adverses. Pour retrouver un peu de réalisme, Emery lance Immobile pendant que Llorente rejoint le blanc sous des sifflets sévères. Mais les Anglais restent les maîtres du terrain, au moins en termes statistiques : à 20 minutes du terme, ils en sont à vingt tirs dont la moitié cadrés. Si le rythme baisse logiquement en même temps que la sortie de Sterling, City semble pouvoir planter son quatrième but à tout moment. Pellegrini décide enfin de fermer boutique avec l'entrée de Delph pour Bony et de Demichelis pour Fernandinho à la 85e. Le résultat était de toute façon acté depuis la 15e minute. Le message de Manchester City, qualifié ce soir pour les huitièmes de finale, est en tout cas bien passé : il faudra aller les chercher cette saison en Ligue des champions. Et marquer beaucoup de buts pour espérer davantage qu'une défaite.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tiens, y avait d'autres matchs appart Real-PSG?
Tiens, y avait d'autres matchs appart Real-PSG?
Bon bah finalement la poule de la mort aura rendu son verdict dès la 4ème journée... en ce qui concerne les qualifiés. Quand on connait l'importance d'arriver 1er de sa poule, ça va être passionnant de voir si City arrive à enfin passer le cap des 8èmes cette année. Et ça risque de se jouer sur le Juve - City qui va arriver vite.
Pas grand chose à espérer côté Seville avec une défense Trémoulinas-Kolo-Rami-Coke selon moi. Un seul peut prétendre à un niveau LDC selon moi. Faites vos jeux.
Je suis joie. Je suis hélicobite.
J'ai bien envie d'être extatique, de ressortir tous les "anlala City trop nul en LDC", les "ils passeront pas le groupe de la mort", les "Sterling et De Bruyne seront des flops".
Mais je vais me retenir.
Mais j'ai envie.
Content pour City en esperant une place de 1ier de poule. Sterling monte en puissance. C'est cool pour lui. Surtout après les critiques qu'il a reçu a cause de son départ de Pool
steven.mugiwara Niveau : DHR
Impressionnante première mi-temps de City. On sent que Sterling poursuit sur la lancée de son mois d'octobre. À ce niveau-là, ca peut aller loin.
Et sans De Bruyne en première. Sans Silva. Sans Aguero.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 6
Mon Dieu, ce match de patron de Fernandinho ! Le mec était partout. Ca explosait dans tous les sens, Navas/Sterling, c'est non seulement rapide mais c'est très précis balle aux pieds.

Vraiment très impressionné par cette équipe.

Par contre Emery, faut vraiment qu'il abandonne le combo teinture/Pento.
blue_army Niveau : CFA2
Message posté par S.Mil
J'ai bien envie d'être extatique, de ressortir tous les "anlala City trop nul en LDC", les "ils passeront pas le groupe de la mort", les "Sterling et De Bruyne seront des flops".
Mais je vais me retenir.
Mais j'ai envie.


ou "ahh les anglais toujours aussi nul en coupe d'europe" dixit par des français qui ont gagné une seul fois la ligue des champions depuis sa creation , bref pour en revenir au match belle victoire de city qui peut pretendre serieusement une bonne campagne cette annee , un city-psg me plairait bien s'ils vont finir 1er de leurs groupes parce qu"avec la catenacio bien dégueulasse de la juve , il faut s'attendre à tout dans ce groupe
steven.mugiwara Niveau : DHR
Concernant Séville, j'ai pas l'impression qu'il y ait eu de changements entre le match aller et le retour hormis Gameiro pour Llorente, et pourtant, on n'était pas loin de la fessée. Séville n'a pas été mauvais en soi, c'est juste City qui, comme le dit si bien l'auteur, a tout démoli. Et quand on a l'intelligence tactique de mettre Fernando et Fernandinho en même temps ... ça donne ce genre de matchs.

J'ai l'impression que tous les deux ans, City défonce tout en Angleterre jusqu'à gagner le titre et une fois champions, ils se contentent d'être médiocres. Mais là cette saison, on sent qu'ils veulent faire quelque chose en C1. Et franchement, c'est pas trop tôt
La_Rousse_Tourne Niveau : District
Mon dieu ce match était (quasi?) parfait, pour moi le meilleur match de City en CL !! (bon ils en ont pas joué des centaines non plus)

Jpensais encore voir ce fameux 4-2-3-1 que Pell' nous sort à toutes les sauces, mais c'était bien un 4-3-3 (oui oui, vous avez bien vu !)
Et ce milieu à 3 était juste parfait, pressing haut, relances propres, combinaisons et j'en passe... Personnellement, Fernandinho à cette heure ci je l'échange contre aucun autre milieu en BPL (et je dis pas ça seulement après son match de patron, sur ce début de saison c'est plutôt lui l'Homme du milieu de City)

Et que dire de la défense centrale clairement au dessus, Otamendi monte (encore!!) en puissance et Kompany retrouve son meilleur niveau.
Quant à l'attaque, Navas a été percutant comme jamais ce soir, et Sterling... I have no words..

A voir qui va sauter quand Silva va revenir, pour Agüero ça me semble logique qu'il récupère sa place en pointe, malgré le très bon match de Bony.

En tout cas Pellegrini m'a bien eu, jme suis dit "qu'est ce qu'il nous as encore pondu celui-là..". Eh ben finalement, garde le sous le coude ce 4-3-3 l'ami, j'en redemande.
Clairement quand les deux petits génies vont revenir ça va être un sacré casse tête. Bon Aguero pour Bony ça paraît logique. Mais alors on sort qui pour Silva ?
Et même si jusqu'à mtn on pensait que ça serait Navas, et qu'on aurait une ligne offensive Sterling - Silva - KDB, vu la perf des Fernands qui sont juste injouables depuis quelques matchs, on fait comment ? On met Touré sur le banc ? Ou on garde ce milieu de 3 colosses et on doit en choisir que deux entre Sterling, Silva, Navas et KDB... ?
C'est dur la vie parfois.
steven.mugiwara Niveau : DHR
Message posté par La_Rousse_Tourne
Mon dieu ce match était (quasi?) parfait, pour moi le meilleur match de City en CL !! (bon ils en ont pas joué des centaines non plus)

Jpensais encore voir ce fameux 4-2-3-1 que Pell' nous sort à toutes les sauces, mais c'était bien un 4-3-3 (oui oui, vous avez bien vu !)
Et ce milieu à 3 était juste parfait, pressing haut, relances propres, combinaisons et j'en passe... Personnellement, Fernandinho à cette heure ci je l'échange contre aucun autre milieu en BPL (et je dis pas ça seulement après son match de patron, sur ce début de saison c'est plutôt lui l'Homme du milieu de City)

Et que dire de la défense centrale clairement au dessus, Otamendi monte (encore!!) en puissance et Kompany retrouve son meilleur niveau.
Quant à l'attaque, Navas a été percutant comme jamais ce soir, et Sterling... I have no words..

A voir qui va sauter quand Silva va revenir, pour Agüero ça me semble logique qu'il récupère sa place en pointe, malgré le très bon match de Bony.

En tout cas Pellegrini m'a bien eu, jme suis dit "qu'est ce qu'il nous as encore pondu celui-là..". Eh ben finalement, garde le sous le coude ce 4-3-3 l'ami, j'en redemande.


Analyse parfaite l'ami !
Et j'ajouterai même que par rapport à Fernandinho et Otamendi, tu as clairement mis l'accent sur ce que je considère être les points les plus importants: Fernandinho de nouveau au top et Otamendi qui montre peut-être qu'il sera le pendant de Kompany.

Et dieu sait si City n'a pas galéré à trouver un autre coéquipier digne de ce nom à Kompany entre les plus ou moins corrects Lescott, Nastasic, Savic, Demichelis, Mangala.
Leserpent 2.0 Niveau : Loisir
Message posté par blue_army


ou "ahh les anglais toujours aussi nul en coupe d'europe" dixit par des français qui ont gagné une seul fois la ligue des champions depuis sa creation , bref pour en revenir au match belle victoire de city qui peut pretendre serieusement une bonne campagne cette annee , un city-psg me plairait bien s'ils vont finir 1er de leurs groupes parce qu"avec la catenacio bien dégueulasse de la juve , il faut s'attendre à tout dans ce groupe


"le catenaccio bien dégueulasse de la juve".

Dixit le supporter de Chelsea... (à moins que ton pseudo soit une fausse piste, auquel cas je présente mes confuses).
Message posté par blue_army


ou "ahh les anglais toujours aussi nul en coupe d'europe" dixit par des français qui ont gagné une seul fois la ligue des champions depuis sa creation , bref pour en revenir au match belle victoire de city qui peut pretendre serieusement une bonne campagne cette annee , un city-psg me plairait bien s'ils vont finir 1er de leurs groupes parce qu"avec la catenacio bien dégueulasse de la juve , il faut s'attendre à tout dans ce groupe


...la catenacio...
S'il te plait, n'utilise pas des mots dont tu ne connais ni le genre, ni l'orthographe, ni même la définition.
Aucune formation transalpine ne pratique ce système défensif depuis la fin du siècle dernier.
Message posté par blue_army


ou "ahh les anglais toujours aussi nul en coupe d'europe" dixit par des français qui ont gagné une seul fois la ligue des champions depuis sa creation , bref pour en revenir au match belle victoire de city qui peut pretendre serieusement une bonne campagne cette annee , un city-psg me plairait bien s'ils vont finir 1er de leurs groupes parce qu"avec la catenacio bien dégueulasse de la juve , il faut s'attendre à tout dans ce groupe


Nan mais laisse les c'est mainstream de taper sur les clubs anglais maintenant et de sucer a grande gorge le Bayern alors que y'a 5ans sa pouvait a peine de citer 3 joueurs de leur équipe. Jme souviens encore lors de la finale du bayern vs l'inter devais être le seul du bar a être pour le Bayern.
Benito-Bx Niveau : CFA
Message posté par S.Mil
Clairement quand les deux petits génies vont revenir ça va être un sacré casse tête. Bon Aguero pour Bony ça paraît logique. Mais alors on sort qui pour Silva ?
Et même si jusqu'à mtn on pensait que ça serait Navas, et qu'on aurait une ligne offensive Sterling - Silva - KDB, vu la perf des Fernands qui sont juste injouables depuis quelques matchs, on fait comment ? On met Touré sur le banc ? Ou on garde ce milieu de 3 colosses et on doit en choisir que deux entre Sterling, Silva, Navas et KDB... ?
C'est dur la vie parfois.


Bah Soyons clairs...là Pellegrini a joué le faux prudent en densifiant son milieu. C'était bien joué et on reverra ce système mais bon...

On sait tous que KDB et Aguero ne seront sur le banc que quand il faudra les faire souffler.
La_Rousse_Tourne Niveau : District
Message posté par steven.mugiwara


Analyse parfaite l'ami !
Et j'ajouterai même que par rapport à Fernandinho et Otamendi, tu as clairement mis l'accent sur ce que je considère être les points les plus importants: Fernandinho de nouveau au top et Otamendi qui montre peut-être qu'il sera le pendant de Kompany.

Et dieu sait si City n'a pas galéré à trouver un autre coéquipier digne de ce nom à Kompany entre les plus ou moins corrects Lescott, Nastasic, Savic, Demichelis, Mangala.


Exactement, On voit bien que Kompany et Otamendi sont parfaitement complémentaires, et ça c'est carrément dommage pour Mangala qui avait montré de belles choses sur ses derniers matchs.. Bon, il jouera de toute façon ça c'est sûr, mais pas autant qu'il l'aurait voulu.

Mais quand je repense à toutes ces sorties de balles propres et rapides, j'en ai encore des frissons .. Et voir City partir en contre-attaque, alors là c'était le bouquet ! c'est là que j'ai vu le palier franchi par rapport à l'année dernière. Mais clairement, les contres attaques avec cette équipe et ces joueurs, ça peut vraiment être une arme de guerre !

Après voilà jveux pas parler trop vite, mais en tout cas moi jveux les voir aller loin cette saison.


Petite parenthèse : ça me parait bizarre mais au niveau des points, City n'est pas entièrement qualifié on dirait.

City 9 pts
Juve 8 pts
Seville 3 pts
Monchengladbach 2 pts

Pour la prochaine journée, si City perd contre le Borussia et que Séville gagne contre la Juve ça fera :

City 9
Juve 8
Seville 6
Borussia 5

Et pour la dernière journée, victoire de la Juve contre City et victoire de Séville contre le Borussia et donc ça fera :

Juve 11 pts
City 9 pts
Séville 9 pts
Borussia 5

Et ça fera 3 victoires et 3 défaites pour City et Séville, donc ça pourra se jouer aux nombres de buts... ou peut être au club qui a gagné ses confrontations contre l'autre, en l'occurence ici City sera qualifié, enfin je crois que c'est ça, éclairez moi..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 30