Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Saint-Étienne-Anderlecht

Cinq Mauves à surveiller pour les Verts

Si la pépite Youri Tielemans pourrait faire son retour contre Saint-Étienne après une blessure contractée il y a une dizaine de jours, ce n’est pas le seul joueur d’Anderlecht qu’il faudra surveiller pour les Verts. Au milieu de terrain, sur les ailes comme en attaque, il y a du talent partout dans cette formation belge, la preuve par cinq.

Modififié

Nicolae Stanciu, un statut à assumer


Quasiment 10 millions d’euros, bonus compris. C’est la somme qu’a dû débourser Anderlecht fin août pour faire venir Nicolae Stanciu en provenance du Steaua Bucarest. Par la même occasion, le joueur est devenu à la fois le joueur le plus cher à quitter le championnat roumain et le plus cher également à venir en Belgique. Un statut pas forcément facile à assumer pour Stanciu, vingt-trois ans, qui a signé pour cinq saisons et qui doit vite trouver ses marques pour ne pas risquer de se faire dézinguer par l’exigeant public mauve. Pour l’adaptation, la présence de son compatriote et ex-coéquipier au Steaua Alexandru Chipciu peut aider. Il n’y a de toute façon pas de gros soucis à se faire, c’est par son immense talent ballon au pied que Stanciu devrait séduire. En Roumanie, on le voit comme le nouvel Hagi et il est vrai que ses premières apparitions en Jupiler League ont déjà convaincu, notamment pour ses grands débuts à domicile face à Charleroi, où il a fait parler sa conduite de balle exceptionnelle et sa vision du jeu en position de milieu offensif central. S’il ne fallait retenir qu’un joueur à surveiller de très près pour les Verts, ce serait bien lui.



Leander Dendoncker, la valeur montante


Au milieu de terrain toujours, mais à un poste plus reculé de récupérateur, Leander Dendoncker en impose. Ce fils de fermiers de vingt et un ans, pro depuis trois ans et qui a découvert les joutes européennes il y a maintenant deux ans, est actuellement le seul international belge retenu chez les Diables rouges à évoluer en Jupiler League. Si son avenir devrait naturellement le diriger vers la Premier League, comme quasi tous les autres, et peut-être dans un rôle encore plus reculé de défenseur central, son présent est à Anderlecht où il est un incontournable de la formation de René Weiler.


Un gratteur de ballons qui a pour idole Sergi Busquets, dont il louait il y a un an, dans une interview, le côté « salopard » , lui le gamin bien éduqué, taiseux et peut-être un poil trop timide. « Ce n’est pas dans mon caractère, mais je peux quand même y travailler. Je dois apprendre à être différent sur et en dehors du terrain. Busquets est le modèle de salopard que je prends. »



Sofiane Hanni, le nouveau leader


« Your defense is terrified, Hanni's on fire ! » À peine arrivé à Anderlecht, Hanni a déjà droit à son chant. Il a aussi récupéré le brassard de capitaine, preuve de la grande importance qu’il a pris tout de suite dans le vestiaire des Mauves comme sur la pelouse, sur l’aile gauche. Le néo-international algérien revient pourtant de loin et sa carrière pro a mis du temps à vraiment démarrer. Natif d’Ivry-sur-Seine, Sofiane Hanni achève sa formation au FC Nantes où il signe un premier contrat en 2009, sans pour autant réussir à s’imposer. Deux ans plus tard, il quitte les Canaris et ne réussit à rebondir qu’en D2 turque, où enfin il parvient à enchaîner les matchs et à convaincre. Trois saisons passent jusqu’à un déménagement en Belgique. À Malines, sa première saison est encourageante, la seconde est celle de la confirmation. Au printemps dernier, il est élu meilleur joueur africain du championnat et signe à Anderlecht pour succéder à Dennis Praet. Ambitieux, il est le nouveau guide des Mauves.



Frank Acheampong, l’impatient anglais


Sur la gauche toujours, le latéral Frank Acheampong sera également un vrai danger pour les hommes de Galtier. Le Messi du Ghana, comme il a parfois été appelé, est régulièrement appelé en sélection par Avram Grant et possède a priori un bel avenir, à seulement vingt-deux ans et avec sa grande polyvalence (il peut jouer aussi bien latéral qu’attaquant). D’ailleurs, des clubs anglais lui ont fait les yeux doux cet été, et l’intéressé s’y voit déjà.


« Jouer un jour en Premier League, c’est mon rêve » , expliquait-il il y a peu en interview, après que la presse a relayé l'intérêt notamment de Newcastle et Watford. Mais Acheampong, passé par le championnat thaïlandais avant de rejoindre la Belgique en 2013, va devoir patienter encore au moins cette saison, lui qui a été accusé il y a deux ans de mentir sur son âge par son ancienne compagne. À l’époque, elle affirmait qu’il n’avait pas vingt ans, mais dix de plus…



Łukasz Teodorczyk, le rescapé


Il y a les joueurs loquaces qui aiment se raconter et il y a les taiseux qui fuient la presse et les sollicitations. Teodorczyk appartient à cette deuxième catégorie. Mutique et taciturne, il tirerait ce caractère d’une enfance particulièrement difficile, vécue au côté d’un père violent et alcoolique. Le football a été pour lui une porte de sortie, avec une carrière qui a d’abord décollé au pays, au sein du Lech Poznań. Il y a deux ans, il décroche un beau contrat au Dynamo Kiev, mais ce départ en Ukraine est un échec. Il joue peu, se blesse et disparaît de la sélection. Non retenu pour disputer l’Euro au printemps, Teodorczyk est finalement prêté à Anderlecht où ses débuts sont excellents. Attaquant de pointe, c’est un vrai joueur de surface très prolifique (déjà quatre buts en championnat, trois en Ligue Europa) et intéressant dos au but. Son option d’achat de 5 millions d’euros apparaît de plus en plus comme un cadeau fait par Kiev à Anderlecht.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
    Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain