Cichero prend cinq mois avec sursis

Modififié
4 0
L'affaire Cichero a connu son dernier rebondissement hier. Faisant l'objet d'une plainte au civil pour coups et blessures sur un dirigeant du SC Bastia, Gabriel Cichero a écopé de cinq mois de prison avec sursis, 10 000 euros d'amende ainsi que cinq mois d'interdiction de jouer et d'accès au stade. Le 15 octobre dernier, lors du match Bastia-Lens au stade de Furiani (2-2), le défenseur vénézuélien avait asséné un coup de pied au visage d'Alain Seghi, membre du conseil d'administration du club corse.

Le joueur de 27 ans, qui s'entraîne dans son pays avec le FC Caracas, a déjà été suspendu dix mois dont cinq avec sursis par la commission de discipline de la Ligue. Les dirigeants lensois espèrent que la décision du tribunal se superposera à celle de la Ligue. Dans ce cas-là, Gabriel "karaté kid" Cichero pourrait rejouer à partir du 20 mars.

Assez tard pour ne pas voir de deuxième round entre Cichero et Seghi. Le match retour Lens-Bastia aura lieu le 9 mars. RL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 0