En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bastia-Lyon

Ciccolini répond aux attaques

Modififié
« Je n'ai jamais cherché à ce que des supporters ou de pseudo supporters aillent mettre le souk dans ce match-là. » Le message est clair.

Interviewé par L'Équipe Enquête, François Ciccolini, ancien entraîneur du Sporting Club de Bastia licencié le 27 février dernier, s'est exprimé à propos des récentes agressions des joueurs lyonnais par certains supporters corses. Pour rappel, le bonhomme est aujourd'hui accusé d'avoir allumé la mèche entre les deux équipes, après avoir déclaré à l'issue du match aller que « quand il faudra venir à Bastia, il ne faudra pas avoir la grippe, ni la gastro. Parce que cela va se régler comme d'habitude, comme des hommes, comme des Corses. » Morceaux choisis : « Je ne pense pas que le club soit responsable de ces événements, ils n'avaient rien à gagner. (...) Tout le monde cherche un responsable. On fait monter la mayonnaise, mais on se trompe de cible, il faut chercher ailleurs. Je ne parlais que de terrain. (J'affirmais) qu'au niveau de l'agressivité, on allait être là, qu'au niveau des duels, on allait être là et qu'au niveau des intentions, ce ne seraient pas les mêmes la prochaine fois. »

Après avoir affirmé qu'il ne regrettait pas ses paroles, Ciccolini enchaîne : « C'était Lyon, mais quelle que soit l'équipe qui allait jouer contre Bastia dimanche, il y aurait eu les mêmes problèmes. Il y a des gens qui n'étaient pas venus regarder le match, voilà. (...) Je suis dégoûté et déçu, car tous les ingrédients étaient réunis pour faire un bon résultat sur ce match. On donne toujours le bâton pour se faire battre, après on prend des coups et on s'étonne, faut pas s'étonner. Un jour, on va finir par le payer. »


Un jour qui pourrait être jeudi, date à partir de laquelle la commission de discipline de la LFP se réunira autour du dossier. TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Varrault un an de plus