1. //
  2. //
  3. // Bastia-Nancy (0-0)

Ciccolini exaspéré par la pelouse

Modififié
0 4
Ce n'est pas nouveau.

Les infrastructures du club de Bastia laissent à désirer. Et la pelouse de son stade également. Raison pour laquelle François Ciccolini, le technicien du Sporting, n'a pas été surpris de voir son équipe galérer à proposer du spectacle devant Nancy. Ce qu'il a expliqué au premier micro tendu : « Comment reprocher aux joueurs de ne pas être assez justes sur ce terrain ? Cela devient de plus en plus difficile de jouer là-dessus. On ne peut pas construire avec nos joueurs rapides et techniques. (…) C'est impossible de faire trois passes. (…) Samedi, le terrain ne va pas changer, il sera même pire qu'aujourd'hui. »

Nancy, lui, ne s'en est pas plaint. Bien au contraire. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

La Verrati si je mens Niveau : Loisir
C'est clair c'est la honte.
Déjà pendant l'euro on savait plus ou se mettre.
Si des gens ne savaient pas encore qu'on était pas un pays de foot maintenant tout le monde est au courant.
Après avoir vu ça je me suis dit : une compétition de foot organisée en France ? plus jamais ça !
Et après on discute de la légitimité du Qatar pour la coupe du monde... (on a raison dans le fond mais la France est mal placée pour faire la leçon aux autres sur les questions sportives)

Pour moi, c'est à Bein et Canal de foutre la pression aux clubs et municipalités. "votre pelouse est pourrie, les infrastructures ne permettent pas un spectacle et une retransmission de qualité? On ne diffuse pas. Et chaque match non diffusé diminuera le montant des droits tv que vous toucherez."
Dans mon esprit, c'est à ça que doivent servir les droits tv, et pas à combler le déficit des clubs avant le passage devant la DNCG.
VascoVince Niveau : DHR
Ah la grave erreur !
Si critiquer tout ce qui viens du "continent" est une tradition qui permet d'éviter la remise en question et se conforter dans ce fantasmatique "héroïsme insulaire" dont personne ne semble se lasser là bas.
S'en prendre à quelque chose de son propre club, c'est écourter gravement sa durée de vie professionnelle. Il est aux abois.
Je ne suis pas sûr que beaucoup de clubs de L1 aient intérêt à offrir aux équipes éventuellement supérieures techniquement un terrain de bonne qualité.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4