1. //
  2. // OL/Bordeaux (3-1)

Ciani vs Larqué

Michael Ciani et Ludovic Sané n'ont pas été étincelants, hier, voire même parfois médiocres. Mais la performance de la charnière centrale bordelaise méritait-elle d'essuyer le verbe purulent du binôme en carton composé de Lizarazu et Larqué ?

Modififié
0 15
Pour intimer Kim Källstrom de tirer un corner « en frappant avec l'arête interne du pied et en passant le pied sous le ballon » , y'a du monde. Pour trouver la volée de Govou risible en se disant sans doute qu'il n'a pas-assez-traversé-le-ballon-et-que-son-corps-formait-un-angle-obtus-et-donc-que-ça-n'pouvait-pas-le-faire- y'a du monde. Pour annoncer la présence d'une équipe de branques au tournoi de je n'sais pas où dans les Pyrénées Atlantiques, y'a du monde.

Jean-Michel Larqué a beau se démultiplier, il a pris soin de s'inventer une nouvelle spécialité, hier sur TF1, de 20h45 à 22h30 : défourailler Michael Ciani. En long, en large, en travers. Faut dire que si celui qui a défloré son compteur de sélections en Équipe de France au début du mois contre l'Espagne a donné l'impression de foirer l'ensemble de son match, il a surtout péché sur sa première intervention, semi-boulette pour laquelle il écopera de 90 minutes de purin lyrical des commentateurs quand les autres “coupables” du match ne récolteront pas l'ombre d'un procès.

Sur un ballon aérien un peu foireux, l'ancien Merlu dégage de la tête dans les pieds de Bodmer, lequel envoie un missile qui se transforme en passe dé' pour Lisandro (1-0). Le crime de trop. Marqué par ce début de match pas top, Mika va pourtant voir Cris se greffer deux minutes plus tard à la liste des malheureux défenseurs, lorsque le Brésilien décida de trébucher balourdement pour mieux laisser Chamakh égaliser (1-1). Trémoulinas viendra s'associer aux deux malfaiteurs en oubliant Bastos (2-1), Chalmé participera enfin à la fête en poussant l'arbitre à siffler le péno du 3-1, et en se faisant généreusement manger par Cissokho en fin de match.

Faut faire un choix : soit on accepte le manque de spectacle offert généralement par les équipes de Ligue 1 et on continue de regarder le Barça & Co avec des yeux d'amoureux, soit on se félicite des rares matches un peu fous fous qu'elles peuvent fournir en acceptant le déchet défensif que cela englobe. Et même si l'exigence peut se comprendre et avoir des degrés différents, qu'elle habite Christian Jeanpierre, Jean-Michel Larqué ou Bixente Lizarazu, les passages à tabac ne sont jamais très légitimes.

Bon, le best of de la 2e mi-temps des punchlines du monstre à deux bouches, période au cours de laquelle Bordeaux ne va prendre qu'un but sur un penalty contestable :

52e : « Ciani enrhumé par Delgado » .


57e : « Qu'est-ce qu'il doit être malheureux le pauvre Ciani ! »


70e : « Il a un temps de réaction incroyablement lent ce pauvre Ciani » .


76e : « Ah, une des premières sorties un peu déterminées de la part de notre ami Ciani » .


85e : « On joue la 85e minute et ça ne s'arrange pas pour Ciani » .

Liste non exhaustive, et qui ne comprend pas les démontages de Sané aka « Ludovic faut se dépêcher là, c'est la Ligue des Champions mon garçon, oh oh on se réveille ! » .

Aveuglé par le fait de voir en Trémoulinas lui en plus jeune, Liza n'a pas amoché sa progéniture sportive. Idem pour Chalmé, qu'il a comparé à l'éternel surfait Willy Sagnol sous prétexte qu'un des centres du divin rouquin avait trouvé preneur. Pas de drame, mais un caillassage en bonne et due forme pour les deux défenseurs centraux bordelais. Et là où les accrocs du micro ont souligné le fait que Laurent Blanc –le tout puissant pilier de la défense de France 98– avait de quoi être furax, ils auraient sûrement dû ne serait-ce que remettre en question le Président himself. Car s'il n'était pas sur le terrain, l'entraîneur à la touillette n'a pas réussi à faire passer son message auprès de sa charnière centrale, qui sans mériter la peine de mort, a livré un match vulgaire, il faut l'avouer.

En somme, Bixente était plus sympa quand il faisait du jiu-jitsu brésilien. Et Larqué plus rigolo quand son gimmick était « Luc Sonor est une pipe » .

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

la frappe filait droit au but, evidemment qu'il ya penalty, dailleurs personne ne le conteste vraiment du coté de bordeaux
Merci pour cet article, j'ai pensé exactement la même chose !
Il m'a fait penser à un pitbull qui ne veut pas lâcher son os ...

Même si effectivement, il faut reconnaitre que la défense bordelaise a été loin de son meilleur niveau.
Un article de Bordelais aigri... Il fallait couper le son du plasma et mettre Gold FM sur sa Hi-Fi si on était pas content !

Vlad
Une habitude de Larqué, prendre un joueur et le dézinguer tout le match. Quand cette abruti de Liza s'en mêle...
Larqué fait toujours ça quand il commente un match.
Un joueur en prendra toujours plein la gueule durant 90min.
Anciennes victimes du commentateur qui vocifère 10 fois "Aïe aïe aïe Gouffran" avant d'expliquer concrètement ce qu'il se passe : Zambrotta, Gomis, etc.
Larqué c'est une pute bleu!
C vrai qu'il se déchaîne sur lui
mais c'est vrai aussi que Ciani a joué comme une chèvre et c'est vrai que ca fait du bien de le voir sombrer alors que beaucoup en font une bête depuis 2 mois.

bref, comme les ambitions, les masques tombent peu à peu à Bordeaux: l'OM et Lyon l'ont violemment rappelé en 2 jours.
Et c'est bon! Ca se déguste comme du bon vin: on en peut plus de ce club sans âme!!

Si bordeaux était une ville de foot, ca se saurait.
Si Ciani était un grand défenseur, aussi.
Bravo pour l'article, j'ai pensé la meme chose tout le match! un vrai calvaire, et je ne supporte ni bordeaux et encore moins lyon...
Si l'OL se qualifie, est-ce que TF1 mettra un allemand ou un anglais en binôme avec le tâchon stéphanois Larqué pour l'aider à se pâmer devant les adversaires de Lyon ?
Un bordelais et un stéphanois pour commenter le match hier soir, j'avais l'impression que Bordeaux jouait contre une équipe étrangère ! Quand Christian Jeanpierre a annoncé que la victoire en 1/4 de finale était une 1ère pour l'OL en Ligue des Champions aucun commentaire des basques...
J'ai pas pu couper le son comme j'aurais aimé au bout d'une 1/2 heure pour mettre la radio, puisque qu'il y a un décalage entre la retransmission tv et la radio ; obligé de subir ! On regretterait presque Thierry Roland c'est pour dire !
Beau match des girondins, mais allez l'OL rien que pour faire c.... TF1 et son équipe de bras cassés vert et grenat !
Bravo pour l'article, je suis tout à fait d'accord avec vous ! Et le pompon du manège revient quand même à Lizarazu qui, sur le but de Bastos voit son poulain se déchirer comme un U19 qu'on aurait fait monter dans l'équipe première un dimanche après-midi, qui ne dit pas un seul mot de ce loupé magnifique et parfaitement indigne d'un soit-disant "n°2 de l'EdF" ! La coupe fut pleine à ce moment précis... Alors un conseil à Lizarazu concernant Trémoulinas, à l'instar de Philippe Manoeuvre avec les BBBrunes: laisse le murir ou tu vas le flinguer !
P.S: Larqué, fout l'camp !
Oh non, je peux pas saquer les marseillais qui nous font le coup des clubs sans âmes à chaque fois. Faut se calmer Scotch, tes joueurs, samedi, ils ont juste chacun gagné un gobelet pour boire le thé.
M'enfin je dis ça, les pauvres supporters de l'OM n'ont que ça dans leur vie...

Bon sinon je suis d'accord avec le post 5, le "Aïe Gouffran" répété deux cent fois par Larqué m'a rendu fou.
L'article me fait chaud au coeur, Larqué ne sait que parler de "prendre le ballon avec l'arrête". Sa spéciale d'habitude c'est "il a raté sa frappe parcequ'il avait le corps en arrière": encore un qui n'a jamais regardé Beckham tirer ses coups francs...

Monsieur j'ai joué à St Etienne à l'époque se prend pour un Maestro et se permet de tacler des joueurs bien meilleurs qu'il ne l'a jamais été.
Par chance il épargne les entraîneurs le plus souvent: faut dire que lui même n'a pas une expérience très glorieuse en la matière.

On pouvait se dire qu'il prenait de l'âge et que tout ça serait bientôt terminé mais non, le bien heureux Liza prend le même chemin. Il est peut être même encore pire, avec sa petite tête de mec gentil et gourou du "beau jeu". Celui là même qui a amené son ancien coéquipier Henry à l'échafaud pour cette fameuse petite main: un mec comme çà mériterait une bonne paire de claques.

Pauvre Ciani, il ne méritait pas ce sort, lui qui s'est vu imposer par le destin de jouer avec Sané, sans Planus ni Diarra. D'ailleurs son erreur n'en est pas une comparée à celle de Trémoulinas qui offre le but à Bastos.

Finalement, ces commentateurs, ou plutôt présentateurs, trop payés compte tenu ce qu'ils nous crachent, me feraient presque regretter Gilardi (oui oui, le Gilardi de TF1 même...).
Quelques remarques en vrac :

1- Larqué est coutumier du fait. Il prend un joueur par match et le démonte tout le long. Je me rappelle dernièrement d'un Gomis (contre Liverpool il me semble) tjs trop lent, A. Diarra contre l'Irlande... Mais surtout mon meilleur souvenir de cette habitude Larquesque, c'est Xavier Méride lors d'un match de Lens en C1. A côté le passage à travers de Ciani n'a été qu'effleuré. Une boucherie.

2- TF1 n'est pas une chaine de sport mais une chaine de blé. Ils ont la retransmission des meilleurs matchs donc on continuera de regarder quelque soit les commentateurs. Perso je préfère encore les beaufs et franchouillards assumés de M6 (parce que franchement Ferreri, si l'OM joue, il est encore pire que Roland !) et même France Télévision et leurs fameux appels aux buts toutes les 5 minutes + Daniel Lauclair en interview de terrain et même Gravelaine (19 clubs en 17 ans de carrière, forcément il connait des anecdotes sur un paquet de monde !!!). Canal, côté commentaires c'est OK. Mais le Canal Football Club, c'est quoi si c'est pas Téléfoot Bis. On se rabaisse de + en + aux niveaux des spectateurs les plus débiles, et on supprime les images des matchs, ça prend du temps sur la parlote, la branlette ou l'autosatisfaction (voir la pub). Bref, coupez le son et commentez avec votre femme ou vos amis.
3- Un article qui critique la critique, oui. Mais si c'est pour finir sur une charge gratuite sur Sagnol, bof. On touche le probléme de sofoot. D'un côté, il faut faire des vannes sur des joueurs pour qu'on rigole (et ça marche), de l'autre il faut être objectif quand on parle vraiment des matchs et/ou des joueurs. Décalage. Parce que la charge sur Sagnol est encore moins justifié que le traitement de Ciani par Larqué, qui a quand même fait un match de merde, il faut le reconnaître. Exercice casse-gueule de journalisme. Sagnol c'est des années titulaires au Bayern et en équipe de France, on peut ne pas aimer, mais force est de constater qu'on a pas un latéral droit aussi légitime en EDF actuellement et que sa qualité de centre manque cruellement.
"qu'il a comparé à l'éternel surfait Willy Sagnol"

L'éternel surfait Willy Sagnol... Sagnol a été porté au pinacle ? Sagnol fut un intouchable ?
De la part d'un site qui se branle à longueur d'articles sur le footballistiquement sinistre ancien joueur du PSG (?), de Fernabahçe et de Bolton, à savoir Nico "zero millions" Anelka, c'est tragiquement lolesque.
C'est vrai qu'à so foot on taille jamais méchamment les joueurs, ça ne se fait pas

larqué fait pas de langue de bois, il dit ce qu'il pense, s'il le faisait pas on lui reprocherait de faire de la soupe!

ciani a été mauvais et la mauvaise passe de bordeaux est en bonne partie imputable à sa défense
A luckystar: tout à fait, moi un match aussi qui m'avait marqué pour le dézingage d'un joueur c'était un nantes-manchester, sr le pauvre djemba-djemba... Je suis désolé mais force est de constater qu'il s'en prend quand même très très très souvent à des joueurs noirs...si sofoot pouvait se taper 10 ans de ligue des champions avec larqué ils pourraient nous sortir plein d'autres exemples comme ça.
Je hais ce type, je hais tf1 et leurs commentaires à la con, jenapierre il a 14 ans, larqué n'est qu'un pauvre aigri...je regrette roland c'est terrible mais je préfère un commentaire simple disant "gourcuff qui passe à chamakh, contré par bodmer qui relance, s'appuie sur toulalan..faute de fernando..."un truc con quoi (bon roland il gagtise mais à côté de jeanpierre et larqué c'est comme comparer balzac à marc lévy)

Sinon pour ciani c'était dur mais ene ffet sans diarra ni planus (et un petti jeune comme partenaire) face aux vieux briscards lyonnais..
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 15