Ciani : « J'ai été fébrile »

Auteur d'une grosse erreur sur le premier but face à Caen samedi dernier, Michael Ciani veut se racheter dès ce week-end à Lorient. Habitué à occuper l'axe gauche de la défense centrale bordelaise, il évoluera cette fois-ci, à droite ! Et après avoir été associé à Savic, L. Sané, Planus et Fernando, il reste calme, cool, chambre et assume la critique.

0 1
Michael, après la défaite face à Caen (2-1), Lorient, une équipe qui joue au football, c'est plutôt bien pour se relancer ?


Ouais... mais la seule chose qui soit bien, c'est de gagner ! Après, face à une équipe qui joue ou qui balance, notre objectif reste le même. Mais c'est sûr qu'il y aura peut-être plus d'espaces.... C'est une équipe joueuse, bien en bloc, qui va vite en contre...

Que s'est-il passé au niveau de votre charnière centrale (avec Lamine Sané), samedi dernier ?


Le problème de Bordeaux, depuis un moment, c'est que l'on prend des buts sur le peu d'actions qu'ont les adversaires. En deuxième mi-temps, ils n'ont qu'une opportunité et c'est là qu'ils mettent le but (victorieux, 90e minute). On fait des matches solides, mais c'est souvent comme ça. Là, on a été fébrile et moi, je l'ai été sur le premier but. Après, on s'est beaucoup découvert...

Comment expliques-tu cette erreur* ?


Non, je ne trébuche pas ! Je pense avoir la balle et j'ai eu une mauvaise interprétation, c'est tout ! On fera toujours des erreurs, quel que soit le poste derrière, mais le tout, c'est de pouvoir réagir, ce que l'on ne réussi pas à faire.

Et alors, comment expliques-tu cet état général ?


On aurait voulu continuer sur notre lancée, mais c'est difficile à expliquer... C'est un sport collectif donc, si quelques-uns ne font pas les mêmes efforts que d'autres, ça se voit directement dans le jeu.

Qui ne fait pas les efforts ?


Non, je n'ai personne en tête... Je ne cite pas de noms. Sur le premier but, j'assume. Je fais une mauvaise relance et derrière, je n'arrive pas à rattraper mon erreur. Je fais donc partie de ce truc-là. Mais il faudrait que l'on ait les capacités de revenir et de garder son calme, parce que je crois que l'on s'est vraiment énervé. Et ça nous a abattus.

Samedi, Benoît Trémoulinas étant suspendu, c'est Florian Marange (4 matches en L1, cette saison) qui va le remplacer au poste d'arrière gauche. Qu'est-ce que ça t'inspire ?


Ah Flo ? Ben je crois que je vais jouer à droite alors ! (Rires) Bon, c'est vrai que j'ai changé de côté cette semaine, mais il n'y a aucun problème. J'ai joué pendant trois ans à gauche à Lorient, donc ça m'est égal. Je me sens bien des deux côtés.

Alors pourquoi changer ?


C'est le coach qui préfère que l'on change les rôles. C'est lui qui a décidé ! Sinon, il faut le dire, j'ai quand même un meilleur pied gauche que Lamine ! (Rires) Je pense que le coach préfère me mettre sur mon pied droit, mais aussi utiliser la vitesse de Lamine, et privilégier le fait que ce dernier couvre aussi plus facilement. Ou alors, il estime qu'il fournira plus de travail côté gauche...

Tu as un bon pied, puisque à l'aller, tu avais marqué d'un superbe lob lointain (1-0)...


Oui, et comme ça fait longtemps que n'ai pas marqué, hormis à l'entraînement, ce serait bien que je m'y remette... Ce n'est pas mon rôle premier, mais j'essaie à chaque match ; il faudrait que j'apporte ma taille sur les coups de pied arrêtés.

En face, tu auras au contact Kevin Gameiro (12 buts), que tu connais bien...


Je ne lui parle plus... Il n'est pas venu à Bordeaux, donc je ne vous pas pourquoi je lui parlerais ! (Rires) Donc, non, pas de contact ! Il faudra le contrer comme lors du match aller, avec de la rigueur... C'est un joueur qui va vite, qui fait de très bons appels, avec un très bon passeur derrière lui ; alors, si on filtre bien les passes d'Amalfitano et que l'on est attentif et solide derrière, ça ira. Après, avec toutes les actions qu'il se procure, il aura forcément des possibilités de marquer, mais il faudra l'en empêcher, en comptant aussi sur un peu de réussite !

As-tu regardé le match entre Arsenal et le Barça cette semaine, avec Laurent Koscielny, ancien Lorientais, chez les Gunners ?


Oui, j'ai vu un super match de foot, avec des tueurs... et ça m'a agacé ! Lui, il a fait un très bon match aussi, et je le félicite. Une très grosse progression, après Tours, puis un an en Ligue 1... Il joue la Ligue des Champions et connait maintenant l'Équipe de France, donc bravo !

N'as-tu pas de regret de ne pas avoir accepté des propositions d'Arsenal, il y a quelques temps ?


Non, je n'ai eu aucun contact avec Arsenal... Entre ce qui se dit et ce qui se fait, il y a un grand chemin. Et je n'en ai pas eu non plus avec d'autres clubs anglais. Ce sont juste des petites rumeurs, mais rien de concret.





Propos recueillis par Laurent Brun, à Bordeaux.



*Michael Ciani s'est littéralement fait déposer le long de la ligne de touche par Romain Hamouma, qui a centré pour le buteur, Kandia Traoré.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Signera cet été au pana retrouvé fébrile cissé
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1