En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Qualifications
  3. // J3
  4. // Compte-rendu

Chutes d'une Grèce et d'un drone, la Pologne ne confirme pas

Ça sent déjà le roussi pour la Grèce, battue à domicile par l'Irlande du Nord (0-2). En revanche, la Roumanie a le sourire après sa victoire en Finlande (2-0). Tombeuse de l'Allemagne, la Pologne n'a pas confirmé face à l'Écosse (2-2), alors que Serbes et Albanais n'ont joué qu'une mi-temps à cause d'un drone intrusif. Soirée bizarre.

Modififié

Groupe D


Si l'on applique une logique purement binaire, quand on bat le champion du monde en titre comme l'ont fait les Polonais il y a trois jours en surprenant l'Allemagne (2-0), on peut normalement battre n'importe qui. Les coéquipiers de Robert Lewandowski ont donc procédé au test lors de la réception de l'Écosse. Et il s'est dans un premier temps révélé positif suite à l'ouverture du score de Mączyński, bien aidé par le montant de Marshall. Mais rapidement, le papier PH a rougi, donnant une saveur acide à cette rencontre, loin d'être une confirmation. Maloney d'abord, puis le joueur d'Everton Naismith ont renversé la vapeur pour offrir le leadership à l'Écosse. Un leadership toutefois provisoire puisque Milik est venu libérer les 55 000 spectateurs polonais à quinze minutes du terme. Après s'être offert le scalp des Allemands, difficile de se satisfaire du point du nul pour les Polonais qui gardent malgré tout la tête du groupe D.
La Géorgie n'avait, quant à elle, pas grand-chose à craindre de son déplacement chez les novices de Gibraltar et elle n'a pas tremblé. Gelashvili, Okriashvili et Kankava ont ajouté leur pierre au difficile édifice qu'est en train de bâtir Gibraltar (17 buts encaissés, aucun marqué en trois matchs officiels) pour offrir à la Géorgie son premier succès sur la route d'un Euro 2016 qu'elle aura malgré tout beaucoup de difficultés à rallier.

  • Résultats

    Allemagne/Irlande : 1-1
    ⇒ Le résumé du match
    Pologne/Écosse : 2-2
    Gibraltar/Géorgie : 0-3


  • Classement

    Pologne 7
    Irlande 7
    Allemagne 4
    Écosse 4
    Géorgie 3
    Gibraltar 0

    Groupe E


    Face à un adversaire qui a encaissé pas moins de 531 buts en 123 matchs officiels, la Suisse avait une belle occasion de se refaire la cerise dans ces éliminatoires sur la pelouse de Saint-Marin. Et elle ne l'a pas manqué (et pour être franc, le contraire eut été étonnant). Rapidement mis sur orbite par un doublé de Haris Seferović, les Helvètes n'ont pas eu à forcer leur talent dans la Principauté et ont obtenu le principal : les trois points de la victoire qui leur permettent de recoller après leurs deux revers initiaux face à l'Angleterre et la Slovénie. Outre le doublé de l'ancien joueur de la Real Sociedad, Blerim Džemaili est venu inscrire un pion à la demi-heure de jeu avant que Xherdan Shaqiri ne vienne exorciser ses maladresses du match contre la Slovénie en débloquant son compteur but dans ces éliminatoires. Rodríguez a manqué un penalty en fin de match et ce fut à peu près tout. On peut d'ores et déjà déclarer que les carottes sont cuites pour Saint-Marin en vue de la phase finale française. Ce sera le seul enseignement de la soirée dans le groupe E.

  • Résultats :

    Saint-Marin/Suisse : 0-4

  • Classements :

    Angleterre 9
    Slovénie 6
    Lituanie 6
    Suisse 3
    Estonie 3
    Saint-Marin 0

    Groupe F


    Après avoir été tenus en échec à Bucarest par la Hongrie suite à l'égalisation de Dzsudzsák en fin de rencontre samedi (1-1), les Roumains de Victor Pițurcă nourrissaient quelques regrets légitimes qu'ils avaient bien l'intention d'effacer dans le froid finlandais. Après une première mi-temps un peu terne où les attaquants ont préféré hiberner plutôt que chasser les buts, Bogdan Stancu s'est mué en héros de la soirée. L'attaquant de Gençlerbirliği Spor Kulübü - on respire - a d'abord catapulté le ballon, de la tête, dans les cages scandinaves en reprenant rageusement un corner bien frappé. Il a ensuite, en toute fin de match, éteint tout suspense d'une bonne frappe des vingt mètres.

    De l'autre côté du groupe, après une défaite contrariante à domicile face à la Roumanie (0-1) et un match nul en terres finlandaises (1-1), les Grecs voulaient définitivement lancer leur campagne qualificative avec la réception de l'Irlande du Nord. Au Pirée, les coéquipiers de Kostas Mitroglou espéraient le meilleur, mais ils se sont égarés dans un cauchemar. La faute à des Nord-Irlandais qui ont visiblement beaucoup de choses à revendiquer dans ce groupe F. Ils sont venus cueillir un troisième succès en autant de matchs dans le stade Karaïskaki de l'Olympiakos. Jamie Ward d'abord, sur un corner mal dégagé par la défense grecque, puis Kyle Lafferty sur un contre éclair ont assommé les locaux. Avec un point en trois matchs et surtout deux défaites à domicile contre des concurrents directs, la Grèce est déjà très mal en point et aura du mal à rejoindre la France – au moins via un billet direct.

    Enfin, en déplacement aux îles Féroé, les Hongrois ont obtenu leur première victoire dans ces éliminatoires de l'Euro 2016. Après son bon match nul en Roumanie, la Hongrie n'a pas été franchement inquiétée et est allée glaner trois points qu'elle ne sera supposément pas la seule à aller chiper à la nation insulaire. Un unique but de Szalai a suffi au bonheur hongrois. La réception prochaine de la Finlande gagne un peu de sérénité.

  • Résultats :

    Finlande/Roumanie : 0-2
    Grèce/Irlande du Nord : 0-2
    Îles Féroé/Hongrie : 0-1


  • Classements :

    Irlande du Nord 9
    Roumanie 7
    Finlande 4
    Hongrie 4

    Grèce 1
    Iles Féroé 0

    Groupe I


    Classée à haut risque, la rencontre mettant aux prises la Serbie et l'Albanie a tenu toutes ses promesses. Alors que les supporters albanais avaient été privés du déplacement pour des raisons de sécurité, ils ont quand même réussi l'exploit de provoquer l'interruption du match. Explications : à la 44e minute de jeu, un drapeau aux couleurs de l'Albanie a survolé le stade. Le drapeau en question a alors été saisi par Stefan Mitrović dont l'intention était visiblement de se débarrasser du fauteur de trouble ondulant au vent. L'acte du Serbe n'a pas été du tout du goût des Albanais qui ont alors lancé une bagarre générale sur la pelouse. La rencontre n'a finalement pas repris.

  • Résultats :

    Danemark/Portugal : 0-1
    ⇒ Le résumé de la rencontre
    Serbie/Albanie : 0-0 (match arrêté)


  • Classement :

    Albanie 5
    Danemark 4
    Portugal 3
    Serbie 2
    Arménie 1


    Le résumé de la soirée de lundi
    Le résumé de la soirée de dimanche
    Le résumé de la soirée de samedi
    Le résumé de la soirée de vendredi
    Le résumé de la soirée de jeudi

    Par Aurélien Renault
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88