Christophe Daum et la troisième jambe

Modififié
3 3
Christophe est l’entraineur de Bruges depuis le mois de novembre. Un club que l’allemand au passé sulfureux a plutôt bien redressé. Grâce à une kyrielle de petites victoires 1 à 0, son club est troisième de Jupiler League, à 3 points du leader Anderlecht. On parle bien de l’entraineur contrôlé positif à la cocaïne en 2000 et qui pour endurcir ses joueurs à Leverkusen fin des années 90 les forçaient à courir sur des débris de verres… Un coaching particulier mais efficace. En novembre, alors que le FC Bruges est malmené 3 à 0 sur le terrain de Maribor, en Europa League, les blauw en zwart renversent la vapeur et s’imposent en marquant la bagatelle de 4 buts en 15 minutes. La motivation à la Christophe Daum…

« En Allemagne, on m’a collé une étiquette de motivateur sous prétexte que je fus un des premiers coaches du pays à m’être intéressé concrètement à l’aspect psychique de l’être humain » , expliquait-il dans la Dernière Heure. «  J’ai suivi de nombreuses conférences traitant du sujet car je suis convaincu qu’on peut entraîner l’âme. J’ai l’habitude d’expliquer que la tête est la troisième jambe d’un joueur  » .

Un type particulier, des conceptions anatomiques originales mais un palmarès pas dégueulase. En témoignent ses titres avec Stuttgart, Besiktas, l’Austria Vienne et Fenerbahce. Sa méthode divise mais les résultats sont là. « « Je ne suis pas un gourou. La motivation ne représente que 10 % de mon travail. Mon véritable point fort, c’est la communication  » conclut Daum dans la DH.

Tout les footballeurs le savent, la troisième jambe c'est l'âme...
AdM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

gravegwesk Niveau : DHR
Bravo M'sieur Daum. Des méthodes particulières mais qui payent un peu partout. Le voir diriger un tres grand aurait été / serait intéressant.

En revanche la stache blondinette, je sais pas...

vieuxfooteux.blogspot.com
fin 90 début 2000 c'était même clairement ce qui se faisait de meiux comme entraîneur allemand, c'était même le futur sélectionneur de la mannschaft, mais on sait pas trop ce qui lui à pris, il était accusé d'être accroc à la coque, et lui pour démentir à voulu se prêter à un test, positif bien sur. j'ai jamais bien compris ce qu'il à voulu faire. enn tout cas c'est rudi voller qui à eu la place.
Exact Meola
Et le Bayern, qui ne voulait pas voir le Bayer et Daum prendre trop de place et menacer leur hégémonie, lui a un peu enfoncé la tête sous l'eau...

On a vu des hommes plus élégants et respectables que Uli Hoeness.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 3