En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Ma Coupe du monde à moi – France – 1982

Christian Lopez : « J'entre à la place de Battiston qui venait de se faire fracasser par Schumacher »

A l'occasion du Mondial, on est parti à la rencontre d'anciens joueurs qui ont disputé cette compétition, pour qu'ils nous parlent de leur Coupe du monde à eux. Aujourd'hui, c'est Christian Lopez qui nous raconte son été 82.

Modififié
Est-ce que vous arrivez confiants en Espagne, en 1982, sachant que quatre ans auparavant, vous étiez sortis au premier tour du Mondial argentin ?
Oui, plutôt, on savait qu'on avait les moyens d'aller en Coupe du monde et d'y faire quelque chose. En tout cas, il y a beaucoup plus de confiance que quatre ans auparavant, c'est indéniable. Il faut savoir qu'en Argentine, l'objectif était d'y aller, pas forcément de faire quelque chose. Là, en Espagne, on abordait la compétition de manière différente, car on savait qu'on pouvait, au minimum, passer le premier tour.

En gros, Michel Hidalgo vous a dit que, cette fois, vous n'y alliez pas pour faire de la figuration ?
Ah, mais il n'a pas eu besoin de nous le dire ! On savait qu'on était capables de faire quelque chose de bien. Même individuellement, on se sentait plus forts, plus matures.

D'un point de vue personnel, comment abordez-vous cette édition 1982 ? Vous étiez déjà du voyage en 1978, donc là vous étiez sûr d'être sélectionné, comment ça se passe ?
Sûr, non. On n'est jamais sûr d'être sélectionné. Même si, oui, j'avais quand même bon espoir d'y aller.

Et comment on apprend sa sélection en 1982 ?
Bah, c'était Michel Hidalgo qui téléphonait à chaque joueur pour lui dire qu'il le prenait. Tout simplement. À l'époque, on n'attendait pas le journal de 20h pour savoir.

Cette Coupe du monde ne débute pas de la meilleure des manières, puisque vous prenez 3-1 contre l'Angleterre. Comment on réagit quand on prend une claque dès le premier match ?
Pour être honnête, on a quand même été vachement surpris de perdre ce match comme ça, en plus on prend un but super rapidement. C'est vrai qu'on avait pris un coup sur la casquette, mais bon, il fallait bien se ressaisir. En plus, on n'avait pas été très bons, donc on avait à cœur de montrer qu'on pouvait faire bien mieux que ça. Après, voilà, on savait que tout n'était pas perdu après cette défaite. On a su se remobiliser pour gagner le deuxième match et faire un nul au troisième, et on est passés.

Vidéo

Ensuite vous tombez sur l'Autriche et l'Irlande du Nord, des équipes plutôt faibles, disons…
Ouais, mais bon, ça reste une Coupe du monde, les matchs ne sont jamais évidents. Et puis, honnêtement, même si on était tombés sur des équipes un peu plus fortes, je pense qu'on serait passés quand même, car on avait une équipe solide, et on était conscients de notre force et de notre efficacité. Mais, oui, c'est vrai que jouer l'Autriche et l'Irlande du Nord, c'est plus facile que de tomber sur des grandes nations du foot. Même si, au final, ça reste des matchs qu'il faut gagner.

Vidéo

Bon, ensuite, vous vous retrouvez en demi-finale pour y affronter la RFA, ce qui est formidable. Dans quel état d'esprit vous êtes, à ce moment-là ?
On se disait qu'être là, ok, c'était fantastique, mais par contre, on jouait l'Allemagne en se disant qu'on allait les battre. On n'était pas là en victime expiatoire, hein !

Est-ce que vous vous en souvenez bien, de cette rencontre ?
Bah oui, je m'en souviens très bien, même. Moi, j'entre à la 60e à la place de Battiston qui venait de se faire fracasser par Schumacher, donc, oui, je peux te dire que je m'en souviens bien.

Vous étiez donc sur le banc au moment de cet « attentat » . Est-ce que vous aviez bien vu la scène ?
Oui, bien sûr ! On l'a tous vu du banc. Il l'a assassiné, c'était scandaleux. Si ça arrivait aujourd'hui, il y aurait carton rouge et penalty, c'est évident. Sur le coup, on voit tous que c'est grave, mais bon on est dans le match, et il faut bien le terminer, hein. Mais c'est vrai que ça nous a marqués, c'est dur à voir. Après, comme je te dis, il fallait qu'on reste dans le match, et en plus, vu comme il était sorti, on se devait presque de faire quelque chose pour le venger, en quelque sorte.

Vidéo

Après ça, il y a la prolongation, où vous menez rapidement 3-1, avant de vous faire remonter à 3-3. Est-ce que vous n'avez pas cru trop tôt à la qualification, finalement ?
Non, ce n'est pas ça. Enfin, je ne pense pas. À l'époque, l'équipe de France n'avait pas l'esprit à défendre. On était une équipe à vocation offensive, et donc même quand on mène 3-1, ce n'est pas notre philosophie de se dire : « On bloque le jeu et on garde le résultat. » Mais il est évident que si l'équipe de 98 avait été à notre place, elle aurait gagné le match 3-1, ça c'est clair. Mais bon, c'était notre façon de jouer, on a perdu en respectant notre jeu, d'une certaine manière.

Finalement, après cette prolongation totalement folle, vous vous inclinez aux tirs au but. C'est tout de même cruel de se faire sortir d'une demi-finale de Coupe du monde de cette manière, non ?
C'est sûr, mais bon, c'est la vie. Personnellement, deux mois avant, je perds la finale de Coupe de France aux tirs au but contre le PSG, c'est comme ça. Ce jour-là, contre l'Allemagne, j'étais le septième tireur. Après Max Bossis, c'est moi qui devais tirer, normalement. Sur le moment, c'est difficile, tu prends un gros coup sur la casquette, et puis voilà, la vie continue. En plus, quand on est rentrés d'Espagne, on a eu trois-quatre jours de vacances et on a repris avec nos clubs respectifs, donc tu n'as pas le temps de cogiter, tu passes à autre chose.

Vidéo

La vie continue, c'est évident. Mais quand même, après une telle désillusion, le moral ne doit pas être au beau fixe, non ?
Ah mais ça, c'est évident. D'ailleurs, je vais te dire, personne ne voulait jouer le dernier match contre la Pologne, celui pour la troisième place. Platini ne le joue pas car il n'avait pas envie, et il y en avait plusieurs qui n'avaient pas envie. Ça a été l'occasion de faire jouer ceux qui n'avaient pas eu beaucoup de temps de jeu pendant la compétition.

Ce match contre la Pologne, vous le perdez 3 à 2, d'ailleurs. J'imagine que vous ne l'avez pas joué avec la plus grande détermination ?
Ce match, on l'a joué parce qu'il fallait le jouer, tout simplement. Après, on a essayé de le gagner, parce qu'on reste des compétiteurs et quand on est sur le terrain c'est pour gagner les matchs, forcément. Et puis bon, c'est toujours mieux de finir troisièmes que quatrièmes, hein. Mais c'est sûr que pour nous, il n'avait pas une grande importance, ce match, on n'avait envie que d'une seule chose, c'était de rentrer.

Vidéo

Aujourd'hui, quand vous repensez à ce Mondial, quel souvenir gardez-vous ? La satisfaction d'avoir réalisé une belle Coupe du monde ou la déception de vous être fait sortir d'une telle manière ?
Pour être honnête, je n'y pense plus beaucoup maintenant (rires). Mais sinon, je garde tout. Arriver en demi-finale d'une Coupe du monde, c'est quand même extraordinaire. Mais d'un autre côté, il y a ce match contre l'Allemagne qui nous restera toujours en travers de la gorge. C'est un souvenir un peu contrasté, finalement.


Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 65 samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7
samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32