Chicha devant Berba ? 


Meilleur buteur de Premier League, Dimitar Berbatov voit pourtant son statut de titulaire contesté par Javier « El Chicharito » Hernandez, révélation mancunienne de l'année. D'ailleurs, ne serait-il pas déjà supplanté par le Mexicain ?

Modififié
0 17
La première eut lieu le 1er mars. Au coup d'envoi d'un sommet de la saison, Dimitar Berbatov reste sur le banc. Le duo d'attaque pour affronter Chelsea sera formé par Wayne Rooney et Javier Hernandez. MU perd, et ne fait pas frémir les filets des Blues : le Bulgare, qui pouvait commencer à sa poser des questions, dut alors pousser une grand soupir de soulagement. Cinq jours plus tard, face à Liverpool, il retrouve sa place dans le onze aux côtés de Rooney, comme un retour à l'ordre naturel des choses. Face aux Reds, il livre une prestation assez pâle, et voit Javier Hernandez, entré en jeu dès la 46e minute, modérer la gifle infligée par les Reds dans les arrêts de jeu. L'énergie du Mexicain, sa combativité, comme son flair dans les 16 mètres, séduisent indéniablement Alex Ferguson. Depuis ses premières minutes mancuniennes, l'Ecossais n'a pas tari d'éloges sur le cas de l'ex avant-centre des Chivas, tout en les mâtinant d'une certaine prudence. El Chicharito restait un projet à mener à bien, pas encore un produit fini.



La théorie étant bousculée par les faits, Alex Ferguson s'est ravisé, et pour le capital retour du huitième de finale de Ligue des Champions, le coach écossais a de nouveau misé sur ce fils et petit-fils d'internationaux. Trois jours plus tard, Javier Hernandez était félicité de son doublé face à l'OM en étant reconduit pour rencontrer Bolton, sous le regard lassé du dandy bulgare. Auteur de seize buts, toutes compétitions confondues, la première saison du Mexicain en Angleterre est une réussite indéniable. En Premier League, en vingt-et-un matches et dix titularisations, El Chicharito a planté à dix reprises. Remarquable équilibriste sur la ligne du hors-jeu, il n'a sans doute pas d'égal, si ce n'est le pré-retraité Pippo Inzaghi, pour s'envoler dans le dos des défenses. Ses talents de contorsionniste en font aussi une denrée rare dans la surface, capable de marquer dans les positions les plus improbables. Son sens du placement lui fait aussi contourner les difficultés, pour inscrire des buts à l'apparence trop évidente. « Mes buts ne se réduisent pas à la chance, a-t-il ainsi expliqué, j'essaie de profiter de ma rapidité, d'anticiper sur le déplacement des défenseurs » . Des défenseurs dont il étudie les points faibles avant chaque match.



La valeur travail si chère à Ferguson

Aussi séduisant soit-il, comment le profil du mexicain a-t-il cependant pu voler la vedette à “Berba” ? Car, le Bulgare n'a en rien démérité. Tout au contraire. Il réalise d'ailleurs sa meilleure saison sous le maillot mancunien et pointe en tête du classement des buteurs. Que demander de plus ? Certes, avant d'inscrire son vingtième but de la saison samedi dernier face à Bolton, le sosie d'Andy Garcia se trouvait en panne depuis deux mois, mais la préférence de Ferguson semble se baser sur d'autres critères que l'argument statistique.

A la tête de l'un des clubs les puissants de la planète, l'entraîneur travailliste a toujours tenu à disposer de joueurs prêts à suer sang et eau sur la pelouse. Le talent seul ne suffit pas pour s'imposer à Manchester United. Technicien le plus élégant de la Premier League, Berbatov l'a compris, et s'est progressivement mis au boulot depuis son arrivée à MU. Mais le passé laisse toujours des traces. Et ses années passées chez les Spurs, où il incarnait un Pagis du riche, tout en brillance et nonchalance, le rattrape encore sur chaque course où sa foulée heurtée trahit sa nature indolente. Pour son concurrent mexicain, la nécessité de l'effort de repli, du pressing, ressemble à l'inverse à une évidence. Une dépense énergétique qu'il a intégrée comme un requis de sa fonction d'attaquant, pas comme un coûteux sacrifice.


Pour sa défense, Berbatov peut toutefois faire valoir son jeu dos au but et son aisance technique loin de la surface, quand le Mexicain, bien qu'appliqué, paraît toujours embarrassé quand un ballon lui échoit aux 30-40 mètres. Il peut aussi rappeler l'efficacité de son association avec Wayne Rooney, encore fraiche de la saison dernière. Mais Ferguson ne s'est-il pas déjà fait une religion ? Malgré le but décisif du Bulgare face à Bolton, une contribution qui pourrait valoir cher au terme de la saison. Malgré le rang de meilleur buteur de la Premier League de Berbatov. La parole au décideur pour terminer : « Nous pensions que Javier était un jeune qui allait progresser, et qui, dans le meilleur des cas, jouerait un peu en Premier League, a ainsi déclaré Ferguson après MU-OM. Mais il est déjà une véritable star et constitue un véritable plus pour nous » . Verdict définitif de Sir Alex attendu pour le quart de finale de Ligue des Champions face à Chelsea.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Hernandez ... puisque c'est son nom, le mec s'invente un surnom pour se la jouer brésilien alors qu'il a la technique de Sammy Traoré, pitié quoi.

Je ne comprend pas le buzz autour de ce joueur, très faible techniquement et physiquement et dont le seul mérite est de camper au point de pénalty tout au long des matchs ... comme il est à Man Utd il reçoit caviar sur caviar, et il a de la réussite, oui et alors ? Étrangement à chaque fois qu'il a été opposé à une bonne défense il a été tristement invisible, incapable même de réussir un contrôle ou une passe (contre Chelsea ou Liverpool dernièrement par exemple).
Berbatov c'est loin d'être un titulaire en puissance, et c'est un gros vendangeur ; environ 10 buts en 40 matchs les 2 années précédentes, donc Ferguson ne prend aucun gros risque en alignant Hernandez, de toute façon avec le milieu qu'il a il pourrait mettre Erding que ça fonctionnerait très bien.
et le but contre l'Argentine ou bien l'Espagne championne du monde t'en fais quoi
Les surnoms c'est une tradition en Amérique Latine donc tu repasseras pour ton "le mec s'invente un surnom".

Après la force de Chicharito c'est le placement, la rapidité dans l'exécution, le flair et la finition.

Cette saison à ManU c'est 39 tirs pour 10 buts soit 1 tir sur 4 qui se concrétise par un but.

Tout ça en 21 matchs tout en sachant qu'il a débuté un match sur 2 comme titulaire.

Puis il commence à se créer une bonne petite réputation de tueur.

Donc voilà.

Une réaction peut être ?
peut être que c'est le football que tu comprends pas

l'argument du fait qu'il joue a man u et que c'est facile aujourd'hui c'est avoir une mémoire de poisson rouge...il était en amérique du sud il a fait ses preuves...man u l'a pris...principe du recrutement et non du parachutage

ce joueur est exceptionnel dans la finition, le placement, l'exécution, il a des stats incroyable a manchester, son adaptation est incroyable en si peu de temps surtout quand on connais la différence culturelle entre guadalajara et manchester,

"le mec s'invente un surnom": on l'a baptisé "petis pois" , donc tu repasseras

inzaghi tu connais? il est fort techniquement? fort physiquement? raul? il est de cette race là c'est un buteur, le but l'obsède , c'est pas une otarie à la robinho, le bling bling balle au pied très peu pour lui, son job c'est de pousser la balle dans les filets et il le fait parfaitement what's else?
Si Ferguson a fait son choix et qu'il est prêt à solder Berbatov, moi je prends volontiers le Bulgare à l'OM, là où il aurait du signer en quittant le Bayer...

un échange contre un autre attaquant peut être, histoire de voir la différence de technique entre le supposé rustre chicharito et Dédé "sandwich à la choucroute-ravioli" Gignac ??
Salut Franky,

T'as le droit de descendre un joueur seulement quand tu le fais avec des arguments bidons tu passes pour un rigolo.

On passera outre ta remarque sur son surnom pour pas t'embarrasser d'avantage.

Sinon t'as une vision très primitive du foot pour considérer qu'un joueur qui n'est ni technique ni physique est forcément une daube surcotée.

Parce que oui, Hernandez a peut être pas la puissance physique de CR ou la technique de Messi, mais il a beaucoup d'autres qualités qui sautent aux yeux et qui se font rares dans le football d'aujourd'hui.
Le sens tactique, l'intelligence de jeu, la finition, Bierhoff, Inzaghi etc... Hernandez est dans ce registre et il est jeune donc apprécions c'est tellement rare!

Après il est bon qu'à marquer des buts tout fait? Je te conseille ses buts face à Stoke en championnat dont le geste de la tête qu'il invente (oui c'est l'un des attaquants qui a le meilleur jeu de tête malgré sa petite taille). Je pense pas qu'Herding puisse en faire autant.

Aussi il a pas attendu d'être à Manchester pour scorer dans les grands matchs. Il a fait une belle coupe du monde, d'ailleurs Gallas le cherche encore avec la défense Argentine.
Je crois qu'il y a pas mal de joueurs qui aimeraient bien être aussi faibles techniquement que Hernandez.
Le mec ne s'invente pas un surnom, il est fils et petit fils d'internationaux mexicains, et si mes souvenirs sont bons, on le surnomme "chicharito" car le surnom de son père (ou de son gd père je sais plus) était le "chicharo". Bref, le "petit petit-pois" fils du "petit-pois". Le folklore mexicain est des plus prolifiques en ce qui concerne les surnoms. :)
Tu sais Franck , les attanquants doivent pas etre forcement forts techniquement on leur demande juste de marquer c tt
Et puis Hernandez a de tres bonnes statiques pr une premiere annee
Il est bon dans la finition , placement ... et surtout il a une bonne vitesse par rapport a des buteurs innes sans technique comme ingazhi , raul
Je prefere un joueur comme ca que qlq de bon techniquement et qui marque jms ^^
franky il a essayé de se démarquer en allant à contre courant, mais la patrouille l'a rattrapé

carton bleu
Si si, ca a frémit contre Chelsea : Rooney juste devant les 16 mètres. Ensuite si J.Hernandez est pas encore tip-top pour les sommets de Premier League, c'est sa première saison et il n'a que 22 ans, je souhaite juste qu'il franchisse pas le palier d'ici au match retour à Trafford ou pour la double confrontation de Champions'
La technique ce n'est pas que des passements de jambes ou des elasticball sinon je regarde un tournoi de foot freestyle. Effacer un adversaire direct sur un crochet, reprise de volet, récupérer un ballon en pleine course pour la mettre au fond, tout ça c'est de la technique et ce garçon il l'a.
Techniquement, je le trouve très bon et très propre dans son jeu. Nani et Ronaldo n'ont pas fait mieux leur première année à MU
+ 1000 avec Kuduro qui a dû malgré lui, t'expliquer la vie Frank787
Surnom a la brésilienne ...... pfff .... j'ai vécu 10 ans en amérique du Sud et pour dire ca, t es vraiment un boeuf de francais moyen

je m'arrete la pour aujourd'hui mais de te lire en 1er comment, ca fait quand meme chier (ca abaisse le niveau)
Frank787, ça t'arrive de regarder autre chose que le PSG ou le Barça (sur ta playstation)?
Tes connaissances footballistiques sont embryonnaires, si ce n'est carrément nulles! Des gens aussi incultes devraient être bannis du forum sofoot, tellement tes propos sont scandaleux! Mets-toi à la place de Chicharito, à la limite du hors-jeu, faire le geste correct, et après tu sentiras que le VRAI foot ne s'arrête pas à un délire autour de ton Mevlut dont aucune vraie qualité ne se dégage! Merci bonne soirée!
embryonnaires ou foetales a vous de choisir ...
en effet Monsieur Gion, il est resté bloqué au degré 0 de l'évolution "l'ami Franky"
Salut Franck!! huuhuhuh
Vous voulez savoir comment se faire des amis ? Ask Frank787 !
Je suis supporter des Red Devils ( ça date du Cantonifère juste après le Carbonifère et plus précisement après datation au carbone 14 des années 90 )
Bref Glory Glory Man United et autres chant à la gloire de ce monument du football mondial ...
Je vais enfin dire pourquoi j'écris : c'est qu' à chaque fois que je penses à Hernandez je ne sais pas pourquoi mais je le vois au Barça tôt ou tard.
Je ne sais pas si ça vient de son jeu mais je suis persuadé que lorsque le Barça cherchera à remplacer David Villa, Chicha sera dans la liste du père noël.
Je veux le voir briller pendant encore quelques saisons à MU mais je ne sais pas ce que vous en penser si il y a un joueur qui à l'air fait pour le jeu catalan c'est lui ( mis à part Etoo qui n'a plus rien à démontrer ), entendons nous bien : être un crack mondial ne suffit pas à s'imposer partout ( Ibra est monstrueux en Italie mais chez les culés il n'a pas souttenu la comparaison avec Big Sam)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 17