Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Expérience capillaire

Rendez-vous chez le coiffeur de Ronaldo

S'il y a bien une chose pour laquelle Ronaldo n'a jamais fait l'unanimité, c'est bien sa coupe de cheveux. Gonzo-reportage chez le coiffeur du Fenomeno.

Modififié
Note : article publié en mars 2011.

Situé à 600 mètres à peine du stade Paulo Machado de Carvalho des Corinthians, le quartier Pacaembu est réputé pour être l'un des spots les plus chics et sécurisés de la capitale paulista. Pendant deux ans, ce petit coin de paradis de São Paulo a compté parmi ses habitants un certain Ronaldo. Le joueur résidait jusqu'en décembre dernier dans l'imposant King David Builging avant de déménager pour le quartier de Jardim d'Europa. Victoria, une MILF du coin, ne regrette pas le départ de son encombrant voisin. Et pour cause : « Il y avait des va-et-vient incessants et des fêtes presque tous les jours. Ça pouvait parfois durer jusqu'à 4h ou 5h du matin. La musique à fond et les odeurs de churrasco réveillaient les alentours. Franchement, il avait un rythme de star du rock. Pas étonnant qu'il n'arrivait pas à courir après ça. » Le bruit et les odeurs sont aujourd'hui de l'histoire ancienne. Reste que Ronaldo a gardé ses petites habitudes chez le coiffeur du quartier. Situé en contrebas de son ancien immeuble, le salon de coiffure M'Get est the place to be pour toutes les mamans du secteur. Service voiturier, jus fraîchement pressés et beignets de morue sont autant d'attentions qui mettent tout de suite à l'aise la clientèle « CSP++ » venue se refaire une beauté. Et c'est donc ici qu'officie Wander Panhoça, devenu le coiffeur attitré de Ronaldo depuis son arrivée dans la ville. Wander, spécialiste des coiffures hommes et enfants, préfère se définir comme un « artiste touche-à-tout » .



Quoi qu'il en soit, c'est au premier étage du salon que l'homme à l'appareil dentaire joue du ciseau, dans une petite dépendance qui lui est exclusivement réservée. C'est ici qu'il expose ses dernières compositions, comme ce chandelier à la soudure d'aluminium qui dégouline de partout et cette croûte noir et mauve mi-arty mi-foirée. « L'art, c'est juste un hobby » , lance-t-il gêné, histoire sans doute de se faire mousser un peu. Tatouage sur le mollet, coupe de cheveux à la Sanseverino et baggy en jean, Wander n'a rien d'un relooker de M6, mais s'est tout de même improvisé visagiste d'un Ronaldo qui en avait visiblement besoin : « Il avait une tête pas possible. Avec les cheveux longs il est mieux. On dirait qu'il est moins gros. » Ainsi, Wander aux mains d'argent se déplace deux fois par mois au domicile du nouveau retraité pour tenter de lui affiner le visage : « Le secret réside dans l'épaisseur de cheveu que je laisse. Couper un peu plus par ci, un peu moins par là pour donner un sentiment d'équilibre. C'est moi qui lui ai conseillé de se laisser pousser les cheveux. Au début, il était réticent à cause de sa texture capillaire. Il est très frisé, ça le complexe un peu... » Pour se faire une meilleure idée des talents de Wander, nous avons donc décidé de prendre place sur le fauteuil habituellement réservé à Ronaldo.




« Vous avez les mêmes bourrelets derrière la nuque que Ronaldo. Le seul moyen de les masquer, c'est de ne rien couper. » Walter n'est pas du genre à y aller par quatre chemins. Question découpe, c'est pareil : rapide et incisive. Et sans shampoing histoire de mieux travailler le bulbe : « Pas la peine » qu'il dit. Il lui faut alors à peine cinq minutes pour débroussailler la touffe de cheveux qu'il a devant lui. Le cobaye, lui, ne capte rien. Il se contente juste de lire les magazines Playboy disposés soigneusement sur la table. Les pages ne sont pas collées, c'est bon signe : « Au Brésil, on parle de sexe librement, mais les Français, vous avez l'air un peu coincés, non ? » Quand on lui demande si Ronaldo lui a déjà raconté ses prouesses amoureuses, Walter fait mine de ne rien saisir : « Il y a des fois où il veut parler et d'autres fois, il prend un magazine et ne lâche pas un mot. Je me contente de respecter son humeur du jour. » Vingt minutes plus tard, le travail est déjà presque fini. Les pattes sont fines, la frange est courte, le dégradé léger et la pomme d'Adam toute lisse : « Il faut raser à la base de la gorge pour avoir un double menton moins imposant » , balance Walter. L'ensemble n'a en tout cas rien à voir avec le vilain pubis que Ronaldo affichait fièrement sur son crâne lors du Mondial 2002. En guise de finition, Walter propose un petit massage crânien avec un shampoing Paul Michell, aux arômes de thé vert et de menthe. Ronaldo en raffolerait : « Quand il se rase, je lui ai dit d'utiliser ce produit pour s'hydrater la peau. C'est très rafraîchissant. » 35 euros la connerie quand même... La séance prend fin. Après avoir déboursé 40 boules, soit douze fois plus qu'à la porte de Clignancourt, pour le même résultat, le constat est sans appel. Le cobaye a le visage affiné. Enfin presque : « C'est vrai ? Moi, je trouve que j'ai une coupe de con... » Bah ouais, comme Ronaldo.

Par Javier Prieto Santos et Maktoum Nhari, à São Paulo.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 12 heures PARIER GRATUITEMENT : 10€ offerts sans dépôt chez Winamax jusqu'à jeudi il y a 13 heures 379€ à gagner avec Liverpool & OM
il y a 6 heures Le top 5 des joueurs les mieux payés cette saison 14 il y a 7 heures Gilberto Moraes tacle le crâne de son adversaire 5 il y a 8 heures Ronaldinho taille Luis Fernandez, qui lui répond 65 il y a 8 heures Maradona rend hommage à Kalidou Koulibaly (via Facebook SO FOOT) il y a 9 heures La folie des fans du Napoli dans les rues de Naples (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
il y a 12 heures Salah élu meilleur joueur de Premier League, Guardiola conteste 107 Hier à 17:12 Le festival de Giroud, qui s'offre un but fantastique ! 74 Hier à 16:28 France Télé : Adieu les coupes nationales ? 18 Hier à 12:32 Will Grigg monte en Championship et chante « Will Grigg's on fire » 4 Hier à 11:15 OFFRE EXCLU & SANS DÉPÔT : 10€ offerts pour parier ce week-end Hier à 10:33 Júlio César met un terme à sa carrière 25 Hier à 09:48 Les supporters de l'AS Monaco s'en sont pris aux joueurs 37 Hier à 09:16 Nouvelle défaite à domicile pour Ibra et le Galaxy 14 Hier à 08:53 Le Mans promu en National 1 25
À lire ensuite
MU peut enterrer Arsenal