Chevanton prend cinq matches

0 1
L'Italie du foot, pays de la justice à deux vitesses ? C'est la question que l'on peut se poser au regard de la sanction qui vient de frapper Javier Chevanton.

L'attaquant uruguayen de Lecce vient en effet d'écoper de cinq rencontres de suspension par la Commission de discipline de la ligue, pour avoir proféré des insultes à l'encontre de l'arbitre lors du match entre sa formation et la Sampdoria de Gênes (2-3), le week-end dernier. Un coup dur pour les Salentini, qui restent sur une série peu glorieuse de cinq sorties sans victoire et flirtent désormais avec la zone de relégation. Pour rappel, Samuel Eto'o n'a lui pris « que » trois matches pour son coup de boule zidanesque sur Cesar.

Il faut croire que les dirigeants de Lecce ont le portefeuille bien moins garni que celui de Massimo Moratti...

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Comme quoi c'est partout pareil.

Nancy et Hadji contre A. Diarra et Bordeaux.

Forcément pas le même résultat.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Mourinho est nostalgique
0 1